Les élèves Lafay sur Facebook, n°63

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 janvier au 31 janvier 2017.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Mallory Ardry et Arthur Macaroni

mallory-ardry arthur-macaroni

Léa Zindel-Dietlin

lea-zindel-dietlin lea-zindel-dietlin1

Mohamed Kadosch

mohamed-kadosch mohamed-kadosch1

Loïck Lafay

loick-lafay-avantloick-lafay1

Elsa Zaa et Estelle ML

elsa-zaa estelle-ml

Max Devpe

max-devpe max-devpe1

Nicolas Ehret

nicolas-ehret nicolas-ehret1

Elise Monfrini et Laëticia Lafay

elise-monfrini laeticia-lafay

Luc Mosser et Lucas Greco

luc-mosser lucas-greco

Isabelle B. Nguyen

isabelle-b-nguyen

Aubin ML

aubin-ml aubin-ml1

Xii Lafayen

xii-lafayen

Alioune Gueye

alioune-gueye alioune-gueye1

Dali Zarrouk

dali-zarrouk dali-zarrouk1

Jérôme le Lafayen

jerome-le-lafayen jerome-le-lafayen1

Fabien Apffel

fabien-apffel fabien-apffel1

Geoffrey Ruin

geoffrey-ruin geoffrey-ruin1

Ghyslain Lang

ghislain-lang-avantghislain-lang-apres

Guillaume Identité et William Lafay

guillaume-identite william-lafay

Julien Laviale

julien-laviale julien-laviale1

Pablo Rosillo

pablo-rosillo1 pablo-rosillo

Pascal Lafayen

pascal-lafayen pascal-lafayen1

Stéphane Sautreuil et Yliès Mtl

stephane-sautreuil ylies-mtl

Robin Mejias et Sandy Chevillard

robin-mejias sandy-chevillard

Kevin Dubuc

kevin-dubuc kevin-dubuc1

Azog Leprofanateur et Benjamin Mrc

azog-leprofanateur benjamin-mrc

Loïc Madec et Vince Li Veli

loic-madec vince-li-veli

Tony Decofit

tony-decofit tony-decofit1

Ben Neji Meher et Kaoulays Levan Ngon

ben-neji-meher kaoulays-levan-ngon

Loïc Kleis

loic-kleis loic-kleis1

Matthieu Oliver

matthieu-oliver matthieu-oliver1

Amor Younes

amor-younes amor-younes1

Cédric Dubois

cedric-dubois cedric-dubois1

Chris Viste et Corentin Nicolas

chris-viste corentin-nicolas

Frédéric Nay Nett et Kévin Helissey

frederic-nay-nett kevin-helissey

Jérémi Renaud

jeremi-renaud jeremi-renaud1

Manea le Lafayen

manea-le-lafayen manea-le-lafayen1

Mathieu Lebrouc

mathieu-lebrouc mathieu-lebrouc1

Cyril Chicharito Levy

cyril-chicharito-levy

Les élèves Lafay sur Facebook, n°62

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 décembre au 31 décembre 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Alan Barata Bass

alan-barata-bass

Léa Zindel Dietlin

lea-zindel-dietlin lea-zindel-dietlin1

Raph Eb

raph-eb raph-eb1

Nicolas Ehret

nicolas-ehret nicolas-ehret1

Pauline Guervin

pauline-guervin pauline-guervin1

Mohamed Kadosch

mohamed-kadosch mohamed-kadosch1

ED Lafay

ed-lafay ed-lafay1

Laëticia Lafay

laeticia-lafay

Thomas Coulomb et Boris Lafay

thomas-coulomb boris-lafay

Jérôme le Lafayen

jerome-le-lafayen jerome-le-lafayen1

Elle Lafay

elle-lafay

Matthieu Oliver

matthieu-oliver matthieu-oliver1

Dali Zarrouk

dali-zarrouk dali-zarrouk1

Alice Pnta

alice-pnta

Loïc McFly et Max Husselstein

loic-mcfly max-husselstein

Fabien Apffel

fabien-apffel

Pablo Rosillo

pablo-rosillo pablo-rosillo1

Alfonso Ibz Iannotta

alfonso-ibz-iannotta

Alioune Gueye

alioune-gueye alioune-gueye1

Antoine Maillard et Ghislain Lang

antoine-maillard ghislain-lang

Raphi Lafay

raphi-lafay raphi-lafay1

Guillaume Plantamp

guillaume-plantamp guillaume-plantamp1

Chou Chou

chou-chou chou-chou1

Jean Celestin

jean-celestin-avantjean-celestin

Kevin Dubuc

kevin-dubuc kevin-dubuc1

Kévin Lancelle

kevin-lancelle kevin-lancelle1

Maxime Dos Santos et Michaël Franzese

maxime-dos-santos michael-franzese

Philippe Oliver

philippe-oliver philippe-oliver1

Arthur Macaroni et Gaëtan Olive-touge

arthur-macaroni gaetan-olive-touge

Azog Leprofanateur

azog-leprofanateur azog-leprofanateur1

Baptiste Lafay

baptiste-lafay baptiste-lafay1

Mat Marquilly et Michael Royet

mat-marquilly michael-royet

Stephane Raho

stephane-raho

Julien Laviale et Rachid Naitaleb

julien-laviale rachid-naitaleb

Tony Decofit

tony-decofit tony-decofit1

Josselin Mantault et Thierry Fontaine

josselin-mantault thierry-fontaine

Tophe Lafayen

tophe-lafayen

Pierre Lafayen et Florian Reslinger

pierre-lafayen florian-reslinger

Mickaël Lafay

mickael-lafay mickael-lafay1

Guillaume Identité

guillaume-identite guillaume-identite1

Manea le Lafayen

manea-le-lafayen manea-le-lafayen1

David Robin des Leroy et Stéphane Sautreuil

david-robin-des-leroy stephane-sautreuil

Dje Lafay

dje-lafay-avantdje-lafay-apres

Vinctix Lafay et Yliès Mtl

vinctix-lafay ylies-mtl

Corentin Nicolas

corentin-nicolas corentin-nicolas1

Jeff Pont

jeff-pont

Loïc Madec et Sylvain Bonnaud

loic-madec sylvain-bonnaud

Romain Lafay

romain-lafay romain-lafay1

Vipère Lafayenne

vipere-lafayenne

 

