Classement annuel 2013 des livres dits « pratiques » (officiel).

Les « livres pratiques » comprennent le sport, les voyages, la cuisine, les loisirs créatifs, le bricolage, etc.
Cela représente une très grande partie des livres présents en librairie.

La Méthode Lafay est n°11 de ce classement.

C’est le seul livre de sport et le livre le plus « ancien » dans les 50 meilleures ventes.

Il était à la 23ème position de ce même classement pour l’année 2012.

 

classement

Témoignage Greg

   « Vouloir c’est pouvoir » !!!

Greg1

Quel honneur de se retrouver sur le blog de la méthode!!
Voilà maintenant 13 mois que cette belle aventure du livre vert a commencé…

Sportif depuis mon plus jeune âge, je débute par le Judo vers l’âge de 6 ans et enchaîne sur le foot (comme la plupart des petits)…
Mais, passionné par les films de Stallone, Shwarzi, JCVD, c’est ensuite vers le karaté que je m’oriente durant plusieurs années, ce qui m’a permis d’acquérir une grande souplesse. Malheureusement, je complexais énormément de mon physique : à 15 ans je mesurais 1.85m pour 70kg… Je passe ensuite par la case FreeFight pendant 3 ans, où je décide parallèlement à ça de me lancer vers la musculation, tout d’abord dans mon garage avec un banc d’occasion, deux haltères et une barre, à faire tout et n’importe quoi !!!

Je passe deux ans comme ça sans trop de résultats à lire les Flex magazines et Muscles et Fitness, à regarder les DVD de Ronnie Coleman… C’est alors que je m’inscris à l’âge de 20 ans dans une grande salle où j’apprends ce que signifient les mots prise de masse, sèche mais aussi surentrainement et blessures diverses…

Parallèlement à ça je pratique également la moto, (cross, sportive), le vélo, (route et vtt)… Mais aussi le snowboard l’hiver, et la planche à voile l’été, habitant à 45min de la Méditerranée… Avec tout ça je trouve aussi le temps d’aller faire un peu d’escalade de temps en temps… Du coup, il m’est très difficile de performer dans un des domaines, déjà par manque de temps, puis par manque d’énergie…

Greg4

C’est alors qu’un jour en cherchant sur le net « musculation pour l’escalade » je tombe sur un article de la Méthode (les témoignages de Charles, Boktai, Mr Beato…)…
Compétiteur et à l’affut de la moindre solution pour transformer mon corps, je décide d’acquérir la bible verte… Je passe une soirée entière à manger ce livre !!!
Dès le lendemain, je file acheter une chaise romaine à Intersport et décide de me lancer dans cette aventure…
Ma femme me ramène aussi le livre jaune deux jours plus tard, et s’offre le livre bleu, qui à l’heure où je vous écris, n’a été ouvert qu’une fois en 4ans à mon plus grand désespoir !!!

Bref, j’attaque donc en 2011 et entame une prise de masse de 2 mois ou je prends 9kg !!! Je rajoute à la méthode des séances de musculation avec haltère pour me préparer aux tests de sélection d’entrée au CREPS de Toulouse !!!Et là c’est l’échec total !!!  « Piston » oblige. Je perds une semaine de boulot pour rien…   C’est le clash !!!

8 ans passés à bosser en supermarché ! Nous décidons de tout plaquer et partir découvrir l’Asie…Thaïlande, tour de l’Inde, Iles Andaman !!!… 6 mois d’aventures intense !!!

Greg2

De retour en France, ce fut très difficile de reprendre nos boulots respectifs…  C’est alors que je reprends la Méthode à fond en suivant scrupuleusement le livre jaune et en lisant et relisant les articles du blog de la Méthode; et monte jusqu’au niveau 8… Six mois plus tard l’opportunité de partir bosser en Inde (Mumbai) se présente à nous… Ma femme trouve un poste de directrice artistique dans un salon de coiffure Français et moi je décide de monter ma boîte de coaching sportif… J’ai la chance de travailler au sein d’une grande école de yoga… de travailler pour des Indiens fortunés, et je découvre « la vie de luxe ».  Je continue à m’entraîner intensément, à respecter à la lettre les règles de l’Efficience, je boucle et miniboucle sans arrêt et ne dépasse pas le niveau 6… Je passe une année à progresser même si c’est très difficile dans un pays ou les températures avoisinent les 50°C et 100% d’humidité !!!

