UNE CIVILISATION NARCISSIQUE

Moi, mon nombril, mes droits, mon pouvoir…
Vantons les différences superficielles, et considérons que le vivre-ensemble nécessite d’abolir les différences de fond, au moins en paroles.
Tout en luttant pour”être soi”, différent et remarqué…

On marche sur la tête…
La folie gagne du terrain chaque jour, quand l’incohérence et la haine de la culture sont vantées et pleinement vécues. Quand tout ce qui sert le recul sur soi est banni, moqué, haï…

Une époque nihiliste, où l’on peut dire n’importe quoi, car le sens a disparu. C’est notre époque.
Dire n’importe quoi pour accroître si possible son pouvoir. Mais sans jamais se l’avouer.
Lutte pour la dominance camouflée derrière le “Je suis Charlie”…

Primauté de l’individu sur le collectif, au nom du bien-être collectif…

Haine de l’autre revendiquée, vécue jusqu’à la folie la plus complète, au nom de l’amour et de la tolérance.

Tous ceux qui vivent constamment autour de leur nombril ne doivent pas être critiqués, sinon celui qui le fait est “intolérant”.
Ceux qui osent critiquer le nombrilisme, qui dresse pourtant les gens les uns contre les autres, sous le masque bêlant de la tolérance, sont salis, haï, méritent des actions punitives hystériques.
Mort à celui qui ose remettre en question notre irréductible addiction à notre nombril, à l’autodestruction vécue comme épanouissement, à la haine du collectif (sous couvert de défense de ce dernier) !

Le féminisme est has-been, disait Simone de Beauvoir.

Mais elle a été récupérée par les campus américains…
Au nom des “droits” !

Mais…

Tout le monde veut des droits, plus de droits, mais personne ne milite pour avoir des devoirs…

Personne ne veut être responsable.
Avoir des responsabilités (du pouvoir), oui, mais surtout ne pas être responsable 

“Personne ne descend dans la rue pour dire:”on veut des devoirs”; non chacun veut juste augmenter ses droits.”
(Onfray)

“On a le droit de considérer qu’une femme est sotte sans être traité de misogyne.”
(Onfray)

Pour abolir la lutte entre les sexes, faut-il abolir les sexes?
Abolir les différences sexuelles permettra-t-il de mieux vivre ensemble?

“L’utérus est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.”
(Onfray)

Content Protection by DMCA.com

Les élèves Lafay sur Facebook, n°65

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 mars 2017 au 31 mars 2017.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Alioune Gueye et Pietro Beretta

 

Antoine Maillard et Nicolas Ehret

 

LyLy DT

Louis Geboer et Aubin ML

 

Franck Lafay

 

Pauline Guervin

Loïck Lafay

Maxime Dos Santos

Laëticia Lafay

Jérôme le Lafayen

Fabien Apffel

Elo Elo et Eva Gabriel Zurecki

 

Alexis Ducaroy Sheguey et J-baptiste Frey

 

Dali Zarrouk

Julien Laviale

Adeline Arnault

Kevin Dubuc

Nicolas Beguin

Véronique Mordini et Corentin Nicolas

 

Guillaume Cat-Eyes et Pascal Lafayen

 

Geoffrey Ruin

Ced Lafayen

Nicoellia Aparisi et Rachid Naitaleb

 

Matthieu Oliver

Lafay StackHouse

Ben Neji Meher

Benjamin Mrc et Yannick Trouvé

 

Tony Decofit

Manea le Lafayen

Sandy Chevillard et Thibaut le Lafayen

 

Jean Celestin et Vince Li Veli

 

Nanoo Idir et D’jo Lass’Tuce

 

Bidou Sorbe

Fabien Dé Elle Pé

Didier Garnier et Hanch Lafay

 

Boris Santer

Content Protection by DMCA.com

Sortez de votre zone…d’INconfort !

Et si on apprenait à rester dans sa zone de confort et à sortir de sa zone d’inconfort, plutôt que de faire l’inverse?

On vous dit en permanence de sortir de votre zone de confort mais est-ce bien logique, quand on y pense?

Pour le savoir, voici la suite de notre série sur la zone de confort et qui va donc, vous l’avez compris, parler de la zone d’INconfort.

 

 

Schéma présenté dans la vidéo à 1’11

 

Schéma présenté dans la vidéo à 1’51

Content Protection by DMCA.com