Un combat perpétuel

Pectus1Certains me connaissent sûrement déjà par rapport au premier article qu’Olivier avait fait sur moi le 3 août 2011.
Pour résumé, je suis né avec une déformation thoracique appelée Pectus excavatum, qui à mon adolescence me complexait énormément. De plus, mon creux se déportait du côté du cœur et pouvait à la longue devenir dangereux.
Je me suis donc fait opérer en 2007. Après mon opération, je pesai 56 kgs pour 1m93. Je n’avais aucun souci de santé (anorexie, carence…), c’était ma morphologie.

Je faisais mes études dans un lycée agricole, donc un établissement principalement masculin. Entre mecs à cet âge-là (16 ans), c’est la loi du plus fort. Donc oui, j’étais content, je n’avais plus ce trou au milieu de ma poitrine, mais j’avais toujours cette apparence rachitique qui me faisait passer pour un faible et ça, je ne le supportais plus !
J’ai donc cherché tous les moyens possibles pour me muscler et je suis tombé sur la méthode Lafay. En 2008, j’attaquais la méthode. Je m’entraînais 6 fois par semaine (1 jour bas du corps, 1 jour haut du corps, 1 jour de repos le dimanche) et je mangeais 6 fois par jour.
Je n’avais qu’un seul objectif en tête, monter à 90 kilos.

 

3 ans de méthode et j’atteins 80 kgs, je suis ravi de ces résultats et je continue ma progression pour atteindre mes 90 kg.

dscf2244

 

Juillet 2012, 88 kgs

photo-du-11-05-12-a-19-15-2

 

Soirée qui finit mal…

Le 7 juillet 2012, je suis en soirée avec des amis et vers 2h du matin, on décide de se « finir » en boîte de nuit. La soirée se déroule très bien, à 6h on quitte les lieux, tout le monde était alcoolisé, mon état de fatigue et mes degrés d’alcool étaient tel que je monte dans la voiture malgré l’alcoolémie du conducteur ainsi que 2 de mes amis.
A mi-chemin, tout le monde dormait sauf moi et le conducteur. Le conducteur s’endort à son tour, il accélère de plus en plus car endormi le pied sur l’accélérateur. On heurte une barrière en béton à 120 km/h. Je reprends mes esprits juste après le choc avec plus aucune sensation dans les jambes et le siège conducteur enfoncé de 8 cm dans le genou gauche.
Les pompiers m’ont sorti du véhicule et je me retrouve 1h plus tard au CHU de Dijon sur une table d’opération. Je suis toujours conscient, je demande au monsieur à côté de moi ce que j’ai, c’était le chirurgien qui allait m’opérer du dos. Il me dit froidement que je ne pourrai plus jamais me servir de mes jambes. Tout s’effondre autour de moi, je me demande pourquoi moi et qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça !
1 semaine après mon accident, je reprends mes esprits, car les hautes doses de morphine m’empêchaient de penser et de réfléchir. Je me dis que ça n’est pas une fatalité sans vraiment savoir ce qu’est la paraplégie et que si je suis là aujourd’hui, c’est que le destin en voulait ainsi et je ne veux surtout pas montrer aux personnes de mon entourage que je suis faible.
Après 2 semaines au CHU, on me transfert dans un centre de rééducation. Je tiens à souligner que pendant ces 2 semaines au CHU, je perds 23 kilos je reviens presque au même niveau musculaire qu’a mes débuts de méthode en 2008. Arrivé au centre, on me donne mon emploi du temps des semaines à venir. Kiné 4h et ergothérapeute 2h par jour. Photo de mon arrivée au centre ci-dessous.

 

arrive-a-divio

 

Je progresse difficilement, car en plus de ma colonne, j’ai eu une fracture de l’omoplate droite et une fracture aux cervicales. Après 3 mois d’écharpe, ma fracture est réparée. Ma progression est fulgurante, en plus de mes heures de kiné et d’ergo, on me rajoute 1 heure de sport où l’on passe la moitié du temps à apprendre à manier le fauteuil dans toutes les conditions et l’autre moitié, au renforcement musculaire. Je reprends très vite goût à la musculation et je me fixais des objectifs toujours plus difficiles à atteindre tous les jours. Je reprends 10 kilos très rapidement. Voir photo ci-dessous.

 

a-divio-4-mois-apres

 

Mais je ne veux pas m’arrêter là, je veux reprendre la masse musculaire que j’avais avant mon accident et même davantage. Je regarde sur youtube si je peux trouver des vidéos sur des mecs en fauteuil qui font de la muscu. En France je ne trouve rien, par contre un mec du nom de Nick Scott qui est professionnel IFBB wheelchairs aux Etats-Unis, montre grâce à sa chaine youtube que même en fauteuil, on peut obtenir des résultats impressionnants. Bien sûr, on est aux US donc il ne faut pas se leurrer, le mec est chargé comme une mule. De plus, je me rends vite compte que l’on a pas du tout le même type de paraplégie, ce qui m’obligera par la suite à trouver mes propres astuces pour pouvoir m’entraîner sans douleur.