Pour finir, après presque un an passé loin de chez nous, nous décidons de rentrer pour s’offrir quelques mois de vacances bien mérités auprès des nôtres… Et là, je mets la méthode en standby pendant 3 mois plein !
Durant ces trois mois nous trouvons le temps d’établir un nouveau projet, partir travailler en Suisse… C’est donc là-bas que je reprends du service ! Et là pour aller chercher des modes hallucinant 27, 28, 29, 30 !!! le tout en restant au niveau 2 avec plus de 40 séances!!! Jamais je n’aurais imaginé ça possible… Comme quoi !!! Après 3 mois j’atteins donc les 90kg pour 1.86 (et oui 1cm en 1 an), mon objectif des 40 aux bras, 60 aux cuisses est atteint !!!

Greg3

Je me lance donc dans une sèche pour la première fois en 1 an de Méthode, sur 2 à 3 mois…

En une année de travail intense, les résultats sautent aux yeux, et le bien être au quotidien également!!! En un an de Méthode, d’étirements quotidiens…
Zéro blessures, zéro douleurs, 100% d’énergie pour mes autres sports et 100% de confiance en moi !!!…dans n’importe quel sport, les performances sont au rendez-vous !!!

Je vais désormais continuer sur la même voie, et essayer d’aller chercher des GROS modes, des GROS niveaux et des GROSSES perfs physiques !!! Un 45 aux bras, 65 aux cuisses et 120 aux pecs, le tout en restant aussi performant dans mes autres sports, serait magique !!!

Je remercie en tous cas tous les « Lafayens » du forum qui me soutiennent dans cette superbe aventure, ainsi que mes proches. Et à tous ceux qui hésitent encore à franchir le cap :

Foncez !!! Hommes, femmes, ados !!! La Méthode en vaut la chandelle. Si vous suivez la voie de l’Efficience, vous serez vainqueurs !!!

Témoignage Antonio ML

Bonjour à tous,

Je me présente pour ceux qui ne me connaissent pas, Antonio actuellement 1m64 pour 63-64 kilos.

AntonioML

Extrait de mon premier passage sur le blog [Lien] http://methode.lafay.free.fr/index.php?2013/06/12/774-antonio

« J’ai pratiqué plusieurs sports durant mon enfance, de 10 à 15 ans je pratiquais la natation, le football, le handball, tout ça à l’école (4 fois par semaine). À l’époque c’était le seul moyen que j’avais trouvé pour me défouler et surtout battre les autres, j’avais toujours aimé être en compétition, dépasser mes limites, battre mes records, j’étais trop confiant et certain de ma force. Je voulais être un petit « athlète » et avoir une bonne condition physique. Ensuite, à l’âge de 17 ans n’ayant plus aucune motivation j’ai arrêté la plupart des sports que je faisais à part le football, que j’ai continué à pratiquer avec des amis en club. Puis par après, je décide de me mettre à la musculation avec « mon programme » : diverses pompes, exécutées n’importe comment, n’importe quand …

Entre-temps, j’avais découvert la Méthode Lafay, je ne m’y étais pas vraiment intéressé, par manque de motivation. Je préférais toujours me concentrer sur le football. Le 5 mars 2012, j’ai eu une blessure assez sérieuse au genou gauche, rupture des LCA + ménisque rompu. Par la suite, je perdrai également un ischio-jambier. J’étais complètement abattu, l’opération arriva au mois de juin avec une longue rééducation à la clé. Vers le fin juillet/début août, je décide enfin de rouvrir le livre vert. Je pensais qu’avec la blessure que j’avais eu, je ne pouvais plus rien faire, me sentant faible et pour la première fois peu sûr de moi (donc en danger). Je décide donc d’y aller prudemment sans vouloir « être en compétition avec moi-même », mettre ma fierté de côté, la grande aventure commence le 15 août. »

