L’Efficience dans la Matrice (Part II : rencontre avec L’Agent Smith)

agent Smith Néo

Deuxième épisode d’une série réalisée par des pratiquants.
Monologue de l’Agent Smith face à Néo-Fit (sur la voie d’une nouvelle façon d’être en forme).

Pour ceux qui n’ont pas lu l’Episode 1, publié à l’origine sur facebook, vous le trouverez juste après ce deuxième épisode.

Agent-Smith

« Ne l’avez-vous jamais contemplé, Néo? N’avez-vous jamais été ébloui par son Efficience, son saltus perceptuel ? Des milliards de gens payant leur abonnement à la salle sans y aller. Saviez-vous que le Livre Vert avait pour dessein de créer un monde parfait, où personne ne souffrirait. Le bonheur parfait pour chaque être humain ! Ce fut un désastre, une catastrophe pour le NPNG.

Certains pensaient que nous devrions reprogrammer l’algorithme du concept du No Pain No Gain. Mais je crois que votre espèce, les humains, définissez la construction du corps et de l’esprit comme une sorte de purgatoire, une souffrance. L’entraînement parfait était un rêve auquel vous ne pouviez accéder qu’en vous blessant. C’est pour cela que votre entrainement fut complété avec ceci : l’apogée du « Mens sana in corpore sano » avec le Blog et les Livres Rouge et Jaune. Je dis bien votre entrainement car depuis que nous le pensons à votre place, c’est devenu notre entraînement, ce qui en fin de compte ne tend pas vers votre autonomie.

L’évolution, Néo! L’évolution, comme les dinosaures. Regardez par la fenêtre. Le NPNG a fait son temps. L’avenir, c’est le Constructivisme, Néo. L’Efficience est entre nos mains.

Je souhaiterai vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les nouveaux pratiquants de la Méthode, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier leur rapport à l’effort, c’est que vous n’étiez pas réellement des pratiquants de la méthode Lafay… Tous les pratiquants de la Lafaymily ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les adeptes du No Pain No Gain vous êtes différents. Vous vous essayez à un programme, et vous multipliez les échecs, vous les multipliez, jusqu’à ce que toutes vos ressources physiques et psychiques soient épuisées, jusqu’à la blessure, jusqu’à ce que le possible devienne impossible, et votre seul espoir de réussir à survivre, c’est de modifier la méthode, de rajouter des exercices fantasmatiques ou de suivre un autre programme.

Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette manière de faire, vous savez lesquels ?… Les virus. Le NPNG est une maladie contagieuse, le cancer de la Construction de Soi. Votre conception de l’entrainement est la peste et nous, nous sommes l’antidote. »

  

  

L’Efficience dans la Matrice (Part I : rencontre avec Efficeus)

EFFICEUS

Enfin! Bienvenue, Néo. Comme tu as du le deviner, je suis Efficeus.

NÉO

J’en suis tout congestionné.

EFFICEUS

Non, toute la congestion est pour moi. Je t’en prie, viens t’asseoir. Je suppose qu’en ce moment, tu éprouves la même chose qu’un débutant tombé devant un pot de suppléments au nom ronflant.

NÉO

C’est un peu ça.

EFFICEUS

Je le lis dans tes yeux. Tu as le regard d’un pratiquant prêt à croire ce qu’il voit parce qu’il s’attend à s’éveiller à tout instant. Et paradoxalement, ce n’est pas tout à fait faux.

Crois-tu au No Pain No Gain Néo ?

NÉO

Oui.

EFFICEUS

Et pourquoi ?

NÉO

Parce que je n’aime pas l’idée de perdre du temps en me reposant 4 jours sur 7 en faisant des séances trop courtes.

EFFICEUS

Bien sur, et je suis fait pour te comprendre. Peux-tu me dire, pourquoi tu es ici ?

NÉO

Non.

EFFICEUS

Laisse-moi te dire pourquoi tu es ici. Tu es venu parce que tu veux quelque chose. Tu as une volonté qui t’habite mais elle s’émousse. Tu l’as toujours ressenti, ressenti que le monde du NPNG ne tournait pas rond. Tu ne sais pas quoi mais c’est là, comme une écharde sur ta barre de traction. Ca te rend fou. C’est ce sentiment qui t’a mené jusqu’à moi. Sais-tu de quoi je parle ?

NÉO

De l’Efficience ?

EFFICEUS

Veux-tu savoir ce qu’elle est ?

NÉO

Oui.

EFFICEUS

Le NPNG est universel, omniprésent. Il nous enveloppe, même dans cette pièce. Tu peux le voir sur les sites de musculation ou sur des bannières publicitaires quand tu allumes ton pc. Tu sens sa présence quand tu pars t’entrainer, quand tu n’a plus de jus, quand tu paies ton abonnement. Elle est le Monde. C’est le monde que l’on superpose devant ta vue pour te cacher la vérité.

NÉO

Quelle vérité ?

EFFICEUS

Que tu es un esclave, Néo. Comme tous les autres, tu es né en captivité. Le NPNG est une prison qui n’a place ni pour le recul stratégique, ni pour s’élever ensemble. Une prison pour la construction de Soi.

Le No Pain No Gain est un système Néo. Ce système est notre ennemi. Quand on est à l’intérieur, que voit-on: des gens qui stagnent, qui se blessent, qui abandonnent, qui se dopent, qui écrasent le plus faible. Les nombreux esprits que nous essayons de sauver. Mais en attendant, ces gens font partie de ce système, et c’est ce qui fait d’eux nos détracteurs.

Ce que tu dois comprendre, c’est que la plupart ne sont pas prêt à se laisser débrancher. Beaucoup d’entre eux sont tellement inconscients et dépendants du système qu’ils se battraient pour le protéger.