9 mois de rééducation plus tard, je sors enfin et je m’inscris la semaine d’après dans une salle et commence à me faire mes propres programmes. J’apprends à écouter mon corps. N’ayant aucune sensation dans les jambes et un équilibre du tronc limité, je me rends compte que bon nombre d’exercices me demandent un effort considérable alors que les charges sont relativement faibles. Là où une personne de mon gabarit fera du développé couché à 100 kgs, moi je tremble sous une barre à 40 kg.

J’abandonne tous les exercices qui me mettent dans une position inconfortable et décide sur les conseils d’Olivier de travailler en séries longues avec des charges minimes.
Je fais donc ce genre de programme pendant 1 an et demi. Début de l’été 2014, je décide de me fixer comme objectif, de réaliser des tractions avec mon fauteuil. Avec la condition physique que j’avais à ce moment-là, je parviens à en réaliser une dizaine très rapidement.
Plus tard, je les intègre à mon entrainement du dos. 6 séries entre 8 et 10 répétions avec un temps de repos de 1m30. Cet exercice est très éprouvant et je ne saurais pas expliquer pourquoi (étirement de la colonne sur une arthrodèse fixe ? sûrement). À chaque série, mon coeur s’emballe et quand je me repose au sol, j’ai la sensation que mes jambes se sont détachées de mon corps ! Avec le temps, les effets se sont estompés. Je réalise une courte vidéo sur une série de traction et la partage sur Facebook dans le groupe Lafay où je réalise plus de 200 000 vues, ce qui est tout à fait incroyable et me motive d’avantage.
Après les tractions, je voulais réussir à réaliser des dips. 6 mois après ma réussite aux tractions, je réalisais mes premières dips. Pareil, je les inclus dans mon programme pectoraux et obtiens de super résultats.

 

Aujourd’hui, je suis capable de réaliser tous les exercices de la méthode pour le haut du corps, sauf les pompes une main qui me demande trop d’équilibre. Aujourd’hui, je pratique la méthode 2 fois par semaine en incluant juste du curl pour les bras et en milieu de semaine, je vais à la salle pour corriger mes asymétries avec une séance vraiment cool.
Et les résultats sont là. Aujourd’hui, je ne saurais pas dire combien je pèse, car mes jambes ont énormément perdu de volume, mais pour ce qui est du haut du corps, je n’ai jamais été aussi sec et musclé même en étant valide. Comme quoi tout est réalisable et ce n’est pas fini, je compte bien progresser davantage et prouver aux gens que la paraplégie n’est pas une fatalité et que ma vie peut être autant voir plus enrichissante que celle des valides :-).
Bien entendu, je ne suis pas rentré dans les détails de la paraplégie, car oui les jambes ne bougent plus mais il y a tous le handicape invisible à prendre en compte qui est justement bien plus difficile à maîtriser et à vivre au quotidien et m’empêche parfois d’être régulier.
J’espère que ces quelques lignes vous auront donné assez d’énergie pour réaliser vos futurs projets !

 

octobre-2016 octore-2016-2

Les élèves Lafay sur Facebook, n°60

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 octobre au 31 octobre 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Fanny Lfy et Florian L’bird