Après la fin de ma prise de masse en juin avec Arnaud, j’entame une phase de stabilisation suivie d’une nouvelle prise de masse sur le niveau 2. Le but recherché à ce moment -là était une seconde « explosion » de mes mensurations, tout en augmentant considérablement mes performances. Pendant cette même période, je voyais également des pratiquants progresser très rapidement …

Suite à cela, je perdais le recul critique par rapport à mon entraînement, je n’étais plus capable de gérer l’ensemble comme je le faisais auparavant. Le problème est que je voulais porter plusieurs projets à terme, sans être capable d’en tenir un seul … Dans cette continuité, j’ai eu quelques échanges avec Olivier, Denis et Arnaud, qui m’ont conseillé de prendre un peu recul par rapport à cette situation et de mieux gérer l’efficience.

AntonioML2

Le « no pain, no gain »étant loin derrière, je ne voulais pas y revenir encore une fois ! Ce sont les articles du blog qui ont finalisé le travail sur moi-même, en agissant avec raison et souplesse me permettant d’obtenir le « bon compromis ».

J’ai évité une fois de plus « une période d’affrontement » contre moi-même, suite à cela j’ai terminé le niveau 2 avec des modes 18-20 sur la plupart des exercices de la triade.

Ensuite, je gravissais les niveaux 3 et 4 tout en gagnant en autonomie et en réduisant au maximum les périodes d’affrontements. Le changement était invisible, je progressais de mieux en mieux dans mes séances. Mes séances étaient constamment revues et corrigées, les résultats ne se font pas attendre : j’ai atteint le mode 30 sur B2, tout en maintenant des modes 15 à 25 sur l’ensemble de la quadriade. L’ascension ainsi que l’occupation du terrain, ont fortement contribué à l’expansion de mes performances, tout en minimisant les phases d’affrontements. Le changement s’est fait en amont, silencieusement, sachant m’orienter de manière à obtenir des résultats, avec un minimum d’efforts. Le niveau 4 en a été la confirmation, j’ai validé des modes 14-15 sur la quadriade avec A9 en deuxième exo, pieds à 80 cm.

Il est évident, que je répartissais mal mes efforts, voulant bien faire, je faisais mal ! La devise « peu d’efforts, beaucoup d’effets » a été pour moi révélatrice et a confirmé mes motivations: j’appliquais les « outils » à ma disposition en évitant toute déperdition énergétique.

AntonioML1

Nous avons des outils à notre disposition, je pense qu’il serait intéressant de les utiliser correctement. Bien sûr, le changement ne se fait jamais du jour au lendemain, mais progressivement, silencieusement, dans la durée. Selon moi, c’est le seul moyen de durer dans le temps. Quand nous arrivons à mettre ces outils en pratique, cela aide mentalement de ne pas avoir la pression à la course à la performance, masse et endurance, ne sont que « secondaires ».

La Méthode m’a appris à m’entraîner plus intelligemment et sans douleurs ni prise de tête. A la moindre difficulté, je mini-boucle ou je reviens sur une variante plus facile… De même pour les séances, si une séance ne se passe pas correctement, j’évite de me démoraliser et je passe à autre chose. Je n’applique pas le principe du « no pain, no gain » il ne faut pas nécessairement se faire mal pour progresser, mais plutôt de réfléchir à ce que l’on fait et répartir les efforts sur ce qui peut être amélioré, revu, corrigé. Il n’est pas nécessaire de soulever toujours plus lourd, ni de forcer jusqu’à en vomir, mais plutôt de contourner l’obstacle provisoirement et revenir plus fort. On a la preuve avec la méthode que l’on peut durcir facilement la difficulté rien qu’en changeant les variantes, en allongeant les modes, changer les temps de repos … Le tout sans utiliser quelconque lest ou poids qui pourrait être néfaste pour les articulations.