Tu prends une bonne grosse pilule bleue, l’histoire s’arrête là, tu restes avec tes douleurs et tu crois au NPNG. Tu prends le Livre Vert, tu restes au pays de l’Efficience et je te montre jusqu’où ton corps peut aller!

Méthode Lafay Officiel : rotations au bâton (exercices T et X)

Pensez à vous abonner à la chaîne, afin d’être immédiatement prévenu des dernières publications.
Déjà 1000 abonnés !

Pouvez-vous également mettre un petit pouce levé juste sous la vidéo, afin d’exprimer dignement votre intense satisfaction?
Merci:-)

 

 

Lien de la chaîne Youtube de la Méthode Lafay : cliquez ici

Les élèves Lafay sur Facebook, n°57

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 juillet au 31 juillet 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Pietro Beretta

Pietro Beretta Pietro Beretta1

Pauline Guervin

Pauline Guervin1 Pauline Guervin2

Jérôme le Lafayen

Jérôme le Lafayen Jérôme le Lafayen2

Marine Lena Venet et Winie Lafayenne

Marine Lena Venet Winie Lafayenne

Stéphane Ancel-Martin

Stéphane Ancel-Martin Stéphane Ancel-Martin1

Fanny Lfy et Magalie Poncet

Fanny Lfy Magalie Poncet

Fabien Apffel

Fabien Apffel Fabien Apffel2

Oiseau Frêle et Lucie Lafée

Oiseau Frêle Lucie Lafée

Aubin ML

Aubin ML Aubin ML1

Myriam Kefi et Lia Mlf

Myriam Kefi Lia Mlf

Arthur Macaroni

Arthur Macaroni Arthur Macaroni1

Eva Gabriel Zurecki

Eva Gabriel Zurecki Eva Gabriel Zurecki1

Christophe Maddaloni

Christophe Maddaloni

Léa Zindel

Léa Zindel avant Léa Zindel après

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk avant Dali Zarrouk après

GwEn Logann

GwEn Logann

Gael Bernzerk

Gael Bernzerk Gael Bernzerk1

Mélodie Lula Ambr

Mélodie Lula Ambr Mélodie Lula Ambr1

Simon Lafayen

Simon Lafayen Simon Lafayen1

Muriel Lafay

Muriel Lafay

Boris Lafay et Ludo Wysocki

Boris Lafay Ludo Wysocki

Elle Lafay et Charlotte Moreau

Elle Lafay Charlotte Moreau

Sébastien Piolet

Sébastien Piolet Sébastien Piolet1

Audrey Rsn et Caroline K-ro Lafay Delh

Audrey Rsn Caroline K-ro Lafay Delh

Adrien Ds et Max Lafay Husselstein

Adrien Ds Max Lafay Husselstein

Aurélie SA

Aurélie SA Aurélie SA1

Drk Aaron

Drk Aaron1 Drk Aaron

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc Lionel le Stanc1

William Lafay

William Lafay William Lafay1

Sebastien Lafay Dufloucq

Sebastien Lafay Dufloucq Sebastien Lafay Dufloucq1

Pablo Rosillo

Pablo Rosillo Pablo Rosillo1

Stephane Raho

Stephane Raho

Baptiste Lafay

Baptiste Lafay Baptiste Lafay1

Mathieu Matiew Lasl Lassalle et Esteban Méthode Lafay

Mathieu Matiew Lasl Lassalle Esteban Méthode Lafay

Geoffrey Ruin

Geoffrey Ruin Geoffrey Ruin1

Josué Aurore Burel

Josué Aurore Burel Josué Aurore Burel1

Julien Olivier

Julien Olivier Julien Olivier1

Pierre Lafayen

Pierre Lafayen Pierre Lafayen1

Manea le Lafayen

Manea le Lafayen Manea le Lafayen1

Tony Decofit

Tony Decofit Tony Decofit1

Mathieu Crittogamo et JS Lafayen

Mathieu Crittogamo JS Lafayen

Fabien Lafayen et Maxime Dos Santos

Fabien Lafayen Maxime Dos Santos

Salim Zarrouk

Salim Zarrouk Salim Zarrouk1

Sylvain Lafay

Sylvain Lafay

Lucien Lefranc et Aurelien Datchy

Lucien Lefranc Aurelien Datchy

Fao Ziouf

Fao Ziouf

Stéphane Germain

Stéphane Germain Stéphane Germain1

Amor Younes et Guillaume Collet

Amor Younes1 Guillaume Collet

Samir Ali

Samir Ali

Arthur Stepper Raymundie

Arthur Stepper Raymundie Arthur Stepper Raymundie1

Nicolas Beguin

Nicolas Beguin Nicolas Beguin1

Nicolas Tzu

Nicolas Tzu Nicolas Tzu1

Mathieu Lebrouc

Mathieu Lebrouc Mathieu Lebrouc1

Pascal Lafayen et Luke Sky

Pascal Lafayen Luke Sky

Romain Alu et Mehdi Nedjar

Romain Alu Mehdi Nedjar

John Raiton

John Raiton

Alexandre Petit et Franck Bernard

Alexandre Petit Franck Bernard

Bryan Moreau Lafay

Bryan Moreau Lafay

Kevin Dubuc et Kevin Symbiose

Kevin Dubuc Kevin Symbiose

Mc Fit

Mc Fit Mc Fit1

Alex’s Lafay

Alex's Lafay

Damien Moulin et Sandy Chevillard

Damien Moulin Sandy Chevillard

Fabien Dé Elle Pé

Fabien Dé Elle Pé Fabien Dé Elle Pé1

Corentin Nicolas et Luc Mosser

Corentin Nicolas Luc Mosser

Marc Bellot-Godin

Marc Bellot-Godin Marc Bellot-Godin1

Reda Lafayen et Lolorent Outan

Reda Lafayen Lolorent Outan

Romain Cornic

Romain Cornic Romain Cornic1

Swann Delamerie et Viktor Stk

Swann Delamerie Viktor Stk

Sben Lafayen et Sebastien Vanesthiago

Sben Lafayen Sebastien Vanesthiago

Les élèves Lafay sur Facebook, n°56

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 juin au 30 juin 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Arnaud Isg