fanny-lfy florian-lbird

Pietro Beretta

pietro-beretta pietro-beretta1

Stéphane Sautreuil et Nicolas Ehret

stephane-sautreuil nicolas-ehret

Poly Pocket

poly-pocket poly-pocket1

Msmg Msmg

msmg-msmg msmg-msmg1

Alioune Gueye et Antoine Maillard

alioune-gueye antoine-maillard

Alice Pnta et Clément Galak

alice-pnta clement-galak

Geoffrey Ruin

geoffrey-ruin geoffrey-ruin1

Jérôme le Lafayen

jerome-le-lafayen jerome-le-lafayen1

Laëtitia Lafay

laeticia-lafay laeticia-lafay1

Dali Zarrouk

dali-zarrouk dali-zarrouk1

Fabien Apffel

fabien-apffel fabien-apffel1

Sandy Nathou

sandy-nathou

Guillaume Plantamp

guillaume-plantamp guillaume-plantamp1

Arthur Macaroni

arthur-macaroni arthur-macaroni1

Virginie Merlier-Ferreira

virginie-merlier-ferreira

Adrien Wenger et Clément Nitram

adrien-wenger clement-nitram

Saitama Lafay

saitama-lafay saitama-lafay1

Tony Decofit

tony-decofit tony-decofit1

Luc Mosser

luc-mosser luc-mosser1

Damien Lafayen et Nicolas Beguin

damien-lafayen nicolas-beguin

Corentin Nicolas et Gaëtan Olive-touge

corentin-nicolas gaetan-olive-touge

Aubin ML

aubin-ml aubin-ml1

Arthur Stepper Raymundie

arthur-stepper-raymundie arthur-stepper-raymundie1

Fred Laffet

fred-laffet fred-laffet1

Baptiste Lafay

baptiste-lafay baptiste-lafay1

Lafay Stackhouse

lafay-stackhouse lafay-stackhouse1

Mathieu Lafay

mathieu-lafay mathieu-lafay1

Dany ML

dany-ml dany-ml1

MC Fit

mc-fit mc-fit1

Nico Le Lafayen

nico-le-lafayen

Sebastien Lafay Dufloucq et Nicoellia Aparisi

sebastien-lafay-dufloucq nicoellia-aparisi

Mickael Lafay et Fabien Durand

mickael-lafay fabien-durand

Mathieu Oliver et Pablo Rosillo

mathieu-oliver pablo-rosillo

Olivier Law-Pang et Valerio Gardes

olivier-law-pang valerio-gardes

Stephane Raho

stephane-raho

Azog Leprofanateur

azog-leprofanateur azog-leprofanateur1

Ayoub Belfquih et Valentin Riber

ayoub-belfquih valentin-riber

Frederic Nay Nett et  Mohamed Chevalier Kadosch

frederic-nay-nett mohamed-chevalier-kadosch

Romain Benmira et Jonathan Dmgt

romain-benmira jonathan-dmgt

Kevin Dubuc et Stephan Michel

kevin-dubuc stephan-michel

Sébastien Piolet et Sandy Chevillard

sebastien-piolet sandy-chevillard

Tom Gallardo et Mop Lafay

tom-gallardo mop-lafay

manea le Lafayen

manea-le-lafayen manea-le-lafayen1

Christopher se teste au développé couché et réussit 125 kgs

Test au développé couché à 125 kgs pour un poids de corps de 80 kgs

A 17 ans

photo-1

INTRODUCTION
Bonjour, à tous les musclés et futurs musclés, je vous fais partager mon témoignage sur la Méthode ainsi que mon évolution grâce à elle, ou à lui. (Olivier)
Oui,  car moi je proclame haut et fort que je LAFAY.
Je mesure 1m75 pour 80 kgs après 13 mois de méthode. J’ai 22 ans, je suis parti de 1m70 pour 60 kgs à mes 18 ans.
J’ai un passé sportif léger durant mon adolescence : 2 ans de foot, 1an de karaté et 1an et demi de rugby.

 

A 18 ans (2012), 60 kgs

photo-3DEBUT DE LA PRATIQUE
Au départ, j’ai commencé la méthode afin de satisfaire ma soif de muscle, bercé par les films de Van Damme, Stallone ou Schwarzenegger.
Egalement afin d’entretenir ma santé mentale et physique, tantôt la Méthode et le sport en général était une passion, tantôt était un échappatoire au monde et un moyen de se défouler dans quelque chose de constructif.
Cependant, la raison principale était l’acquisition d’une condition physique élevée pour être et durer (Ceci n’est pas un indice, je le jure) dans un régiment d’infanterie parachutiste prestigieux de l’armée de terre.
La Méthode a été le moyen le plus facile de me muscler et de performer car j’étais jeune, je ne pouvais pas aller en salle pour diverses raisons.

 

Juillet 2015, 73 kgs

photo-4 HISTORIQUE
J’ai commencé la pratique de la Méthode en juin 2012 quand j’avais 18 ans, que j’ai poursuivis pendant 8 mois, puis la vie et d’autres facteurs m’ont contraint à arrêter durant un long moment. J’ai perdu en performance, mais peu en masse musculaire.
Ces 8 mois m’ont permis d’atteindre la fin du niveau 9 avec les minima pour passer au niveau 10, à chaque niveau je passer au suivant avec les minima.
Ensuite quand ma vie est redevenue stable juin 2016, j’ai de nouveau pratiqué en reprenant du plaisir à m’entraîner comme au début jusqu’à maintenant, ainsi je croîs et je dure.
J’ai recommencé les niveaux en allant jusqu’au mode 12.
Je suis au Niveau 3 mode 15 en boucle et en prise de masse.

 

Juin 2016, 74 kgs
photo-5PERFORMANCE
Mes Performances au top de ma forme sont :
– 10 Muscle UP. Sans entrainement spécifique, j’ai progressé en faisant le mouvement par plaisir de-ci de-là.
– 30 Tractions militaires 74 kgs de poids de corps auparavant. Je m’entraînais en début de séance et 25 actuellement, sans en faire en début de séance, à 80 kgs de poids de corps.
– 100 pompes
– 130 kgs au DC, deuxième fois sous une barre de ma vie, fait le 5 novembre 2016. La première fois à 120 kgs après 2.5 ans sans musculation.
– 160 kgs au SDT la 1ère séance de SDT de ma vie le 5 novembre 2016.
Je n’ai jamais fait mon max en squat.
Je ne pratique pas d’entrainement en fonte car la méthode me convient parfaitement.
Je dispose également d’un bon cardio.
Mes modestes performances m’ont permis d’obtenir d’excellent résultat au test physique de l’armée de terre, une fois en section d’infanterie parachutiste aux classes je faisais partis du 1er groupe sur 3 en niveau physique en endurance ainsi que en renforcement musculaire, tout cela m’a également permis en plus de mes autres notations d’être classé dans le top de la section pour ne pas en dire plus.
Grâce à la méthode mes classes étaient très largement facilitées.

 

Juillet 2016
photo-6CHANGEMENT DE VIE
La Méthode ne m’a pas seulement apporté du muscle mais aussi une tête bien faite. En effet, peu après le commencement de la Méthode, j’ai appliqué la devise un Esprit sain dans un corps saint, de ce fait tout m’intéresse tout est bon à apprendre et la vie bien plus facile.

 

OBJECTIFS
J’ai pour objectif d’atteindre un indice de masse corporelle de 27 (83 kgs pour 1m75 environ 10/12% de graisse) selon l’affirmation de Michel POUJADE dans son livre « Conditionnement physique pour le sportif opérationnel » aux éditions AMPHORA, qui est l’attrait d’un membre opérationnelle afin d’optimiser sa polyvalence athlétique.
Ou éventuellement prendre davantage en masse musculaire si j’en ressens l’envie.
Mais Surtout augmenter en Performance pour l’exigence de mon métier.
Je suis aujourd’hui à 80 kgs pour 1m75, je vais davantage m’étirer et intégrer les 4 piliers qui sont fondamentaux pour une efficience absolue.

 

Octobre 2016, 80 kgs

photo-7REMERCIEMENTS
Je remercie Olivier LAFAY pour son Œuvre ainsi que tous les pratiquants qui ont posté leur progression afin de motiver, inspirer moi-même puis d’autres et ainsi remercier Olivier d’avoir changé notre vie à tous et pour tout ce que il a pu endurer durant 12 ans.
Et Surtout pour ma nouvelle grille de lecture des comportements humains et du monde via la compréhension de l’inhibition de l’action et de notre cerveau.