Je ne sais pas de quoi sera fait demain et je ne cherche pas à le savoir, ce qui m’intéresse avant tout, c’est mon épanouissement personnel. Chaque jour, nous faisons des petits pas vers un idéal « meilleur ». Cet idéal ne doit pas devenir un objectif, ni une obsession, mais une ligne directrice à suivre.

AntonioML4

Pour le moment, je m’occupe de bien m’alimenter, me reposer et de me faire de bons petits plats. Je vais bientôt débuter le niveau 6, sans aucun objectif précis à part m’amuser à l’entraînement tout en continuant à progresser avec une alimentation alliant plaisir, santé et musculation ! Je suis d’ailleurs très impatient de débuter ce niveau, pour moi c’est quelque chose de nouveau, ce qui se traduit par de nouvelles sensations, nouvelle progression …

Concernant mes mensurations, en ce moment ça donne :

Poitrine -> 102-103 Bras -> 34 Cuisses -> 57 Tour de taille -> 74

Il me semble important de ne pas modifier la méthode, vous l’avez certainement entendu plus d’une fois, mais un rappel ne fait jamais de mal. Quand je parle de modifications, c’est les exercices pour le dos, biceps, bras, etc. D’abord, une ou deux boucles et, entre-temps, on atteint 1 an d’entraînement; ce n’est qu’à ce moment qu’on pourra « envisager » certains changements.

Ensuite, toujours dans le même registre, éviter à tout prix le « papillonnage ». On se concentre sur la Méthode dans un premier temps, puis si seulement le besoin se fait sentir, on pourra casser la routine. La force, l’endurance, la masse sont toutes ciblées avec une pratique régulière de la méthode, inutile d’en faire plus de ce qui est dit. Ce n’est pas parce qu’on rajoute des exercices, ou qu’on modifie la Méthode, qu’elle est meilleure … Si elle a été pensée comme ça depuis de nombreuses années, il y a bien une raison ! Après concernant l’entraînement, éviter les rest-pauses lorsqu’on cherche la masse, se reposer suffisamment, bien gérer son entraînement, bref être efficient si possible ! Et surtout ne pas chercher l’acharnement et la violence avec soi-même.

AntonioML3

Pour conclure : à mes débuts je ne pensais vraiment pas atteindre ce point de progression. J’y suis arrivé et je ne suis pas parti de la meilleure « base », ni de la meilleure alimentation, ni même de la meilleure régularité … Celle qui m’accompagne chaque jour, c’est la volonté, c’est elle qui me donne la force de surmonter les obstacles, de vaincre mes peurs ou mes appréhensions, de me remettre continuellement en question pour discerner le vrai du faux …

Même si « le départ » n’est pas toujours agréable ou facile, « la traversée » sera certainement différente si vous prenez les choses du bon côté . Ne restez pas dans votre coin à vous morfondre, si vous êtes maigres, gros… Non seulement ce mal-être vous ronge, mais vous êtes sur une mauvaise pente. Il y a une communauté formidable, avec des centaines de personnes, de tout horizon, prêt à venir en aide à celui qui en ressent le besoin !

Il est agréable de partager cette passion commune qu’est la Méthode avec des personnes pleines de sagesse, aux connaissances exceptionnelles. Je tiens à dire à tous : merci de faire vivre les espaces Lafay et d’apporter votre contribution ! J’apprends chaque jour de nouvelles choses et tout cela, c’est grâce à vous.