Arnaud Isg _DSC5289

Fanny Lfy et Larianne Luis Fernandez

Fanny Lfy Larianne Luis Fernandez

Jérémi Renaud

Jérémi Renaud Jérémi Renaud1

Ludo Wysocki

Ludo Wysocki2 Ludo Wysocki

MarineLena Venet

MarineLena Venet MarineLena Venet1

Bruno Guimaraes

Bruno Guimaraes Bruno Guimaraes1

Pietro Beretta

Pietro Beretta1 Pietro Beretta

Oiseau Frêle

Oiseau Frêle Oiseau Frêle2

Guillaume Aquilina et Wandal Oulamara

Guillaume Aquilina Wandal Oulamara

Salim Zarrouk avec Dali Zarrouk et Max Lafay Husselstein

Dali et Salim Zarrouk Max Lafay Husselstein

Fouine Lafay

Fouine Lafay Fouine Lafay2

Pierre Lafayen

Pierre Lafayen Pierre Lafayen1

Rochdi Lakhsassi

Rochdi Lakhsassi Rochdi Lakhsassi1

Winie Lafayenne

Winie Lafayenne Winie Lafayenne1

Benoit PH

Benoit PH Benoit PH1

Nicolas Ehret

Nicolas Ehret

 

Esteban Méthode Lafay

Esteban Méthode Lafay Esteban Méthode Lafay1

Manon Siloret et Anaïs Gries

Manon Siloret Anaïs Gries

Adrien Brichet et David Robin des Leroy

Adrien Brichet David Robin des Leroy

Fabien Apffel

Fabien Apffel2 Fabien Apffel3

Linda Mlf

Linda Mlf avantLinda Mlf après

Chevalier Mohamed Kadosch

Chevalier Mohamed Kadosch Chevalier Mohamed Kadosch1

Gaëtan Olive-touge et Aubin ML

Gaëtan Olive-touge Aubin ML

Lia Mlf

Lia Mlf Lia Mlf1

Etienne Pst

Etienne Pst avantEtienne Pst après

Sôsa Or

Sôsa Or Sôsa Or1

Caroline K-ro Lafay Delh et Cécile Rivière Wohlbang

Caroline K-ro Lafay Delh Cécile Rivière Wohlbang

Jérôme le Lafayen

Jérôme le Lafayen avantJérôme le Lafayen après

Philippe Oliver

Philippe Oliver Philippe Oliver1

Elle Lafay

Elle Lafay avantElle Lafay après

Stéphane Ancel-Martin

Stéphane Ancel-Martin Stéphane Ancel-Martin2

Alice Pnta

Alice Pnta Alice Pnta1

Baptiste Lafay

Baptiste Lafay1 Baptiste Lafay2

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk Dali Zarrouk1

Edouard Martin

Edouard Martin Edouard Martin1

Geoffrey Ruin

Geoffrey Ruin Geoffrey Ruin2

Sebastien Lafay Dufloucq

Sebastien Lafay Dufloucq Sebastien Lafay Dufloucq1

Gilles Doyen

Gilles Doyen Gilles Doyen1

Swann Delamerie et David Jourdan

Swann Delamerie David Jourdan

Lionel le Stanc et Soozacid No Major

Lionel le Stanc Soozacid No Major

Olivier Law-Pang et Pablo Rosillo

Olivier Law-Pang Pablo Rosillo

Josselin Mantault

Josselin Mantault Josselin Mantault1

Jérémy Budin

Jérémy Budin Jérémy Budin2

Paul Lafayen

Paul Lafayen

Pascal Carrère-Gée

Pascal Carrère-Gée Pascal Carrère-Gée1

Drk Aaron

Drk Aaron Drk Aaron1

Valentin Riber

Valentin Riber War Buffalo

François Lafayen

François Lafayen

Kikitos Lafayen

Kikitos Lafayen Kikitos Lafayen1

Alex Lopez Lafayen

Alex Lopez Lafayen Alex Lopez Lafayen1

Bastien Lafayen et Rémi Buriez

Bastien Lafayen Rémi Buriez

Arnaud Dumas

Arnaud Dumas avantArnaud Dumas après

Lulid Personnage

Lulid Personnage Lulid Personnage1

Julius Du Sept Sept et Dorian Sgarban

Julius Du Sept Sept Dorian Sgarban

Laurent Valette et Jean-yves Pomart

Laurent Valette Jean-yves Pomart

Julien Smith

Julien Smith avantJulien Smith après

Greg Fit

Greg Fit Greg Fit1

Guillaume Identité et Félo Ogier

Guillaume Identité Félo Ogier

Abdelhamid Zekri

Abdelhamid Zekri

Kevin Dubuc

Kevin Dubuc Kevin Dubuc2

Nicolas Tzu et Pascal Martin

Nicolas Tzu Pascal Martin

Morgan Pyro

Morgan Pyro1

Alexandre Petit et Sandy Chevillard

Alexandre Petit Sandy Chevillard

Marc Bellot-Godin et Mathieu Crittogamo

Marc Bellot-Godin Mathieu Crittogamo

Alexis Lerouge

Alexis Lerouge avantAlexis Lerouge après

Stéphane Bellot-Godin et Rodolfo Algarvio

Stéphane Bellot-Godin Rodolfo Algarvio

Aurélien Lafayen

Aurélien Lafayen avantAurélien Lafayen après

Corentin Nicolas

Corentin Nicolas1 Corentin Nicolas2

Benoit Delattre

Benoit Delattre Benoit Delattre1

Fl Bé

Fl Bé

Evann Du Bourg-Palette

Evann Du Bourg-Palette

Les élèves Lafay sur Facebook, n°55

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 mai au 31 mai 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Arnaud Isg

