Efficience et Boucle : bien comprendre la logique

Publié le Laisser un commentaire

Article illustrĂ© par des photos rĂ©centes d’Arnaud, 48 cm de tour de bras (Ă  froid) pour 1m85 et 98 kgs.

arnaud4801

 

1 – la limite de chaque niveau est la stagnation (physique et/ou psychologique).

2 – si on ne passe pas les 30 rĂ©pĂ©titions Ă  B au niveau 5 (en fin de niveau), alors il est prĂ©fĂ©rable (fortement recommandĂ©) de Boucler au niveau 2. Mais ce n’est pas obligatoire : celui qui se sent dĂ©moralisĂ© Ă  l’idĂ©e de retourner au niveau 2 et qui exulte Ă  l’idĂ©e de dĂ©couvrir les niveaux supĂ©rieurs doit au moins essayer quelques temps ces niveaux supĂ©rieurs (quitte Ă  boucler plus tard).

3 – Tant que l’on progresse comme on le dĂ©sire, et du moment qu’alimentation et repos sont au top, alors ne bouclons pas. Si on “bloque”, si on en a marre, si on veut ressentir la progression dans les niveaux diffĂ©remment, si on veut changer le mode de progression (sèche, performance, etc), alors on boucle.

Si l’alimentation et le repos ne sont pas au top (pour diverses raisons) et qu’on sait que l’on va monter dans les niveaux sans pouvoir bien en profiter, alors il vaut mieux boucler.

 

arnaud4802.

 

Pour en savoir plus :

SĂ©ries longues, Boucle, Mini boucle et efficience

Stockage de répétitions et efficience

Mini boucle et efficience

De l’efficacitĂ© Ă  l’efficience : la nouvelle voie du muscle

 

arnaud4803

Laisser un commentaire