Témoignage de Gary Stoyanov

14914628_10209425315363715_1472228987_n[Cyber-Training]

Il est temps d’être efficient.

Réaménagement de ma cyber-room pour un « espace stratégique » optimal.

Je vais essayer, à travers ce post, d’être le plus synthétique possible… Bien que je sache que ce texte va se transformer en déchaînement cognitif involontaire. Mes excuses par avance.

2 ans après mon enthésopathie de l’épaule droite (inflammation du tendon du sus-épineux), plusieurs lectures, échanges et une grosse introspection (remise en cause), me voici sur la vague de la modération, de l’efficience depuis bientôt 8 mois.

Il est loin le temps où je pouvais me suspendre à mes anneaux, effectuant mes MU en séries, mes semi-maltèse, « levers » ou autres transitions futiles aux anneaux. Le tout à été troqué pour des outils qui respectent mes fondations, et surtout mon fonctionnement humain intrinsèque (biomécanique, biologique, physiologique…).

Il est loin le temps où je pouvais opérer via des cycles/mouvements/ exos/synergies inefficients, fatigants issus des différents styles d’entraînement (je passerai les noms pour éviter toute dissonance). Effectivement, il est loin ce temps, où je pouvais me complaire dans des désirs, des performances insensées, m’enfermant dans une sorte de fausse motivation.

C’est aussi cela organiser son « espace stratégique ». Pas juste matériellement, mais en sachant se positionner dans un espace-temps qui permette d’évoluer avec le moins de contraintes possible…

« Une parole douce peut ouvrir même les portes de fer. » Un proverbe Bulgare qui me parle, tant il calque aux préceptes énoncés dans le Tome II par Olivier Lafay. #NoHippie

Le Tome II s’entretient personnellement avec notre subconscient, il déconstruit les principes invoqués par l’idéologie « NoPainNoGain » et ses adeptes aveuglés par le rêve, le gain éphémère d’un corps sexuellement validable. Car cette idéologie est la plus pernicieuse pour ce qui est de la Santé.

Le Tome II, mis en valeur sur les photos, est pour moi LE livre à posséder pour provoquer ou confirmer le changement chez tout pratiquant de musculation/sportif-sportive/sédentaire. Pas un changement pour dire qu’il « FAUT changer, ça PEUT être cool », mais un changement en profondeur qui demande pourquoi, qui interroge les conditionnements, apaise les turbulences qui se cachent en nous, et enfin réussit à faire hisser les voiles. Ce simple pronom interrogatif : pourquoi, aide à prendre le recul nécessaire. Sortir de sa léthargie, puis mieux se visualiser dans une perspective durable qu’on veut établir pour nous, et aussi pour les autres. Devenir en quelque sorte son propre Conquérant, son propre Aleksander Makedonski (Alexandre le Grand) => (cf l’article et la partie sur les conquêtes d’Alexandre
 
14958906_10209425315883728_379532638_o

De nos jours, les discours ambigus autour de l’entraînement « sportif » ou de la musculation fleurissent tellement que le livre fait presque figure du vilain petit canard. L’œuvre est si subversive que même l’individu le plus réfractaire qui soit ne pourrait venir contester l’argumentaire puisqu’il s’appuie en amont sur des sources référencées indéboulonnables.

Le livre peut prendre différentes formes en fonction des lecteurs et de leurs vécus. En tant que préparateur physique, je ne l’utilise non pas comme une bible (désolé je ne crois en aucun dogme à part celui de Mère Nature) mais plutôt comme un Frère qui viendrait discuter, me conseiller pour éviter de sombrer dans des considérations non réfléchies.

Comme toute machine à récolter des données, c’est à dire en chaque être humain doté d’un cortex un minimum développé, « l’espace stratégique » m’a donc permis d’améliorer ma capacité à trier toutes ces infos auxquelles nous pouvons être confrontés. Certains passages refont surface à chaque fois qu’une nouvelle information vient perturber ma « base de données ».

Pour ma part, le Tome II a contribué à restabiliser mes routines d’entraînement. En cela je m’explique, sans me faire rentrer dans des cycles « frontaux ». J’utilise une trame « Lafay » pure (issue du livre vert) tout en intégrant des routines fonctionnelles qui me permettent d’affiner mes mécaniques, mes qualités et capacités physiques, développées et acquises dans mes différents sports collectifs, mais aussi individuels. Plus simplement, une large marge d’exploration m’est alors accessible intra-entraînement sans puiser dans mes ressources nerveuses. Je peux complexifier sans « forcer ». Ce qui était altéré par l’utilisation des différents styles d’entraînement passés. Quelque chose semblait s’échapper, comme une nouille qu’on voudrait attraper à deux doigts…

Pour conclure, en 3 mois de pratique de cyber-training, (passage de 68,5 Kg => 71 Kg / 1m72) cette approche de l’entraînement est devenue naturelle, rétro-active, plus efficiente car je m’autorise de pratiquer à l’intention, m’aidant ainsi à mieux calibrer mes séances et à élargir une zone de confort plus adaptée qu’avant.

Merci à Olivier pour son travail gargantuesque, ses prises de position toujours inspirantes.

Virginie, 45 ans et maman de 5 enfants

virginie
 
 
Le témoignage de Virginie, une pratiquante de la méthode lafay ayant perdu plusieurs kilos de gras ainsi que de nombreux centimètres de tour de ventre  :
 
« J’ai 45 ans et je suis la maman de 5 enfants. Je mesure 1.56m et je pesais 60kg il y a 5 mois. J’ai commencé à être « sportive » à 40 ans, j’ai démarré par la course à pied plus ou moins régulièrement, avec de loonnngues pauses.
 
