CIBLER VOS MOLLETS

Publié le Laisser un commentaire

https://www.facebook.com/100009381295208/videos/1529933853995976/

 

La méthode propose des carrefours (possibilités différentes d’évolution) très régulièrement. Plus tu progresseras dans le suivi de la méthode, plus ces carrefours seront nombreux. Si tu veux t’assurer de prendre le bon chemin à chaque intersection, il te faut avoir intégré les étapes précédentes, dans l’ordre…
Au début, le chemin est tout tracé, il te procure une expérience millimétrée de la méthode. Tu engranges en toi-même des points de repère, qui seront autant de points d’appui pour ton évolution à venir.
Par la suite, le chemin se trace en marchant (rien n’est plus tracé d’avance car les possibilités d’adaptation sont de plus en plus nombreuses). Mais ce que tu as fait au début te permettra de réduire le nombre de choix possibles et d’envisager rapidement les meilleures options à chaque intersection.

Boucle ou pas boucle, techniques anti-stagnation (laquelle et quand?), modifications de niveau (ajout et/ou suppression d’exercices, modification des temps de repos, modification des techniques d’exécution, modification de l’ordre du niveau) : ces possibilités infinies qui font de la méthode un outil extrêmement souple, constructiviste, se voient, de par le cheminement du pratiquant, réduites à un ensemble fini lors de chaque décision importante. On sait très vite ce que l’on doit faire.

Au dĂ©but, le cheminement est programmĂ©. On suit beaucoup et on s’écoute peu (on est en phase d’apprentissage de l’écoute de soi et de ses rĂ©actions Ă  des stimulations). Par la suite, peu Ă  peu, on suit de moins en moins et on s’écoute beaucoup (mieux), de manière inconsciente la plupart du temps. Au fur et Ă  mesure du tracement de notre cheminement personnel, on en vient Ă  savoir sĂ©lectionner les options qui nous sont Ă  chaque fois les plus adĂ©quates (en fonction de notre projet) et Ă  opĂ©rer un second tri sĂ©lectif afin de retenir la plus convenable. ”

https://olivier-lafay.com/2011/08/09/le-chemin-se-construit-en-marchant/

 

Quoi :

Technique visant à cibler spécifiquement les mollets

Quand:

A effectuer lors d’une boucle. Il est prĂ©fĂ©rable de ne pas rĂ©aliser cet enchaĂ®nement lors de votre premier passage sur les niveaux de la MĂ©thode.
Si vous avez des difficultés sur E et F, il sera conseillé de vous laissez le temps de progresser sans modifier votre entrainement
L’enchaînement entre F et W demande une bonne condition athlétique.

Comment :

Le but sera de faire un superset entre F et W. Nous n’aurons qu’une longue sĂ©rie. 4 sĂ©ries de F en alternance avec 4 sĂ©ries de W.
W se réalisera au sol. Donc vous avez les pieds à plat et vous allez pousser vers le haut. On pensera également à rester sur la pointe des pieds pendant les séries de F.

Le nombre de rĂ©pĂ©titions Ă  W au sol sera de 15 rĂ©pĂ©titions par sĂ©rie. On gardera comme objectif d’avoir environ 20 secondes entre deux sĂ©ries de F.Cela dĂ©terminera le rythme et l’enchainement de vos rĂ©pĂ©titions. GĂ©nĂ©ralement, cela correspond Ă  une montĂ©e explosive et une descente amortie, contrĂ´lĂ©e.
Il est tout Ă  fait normal d’ĂŞtre un peu plus rapide sur la première sĂ©rie et d’avoir un rythme plus lent sur la dernière avec la fatigue.

Précisions:

Il sera recommandĂ© d’utiliser la mini boucle sur F lors de la mise en place de cette technique.
Le nombre de répétitions sur W restera à 15 même en 70% . Seule une 70% sera appliquée sur les exercices E et F.
La durĂ©e dĂ©pend de vous, lorsque vous aurez atteint le volume souhaitĂ© aux mollets, vous pourrez reprendre l’enchaĂ®nement habituel.
Nul besoin de rajouter des exercices mollets à la suite de cet enchaînement.
Pensez Ă  bien vous hydrater et vous Ă©tirer.

 

VidĂ©o de l’exĂ©cution rĂ©alisĂ©e par LoĂŻc.

Retrouvez la MĂ©thode Lafay en cliquant ici.

Laisser un commentaire