La Méthode Lafay et l’épistémologie selon Bateson

1609956_10152678108996064_5083573652380635258_n ludo-lafayen

 

D’où vient l’idée d’une méthode de musculation conçue d’après les enseignements de la pensée stratégique chinoise et de la cybernétique?

L’idée vient, en premier lieu, d’un changement épistémologique…

 

L’épistémologie, c’est un domaine d’étude, une discipline qui observe et analyse la manière dont la science se forme. Elle cherche à répondre à la question : “comment connaissons-nous?”

Par extension, on parle de l’épistémologie de quelqu’un quand on expose sa manière de voir, ses conceptions, ses valeurs, conditionnements… Tout ce qui va être à l’origine de ses actes, choix, déclarations.

C’est ce qui conditionne a priori notre idée du vrai.

Ce n’est donc plus l’épistémologie comme domaine d’études, mais l’épistémologie comme “ensemble de nos présupposés”.

C’est cela le sens de Gregory Bateson. En citant Siegfried Schmidt dans “la Construction d’un modèle alternatif“, je parle de l’épistémologie occidentale.

J’utilise l’expression “programmes culturels” et j’écris :

“Avez-vous déjà songé au fait que, pour chaque « position » que vous prenez au cours de votre vie, il existe nécessairement une « présupposition »?

« Quoi que nous fassions, nous le faisons sous la forme d’une position : nous faisons ceci et pas autre chose. » (Siegfried Schmidt)

Et nous pensons, et nous agissons, toujours sur la base de présuppositions généralement inconscientes. Celles-ci sont constituées de nos expériences passées et de nos apprentissages. A l’arrière-plan de la conscience, rangées dans des cases, se trouvent des informations sur ce que l’on doit ou ne doit pas faire; et comment le faire.”

Les programmes culturels (notre épistémologie) déterminent jusqu’à la manière d’aborder la science, les enfermements dans des paradigmes et la manière dont on en sort, en modifiant plus ou moins notre épistémologie.

(cf “la structure des révolutions scientifiques“, ouvrage du physicien Thomas Kuhn)

Bateson utilise le mot “Langue” (ou syntaxe) pour dire que notre façon de décrire (parler) repose sur une “épistémologie” qui nous conditionne.

Siegfried Schmidt utilise le terme “discours” ( cf ouvrage intitulé « Histoires et discours »).

L’épistémologie, c’est notre vision du monde. Et bien peu connaissent leur vision du monde, bien peu l’ont exploré. Ce qui amènent les autres à se conformer par les actes et les paroles à une idéologie inscrite profondément en eux (ce qui annule chez eux l’idée de la liberté qu’ils pensent avoir).

Selon Bateson, il s’agit donc, dans tous les cas, des représentations collectives qui sont “sous un discours”, fût-il apparemment scientifique.

Autrement dit, il y a un “choix” qui précède nos choix.

Comme le dit Jean-Luc Giribone quand il présente l’épistémologie selon Bateson : “Employant telle langue […], nous décidons [forcément] que là se trouve le problème, que les éléments qui font problème sont ceux-là, s’appellent ainsi. Ce choix, pour passer généralement inaperçu, est en fait plus décisif que celui de la solution – et, dans bien des cas, comme on le sait, il le détermine sans qu’on veuille le reconnaître. Dans ce cas, l’espace de la recherche se ferme : les solutions données d’avance, s’inversent en faux problème; la pensée se pétrifie en dogmatisme.

Le Constructivisme permet justement cette réflexion sur la (notre) “réalité”, qui nous ouvre alors de nouveaux horizons. Avant de nous préoccuper de la solution, nous nous préoccupons de la manière dont nous envisageons, intimement, les problèmes. Nous observons nos présupposés, notre épistémologie.

C’est ainsi qu’a pu germer l’idée de la Méthode Lafay. Et cela explique les perturbations créées chez et par les détracteurs de la Méthode, dont l’idée de ce qui est vrai et faux, leur épistémologie, mise au jour par mes articles, a brutalement vacillé.

Et plus leur idée du “vrai” est chez eux contraignante, plus leur réaction est violente.