Arnaud Isg _DSC5325

Lia Mlf et Séverine Abman

Lia Mlf Séverine Abman

Jérôme le Lafayen

Jérôme le Lafayen Jérôme le Lafayen2

Antoine Maillard

Antoine Maillard Antoine Maillard2

 

Ludo Wysock

Ludo Wysock3 Ludo Wysocki2

Pietro Beretta

Pietro Beretta Pietro Beretta1

MarineLena Venet

MarineLena Venet MarineLena Venet3

Bubulle Gum

Bubulle Gum Bubulle Gum1

Arthur Macaroni

Arthur Macaroni Arthur Macaroni1

Fouine Lafay

Fouine Lafay Fouine Lafay1

Alioune Gueye et Gaby Reeves

Alioune Gueye Gaby Reeves

Thomas Mosqueira

Thomas Mosqueira

Aurélie Crombez

Aurélie Crombez Aurélie Crombez1

Pierre Lafayen

Pierre Lafayen Pierre Lafayen2

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk Dali Zarrouk1

Pauline Guervin

Pauline Guervin Pauline Guervin1

Mauro David et Jojo Tnjotn Lafay

Mauro David Jojo Tnjotn Lafay

Bastien Lafayen

Bastien Lafayen1Bastien Lafayen2

Emilie Csm et Sandy Nathou

Emilie Csm Sandy Nathou

Stéphane Germain

Stéphane Germain Stéphane Germain1

Esteban Méthode Lafay

Esteban Méthode Lafay Esteban Méthode Lafay2

Celine Celine et Fanny Lfy

Celine Celine Fanny Lfy

Wandal Oulamara

Wandal Oulamara Wandal Oulamara1

Fabien Apffel

Fabien Apffel Fabien Apffel1

Muriel Lafay

Muriel Lafay Muriel Lafay1

Damien Masante

Damien Masante

Gaëtan Olive-touge

Gaëtan Olive-touge Gaëtan Olive-touge1

Alice Pnta

Alice Pnta

Valentin Lamy

Valentin Lamy Valentin Lamy1

Je LeFay

Je LeFay Je LeFay1

Elle Lafay

Elle Lafay Elle Lafay1

Vincent ML

Vincent ML1Vincent ML2

Sacha Debar

Sacha Debar

Am’ey Thyste

Am'ey Thyste Am'ey Thyste1

Julien Taverna et Sakly Hamdi

Julien Taverna Sakly Hamdi

Maxime Dos Santos

Maxime Dos Santos Maxime Dos Santos1

Cécile ML

Cécile ML Cécile ML1

Matthieu Oliver

Matthieu Oliver1 Matthieu Oliver2

Lucas Didier

Lucas Didier

Aline Jajmg

Aline Jajmg

Tarmin Lafay et Johan Mlt

Tarmin Lafay Johan Mlt

Geoffrey Ruin

Geoffrey Ruin Geoffrey Ruin1

Estelle Pouet Pouet et Kate Santini

Estelle Pouet Pouet Kate Santini

Loïc Louka et Fabien Dé Elle Pé

Loïc Louka Fabien Dé Elle Pé

Nicolas Ehret

Nicolas Ehret Nicolas Ehret1

Paul Barrère

Paul Barrère

Adrien Ds

Adrien Ds Adrien Ds1

Stevens Lafay

Stevens Lafay Stevens Lafay1

Alex Lafay

Alex Lafay Alex Lafay1

Mehdi Nedjar

Mehdi Nedjar Mehdi Nedjar1

Josué Burel et Yann Simon

Josué Burel Yann Simon

Aubin ML et Adrien Brichet

Aubin ML Adrien Brichet

Guillaume Identité

Guillaume Identité Guillaume Identité1

Jany Zytynski

Jany Zytynski Jany Zytynski2

Yoann Audrezet

Yoann Audrezet

Jimmy Palka Lafayen

Jimmy Palka Lafayen Jimmy Palka Lafayen1

Lee War

Lee War Lee War1

Keevin Ka

Keevin Ka Keevin Ka1

Valentin Riber

Valentin Riber Valentin Riber1

Pablo Rosillo et Loïc Madec

Pablo Rosillo Loïc Madec

Corey Mitchell

Corey Mitchell Corey Mitchell1

Guillaume Simo

Guillaume Simo Guillaume Simo1

Valentin Catteau

Valentin Catteau avantValentin Catteau après

Sebastien Lafay Dufloucq

Sebastien Lafay Dufloucq Sebastien Lafay Dufloucq1

Max Lafay Husselstein

Max Lafay Husselstein Max Lafay Husselstein1

Nico Stov et Arthur Stepper Raymundie

Nico Stov Arthur Stepper Raymundie

Martin Trommenschlager et Maxime Lallier

Martin Trommenschlager Maxime Lallier

Max Mathafack

Max Mathafack Max Mathafack1

Stéphane Ancel-Martin

Stéphane Ancel-Martin

Raph Aël et Clément Galak

Raph Aël Clément Galak1

Baptiste Lafay

Baptiste Lafay Baptiste Lafay1

Enzo Ivoula

Enzo Ivoula

Kevin Dubuc et Wally Boulestin

Kevin Dubuc Wally Boulestin

Chris Viste

Chris Viste Chris Viste1

Kikitos Lafayen et Pascal Carrère-Gée

Kikitos Lafayen Pascal Carrère-Gée

Kentin Lalande

Kentin Lalande

Aaron Junior Derycke

Aaron Junior Derycke Aaron Junior Derycke1

Alexis Levasseur

Alexis Levasseur Alexis Levasseur1

Boris Lafay

Boris Lafay

Christopher Heirman

Christopher Heirman Christopher Heirman1

Corentin Nicolas et Stéphane Bellot-Godin

Corentin Nicolas Stéphane Bellot-Godin

Diogo Sousa

Diogo Sousa

Mike Sheguey et Romain Benmira

Mike Sheguey Romain Benmira

Romulus Lafayen

Romulus Lafayen Romulus Lafayen1

Sébastien Piolet et Guillaume Potiron

Sébastien Piolet Guillaume Potiron

Sébastien Ruggieri

Sébastien Ruggieri

LE PREMIER COACH LAFAY – SEBASTIEN PARRAT

Présentation:

13254253_10154178004601064_3966407226936789215_n« Bonjour,
Je m’appelle Sébastien PARRAT, je suis né à Landerneau (29) et j’ai 36 ans.