Les élèves Lafay sur Facebook, n°26

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 décembre au 31 décembre 2013.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Soph Arch

Soph Arch 1 Soph Arch

Alex Methode Lafay

alex-mc3a9thode-lafay-2Alex Méthode Lafay 3

Fabien Lafayen et Florent Anna Hugues Mathey

Fabien LafayenFlorent Anna Hugues Mathey

Antonio Methode Lafay

Antonio Méthode Lafay 1 Antonio Méthode Lafay

Laura Navarro

Laura Navarro 1 Laura Navarro

Baki Lafay

Baki Lafay 1Baki Lafay

Crise Se Lafay

Cris Se Lafay 2  Cris Se Lafay

Alexandre Comas

Alexandre Comas 2  Alexandre Comas

Mathieu Lebrouc

Mathieu Lebrouc 4  Mathieu Lebrouc 7

Vaness Lafayenne

Vaness Lafayenne 4 Vaness Lafayenne

Alexandre Fournier

Alexandre Fournier 1  Alexandre Fournier 3

Wil Lafay

Wil Lafay 1 Wil Lafay

Antoine Anceau

Antoine Anceau 1  Antoine Anceau

Antoine Lafayen

Antoine Lafayen 2Antoine Lafayen 4

Arnaud et Arnaud Sch

Arnaud Methode Lafay  Arnaud Sch

Adrien Takeo Fujisawa

Adrien Takeo Fujisawa 1  adrien-takeo-fujisawa

Bilaly Sidibé et Arthur Lafay

Bilaly Sidibé Arthur Lafay

Black-Sun Lafayen

Black-Sun Lafayen 1  Black-Sun Lafayen 2

Bnjmn Gjrd

Bnjmn Gjrd 1 Bnjmn Gjrd

Cameron Maximo et Christine Bolduc

Cameron Maximo  Christine Bolduc

Clément Lebegue

Clement Lebegue 1 Clement Lebegue

Cyril Lafay et Joffrey Zauzau

Cyril Lafay  Joffrey Zauzau

Damien Martin

Damien Martin 1  Damien Martin

Djallal Djerkif

Djallal Djekrif 1  Djallal Djekrif 2

Dylan Lafayen et General Lafayen

Dylan Lafayen  Général Lafayen

Josselin Marcantoni et Kévin Lacoste

Josselin Marcantoni  Kevin Lacoste

Fab Lafayen

Fab Lafayen 2  Fab Lafayen

Gab Lafayen

Gab Lafayen 1  Gab Lafayen 2

Géoffroy Bloa

Géoffroy Bloa 2Géoffroy Bloa 3

Ghali Touzani et Jean-Noel Lafayen

Ghali Touzani  Jean-noel Lafayen

Guillaume Chanoir et Guillaume Kempfer

Guillaume Chanoir Guillaume Kempfer

Mylène Combes-Ferrand

Mylène Combes Ferrand 9  Mylène Combes Ferrand

Guite Lafayen

Guite Lafayen 6Guite Lafayen 8

Hyl Lafayen

Hyl Lafayen 2  Hyl Lafayen

Ian Spt

Ian Spt 1  Ian Spt

Ismael Mos

Ismail Mos 1  Ismail Mos

Jérémy Desgranges Lafayen

Jérémy Desgranges Lafayen 1  Jérémy Desgranges Lafayen 2

Jordan Bayle

Jordan Bayle 4 Jordan Bayle 

Jordan lafayen

Jordan Lafayen 2  Jordan Lafayen 1

Kévin Veyrat

Kevin Veyrat 1Kevin Veyrat

Najim Lafayen Oshigaki Sizuo et Nicolas Vinkalis

Najim Lafayen Oshigaki Sizüo  Nicolas Vinkalis

Khaled le Lafayen

Khaled le Lafayen 1 Khaled le Lafayen

Lhalil Laghrabi et Loïc Madec

Khalil Laghrabi 2  Loïc Madec

Lucas Lafayen

Lucas Lafayen 1  Lucas Lafayen 2

Maël Cong et Matt Caz Lafayen

Maël Conq  Matt Caz Lafayen

Matthieu Dupond et Rémi Lafay

Matthieu Dupond  Remi Lafay

Matthieu Lafay

Matthieu Lafay 7  Matthieu Lafay 

Maxime Rodrigue et Michael Royet

Maxime Rodrigue Michael Royet

Mickael Louna Gaquere et Richard Grayson

Mickael Louna Gaquere  Richard Grayson

Mickaël Roux

Mickaël Roux 1 Mickaël Roux 2