Gregory Bateson nous invite à transformer notre épistémologie : à penser et agir en fonction de circuits totaux (cybernétique) et non en fonction d’arcs de circuits, des seuls éléments pris séparément, tels que nous avons été conditionnés à le faire.

(cf son ouvrage « Vers une écologie de l’esprit »)

La Méthode Lafay est le fruit de cette pensée et de cette action fondée sur une épistémologie autre. Elle montre comment transformer notre épistémologie et les bénéfices que cela peut engendrer (en termes de transformation corporelle et de bien-être). Comme le fait Bateson, dans sa foulée, elle invite à penser avec davantage de souplesse. Ou, comme l’écrit François Jullien, elle invite à « décaler sa pensée », car les gains induits sont considérables

Si vous êtes parvenus jusqu’ici, vous devez avoir compris pourquoi j’ai écrit « Si l’on veut passer à un niveau supérieur de raisonnement, d’analyse, alors il faut savoir comprendre que la distinction entre les entraînements n’est pas une question d’outil (haltères, ressorts, poids de corps, etc.), mais de méthode, et donc, à la réflexion, la distinction est avant tout épistémologique (au sens de Gregory Bateson).»

(dans l’article « je n’ai pas une conception religieuse de l’entraînement au poids de corps » : https://www.facebook.com/notes/m%C3%A9thode-lafay/je-nai-pas-une-conception-religieuse-de-lentra%C3%AEnement-au-poids-de-corps/10152736235776579 )

Content Protection by DMCA.com

Je n’ai pas une conception “religieuse” de l’entraînement au poids de corps

10570509_10152667825851064_6213353835657115291_n

 

Réponse donnée dans le cadre d’un mémoire de fin d’études.

 

Bonjour Mr. Lafay,

Je me permets de vous écrire ce mail car je rédige actuellement mon Mémoire de fin d’études dont j’ai axé le travail sur l’étude de “la musculation avec poids du corps” et son évolution dans l’histoire et la société. Aussi, il est tout naturel que j’y ai consacré un chapitre à votre formidable Méthode que je pratique occasionnellement. De ce fait, j’aurai aimé connaître les raisons de son élaboration, et ce qui vous y a conduit, comment, par quels procédés ? (En dehors de ce qui est déjà expliqué dans votre ouvrage). De plus, je me posais la question de savoir ce que vous pensiez de la Méthode Naturelle de G. Hébert qui fut un grand acteur dans le domaine de la musculation à son époque, tout comme vous aujourd’hui (le contexte social ayant changé, mais j’ai crû entendre que La Méthode Lafay faisait une entrée discrète dans le monde de l’Eps (je suis enseignant d’Eps remplaçant)). Aussi, je me demandais si la Méthode naturelle de G. Hébert avait inspiré vos travaux, bien que je sache parfaitement faire la différence entre les deux.

Je vous remercie du temps que vous pourriez consacrer pour m’aider. Aussi, je vous prie d’agréer à mes respects.

 

 

Ma Réponse :

 

Bonjour XXX,

Si vous voulez en savoir davantage sur l’élaboration de la Méthode, il faut lire l’introduction de Turbo (le volume 2), les articles rangés dans les rubriques Efficience et Ingenium de mon site (olivier-lafay.com) et mon interview sur le site all-musculation. Il y a là de quoi saisir à la fois la substance de la Méthode, ses références et l’histoire de son élaboration.

Une fois saisies les assises conceptuelles de la Méthode, et donc saisi que c’est la première (et la seule) tentative de produire un entraînement fondé sur des valeurs et savoirs autres que ceux qui fondent la musculation “traditionnelle”, autres donc que la pensée dualiste, “tout génétique”, “no Pain No Gain”, etc; vous comprendrez aisément ce qui différencie mon travail de celui de Georges Hébert.

La musculation au poids de corps n’est pas pour moi une idéologie; c’est avant tout une solution simple de compromis à la problématique de l’entraînement le plus efficient qui soit. Le poids de corps est donc “le meilleur outil compte tenu des contraintes établies lors de l’établissement du cahier des charges de cet entraînement efficient”.