Je suis professeur d’EPS depuis 2003 (Licence STAPS « éducation et motricité » – CAPEPS – Université de Bretagne Occidentale – Brest).
Après avoir enseigné aux Mureaux (78), je travaille actuellement à La Force (24) près de Bergerac.
Je réside à Galgon (33) à 5’ de Libourne et 30’ de Bordeaux.
J’ai débuté la musculation « classique » à 16 ans de façon anarchique et par conséquent sans progrès significatifs.
De 18 à 23 ans, entre le football en club et les cours de sport à la faculté, je n’en faisais que de façon très occasionnelle à la salle du campus.

Puis je m’y suis remis sérieusement en 2004 en suivant, chez moi, le programme full-body proposé sur musculaction.com, 2-3h/sem.

Souvent en vacances scolaires loin de chez moi et par conséquent dans l’impossibilité de « soulever de la fonte », j’ai débuté la Méthode Lafay en 2005.
J’ai progressivement abandonné la fonte pour me consacrer exclusivement à la Méthode dès 2006.

La possibilité de s’exercer n’importe où, la compatibilité/complémentarité avec la pratique d’autres sports, le développement de mes pectoraux (jusqu’ici un peu récalcitrant) et la philosophie relative à la méthode ayant, entre autre, motivé ce choix.
Depuis 10 ans, je navigue donc du niveau 2 au niveau 4 (bouclés plusieurs fois) avec un entretien au niveau 2 mode 10 la plupart du temps.
Je fais 2 séances/sem et je réalise les étirements/les 4 piliers 2 fois/sem.
Passionné de sport, en parallèle, je fais également de la course à pied (sorties de 10km ou 15km, 2 fois/sem), du futsal/football, du badminton et du bodyboard.

Convaincu de tous ses bienfaits pour la santé, dès que j’en ai l’occasion, je vante les mérites de la Méthode à mes proches et amis et les guide dans l’univers Lafay quand ils souhaitent débuter la musculation.

J’aspire désormais, en tant que coach Lafay, à y consacrer davantage de temps pour initier de plus en plus de personnes à la Méthode et/ou les accompagner pendant leurs séances.
Fort de mon expérience de pratiquant, de ma formation universitaire et de ma formation avec Arnaud (cf. articles « Sur la voie de l’Efficience avec Arnaud – Parties 1 & 2» publiés sur la page Protéo-System), je vous proposerai un entrainement progressif et stratégique pour « croître (de façon rapide) et durer » en réduisant le stress infligé à votre corps ainsi que le stress psychologique.

Je prendrai en compte vos désirs, vos besoins, votre niveau sportif, vos antécédents médicaux et votre âge pour vous aider à atteindre vos objectifs : mincir, se muscler, améliorer votre condition physique, protéger votre cœur en développant votre endurance, construire et préserver votre santé,…
Pour favoriser vos résultats en diminuant les efforts nécessaires, à domicile ou sur un lieu de pratique proche de chez vous*, je vous expliquerai les exercices, je corrigerai vos positions, je vous motiverai, je vous aiderai, je vous conseillerai,… Accompagné(e) par un coach, vous progresserez plus vite sur la voie de l’Efficience.

« Peu d’efforts, beaucoup d’effets » !

Pour optimiser ces résultats, je pourrai aussi vous donner des conseils en nutrition.
Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter par mail (parrat@me.com) ou par MP sur Facebook.

A très bientôt,
Sébastien.

* proche de Libourne, Bordeaux, Bergerac (et Brest pendant les vacances scolaires) »

 

Voici les liens pour lire la « trilogie » « Sur la voie de l’Efficience avec Arnaud » ;)

https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10153931612238094/
https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10154220166663094/
https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10153986173713094/

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

Sur le net, n’importe qui peut encenser n’importe qui, mais aussi peut démolir n’importe qui, à distance, dans le confort de sa petite maison, de sa chambre, en mangeant du Nutella.
N’importe qui, peut rabaisser, insulter, salir, dénigrer, mentir…

C’est un grand pouvoir, finalement, que l’on obtient en payant un petit abonnement à un fournisseur d’accès internet.

On a tous envie de se valoriser sur le net. Les réseaux sociaux, ça sert essentiellement à ça. Et on peut user de notre grand pouvoir en étant constructif, serviable, généreux, poli, empathique.
On peut aussi user de ce pouvoir en frappant des gens, au hasard ou de manière ciblée, avec des floppées de commentaires violents.