A 42 ans, en 2012, j’ai commencé la méthode Lafay, j’ai fait 2 mois de rééquilibrage et environ 2 mois de musculation profil 1. Je n’ai pas tenu. J’ai recommencé la méthode en 2013, j’ai fait un mois de rééquilibrage et 8 semaines de musculation profil 4. Je n’ai pas tenu. J’ai re-recommencé la méthode en 2014, deux mois après mon dernier accouchement, j’ai commencé le rééquilibrage. Je n’ai pas tenu.
Enfin, me revoilà pour la quatrième fois… depuis mai 2016, un mois de rééquilibrage et 18 semaines de musculation. Et… je tiens, je m’installe même !!!!!
Pour ce récit, j’ai pris le temps de décortiquer ce qui fait que ça fonctionne pour moi cette fois-ci. Avec le souhait que ça puisse aider des pratiquantes.
 
 
1/ LA NÉCESSITE
Me voir devant l’objectif et sous le mètre ruban a réveillé une prise de conscience de la nécessité de changer !
Quand en mai 2016, décidée à reprendre la méthode j’ai demandé à l’une de mes filles de me prendre en photo et que je me suis vue de dos, j’ai pris une grosse claque, j’en aurais pleuré ! Je n’avais pas du tout cette vision de mon corps, j’étais convaincue que je n’avais « que » du ventre à perdre et du muscle à prendre et que du reste j’étais (restée) assez fine. Les photos et mes mesures m’ont sonnée, désillusionnée !! Consciente de mon aveuglement durant ces dernières années, pour la première fois, modifier mon corps s’est imposé comme une nécessité, une évidence, une priorité !
 
 
2/ LA QUANTITÉ et LE MOMENT IDÉAL
Trouver un rythme réaliste pour moi ainsi que le meilleur moment de la journée pour faire du sport.
« Combien de séances de musculation par semaine serais-je raisonnablement capable d’assumer après mon mois de rééquilibrage ? ». Il ne fallait pas que je m’empresse et que je vois trop grand. Je m’étais déjà faite avoir plusieurs fois par mon côté passionné « je fonce, je m’épuise et j’abandonne » que ce soit avec la méthode Lafay ou en course à pied. Alors cette fois-ci je décidais d’en garder sous le pied pour nourrir mon envie de faire et j’ai opté pour le profil 4, 2 séances de musculation et 3 de cardio (je viens d’ailleurs d’apprendre que 2 séances suffisent !)
 
« A quel moment caler mes séances ? »
Pour ne pas avoir le temps de me dire « J’ai la flemme de faire ma séance » tout au long de la journée et me mettre une pression du genre « IL FAUT que je fasse ma séance ». Risquant de ne pas la faire et d’installer un lourd sentiment de culpabilité… Ceci ayant déjà eu pour conséquence de commencer à zapper ma séance de plus en plus souvent entraînant une diminution progressive mais certaine du feu de ma motivation se transformant en étincelle, puis en braise pour s’éteindre finalement avec l’arrêt de la méthode afin d’apaiser le lourd fardeau de la culpabilité et de la contrainte grandissantes.
Pour ne pas être sollicitée par ma tribu, ni dérangée par le bruit pour une concentration optimum et un stress minimum.
 
J’ai opté pour le seul créneau horaire susceptible de remplir les bonnes conditions : tôt le matin avant que les enfants se lèvent. Ainsi, je me lèverai POUR faire mon sport, j’en ferai un rendez-vous matinal qui m’évitera d’avoir le temps de trouver mille excuses pour ne pas faire ma séance et qui m’évitera toute sollicitation ultérieure.
Et c’est efficace !! La musculation et le cardio sont un rendez-vous auquel je ne déroge pas (un seul loupé pour maladie sur 32 séances de muscu). Je me suis programmée, c’est devenu ma routine. Comme les matins où vous êtes morts et que vous vous dirigez en mode zombie sous la douche parce que vous devez aller travailler coûte que coûte, si je ne me sens pas motivée je me mets direct en mode pilotage automatique, cerveau lobotomisé, et une fois que je commence la souplesse c’est parti, j’enchaîne la muscu et je ne m’arrête plus. Pour la course à pied idem ! Pas de chichi, pas de faux semblants, je m’habille et je trace avec mon chien !
 
 
3/ LE TEMPS IMPARTI
La nécessité d’avoir du temps devant moi quel que soit le type de séance à faire
Il est primordial pour moi de faire les choses sans précipitation, sans la pression de DEVOIR terminer à telle heure avant que X ou Y ne se produise. Sinon je ne pense qu’à cet impératif, je bâcle mon travail ou je stresse au moindre contretemps et je ne prends aucun plaisir, voire je n’ai pas envie de m’y mettre ! Alors chaque fois que je fais une séance, je me mets en marche suffisamment à l’avance si j’ai un impondérable, de manière à me sentir tout à fait détendue et sereine dans mon exécution, au pire je choisis d’emblée de splitter.
Cette notion de temps m’amène à la notion de patience : patience quant aux résultats physiques obtenus et patience au sein même de ma séance, dans l’exécution des mouvements.
 
La sagesse me dit que ce n’est pas en si peu de mois que je vais perdre ce que j’ai mis des années à amasser. Je me donne un an pour voir un résultat qui me satisfasse, sans savoir à quels progrès esthétiques je peux m’attendre sur la zone du ventre… on verra, je tente le tout pour le tout. Je reste confiante mais lucide, j’ai 45 ans et j’ai porté 5 enfants (dont 3 en 20 mois) alors en priorité j’attends une nette amélioration, pas un miracle (mais bon…).
 