Je n’ai pas une philosophie de l’entraînement au poids de corps, mais une philosophie de l’Efficience. Si mon projet d’entraînement alternatif viable avait exigé l’utilisation d’haltères, je l’aurais fait sans hésiter. Je n’ai pas une conception “religieuse” de l’entraînement au poids de corps.

Si mes propos sont pour vous clairs, alors la différence entre mon travail et celui de G. Hébert ne pourra que vous paraître une évidence.

Excepté le poids du corps, je n’ai guère en commun avec Hébert. Et je considère qu’il a, idéologiquement, beaucoup plus en commun avec le monde des haltères qu’avec moi. Si l’on veut passer à un niveau supérieur de raisonnement, d’analyse, alors il faut savoir comprendre que la distinction entre les entraînements n’est pas une question d’outil (haltères, ressorts, poids de corps, etc.), mais de méthode, et donc, à la réflexion, la distinction est avant tout épistémologique (au sens de Gregory Bateson).

Hébert a vécu et donc produit dans un contexte (idéologique et historique), se fondant sur une épistémologie qui n’a pas quitté le monde de la musculation (avec haltères, poids de corps etc), et que j’ai voulu renverser en élaborant la Méthode Lafay, dont les références sont une épistémologie autre (références dans mes articles).

Je n’ai, de plus, aucun fantasme produisant un idéal de retour à la nature, au jardin d’Eden, à un âge d’or (Hésiode), à une époque bénie des dieux où l’homme aurait été un “bon sauvage” (Rousseau) capable de produire naturellement (spontanément) les actions justes permettant de le maintenir en bonne santé physique et psychique.

L’utilisation du poids de corps n’est pas pour moi “anti-technologique”, immergée naïvement dans le mythe du “fonctionnel”… Au contraire ! L’utilisation du poids de corps est, dans le cadre de la Méthode Lafay, issue des progrès les plus avancés de la pensée technologique (cybernétique).

Pour aller plus loin, deux articles de base :

– (comprendre le contexte de G. Hébert et de toute la musculation “classique”) http://olivier-lafay.com/2014/01/06/la-methode-lafay-est-elle-un-sport/

– (texte fondateur) http://olivier-lafay.com/2012/02/15/de-lefficacite-a-lefficience-la-nouvelle-voie-du-muscle/

Ensuite, je vous invite à lire les autres articles, comme proposé au début de ce courrier.

A bientôt,

Olivier

Content Protection by DMCA.com

Des blessures à la santé, du No Pain No Gain à l’Efficience: le parcours de Rachid.

Rachid maintenant

aout2014(2) aout2014

 

Bonjour. Je m’appelle Rachid, j’ai 24 ans, je suis étudiant en chimie pharmaceutique et je fais actuellement 1m70 pour 65 kg. Dès mes 8 ans, j’ai commencé à prendre du poids (en gras évidemment) ce qui m’a poussé à chercher un moyen de me dépenser. Ça m’a donné envie de pratiquer pas mal de sport : entre autre du karaté, du basket et du football en club pendant plusieurs années.

Je suis arrivé dans un club où tout le monde avait déjà tout prouvé, chacun avait sa place dans l’équipe. Moi en tant que nouvel arrivant, je me devais de faire mes preuves. Étant l’un des plus petits de l’équipe, le coach me prenait dans chacun de ses stages de conditionnement physique (lors des vacances scolaires) pour travailler l’endurance, la vitesse et surtout le gainage car je visais le poste de stoppeur (numéro 4, arrière gauche). J’y suis arrivé après quelques mois d’entraînement intense. A l’issu de mon premier match, j’ai réalisé que j’étais capable d’arriver à mes objectifs, j’ai pris goût au challenge jusqu’à l’appliquer dans tout les domaines. Lorsqu’on me disait : « tu n’y arriveras pas », et bien je faisais en sorte de prouver le contraire en me répétant en boucle dans ma tête : « J’arriverai là où les autres ont échoué ».