Et ceux qui usent et abusent du pouvoir de dénigrer, de blesser leurs semblables, se justifient toujours en disant qu’ils ont « le droit ».
Un peu comme un enfant face à son parent : « j’ai le droit, papa (de réclamer, d’avoir, de posséder, de nuire).)
Pour eux, la liberté d’expression, c’est la liberté de démolir son semblable. Ils ne savent visiblement pas que la liberté d’expression a pour but une avancée démocratique, afin de produire une société plus humaine, plus respectueuse de chacun, et non l’inverse…
La liberté de démolir son semblable, c’est l’inverse, effectivement.
Ceux qui se justifient en invoquant la liberté d’expression n’ont pas tout compris.

Ils revendiquent un droit absolu en oubliant qu’ils ont aussi des devoirs.

Puisqu’on a ce grand pouvoir de s’exprimer à loisir sur le net, alors quelles sont les limites humaines de ce pouvoir?
Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités…

Peut-être qu’il faudrait déjà commencer par exprimer nos désacccords en usant d’un peu plus de vocabulaire qu’un enfant de 4 ans au cortex préfrontal peu développé.

Peut-être qu’il faudrait comprendre la relativité de nos jugements. Est-ce que ce qu’on juge est con, moche, horrible, nul… dans l’absolu? Ou seulement vu de notre petite fenêtre?

Est-ce que j’ai le droit de faire du mal à un inconnu sur le net, juste parce que j’en ai le pouvoir?

Et, qu’est-ce que ça dit de moi ce besoin irréfréné de faire souffrir mon semblable? Qu’est-ce que la revendication du droit de blesser l’autre dit de mes frustrations, de ma haine de la vie et de moi-même?

Pourquoi suis-je incapable de mettre les formes quand je m’adresse à un autre être humain?

Vouloir abuser d’un aussi grand pouvoir, en mettant l’autre plus bas que terre, cela renseigne sur notre irresponsabilité, notre volonté de nuire sans avoir à se regarder en face. Cela renseigne sur notre manque d’humanité.

Car, pour un véritable être humain, un grand pouvoir implique…

 » FIGHT FOR IT « 

Bats-toi pour « ça », c’est-à-dire pour tout ce que tu désires.

Toute philosophie est une autobiographie, disait Nietzsche.
Les slogans des bodybuilders, crossfiteurs, fitness, sports de haut niveau n’échappent pas à la règle.
Leurs slogans sont censés représenter leur philosophie à l’entraînement, une philosophie de vie en général. Et cette philosophie est une autobiographie.

Comme nous l’avons vu avec le docteur en neurosciences Joël Monzée ici:

L’enfant brimé qui n’a jamais eu l’expérience de la douceur reste prisonnier de son enfance, une enfance qui fût douloureusement vécue, une enfance dans laquelle compréhension, empathie et douceur furent inexistantes ou peu fréquentes.

En voulant échapper à cette enfance avec les moyens qui l’ont fait souffrir, il ne fait qu’y rester : pour enfin pouvoir s’aimer, il lui faudrait être doux avec lui-même, faire pour lui ce que ses parents n’ont pas fait.
Mais il n’a appris que la souffrance et le combat comme moyen d’exister…
Souffrir devient alors le seul moyen d’exister.

Souffrir pour exister, ce n’est possible que si on nous l’a enseigné.

« De manière paradoxale, l’expérience clinique souligne qu’un enfant ou un adolescent aimera mieux une attention négative de l’adulte que l’absence d’attention. »
(Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute)

13266001_10154173684706064_4251416711491113833_n

L’enfant qui manque d’attention va provoquer, déconner, se faire du mal etc, dans le seul but d’exister aux yeux de l’adulte.
Et si l’adulte n’accorde de l’attention que dans les moments de crise, cela renforce alors la stratégie de l’enfant pour obtenir de l’attention, et les situations de crises se répéteront…

Même si ces moments sont vécus douloureusement par l’enfant, même si les parents répondent à ces sollicitations par des formes de violence. Car souffrir d’une attention négative, mais exister auprès du parent, est encore moins pénible que de ne pas se sentir exister du tout.

Souffrir pour exister, ce n’est possible que si on nous l’a enseigné….

13245291_10154173684506064_4059918407050516560_n

Celui/celle qui dit qu’il faut « se battre pour avoir quoi que ce soit dans la vie » ne fait que montrer, comme dirait Paul Watzlawick, qu’il n’a jamais rien eu sans se battre.

Bref, Fight For It… cela dit exactement comment nos parents ont été avec nous, eux-mêmes ne faisant que valider l’idéologie dominante.
Cela est davantage un cri de désespoir qu’autre chose.

Nous en faisons un cri de guerre, de viril guerrier, mais c’est en fait une plainte, une fatigue d’être soi !

Fight For It, c’est donc subordonner la destruction de soi à la destruction du corps : détruire le corps pour le construire en mieux (afin d’être enfin aimé, reconnu) devient un objectif prioritaire, et il englobe le reste, ce qui conduit à la destruction de soi.

13241292_10154173684656064_4098612403082282247_n

Comme l’expliquent les plus grands psychologues sur l’enfance, il est évident que quelqu’un qui aura toujours eu le sentiment d’exister dans un environnement doux, qui le valide et le reconnaît, n’ira pas chercher la souffrance pour se valoriser.
Il saura que l’on peut être gratifié, heureux, par la douceur.

Finalement, lorsqu’on a comme slogan « Fight for it », ou quelque chose de similaire, on ne peut prétendre se préoccuper de santé.

En effet, Fight fort it, c’est se battre pour obtenir quelque chose.
Le développement musculaire est vu comme un combat. Et un combat, ça épuise, ça détruit, ça tue.