Mikou Beô et Mustapha Hamlili

Mîkôu Beô Mustapha Hamlili

Eagle Lafay

Eagle Lafay 1  Eagle Lafay

Nicobzh Lafayen et Nicolas Martinez

Nicobzh Lafayen  Nicolas Martinez

Olivier Lafayen Perelli

Olivier Lafayen Perelli  Olivier Lafayen Perelli 1

Pier Giro

Pier Giro 2Pier Giro

Pierre Lafayen

Pierre Lafayen 1 Pierre Lafayen

Romain Borges

Romain Borges 1  Romain Borges 3

Sébastien Lafay Dufloucq

Sebastien Lafay Dufloucq

Sébastien Moyere

Sebastien Moyere 2 Sebastien Moyere

Spock Lafayen et Thomas Lafay

Spock Lafayen  Thomas Lafay

Tom Lafayen et Snapback Lafayen

Tom Lafayen 1  SnapBack Lafayen

Toni Lafayen

Toni Lafayen 1  Toni Lafayen

Valentin Hoarau

Valentin Hoarau 2 Valentin Hoarau 

Wolfit Lafayen et Yves Dufresne

Wolfit Lafayen  Yves Dufresne

Steve Calisthenics

Steve Calisthenics 1 Steve Calisthenics

Alexandre Lafay et Anthony Lafayen

Alexandre Lafay  anthony-lafayen

Speculos Lafayen

Spéculos Lafayen  Xavier Congi

Vince Lafayen Stanley McBlakers Lafayen

 Vince Lafayen Stanley McBlakers Lafayen

Geoffroy Methode Lafay et Maxime Lafayen

Geoffroy Méthode Lafay Maxime Lafayen

Valérie de Decker et Yael Carré

 Valérie de Decker Yael Carré

Yann Simon

Yann Simon 1  Yann Simon 2

Athor Lafayen

Athor Lafayens Athor Lafayens 1

La Méthode Lafay est-elle un sport?

Par Nicolas Baptiste, étudiant en Staps.

[nota : toutes les photos sont celles de pratiquant(e)s de la Méthode Lafay]

sport 5

Étant pratiquant de la méthode et également étudiant en STAPS je me suis interrogé sur une question qui m’intriguait depuis un bout de temps, à savoir : « Pratiquer la Méthode Lafay peut­-il être considéré comme une pratique sportive ? ».

Après avoir relu mes cours en sociologie et anthropologie du sport, j’en suis arrivé au développement suivant. Ces conclusions n’ont donc fait que confirmer ce que je pensais déjà auparavant, a priori.

Pour commencer, j’aimerai illustrer mon propos par la citation suivante de Michel Bernard : « Le sport a l’apparence d’un paradoxe : c’est un mot et un phénomène compris par tous, mais que personne, même les plus grands savants spécialistes, ne peut correctement définir. » (Encyclopédia Universalis, 1989).

En effet, le sport, qu’il soit calvaire pour les uns ou véritable raison de vivre pour les autres, ne laisse pas indifférent et peut être considéré comme un véritable universel culturel à travers le monde. Aussi, il est légitime, selon moi de se poser la question : La Méthode Lafay peut­-elle être considérée comme une pratique sportive ?

sports 4

I) La Méthode Lafay est une pratique sportive.

A première vue, pratiquer la Méthode Lafay pourrait s’apparenter à pratiquer une activité sportive. En effet, comme nous pouvons le voir sur couverture du fameux livre vert, elle est une méthode de musculation. Or, il semble logique que la musculation puisse être assimilée à une pratique sportive, au même titre que le football, le judo et autres. Dans ce cas, la Méthode Lafay est alors une pratique sportive.