 

Mai 2009

mai2009

 

En septembre 2010, j’ai été victime d’un accident de la route, j’étais passager dans ma propre voiture, une voiture nous a percuté de mon coté. Verdict des médecins : syndrome d’hyperpression rotulienne du genou droit et luxation de l’épaule droite provoquant une fissure du cartilage de croissance. Cet événement a coupé net toutes mes ambitions sportives. L’orthopédiste a été très clair, plus de football, et même plus de course à pied, car je risquais à tout moment l’opération. Hors de question pour moi de rester 3 mois à l’hôpital pour ça et encore moins 6 mois de rééducation pour ne plus jamais pratiquer de sport.

En été 2011, j’étais en vacances au Maroc et pendant mon séjour, on m’a servi une eau provenant d’un puits et portée à ébullition pour « tuer » les bactéries qui pourraient être dans cette eau. Cela ne m’a pas empêché de tomber malade quelques jours après. D’après les médecins, j’étais atteint du choléra « bénin ». J’ai perdu près de 17 kg en moins d’un mois, faisant chuter mon poids à 48 kg! De retour en France, je décide d’aller voir mon médecin traitant pour un bilan biologique et mon orthopédiste pour lui notifier ma très grosse perte de poids. Il était très inquiet quant à mon état de santé et surtout de l’état de mon genou. Mes muscles étaient tellement atrophiés (notamment le quadriceps) qu’ils ne soutenaient plus mon genou.

 

A 49 kg

49kg

 

Après une arthroscopie diagnostiqué, le médecin était formel. Selon lui, je risquais de passer sur le billard à tout moment  et qu’il fallait absolument que je reprenne du poids. Soit, mais après être tombé malade, mon rapport avec la nourriture a totalement changé. Je n’arrivais plus du tout à manger par plaisir, certainement dû au traumatisme causé par la maladie. J’ai revu mon médecin afin de trouver une solution à mon problème. Il m’avait prescrit des solutions buvables hyper-protéinées (pour ne pas citer de noms), il m’a vivement conseillé de faire des exercices au poids du corps et de ne pas lever de fonte pour ne pas traumatiser mes articulations.

En octobre 2011, je m’étais mis à chercher des « programmes » sur internet en tapant sur Google « programme musculation poids du corps ». Je suis tombé sur le forum de musculaction.com où on parlait de la méthode Lafay. Je me suis documenté et en voyant les « avant/après » de certains pratiquants (comme Emmanuel Beato) je me suis vite lancé. J’ai été chercher des conseils auprès de mon entourage qui, à mes yeux, était assez « calé » en musculation vu leur niveau physique. On m’a dit « pour progresser au poids du corps, il faut sans cesse aller à l’échec musculaire ».

 

Décembre 2012

décembre2012 déc2012

 

J’ai directement commencé par la fin du livre vert (eh oui je n’étais pas malin) afin de me préparer mon propre « programme ». Concernant mon genou, j’ai directement commencé par l’exercice E3. Mon ignorance ne m’a pas épargné. Deux semaines après avoir « commencé », j’ai entendu un craquement au niveau du genou accompagné d’une très vive douleur m’obligeant à m’arrêter. Étant dans la confusion totale, je décide de retourner voir mon médecin pour lui faire part de mon problème. Verdict, 7 mois de genouillère et arrêt total d’activité physique. Vous l’aurez compris, c’était ma première expérience dans le « no pain no gain » couplé d’un égo surdimensionné….

Pendant ces mois de repos, j’ai pris le temps de lire et relire le livre vert afin d’essayer de comprendre la logique de la méthode et surtout de comprendre la « substance » de la méthode. J’ai presque fait une prise de masse intellectuelle et surtout une prise de conscience en intégrant un seul et unique mot dans mon esprit : l’EFFICIENCE ! J’attendais beaucoup de cette méthode, je ne voulais plus avoir mal au genou dès que je marchais un certain temps, et je voulais surtout me réconcilier avec la nourriture.

J’ai effectué le test du niveau 1 en octobre 2012 dont voici les résultats:

A : 29

B : 5

C : 4

A1 : 15

Ce test m’a fait l’effet d’une grosse gifle. Moi qui pensait être plus « sportif » que ça, ce long moment de convalescence m’avait forcé à revenir au point de départ. Dès le 2ème mois (décembre 2012), les changements opèrent, je suis monté à 56kg! (+ 7kg sur la balance) sans vraiment prendre de gras, avec des performances que je n’avais jamais atteint auparavant. J’avais fini le niveau 2 au mode 12 et le niveau 3 au mode 13. Mon objectif était tel que je ne me souciais pas de mon apparence physique, du moment que la performance était au rendez vous.