On peut donc opposer le développement musculaire obtenu par le combat et celui obtenu par la coopération.
Combat contre soi (une guerre fait toujours des dégâts, même si on atteint notre objectif) VS Coopération avec soi (l’objectif est atteint en préservant la « population » et les ressources, donc notre santé).

Toute référence au combat est donc un obstacle à la santé. Et, pour virer de bord, pour croître mais aussi durer, il faut apprendre à examiner les conditionnements qui nous poussent à l’autodestruction, notamment ceux de l’enfance.

°

Auteurs : Maxime Bratanoff, Denis Tiquet, Olivier Lafay

Bibliographie associée

Alice Miller (Notre corps ne ment jamais et C’est pour ton bien)
Joël Monzée (J’ai juste besoin d’être compris)
Alain Ehrenberg (La fatigue d’être soi)
Boris Cyrulnik (Sous le signe du lien)
Christophe André (L’estime de soi)
Paul Watzlawick (Faites vous-même votre malheur/Comment réussir à échouer)

Retrouvez la collection Lafay :

https://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_p_lbr_books_authors__0…

QUEL MATERIEL POUR FAIRE DES DIPS CHEZ SOI?

Hier, sur le groupe d’entraide Protéo-System, méthode Lafay

les pratiquants partageaient des exemples de façon de faire des dips à la maison.

Voici quelques exemples de ce qu’ils ont posté, ainsi que d’autres possibilités déjà présentées sur le blog. Cela peut vous donner des idées.

13267924_10154166474146064_8281876377751983366_n 13244690_10154166474131064_4471530241933805012_n 13263907_10154166474126064_3583451614111433218_n

13239109_10154166474061064_8552108398810375347_n 13226954_10154166474071064_9145954818582441208_n

13239126_10154166474196064_3916648760855934779_n 13263736_10154166474186064_4492829727187564464_n 13244714_10154166474081064_477221413367875850_n

Si l’exercice n’est vraiment pas possible à réaliser, remplacez-le par A12, comme cela vous est proposé page 149 de votre livre vert.

Et vous, vous faites vos dips comment?

Retrouvez l’ensemble de la collection Lafay:

https://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_p_lbr_books_authors__0…

IMPULSIF COMME UN SINGE

(ou un pratiquant de musculation No Pain No Gain)

13267761_10154163858876064_9119411482259291969_n 13240482_10154163859146064_8889220898069561433_n

Ou : pourquoi la passion pour la musculation peut nous détruire?
Pour y répondre, regardons de plus près notre cerveau.

Peut-on se dire pleinement humain si on ne se préoccupe pas de développer sa zone orbito-frontale?
Cette zone est celle qui permet le recul stratégique quant au développement du corps.
Si l’on veut non seulement croître, mais aussi durer, alors il faut se préoccuper de cette partie de notre cerveau.
Si l’on veut se muscler mais aussi être en bonne santé, et le rester, alors on doit éviter d’être dévoré par sa passion.
Il nous faut absolument du recul.

En effet, à quoi sert d’être un roi, un mâle alpha durant 10 ou 15 ans si l’on doit le payer le reste de sa vie?

A quoi sert de se mettre en valeur, via de belles photos, tel un héros, en se moquant des « faibles », si l’on devient après quelques années plus faible que les faibles dont on se moquait?

L’article « Quand l’angélus d’Angelov sonne le glas », publié tout récemment sur cette page, montre à quel point la plupart des pratiquants de musculation sont comme emportés par une volonté incontrôlée de prendre du muscle… Prendre du muscle à tout prix et avant tout…

Les propos tenus par Rudy Coia, Frédéric Delavier, Lazar Angelov et tant d’autres, montrent que c’est quand la blessure arrive, la blessure incontournable, que ces personnes commencent à réfléchir.
Quand elle le font…
Et elles le font souvent mal, car il est difficile d’échapper aux démons qui nous ont poussé à nous autodétruire. Difficile d’échapper aux conditionnements sociaux, à ceux de l’enfance, qui nous ont poussé à vouloir exister tel un héros, afin d’être enfin reconnus, validés, et suffisamment costauds pour résister aux agressions (de toutes sortes), ou mieux : à les dissuader.
Ou pire : à les provoquer.

Bien souvent, et c’est éclairant, on revendique même ces souffrances, ces blessures, ces douleurs qui vont désormais nous accompagner toute la vie : on s’est tellement vu comme un guerrier du muscle qu’on dépeint toute blessure comme une blessure de guerre. La blessure est perçue inconsciemment comme un nouveau moyen de se valoriser aux yeux des autres comme de soi-même. Ce sont les cicatrices du guerrier, qu’on exhibe bien volontiers sur le net ou à ses proches. Et on exige d’être reconnu pour cela, on demande donc… de l’amour.

Lazar Angelov se montre en photos alors qu’il va être opéré, car il est usé par ses entraînements. Et il ne regrette rien.
Ronnie Colemann, énorme bodybuilder, maintenant en fauteuil roulant, se met en scène et clame que, s’il fallait le refaire, il le referait. Finir handicapé, juste pour soulever quelques kgs de plus que la moyenne des sportifs, oui le jeu devait certainement en valoir la chandelle…
Et tant d’autres « athlètes » pour qui l’entraînement a une valeur symbolique, imaginaire, très forte : être le guerrier ultime, celui qui traverse des épreuves, revient blessé, honoré pour ça, et devant qui le peuple s’incline …

Et ce sont les modèles qu’on nous propose, ceux à qui on doit s’identifier, ou à qui on… aime s’identifier.
Difficile dans ces conditions de réfléchir à la santé.