[Le sport correspond à] « toute activité physique régulière dont le principal but ou le seul but est la pratique corporelle. », (Enquête INSEE, 1986).

sports 8

Le fait qu’enchaîner des exercices de musculation puisse être admis comme un sport est donc évident selon cette définition. Les finalités des exercices de musculation tels que présentés dans le livre sont au nombre de deux. D’un côté, le pratiquant peut s’exercer dans le but de réaliser des performances athlétiques (ex : savoir enchaîner des dizaines de pompes, de tractions). De l’autre, le but sera de pratiquer en espérant pouvoir modifier son esthétique corporelle (ex : obtenir de plus gros pectoraux). Néanmoins, dans les deux cas, l’objet final est d’agir sur les principes de fonctionnement de notre propre corps. Une amélioration des performances athlétiques (et même visuelles comme en atteste la pratique du culturisme) peut donc avoir pour conséquence une pratique compétitive.

sport 3

Première possibilité : la Méthode est moyen de l’action. Elle est utilisée en complément d’un autre sport. Cela renvoie à la notion d’institutionnalisation du sport car nous allons pratiquer la Méthode Lafay dans le but de s’améliorer dans un sport qui est organisé au niveau institutionnel par des fédérations. Ces dernières vont alors valoriser des comportements, valeurs et attitudes socialement admises telle que la performance.

Deuxième possibilité : la Méthode est fin de l’action. On l’utilisera dans le but par exemple de « faire des pompes pour faire des pompes », c’est à dire sans que cela ait pour but de s’améliorer dans une tierce discipline. Pourtant en faisant « des pompes », nous allons indéniablement nous améliorer et nous pourrons nous mesurer les uns aux autres, mettant en place un système de hiérarchisation en fonction des performances de chacun. « Le sport est régie par le principe de rendement, l’entraînement, la sélection » (Jean­Marie Brohm et Bernard Yanez, l’école émancipée n°15, 1974). Nous avons affaire à une logique capitaliste du « être meilleur que l’autre », laquelle est à l’origine de la création du sport au XIXème siècle, en Angleterre.

Dans toutes ces conditions, nous pouvons donc penser, à priori, que la Méthode Lafay est synonyme de pratique sportive. Cependant, des zones d’ombres subsistent quant à une telle affirmation. Si la Méthode est, comme il a été dit précédemment, une pratique sportive parmi tant d’autres, pourquoi son auteur, Olivier Lafay, aurait-­il entreprit des recherches pendant une quinzaine d’années tentant d’apporter la preuve que la pédagogie est une notion fondamentale ?

Pourquoi une soit disant méthode de musculation susciterait-­elle de si vives critiques de la part de praticiens d’une musculation dite « classique » ? La Méthode Lafay n’est­-elle pas totalement opposée aux partisans du « No pain, no gain ! », vision pourtant la plus répandue en musculation et dans de nombreux sports ?

sports 6

II) Nous pouvons à présent affirmer que la Méthode Lafay n’est pas une pratique sportive à proprement parler mais un état d’esprit, un mode de vie novateur appliqué au domaine de la musculation.

La Méthode considère les ressources affectives comme nulle autre pratique corporelle. Il est bien entendu important de connaître les principes de fonctionnement du corps humain. Connaître les différentes formes de contraction du muscle (excentrique, concentrique, isométrique, pliométrique) apparaît comme un minimum pour celui désireux d’apprendre les fondamentaux en musculation. Pourtant, quelle part est réellement accordée aux ressources affectives ? Nous sommes convaincu que les facteurs psychologiques tels que la motivation ou les émotions sont autant important, voire plus, que les facteurs physiologiques comme par exemple de soit disant dispositions génétiques à la pratique de la musculation.