Janvier 2013 : Je me suis lancé dans une vraie prise de masse. Je me suis procuré le fameux livre jaune et je l’ai étudié dans tous les sens afin de mettre en place un programme alimentaire cohérent. Au bout de 3 mois mon poids à augmenté, je suis monté au niveau 5 pour me tester et voir où sont mes limites.

Résultats du niveau 5 :

B : 25

A2 : 28

C : 27

Malgré mes résultats à B, je me suis testé sur le niveau 6 simplement par plaisir pendant 1 semaine sans objectif particulier.

 

Mai 2013

mai2013

 

En cherchant des informations dans les articles du blog, j’ai appris qu’il y avait différentes techniques pour repousser ses « limites » sans douleur, notamment LES BOUCLES. C’est à partir de ce moment que j’ai décidé de me procurer le livre TURBO. Dès la première lecture, je savais qu’il fallait que je boucle encore et encore. J’ai laissé de coté la performance et j’ai adopté l’idée suivante : peu importe la performance sur un niveau, l’important c’est que je fasse « mode+1 » au prochain passage. Les performances et les mensurations se sont envolées, je suis arrivé au mode 18 à la triade, avec un poids de 62 kg.

En juillet 2013, j’ai ralenti la prise de masse pour travailler la définition musculaire avec un circuit training composé exclusivement d’exercices de la méthode, à savoir:

Exercice A : 10 reps

Exercice F : 5 reps

Exercice E6 : jusqu’à l’échec simple

Exercice G : 10 reps

Sans pause entre les exercices et le tout en 3 fois.

 

Été 2013

juillet2013 aout2013

 

Grâce à ce mois de circuit training, j’ai perdu 2 kg mais j’ai gagné en endurance et en définition musculaire. Étant étudiant, le mois de septembre rime avec la rentrée… j’ai dû malheureusement mettre la méthode un peu de coté pour atteindre mes objectifs universitaires…. mais l’efficience était toujours dans mon esprit… je lisais principalement les articles traitant de sujet philosophique pour me divertir et me remettre en question… Après de longues réflexions,j’ai réussi à adapter l’esprit de la méthode à mes cours de la fac : «Peu d’effort mais beaucoup d’effets » tel était mon mot d’ordre dans cet intense 1er semestre. Je lisais mes cours avec un esprit serein et presque amusé, mais j’ai tout donné pendant mes 2 semaines de révisions intenses avant mes examens (cela ne vous rappelle pas quelque chose…?)

Janvier 2014, ayant un peu plus de temps libre, je me suis remis à la méthode avec un esprit conquérant cette fois-ci. Je n’ai plus eu mal au genou depuis un certain temps (ni à mon épaule droite), j’ai repris sans problème d’ego, au niveau 2 jusqu’au niveau 4 en bouclant sans cesse.

Avril 2014 : le premier vrai bilan.

Après 18 mois de méthode plus ou moins rigoureux, j’ai pris près de 16 kg dont voici l’évolution des mensurations :

Tour de bras 28 cm >>>>> >>> 36 cm

Tour de poitrine 95 cm >>>>>>>> 106 cm

Tour de taille 72 cm >>>>> >>> 77 cm

Tour de cuisse 45 cm >>>>>>>> 55 cm

Poids  49kg >>>>>>>>> 65 kg

Depuis avril, je suis dans une optique prise de masse de longue durée, un peu comme Charles. (Vous le connaissez certainement avec son 44 cm de tour de bras). Pour le moment, j’utilise la technique pour augmenter le volume des bras en supprimant K2 pendant 2 semaines… et je peux vous assurer qu’elle fonctionne. Mes bras n’avait pas bougé d’un millimètre jusqu’à quelques jours…je suis passé à 37 cm en une semaine et demi, avec beaucoup plus de facilité aux dips ! De plus, je me concentre davantage sur l’exécution de l’exercice E pour renforcer mon genou. Je suis actuellement à 60 cm de tour de cuisses et à 107 cm de tour de poitrine.

