Philosophie du Panache

Publié le Un commentaire

Citations extraites d’un livre du philosophe Michel Onfray ( le DĂ©sir d’ĂŞtre un volcan ).

(éloge de Cyrano de Bergerac, Cyrano comme modèle pour chacun de nous)

«  Cyrano est une invitation au panache dans une Ă©poque qui n’en veut plus, et trouve mĂŞme ridicule qu’on prĂ©fère un peu d’Ă©lĂ©gance Ă  beaucoup de bassesses. Parler d’honneur aujourd’hui passe pour signe de mauvais goĂ»t, d’archaĂŻsme – Ă©pithète infamante, car il faut ĂŞtre moderne, c’est-Ă -dire ne rien tant chĂ©rir que la fourberie. »

«  il tâche de faire de sa vie une oeuvre d’art, aspire Ă  la grandeur et Ă  l’hĂ©roĂŻsme dans le dĂ©tail, veut l’Ă©lĂ©gance et le panache en lieu et place de ce que Nietzsche appelait les vertus qui rapetissent. A son ami Le Bret qui le presse de rĂ©pondre Ă  la question du sens de son existence, et l’invite Ă  donner les raisons qu’il a de vivre ainsi, Cyrano rĂ©pond qu’il a pris le parti d’une morale d’artiste, qu’il entend pratiquer une esthĂ©tique de l’existence, qu’il veut styliser sa libertĂ© : « j’ai dĂ©cidĂ© d’ĂŞtre admirable, en tout, pour tout ! » VoilĂ  son projet, voilĂ  son dessein. »

«  moi, c’est moralement que j’ai mes Ă©lĂ©gances ».

Une rĂ©flexion au sujet de « Philosophie du Panache »

  1. Quel style.!!! que de plaisir de vous lire olivier

Laisser un commentaire