Si la pédagogie dans la musculation prend une telle part, il ne s’agit plus de faire de la musculation, il s’agit de la penser. Qu’importe que l’on soit quelqu’un de maigre, que l’on soit quelqu’un de « taillé » (1) à la base, seule compte l’application du principe de base de la méthode : l’Efficience, qui est le mode de vie de l’avenir si l’on souhaite des progrès avec le minimum de ressources nécessaires.

sports 2

« Le sport est le culte volontaire et habituel de l’effort musculaire intensif appuyé sur le désir de progrès et pouvant aller jusqu’au risque. Il doit être pratiqué avec ardeur, je dirais même avec violence. Le sport, ce n’est pas l’exercice physique bon pour tous à condition d’être sage et modéré ; le sport est le plaisir des forts, ou de ceux qui veulent le devenir. » Pierre de Coubertin, Pédagogie sportive, 1922.

sport 1

D’après la définition donnée par Pierre de Coubertin, la Méthode Lafay se présente donc comme une méthode aux caractéristiques radicalement différentes des sports en général.

Le concept d’Efficience popularisé par Olivier Lafay démonte une à une les idées reçues notamment en musculation. La croyance populaire qui veut qu’il n’y ait pas de résultats sans souffrances est en réalité totalement erronée. Nous devons prendre en considération les signaux que nous envoie notre corps, ces signaux d’alerte qui indiquent la souffrance, et donc considérer le corps et l’esprit comme un ensemble indissociable. L’auteur a d’ailleurs transformé le célèbre « No pain, no gain » en « No brain, no gain » pour réaffirmer encore une fois que esprit et corps sont un tout indivisible.

sports 9

Pour continuer, la Méthode n’est pas une pratique sportive car elle est une méthode de construction de soi­-même avant tout. Elle permet en effet de repenser la relation, d’une part, à soi­-même et, d’autre part, à autrui. C’est en quelque sorte comme si l’individu ouvrait (ou plutôt ré­-ouvrait) les yeux en ne voyant plus le monde et son organisation comme avant. En ayant comme volonté de s’épanouir autant physiquement qu’intellectuellement, Mens sana in corpore sano, l’individu a désormais la possibilité de se libérer ou du moins de prendre du recul par rapport à certaines normes, valeurs socialement admises et valorisées par l’institution. La victoire par l’effort et l’entraînement intensif n’est donc plus LA valeur à laquelle l’individu doit forcément se référer.

Alors qu’un des principaux corollaires du concept d’Efficience appliqué à la musculation est d’obtenir de très bons résultats avec le moins de ressources possibles, on privilégie donc la qualité à la quantité. La conséquence est que l’individu se voit offrir plus de temps à consacrer à autre chose.

La méthode proposée par Olivier Lafay n’étant pas chronophage car exploitant au maximum le potentiel de l’individu d’une manière efficace, le gaspillage n’est plus de mise. Or, n’est-­ce pas cela la tendance actuelle de nos sociétés : réduire le gaspillage ? Ne nous trouvons­-nous pas dans une situation telle qu’il devient impératif de revoir notre mode de vie pour préserver les ressources ?

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacités des générations futures de répondre aux leurs. » (Rapport Brundtland, 1987).

La Méthode Lafay n’est donc pas un sport, elle est une réponse logique à la construction de notre propre personne et de celle de nos descendants.

sports 7

(1) On pourrait ici parler du rôle possible que joue la méthode dans l’intégration sociale dans le sens où elle contribue à diminuer les différences interindividuelles sur le plan physique et donc tend à faire disparaître d’éventuels freins au lien social comme le complexe physique.

sports 11

A lire, sur le même sujet, un article d’Olivier Lafay : Muscles, fantasmes et identité.

Extrait : « D’un côté il y a des pratiques de musculation sportives. Crossfit, Street Workout, Powerlifting, Bodybuilding… sont des sports.
De l’autre côté, il y a la Méthode Lafay, qui n’est pas un sport, même si elle peut très bien préparer à la pratique d’un sport. »

Pour lire la suite, cliquez ici :  https://www.facebook.com/notes/m%C3%A9thode-lafay/muscles-fantasmes-et-identit%C3%A9/10151998544956579

sports 10