 

Avril 2014

avril2014(2) avril2014

 

La méthode est devenue mon petit échappatoire de la vie. Elle me permet de décompresser durant d’intenses périodes, notamment universitaire, et c’est surtout devenu mon remède « miracle » concernant mes problèmes de santé. En effet, cela m’a permis de me réconcilier avec la nourriture, j’ai retrouvé un certain plaisir à manger. Actuellement, il n’est plus question d’opération ni de surveillance aussi poussé qu’avant.

A long terme, je voudrais atteindre 39 cm de tour de bras et pouvoir bien remplir des T-shirts de taille M en étant le plus sec et le plus harmonieux possible. En dehors de la dimension sportive, la méthode me permettra sans aucun doute de pouvoir (psychologiquement) tenir durant 3 ans thèse de doctorat en chimie médicinale, tel est mon principal objectif. Cela ne va pas paraître original du tout mais comme l’a si bien dit Olivier Lafay « la douceur mène à tout ». Soyez patient, croyez en vous, quand on veut fortement et constamment, on y arrive toujours.

Sportivement,

Naitaleb Rachid.

 

Août 2014

aout2014(3) aout2014(5)

Content Protection by DMCA.com

Arthur, 16 ans, et un physique athlétique construit en douceur.

1

Salut à tous. Je m’appelle Arthur, j’ai 16 ans, je fais un petit 1m67 pour 69/70 kg. Je vais commencer ma 2ème année de Krav maga. Avant de commencer la méthode et pendant ma première année de méthode, j’ai fait 10 ans de tennis à un assez bon niveau. La compet’ me plaisait beaucoup ( j’étais classé 31ème) et une petite année de judo qui n’a rien donné d’ailleurs. Tout commence quand je me blesse aux genoux en décembre 2010, je me retrouve sans aucune activité sportive pendant 1 an, je commence à manger n’importe quoi, passer mes journées et soirées à être sur l’ordinateur. Résultat : j’ai pris beaucoup de gras très vite ! Pour vous donner une idée, on m’appelait “Bouboule” au collège.

2

Quand je reprends le sport en 2011, je me dis qu’il faut que je change car j’en avais besoin. Je commence les pompes, abdos sans programme strict, mais j’ai quand même eu des résultats (7 kg de perdu). En septembre 2012, je décide de commencer la musculation sérieusement. Je ne me voyais pas aller en salle car à 14 ans, c’est pas très simple. Je trouve cette fameuse “Méthode Lafay” sur internet, je vois des résultats superbes et me dis : “Aller c’est parti !”. Les 3 premiers mois de méthode passés, je passe de 30 à 31.5 cm de tour de bras, 109 à 114 cm de tour d’épaule, 3 kg de plus sans diet et sans être dans une optique du ” No pain No gain” mais plutôt avec mini-boucles et ascensions régulièrement, pour vous dire sans m’épuiser complètement à chaque séance. Quoi de plus motivant franchement ? Avec ça, je ne pouvais rester que régulier dans la méthode.

5Ça fait maintenant 2 ans que je suis la méthode à la lettre. J’ai pris côté physique 10 kg, 6 cm de tour de bras, 10 cm de tour d’épaules et de cuisses. Côté perf, je suis passé d’un mode 12 à B1 à un mode 20. Je suis fier du travail que j’ai accompli, même s’il me reste du boulot. Je me rends compte que grâce à la méthode, certains points de ma vie ont changé. Déjà au collège, ça ne se passe plus du tout comme avant. Maintenant j’ai un nouveau surnom, c’est ” La masse” donc c’est déjà plus agréable. Avant j’étais assez réservé, maintenant j’ai beaucoup plus confiance en moi pour parler aux gens. La méthode m’a aussi apporté une hygiène de vie beaucoup plus saine que celle que j’avais avant et surtout une condition physique que je trouve bonne. Par exemple en athlétisme sans entraînement spécifique, j’ai fait 5.9 sec au 50 m ou encore de réussir le human flag.