Concernant l’exécution des mouvements, je privilégie d’avantage une juste exécution, un juste ressenti dans la juste partie du corps qui travaille que l’augmentation de ma performance ! J’ai parfois l’impression de n’être que cette partie du corps qui travaille et je me laisse guidée par mon ressenti pour adopter les meilleures postures, le meilleur rythme etc. Je suis comme un dessinateur qui prend confiance dans son geste et devient précis dans son tracé.
 
Il fut un temps, lors de l’exécution des mouvements, mon attention se focalisait surtout sur le « en finir au plus vite, aller plus loin, plus haut en répétitions et passer à autre chose l’esprit tranquille d’avoir fait mon sport » genre je me débarrasse (et en passant j’y prend peu de plaisir). Main-tenant (parce qu’aujourd’hui je me tiens la main), je suis dans la douceur, dans l’observation de ce qui se passe dans mon corps et l’introspection pour comprendre ce qui marche pour moi et comment ça marche. C’est beaucoup plus humain, plus constructif et intéressant d’un point de vue physique et mental. Cela me permet aussi de partager mes découvertes sur le « groupe femmes » dans le but d’en aider d’autres à avancer, d’autant que les retours du groupe me motivent en réponse à la motivation que je partage, la boucle est bouclée c’est génial !
 
En passant, il est indéniable que le groupe Facebook est un outil/support très très important en termes de motivation et de soutien, la bienveillance des pratiquant(e)s qui y règne et le professionnalisme des coachs est un grand grand bénéfice ! Un privilège notable, merci !!
 
(Pour rejoindre le groupe femme, et des milliers de pratiquantes comme Virginie, cliquez juste ici : https://www.facebook.com/groups/39098254086/?ref=bookmarks )
 
 
ET MES RÉSULTATS DANS TOUT CA ?
 
En plus de la méthode sport, je suis aussi la méthode nutrition, un excellent support en terme de motivation puisque je perds au moins 1 kg toutes les 4 semaines. Je me suis vite prise au jeu du calcul du repas le plus équilibré possible (alors que j’y étais réfractaire au départ). Je m’autorise un écart par jour au goûter et je fais aussi une journée open le samedi (et souvent le dimanche) où je ne calcule pas du tout mes apports (d’ailleurs mon objectif désormais est d’être un peu plus modérée le week-end) ! J’apprécie beaucoup cette possibilité de me faire plaisir quotidiennement sans culpabiliser et en continuant à voir mon évolution sur la balance ou sous le mètre ruban.
 
Physiquement : Mes jambes sont bien musclées et mes triceps commencent à apparaître quand je tends le bras le long de mon corps et que j’effectue une rotation interne, ma poitrine a diminué et je la trouve mignonne, elle tombe moins étant plus petite, j’ai aussi vu quelques « bébé pectoraux » apparaître (je trouve ça très joli), ainsi que moins de gras sur mes clavicules (je trouve ça très féminin), mon dos est beaucoup moins gras et plus musclé (je l’ai vu sur certaines photos en débardeur cet été), ma taille s’est affinée et… je pèse presque 6 kg de moins ! (j’ai perdu exactement 5.7 kg en 5 mois)
Pour le ventre, il a bien diminué mais je reste bien loiiiin encore de mon objectif ! Cependant je vois mes obliques se marquer plus nettement. Ça vient ça vient 😉 reste à savoir ce que ma peau, qui semble se distendre depuis que je perds du ventre, va devenir… à suivre…(c’est vraiment mon paramètre inconnu, un peu sensible).
 
Et sinon, je me tiens plus droite en général, je remarque aussi que je cours plus droite alors qu’avant j’avais tendance à courir un peu voûtée. Lorsque je suis assise à genoux ou en tailleur je n’ai plus aucune fatigue à garder le dos droit, comme s’il était plus fort, cette position devient naturelle. J’ai beaucoup gagné en souplesse d’ailleurs, et en force, et ça me sert dans plein de situations du quotidien !
Mentalement/moralement
 
Je n’ai jamais été aussi régulière en 5 ans. Je n’ai jamais été aussi en forme non plus ! Après une séance de cardio ou muscu du matin, je suis réveillée, gaie, souriante, accueillante, disponible pour ma tribu et mon mari, parfois debout 2h30 avant eux, ma journée est déjà entamée, je suis pleine d’énergie… je me sens vivante et heureuse de vivre… A 7h30 du matin c’est quand même le rêve et agréable pour tout le monde ! J’ai la vie devant moi
 
Je prends tellement de plaisir à entretenir mon corps, mon esprit, mon énergie et ma joie de vivre que ma motivation reste non seulement intacte mais en plus grandit …. La douceur mène A TOUT, et surtout à aimer le sport comme une partie de soi-même ! »

 

Pour se procurer la méthode lafay femme :

https://www.amazon.fr/gp/product/2851806874/ref=pd_sim_14_3…

Les élèves Lafay sur Facebook, n°59

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 septembre au 30 septembre 2016.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Pietro Beretta et Benoit PH