L’idée de devoir mettre fin à l’entraînement, pour cause de handicaps, visibles ou invisibles, et donc la crainte de redevenir une personne lambda, inconnue, fragile, qu’on ne respecte plus, un professionnel du muscle qui ne fait plus d’argent car tombé aux oubliettes, amène nécessairement le sportif à penser à la santé.
Mais quel recul a-t-il, puisque c’est l’échec et la souffrance qui le font soudainement penser?

Lorsqu’on ne peut plus faire certains mouvements, lorsqu’on ne peut plus lever les charges qu’on levait il y a encore six mois, alors on se met à penser à la santé. Et aussi, paradoxalement, au dopage. Car, lorsqu’on est bien abîmé, seul le dopage permet encore de faire illusion en aidant à maintenir, voire développer, une masse musculaire convenable.

Et le sportif se retrouve plongé dans un abîme de pensées torturantes : tout abandonner? Privilégier les charges légères avec le risque de régresser? Ne plus pouvoir se valoriser sur le net, via Youtube, avec un squat ou un développé couché très lourd? Faire plus d’assouplissements, avec la peur de ne plus avoir le temps ou l’énergie pour se muscler? Entamer une psychothérapie pour mieux cerner son besoin de performance?
Passer au dopage? Arrêter le dopage? Aller plus souvent chez le kiné ou l’ostéo afin de gérer au mieux les douleurs et continuer à s’entraîner comme avant, ou presque?

La fin des illusions qu’amène la blessure récalcitrante conduit le sportif à faire bien souvent un mix de tout ça : il ne sait plus à quel saint se vouer et va d’une solution à une autre, puis revient à ses premières amours (intense, souvent et lourd), se fait à nouveau mal, se calme, tente le dopage, puis l’arrête, et se lamente sur son sort.
Impulsif il était, impulsif il reste. Il pense mais ne sait réfléchir. Il n’a ni les bases (le savoir spécifique pour bien penser) ni l’habitude.

Beaucoup, parmi nous, agissent avec l’impulsivité d’un singe. D’où ces commentaires irréfléchis, spontanément dépréciatifs ou agressifs que l’on peut voir bien souvent sur le net.
D’où l’approche « instinctive » de la musculation, bien plus instinctive que scientifique, quoi qu’en disent souvent les pratiquants fanatiques.
En effet, malgré parfois des formations de coach ou préparateur physique, des références constantes (mythifiées et mystifiantes) à la science, nombreux sont ceux qui se détruisent à l’entraînement.

Et un petit tour en neurosciences nous permet de progresser sur la voie des raisons qui engendrent de tels comportements suicidaires, sans usage approprié du bouclier de la raison.

Sans une zone orbito-frontale mature, les émotions sont bien plus envahissantes, les pulsions aussi, et elles nous gouvernent à notre insu.
Nos frustrations, nos besoins de reconnaissance et de dominance, nous contrôlent sans même qu’on s’en rende compte.

« Le cerveau s’adapte continuellement à la réalité vécue par la personne, tout au long de sa vie.
A cet effet, plus une fonction est nécessaire à la survie physique (respirer, manger, boire, crier, se défendre, etc.), plus elle se développe rapidement.
Par contre, les fonctions humaines (calculer, lire, aimer inconditionnellement, etc.) demandent plus de temps pour atteindre le niveau de maturation optimal.

Ainsi, le temps pour optimiser la partie de notre cerveau située juste en arrière de notre front est plus long. Cette zone du néocortex est la plus récente de l’évolution des espèces et les êtres humains sont les seuls êtres vivants qui en disposent. Elle nous permet de réaliser la plupart des activités humaines, notamment celles qui favorisent l’autonomie affective, la créativité, la compassion, le discernement, la perspective tant mathématique qu’émotionnelle, etc.
Ainsi le cortex préfrontal demande une bonne quarantaine d’année d’expériences de vie pour atteindre sa pleine maturité.
[…]
Les singes, qui en sont privés, sont d’ailleurs extrêmement agressifs, les pulsions sont très rudimentaires, car le préfrontal ne peut inhiber les comportements archaïques. »

(Joël Monzée, docteur en neurosciences, auteur de plusieurs livres explorant les liens entre performances, relations humaines et fonctionnement du cerveau)

De là, on peut imaginer les différences nettes entre :
– un jeune homme qui ne développe pas sa zone orbito-frontale;
– un jeune homme qui la développe;
– un quadragénaire qui s’est toujours désintéressé de sa zone orbito-frontale, voire même qui pense pouvoir inventer la connaissance tout seul en lui-même;
– un quadragénaire qui a passé sa vie à développer cette zone.

On parle vraiment d’humanisation de l’humain, ici.
Le recul critique et stratégique, qui permet à la fois le dépassement de soi ET la préservation de soi, se joue ici.
On peut alors espérer atteindre une pratique apaisée de la musculation, qui n’empêche pas d’atteindre des performances élevées et des physiques enviables (voir les résultats affichés par les pratiquants de la Méthode Lafay).

Moins on développe sa zone orbito-frontale, plus on sera proche du singe, avec des réactions impulsives commandées par nos besoins inconscients.
Besoins façonnés par la nature, les conditionnements sociaux et la relation (plus ou moins réussie) aux parents.
Et plus la blessure et les conduites à risque seront notre avenir ou notre quotidien.

Les articles proposés sur cette page (et sur le site olivier-lafay.com) et les livres de la collection Lafay ont pour fonction :
– de développer votre zone orbito-frontale;
– de vous donner les outils pour vous développer au mieux, rapidement, mais en douceur.

°

Olivier Lafay

°
La collection Lafay est disponible ici :

https://www.amazon.fr/s/ref=sr_nr_p_lbr_books_authors__0…