Mes prochains objectifs à court et long terme seraient pour commencer, passer ceinture noire de Krav maga. Je compte sur la méthode pour me donner une bonne résistance physique lors des combats, je me laisse 3/4 ans pour réussir cet objectif. Côté mensurations, j’aimerais davantage développer le torse qui est, je trouve, en retard par rapport aux bras et épaules. J’aimerais ensuite passer le brevet d’état pour devenir coach sportif et je devrais donc en conséquent commencer la musculation traditionnelle.

            6 4

J’aimerais faire passer un message à tous les ados qui voudraient se mettre à la méthode. Je n’ai aucun problème de croissance (je sais, je suis petit mais c’est de famille ça). Que la méthode est vraiment très complète, fait progresser en douceur sans avoir à se ruiner le moral dans des séances épuisantes.

Un grand merci à Olivier pour cette superbe méthode.

Content Protection by DMCA.com

Les élèves Lafay sur Facebook, n°33

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 juillet au 31 juillet 2014.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise “mens sana in corpore sano”. Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Clemt Lafayen et Thomas Lafayen

Clemt Lafayen Thomas Lafayen

Preci Ysoc et Julie Thomas

Preci Ysoc Julie Thomas

Guillaume Chanoir

Guillaume Chanoir Guillaume Chanoir1

Mylène Combes Ferrand et Huon Sandrine

Mylène Combes Ferrand1 Huon Sandrine

Baki Lafay et Tony Lafayen

Baki Lafay Tony Lafayen

Candice Lafayenne

Candice Lafayenne Candice Lafayenne2

Parker Méthode Lafay

Parker Méthode Lafay Parker Méthode Lafay1

Aurore Lafayenne et Elo Dee Lafay‎

Aurore Lafayenne Elo Dee Lafay‎

Arthur Lafayen et Mickaël Lafayen

Arthur Lafayen Mickaël Lafayen

Loulou Lafay

Loulou Lafay Loulou Lafay2

Fabien Lafayen

Fabien Lafayen Fabien Lafayen1

Vaness Lafayenne

Vaness Lafayenne Vaness Lafayenne2

Martiño Del Frero Pacino

Martiño Del Frero Pacino2 Martiño Del Frero Pacino1

Aurélie Cariot

Aurélie Cariot Aurélie Cariot1

Thibaud Molimard et Mickael Barbeaux

Thibaud Molimard Mickael Barbeaux

Mamie Cocotte et Alexia Gonçalves

Mamie Cocotte Alexia Gonçalves

David Lafay Course

David Lafay Course David Lafay Course1

Anaïs Lafay

Anaïs Lafay Anaïs Lafay1

Dylan Lafayen

Dylan Lafayen1 Dylan Lafayen2

Solenne Lafayenne

Solenne Lafayenne Solenne Lafayenne2

Benoît Lafayen et Geoffroy Méthode Lafay

Benoît Lafayen Geoffroy Méthode Lafay

Ashley Oberson et Audrella Til

Ashley Oberson Audrella Til

Kevin Capitaine

Kevin Capitaine1 Kevin Capitaine3

Roberta Lafay

Roberta Lafay Roberta Lafay1

Satcho Lafayen

Satcho Lafayen Satcho Lafayen5

Véra Lafayenne MissHungry et Estelle Desforges

Véra Lafayenne MissHungry Estelle Desforges

John John et Honda Civic

John John Honda Civic

Marloutte Lafay

Marloutte Lafay

Quentin De la Véga

Quentin De la Véga2 Quentin De la Véga1

Loris Hoarau Lafayen et Manyledz Lafayen

Loris Hoarau Lafayen1 Manyledz Lafayen

Yann Lafayen et Yoann Munoz

Yann Lafayen Yoann Munoz

Valentin Villemont et Wil L’efficient

Valentin Villemont1 Wil L'efficient2

Xela Lafay

Xela Lafay Xela Lafay1

Loic Chambre

Loic Chambre1 Loic Chambre3

Flo Lafay et Flo PowerLafay

Flo Lafay Flo PowerLafay

Sandi Johnes et Vince MLafay

Sandi Johnes Vince MLafay

Samy Ezzahhaf

Samy Ezzahhaf Samy Ezzahhaf1

Élie Lafayen et Geoffrey Ruin Lafayen

Élie Lafayen Geoffrey Ruin Lafayen1

NObrain NOgain Romain Lafayen

NObrain NOgain Romain Lafayen NObrain NOgain Romain Lafayen2

AL Astori

AL Astori AL Astori1

Alex DLafay et Alexis Rollo

Alex DLafay Alexis Rollo

Anthony Lafayen et Badman Carambar

Anthony Lafayen bis Badman Carambar

Antoine Anceau Zdrovia et Antoine Lafayen

Antoine Anceau Zdrovia Antoine Lafayen1

Benjamin Snoeck et Bedro Mkf

Benjamin Snoeck Bedro Mkf

Cébloc Cop et Clément Galak

Cébloc Cop Clément Galak

DanyLafay Spartan et Bruno Cruaud

DanyLafay Spartan Bruno Cruaud

Gregory MethodeLafay et Toad Lafayen

Gregory MethodeLafay Toad Lafayen

Jany Zytynski et Jean-noel Lafayen

Jany Zytynski Jean-noel Lafayen

Jo Lafayen et Justin Toa Tohe

Jo Lafayen Justin Toa Tohe

Joffrey Zauzau

Joffrey Zauzau Joffrey Zauzau1

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc1 Lionel le Stanc3

Lucas Lafayen et Ludo Lafayen

Lucas Lafayen Ludo Lafayen

Mallo Lafayen

Mallo Lafayen Mallo Lafayen1

Matt-Gab Zombie-Lafayen Rayeroux

Matt-Gab Zombie-Lafayen Rayeroux Matt-Gab Zombie-Lafayen Rayeroux1

Maxime Plt

Maxime Plt Maxime Plt1

Nicolas Ehret Alias Nicos et Nicolas Lafay

Nicolas Ehret Alias Nicos Nicolas Lafay

NL Lafay et Bek Lafayen

NL Lafay1 Bek Lafayen

Quentin Vnwbg et Rachid Naitaleb

Quentin Vnwbg1 Rachid Naitaleb

Remy Lafay et Michael Tst-hta

Remy Lafay Michael Tst-hta

Rico SWout

Rico SWout Rico SWout1

Rom Lafayen et Romain Borges

Rom Lafayen Romain Borges1

Romain Cathala et Rin Tintin Lafay

Romain Cathala Rin Tintin Lafay

Ronin Lafayen

Ronin Lafayen Ronin Lafayen1

Said Robotboy et Seb Marliere

Said Robotboy Seb Marliere

Sôsa Or et Tony Luk Ok Choo

Sôsa Or Tony Luk Ok Choo

Taurus Lafayen

Taurus Lafayen Taurus Lafayen1

Zaiken Jean Luc

Zaiken Jean Luc

Charles Ingalls et Cyril Ch Lafayen

Charles Ingalls Cyril Ch Lafayen

Anthony Lafayen et Emil Lafayen

Anthony Lafayen1 Emil Lafayen

Guillaume Loric et Kevin Bidart

Guillaume Loric Kevin Bidart

Jordan Bayle et Braam’s Lafayen

Jordan Bayle Braam's Lafayen

Julien Legrand et Valentin Hoarau

Julien Legrand Valentin Hoarau1

Karadeniz Khaled et François Thebault

Karadeniz Khaled François Thebault

Marc Briatte et Valentin Lafay Inked

Marc Briatte Valentin Lafay Inked

Quentin Lafayen et Max Lafayen Roméo

Quentin Lafayen Max Lafayen Roméo

Nick Lafay et Sylvain Michel

Nick Lafay Sylvain Michel

Abel Benais et Toni Lafayen

Abel Benais Toni Lafayen

Evets Gym et Denis Pouchain

Evets Gym Denis Pouchain

ThePound Lafay

ThePound Lafay ThePound Lafay1

Valentin Raynal

Valentin Raynal Valentin Raynal1

Florian M. Lafay

Florian M. Lafay Florian M. Lafay1

Pasd Alexandre et Pierre Lafayen

Pasd Alexandre Pierre Lafayen

Content Protection by DMCA.com