pietro-beretta benoit-ph

Michaël Franzese

michael-franzese michael-franzese1

Jérôme le Lafayen

jerome-le-lafayen 14556006_1693509627644462_1906588300_n

Poly Pocket

poly-pocket poly-pocket1

Keziah M. Gillet

keziah-m-gillet keziah-m-gillet1

Arnaud Isambourg et Gael Bernzerk

arnaud-isambourg gael-bernzerk

Alioune Gueye

alioune-gueye alioune-gueye1

Jessica Borie et Stephanie Capelli

jessica-borie stephanie-capelli

Yohan Lassagne

yohan-lassagne yohan-lassagne1

Fabien Apffel

fabien-apffel fabien-apffel1

Noctis Caelum Lucis

noctis-caelum-lucis

Mams Oizelle et Tiphaine Micoud

mams-oizelle tiphaine-micoud

Anis Debit

anis-debit anis-debit1

Edward Lmbert

edward-lmbert

Antoine Maillard et Stéphane Sautreuil

antoine-maillard stephane-sautreuil

Lea Zindel

lea-zindel-avant lea-zindel-apres

Salim et Dali Zarrouk

salim-zarrouk dali-zarrouk

Cyril CH et Mc Fit

cyril-ch mc-fit

Tony Decofit

tony-decofit tony-decofit1

Arthur Stepper Raymundie

arthur-stepper-raymundie arthur-stepper-raymundie1

Clément Galak et Denis Pouchain

clement-galak denis-pouchain

Djo’ Lass’ Tusse et ED Lafay

djo-lasstuce ed-lafay

Fabrice Oberhauser et Benjamin Mrc

fabrice-oberhauser benjamin-mrc

Franck Bernard

franck-bernard franck-bernard1

Mehdi Nedjar

mehdi-nedjar-avantmehdi-nedjar-apres

Nicolas Ehret et Sebastien Lafay Dufloucq

nicolas-ehret sebastien-lafay-dufloucq

Gilles Doyen

gilles-doyen gilles-doyen1

Vincent Durocher et Nicolas Beguin

vincent-durocher nicolas-beguin

Azog Leprofanateur

azog-leprofanateur azog-leprofanateur1

Baptiste Bonnaire

baptiste-bonnaire baptiste-bonnaire1

Amor Younes

amor-younes

Frederic Nay Nett

frederic-nay-nett greg-fit

Pascal Carrère-Gée et Omid Cid

pascal-carrere-gee omid-cid

Jeremy Loustau-Laguide

jeremy-loustau-laguidejeremy-loustau-laguide-apres

Benito Lafayen et Nicoellia Aparisi

benito-lafayen nicoellia-aparisi

Chris Viste et Geoffrey Ruin

chris-viste geoffrey-ruin

Kevin Dubuc et Valentin Baudry

kevin-dubuc1 valentin-baudry

Manea le Lafayen

manea-le-lafayen manea-le-lafayen1

Jonathan Mifsud

jonathan-mifsud jonathan-mifsud1

Félix Fonteneau et Romx Lafay

felix-fonteneau romx-lafay

Menssana Incorporesano et Pierre Lafayen

menssana-incorporesano pierre-lafayen

Cyril Lalouette

cyril-lalouette-avantcyril-lalouette-apresjpg

Valentin Raynal Fuark et Corentin Nicolas

valentin-raynal-fuark corentin-nicolas

Luc Mosser

luc-mosser

Stéphane SAUTREUIL

42 ans.
100% Lafay.
Et s’est testé au développé couché prise étroite (40 cm) avec 100 kgs. Il a réussi 8 répétitions (pour un poids de corps de 69 kgs).
Pas grand, pas lourd, mais COSTAUD.
Made by Lafay : https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_2…

Remarquez, sur amazon.fr, que le tome 1 et le tome 2 de la Méthode Lafay sont tous deux n°1 des ventes de leur catégorie 🙂
12 ans que ça dure…
La musculation écosystémique.? Une révolution plébiscitée par le public. Pas de publicité, de matraquage TV. Juste… des résultats !

 

Témoignage de Noctis

noctis-avant noctis-apres

« Hello tout le monde, c’est Noctis.
On m’a demandé si je voulais faire un témoignage de mon parcours avec la méthode Lafay et c’est avec joie que je partage cela avec vous toutes et tous.
Avant la méthode Lafay, j’avais connu une période de chômage assez longue malheureusement.
 
Du coup mon activité n’était pas vraiment énorme, et ne parlons pas de ma volonté. J’étais pour ne pas dire au plus bas, et à cause de ça, je mangeais tout ce que j’avais sous la main.

Et comme je ne pratiquais aucune activité physique, j’ai pris du poids. Je suis monté à 108 kilos, et le jour où j’ai réalisé la pesée qui m’a montré ce poids, j’ai commencé à faire la méthode Lafay.
Je suis descendu assez rapidement à 96 kilos puis enfin j’ai trouvé du travail avec des horaires décalés et c’est là que les choses sérieuses ont commencé.
Avec les horaires décalés, ce n’est pas simple de faire la méthode Lafay et/ou le cardio après le boulot, surtout quand on est debout depuis 3h00 du matin, mais je trouve qu’au final je dois avoir plus de temps que d’autres pour faire la méthode.
Pour le début, chaque séance était un calvaire, j’avais mal partout, engourdi partout et ne parlons pas des courbatures…
Mais chaque photo que je prenais séance après séance, me faisait me rendre compte que la méthode fonctionnait réellement.
 
C’était ma principale motivation : transformer en muscle toute cette masse grasse que j’avais accumulé, m’affiner, et enfin être bien dans mon corps (men sana in corpore sano). Et me voici presque deux ans après, pesant 64.7 kilos.
Je suis vraiment fier du résultat obtenu, et ne regrette en rien d’avoir commencé la méthode, même si, il faut le dire, ce n’est pas simple tous les jours, mais quand on veut, on peut (on ne lâche rien !!).
Je conseille réellement cette méthode, à ceux qui comme moi, ont du poids à perdre car les résultats sont assez probants, dès la deuxième semaine, on commence à voir les effets bénéfiques sur le corps comme sur le mental.
Et si comme moi vous trouvez le courage, vous arriverez au résultat que vous souhaitez.
Mes entraînements sont simples : Lundi, Mercredi et Vendredi je pratique les séances de Méthode et je rajoute du cardio le Mardi, Jeudi, Samedi.
La douceur mène à tout. »
 

Pour se procurer la méthode lafay: https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss…