De l’importance de faire du muscle… mais sans user son organisme

Un muscle bâti à l’aide de l’Efficience constitue une réserve-santé dans un organisme au mieux de sa forme.

En cas de maladie, de stress important, d’accident, le système immunitaire a besoin du stock de protéines que constituent vos muscles. Si vous avez respecté la maxime « peu d’efforts, beaucoup d’effets », si vous avez été efficient, votre organisme ne subit alors aucun handicap préalable en termes de récupération, il peut donc se consacrer entièrement à la récupération du choc.

 

« Par exemple, pour qu’un malade puisse résister à sa maladie, il faut que beaucoup de ses variables physiologiques soient poussées vers des valeurs spéciales  et même extrêmes (maximales et minimales). Il se trouve donc en état de « stress ». Nous nous montrerons avisés en le gardant au chaud, à l’intérieur, afin qu’il ne soit pas l’objet d’un stress supplémentaire. La logique qui sous-tend cette protection se fonde sur l’idée qu’il existe une quantité finie de changements potentiels que le corps est capable de réaliser, et que, lorsqu’il a réalisé un certain changement adaptatif, sa capacité d’en réaliser d’autres se trouve ainsi réduite. Sa souplesse est réduite.

Il existe, si vous voulez, une économie de la souplesse. »

(Gregory Bateson, biologiste et anthropologue)

 

« J’en profite pour insister sur l’importance des muscles. Dans la salle d’urgence de n’importe quel hôpital, quand on voit arriver une personne gravement blessée — à la suite d’un accident de la route, par exemple — on peut prédire ses chances de s’en sortir à l’état de ses muscles. C’est que notre organisme se constitue des réserves afin d’avoir accès aux ressources dont il a besoin pour résister à un stress. En simplifiant un peu, disons que le foie entrepose des glucides, le tissu adipeux entrepose des lipides et les muscles entreposent des acides aminés, qui sont les constituants indispensables des protéines. Or, quand vous êtes blessé ou malade, vous avez besoin de quantités énormes de protéines pour que votre système immunitaire fonctionne, pour cicatriser, pour vous défendre contre l’infection. L’importance des muscles est telle, que je consacre un chapitre entier à ce sujet dans mon livre. Et pour avoir de bons muscles, évidemment, il faut faire de l’activité physique. »

(Dr Michel de Lorgeril – Extrait de : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Entrevues/Fiche.aspx?doc=delorgeril_m_20071001_ent )

Musculation, petit et grand amour

1476368_10202284406611022_1282025916_a

La société affirme sans cesse l’importance de l’apparence physique.

Etre beau, c’est avoir l’assurance d’obtenir des satisfactions, de pouvoir tracer plus facilement son chemin et, le croit-on, d’être aimé.

Mais l’apparence, la belle apparence, permet de créer le désir, et d’obtenir avant tout le sexe.

Pour ce qui est de l’amour, celui des autres ou celui de l’Autre, il s’agit essentiellement d’une question de relations. Comprendre comment parfaire la relation à soi, aux autres, au monde, est la racine à partir de laquelle la croissance personnelle peut s’opérer.

La beauté physique permet de pérenniser le désir, de l’accroitre, de l’entretenir. Elle nourrit donc l’amour, mais elle ne lui suffit pas. Le véritable amour est au-delà. Il croît dans une dimension supérieure qui se nourrit du plein épanouissement de l’intellect et des sens.

L’amour physique est sans issue.

La beauté physique, seule, est sans issue.

Et l’on voit de ces hommes et de ces femmes qui investissent toujours plus d’eux-mêmes dans le corps, attendant quoi de tous ces efforts, si ce n’est une récompense?

Et l’on voit ceux et celles qui souffrent de leur apparence et qui se persuadent que c’est la cause de leur rejet, de leur manque d’amour.

Ainsi en est-il par exemple, de l’homme maigre, qui se déteste, et qui pense que sa maigreur est la cause du rejet dont il se sent victime.

C’est dur de ne pas se sentir aimé, si dur.

Cela fait si mal que l’on cherche une raison.

Et la maigreur peut être une cause de rejet, c’est vrai. On se sent moche et les autres peuvent nous trouver moche.

Mais, si l’on prend un peu de recul, si l’on monte sur les sommets glacés de notre solitude, on réalise peu à peu que c’est peut-être bien le manque d’amour qui nous a rendu maigre (et non l’inverse). C’est le manque d’amour qui a entravé notre développement, le contenant dans des limites très étroites, trop étroites.

Le corps maigre est comme la prison de notre âme. Il raconte le manque et la privation.

En acceptant sa tristesse, en acceptant de rester quelques temps là-haut, sur les sommets gelés, on peut commencer à croître avec la Méthode, laisser respirer son corps, ouvrir son âme. On peut découvrir par ce changement que l’on s’aime… un peu d’abord, puis un peu plus par la suite.

On retrouve en soi la force d’autres mots, ceux qui permettent d’aller vers les autres. On pleure, c’est sûr, on tempête, on trépigne, on palpe avec peine et colère son ressentiment au fur et à mesure qu’il est dépassé par notre croissance.

On change. Et on peut être aimé.

Jamais ce qui nous a manqué autrefois ne nous sera donné dans le passé. Ce qui est fait est fait. Mais cela peut nous être donné aujourd’hui. Demain.

L’Efficience, apprise pas à pas, c’est la renaissance de la foi.

Steve, 18 ans et un excellent dossier pour la BSPP

Steve Lafayen2

 

Bonjour a tous ,

Je me présente pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Steve, j’ai 18 ans, je vis dans le 53, un petit département paisible du Pays de la Loire. Cela fait actuellement 2 ans et 3 mois que j’ai commencé l’Aventure Lafay , et la motivation ne fait qu’augmenter au fil du temps ! Dans le passé j’ai beaucoup pratiqué de sport sans trop y tenir d’attachement , tel que le judo , basket , tir à l’arc , foot …

Et j’ai découvert le BMX Freestyle ou j’ai trouvé toute l’adrénaline , la créativité et la liberté que proposait cette pratique . Cela fait maintenant 4 ans que j’en fait . Ce que j’aime dans le BMX , c’est la liberté de rouler quand on veut ou l’on veut avec tous ses amis, en laissant notre imagination faire le reste.

J’ai toujours aimé les super héros Marvel avec leur physique explosif et très bien taillé, et je me sentais inférieur aux autres. J’ai toujours eu ce besoin de me démarquer, ce qui me donna, vers l’âge de 14 ans, l’envie de me muscler. J’avais un entrainement irrégulier, pas de nutrition stable, quelques tractions et pompes de droite a gauche, rien de concret. J’ai donc laissé tombé.

Steve Lafayen

A 16 ans pendant mes vacances d’été, j’ai fait la rencontre d’un ami qui, dans une soirée, m’a parlé d’une méthode de musculation où l’on se muscle chez soi avec un strict minimum, juste au poids de corps. Il m’a montré son physique avant / après et cela m’a bluffé car il était mince comme moi à l’heure où il me montrait ces photos et il était devenu musclé, taillé, et pour tout vous dire, cela m’a fait un flash et ça m’a mis un coup de motivation énorme !

J’ai donc acheté le Livre de la Méthode Lafay en rentrant de ces vacances.

J’ai commencé l’entrainement début Septembre. Mon objectif était de prendre de la masse, de devenir imposant, d’avoir des performances. Je savais que j’avais du chemin a parcourir, mais il faut parfois s’armer de patience et de persévérance pour parvenir à réaliser ses rêves. Comme tout débutant de la méthode j’ai effectué les tests du début pour situer ses capacités. Suite aux résultats j’ai donc commencé au niveau 2 .

Steve Lafayen1

Au fil des séances j’ai compris que j’en étais capable , que j’arrivais a maintenir mes fréquences d’entrainements. Mon corps se transformait, mon rêve était en train de se réaliser petit a petit; et surtout je prenais beaucoup de plaisir à m’entrainer. C’était pour moi impossible de rater un seul entrainement. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent (les non-pratiquants), la musculation n’est pas source de souffrance… si elle est pratiquée selon l’Efficience. Quand je m’entraine, au contraire, je prends du plaisir, et en suivant l’Efficience, la Méthode Lafay m’a permis de gagner 20 kg de muscles sec ! J’ai appris tout au long de cette expérience, et j’apprends toujours d’ailleurs, que je suis capable de me dépasser. La Méthode m’a forgé un mental !

Un mental qui me permet d’aller au bout de chaque chose que j’entreprends dans la vie de tous les jours, ce qui n’était pas le cas du tout au début . Je ne compte pas arrêter la Méthode.  Pour moi, c’est un mode de vie dont je ne pourrais pas me séparer pour le moment; cette expérience m’a tant apporté. J’ai appris à être plus sûr de moi, à aller vers les gens, à faire des rencontres… Cela m’a vraiment apporté une confiance en moi totale ! Et au jour d’aujourd’hui, je n’aurais jamais pensé que les performances que j’ai acquises avec la méthode m’auraient permis de passer mes tests physiques pour faire partit de la Brigade Sapeur Pompier de Paris ( j’attends le retour de mon dossier qui prend 2 semaines) :  j’ai effectué 26 tractions ainsi qu’un palier (11) et 15 secondes sachant que le max au test est le palier 12. Suite à mes performances, les militaires ainsi que des amis pompiers m’ont dit que j’avais un très bon dossier. Donc je suis très impatient ahahah ! Je n’aurais jamais pensé que la Méthode aurait un tel impact sur mon avenir, c’est une fierté !

Steve Lafayen3

Mes objectifs actuels sont d’être encore plus performant pour la BSPP, en liant StreetWorkout (que je pratique depuis 7 mois) et la Méthode Lafay. Cela me permet d’acquérir encore plus de force et de performances. J’ai déjà effectué des modes 12 au Niveau 4, des modes 28 au Niveau 2 .

Je tiens à remercier mon Ami Charles Arthur (Pepito Lafayen) pour l’aide qu’il me fournit depuis le début ! Ainsi que de nombreux Lafayens pour leurs infos et aides,  et bien sûr Olivier Lafay pour son merveilleux ouvrage ! Si vous avez un rêve , ne lâchez rien, même si c’est dur, les efforts finiront toujours par payer et vous pourriez ensuite regarder le chemin durement parcouru derrière vous ! Tout le monde en est capable… ne laissez personne casser votre rêve… foncez !

L’Efficience dans la Matrice (Part III : rencontre avec L’Oracle)

Oracle

Troisième épisode d’une série réalisée par des pratiquants.
Dialogue entre Néo-Fit et l’Oracle.

Pour ceux qui n’ont pas lu l’épisode 1 et/ou l’épisode 2, ceux-ci sont publiés un peu plus bas sur le blog.

Las de ses entraînements interminables, las de ses échecs à répétition, Néo se décide enfin à rencontrer l’Oracle. Dans l’entrée de l’appartement, il rencontre un jeune adolescent, bâti comme un dieu, muscles saillants… Néo s’approche de lui. Celui-ci porte des poids gigantesques qu’il s’apprête à mettre sur une barre de développé couché.

Néo compte les poids, 800 kilos en tout. Il s’allonge sur le banc et soudain l’enfant se met à lui parler.

Le garçon: -« N’essaie pas de soulever ces poids, car c’est impossible. Tu dois essayer de te concentrer pour faire éclater la vérité. »

Néo : – » Quelle vérité ?

Le garçon : – « Les poids sont inutiles. »

Néo : « – Inutiles ? »

Le garçon : – » Oui, et là tu sauras que la seule chose qui se soulève, ce n’est pas ces poids, c’est uniquement TON poids. »

Une femme entre .

Femme : – « L’Oracle va te recevoir. »

Néo entre dans la pièce et rencontre enfin l’Oracle de l’Efficience.

Oracle : – « Je sais, vous êtes Néo. Je suis à vous tout de suite. »

Néo : – « Vous êtes l’Oracle de l’Efficience? »

Oracle : – « Bingo ! Ce n’est pas ce que vous imaginiez, n’est-ce pas ? »

Néo : – « Non, je m’attendais à un gros mec baraqué… »

Oracle : – « Pas besoin de l’être pour manier l’Efficience avec réussite ! »

Néo : – « Apprenez-moi tout ! »

Oracle : – « Vous savez pourquoi Efficeus vous a amené à moi ? Alors à votre avis, croyez-vous pouvoir apprendre l’Efficience ou pas ? »

Néo : – « Honnêtement, je ne sais pas. »

Oracle : – « Vous savez ce que veut dire : «  »ALTIUS FORTIUS EFFICIUS » ? C’est du latin, ça veut dire « plus haut, plus fort, plus efficient ». Je vais vous confier un secret : être efficient, c’est un peu comme être fainéant : on ne fait pas grand chose mais on a de grands résultats ! Laissez-moi vous examiner maintenant… Humm oui, corps fatigué, muscles meurtris… Et là vous me dîtes ? »

Néo : -« Quoi? »

Oracle : – « Vous le savez depuis longtemps ce que je m’apprête à vous dire, non ? »

Néo : – « Je ne suis pas fait pour l’Efficience, c’est ça ? »

Oracle : – « Je suis désolée. Vous avez le pouvoir, mais… On dirait que vous attendez quelque chose. »

Néo : – « Quoi ? »

Oracle : – « Une prochaine vie peut-être ? Efficeus croit en vous. Un aveuglement si fort qu’il lui faudra se sacrifier et donner sa vie pour vous apprendre l’Efficience. Vous serez bientôt confronté à un choix : il vous faudra choisir entre vos poids de 120kilos à soulever tous les matins au petit-déjeuner, et votre destin : l’Efficience. Un de ces choix vous sauvera la vie, mais lequel ? Cela dépendra de vous. Je suis navrée, votre âme est innocente, et je déteste apporter de mauvaises nouvelles. Mais pas de problème : dès que vous aurez franchi ma porte, vous retrouverez le moral, vous vous rappellerez que vous ne croyez pas à ces voyances de bonne femme, que l’Efficience n’existe pas… Le NoPain NoGain contrôle malheureusement votre vie et vous ne vous en rendez pas compte. Tenez, prenez ce cookie hyperprotéiné et tout ira mieux. »

Néo sort de l’appartement toujours dans l’incertitude… Il doit aller voir l’Architecte pour enfin mettre un terme à son calvaire !

Les élèves Lafay sur Facebook, n°24

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 octobre 2013 au 31 octobre 2013.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

Sesla Houi et Steve Lafayen

Sesla Houi_octobre2013  Steve Lafayen_octobre2013

Valérie Laurent

Valérie Laurent1_octobre2013  Valérie Laurent2_octobre2013

Thomas Jaylenson et Laurent Outan

Thomas Jaylenson_octobre2013  laurent outan

Cris Se Lafay

Cris Se Lafay_octobre2013

Yassine Yassassin’

Yassine YassAssin'_octobre2013  Yassine YassAssin'1_octobre2013

Ma Rina

Ma Rina_octobre2013  Ma Rina1_octobre2013

Mickaël Lafayen

Mickaël Lafayen_octobre2013

Van Meth Laf et Vaness Lafayenne

Van MethLaf_octobre2013   Vaness Lafayenne_octobre2013

Ju Lee et Kévin Capitaine

Ju'Lee_octobre2013  Kévin Capitaine-octobre2013

Michaël Kneopfli et Morenita Delaplaya

Michaël Knoepfli_octobre2013  Morenita Delaplaya_octobre2013

Mylène Combes Ferrand

Mylènes Combes Ferrand1_octobre2013  Mylènes Combes Ferrand_octobre2013

Sara NT et Seb Zoub

Sara NT_octobre2013 Seb Zoub_octobre2013

Steven Delacour

Steven Delacou_octobre2013

Toad Lafayen

Toad Lafayen-octobre2013

Pierre Lafay

Pierre Lafay_octobre2013 Pierre Lafay1_octobre2013

Toni Lafayen

Toni Lafayen_octobre2013 Toni Lafayen1_octobre2013

Toum’s Lafayen

Toum's Lafayen_octobre2013 Toum's Lafayen1_octobre2013

Vince Lafayen et Valentin André

Vince Lafayen_octobre2013  Valentin André_octobre2013

Mathias Lafayen Cazaux

Mathias Lafayen Cazaux1-octobre2013 Mathias Lafayen Cazaux-octobre2013

Vincent Soavelo

Vincent Soavelo_octobre2013 Vincent Soavelo1_octobre2013

Xav Lafayen et Yann Simon

Xav Lafayen_octobre2013  Yann Simon_octobre2013

Alexy Hanquez

Alexy Hanquez_octobre2013 Alexy Hanquez1_octobre2013

Anthony Decobert

Anthony Decobert_octobre2013 Anthony Decobert1_octobre2013

Antoine Lafayen

Antoine Lafayen_octobre2013 Antoine Lafayen1_octobre2013

Armand Methode Lafay et Athor Lafayens

Armand Methode Lafay_octobre2013 Athor Lafayens_octobre2013

Bnjmn Gjrd

Bnjmn Gjrd1-octobre2013  Bnjmn Gjrd-octobre2013

Clmt Lafayen et Denis Pouchain

Clemt Lafayen_octobre2013  Denis Pouchain_octobre2013

Franck Lesieur

Franck Lesieur_octobre2013

Dylan Lafayen et Dylan Moenne-Loccoz

Dylan Lafayen_octobre2013  Dylan Moenne-Loccoz_octobre2013

Francis Vachon

Francis Vachon_octobre2013  Francis Vachon1_octobre2013

Grég Clp et  Valentin André

Grég Clp-octobre2013  Valentin André_octobre2013

Léo Lapin Lafayen et  Jérémie Lerin

Léo Lapin Lafayen_octobre2013  Jérémie Lerin_octobre2013

Jérômelafayen Parm’s et Jo Gonera

Jeromelafayen Parm's  Jo Gonera_octobre2013

Kévin Lacoste

Kévin Lacoste-octobre2013  Kevin Lacoste-octobre2013

Kévin Paquiet

Kevin Paquiet_octobre2013

Lafay Flo

Lafay Flo_octobre2013  Lafay Flo-octobre2013

Mako Lafay

Mako Lafay_octobre2013  Mako Lafay1_octobre2013

Manyledz Lafayen

Manyledz Lafayn1-octobre2013  Manyledz Lafayn-octobre2013

Marc Czc et Michael Royet

Marc Czc_octobre2013  Michael Royet_octobre2013

Mathieu Lebrouc et Mathieu Leclerc

Mathieu Lebrouc_octobre2013  Mathieu Leclerc_octobre2013

Matt Lafayen et Matthieu Brs

Matt Lafayen_octobre2013  Matthieu Brs_octobre2013

Nadriwan Lafayen Kenobi et Nicolas RN

Nadriwan Lafayen Kenoby_octobre2013   Nicolas RN_octobre2013

Nobrainnogain Hank

Nobrainnogain Hank_octobre2013  Nobrainnogain Hank1_octobre2013

Oussama Scaletta et David Huynh

Oussama Scaletta_octobre2013 David Huynh_octobre2013

Quentin Laboureix et Raphaël Lafay

Quentin Laboureix_octobre2013  Raphael Lafaye_octobre2013

Raphaël Wendel

Raphael Wendel_octobre2013  Raphael Wendel1_octobre2013

Remade Lafay

Remade Lafay1_octobre2013  Remade Lafay_octobre2013  

Richard Grayson et Rico SWout

Richard Grayson_octobre2013  Rico SWout_octobre2013

Romain Borges

Romain Borges_octobre2013  Romain Borges1_octobre2013

Sadek Deghmache

Sadek Deghmache_octobre2013 Sadek Deghmache1_octobre2013

Sébastien Moyer

Sebastien Moyere-octobre2013

Bruce Waiine et Christophe Lantoine

Bruce Waiine_octobre2013 Christophe Lantoine_octobre2013

JB Gras et Geoffroy Methode Lafay

Jb Gras_octobre2013  Geoffroy Methode Lafay_octobre2013

Gaël Bernet et Wolfit Lafayen

Gael Bernet_octobre2013Wolfit Lafayen_octobre2013

Julien Garcia

Julien Garcia_octobre2013

Deux ans et demi d’entraînement pour Arnaud (Zaiken Senglar sur Facebook)

Un gain de 35 kgs sur cette période de 2 années et 6 mois.

Arnaud1

Extrait de mon premier passage sur le blog :

“Bonjour à tous, Zaiken, pratiquant de la méthode depuis bientôt 2 ans, le temps passe vite.

J’ai commencé le sport tout petit avec 3 ans de judo puis 1an de foot, 1 an d’athlétisme, 1 an de handball puis tir à l’arc et rugby à XIII.

Au cours de ces pratiques, je n’ai jamais été blessé à part un épanchement de synovie au niveau du genou. Ce qui n’a pas changé avec la méthode, jamais blessé, 0 tendinites, RAS !!!

Malgré ces pratiques, j’ai toujours été très maigre, squelettique en quelque sorte. Au début ça n’était pas un complexe, je me fichais un peu de ma condition physique (je préférais lire un livre que sortir dehors). C’est à partir de la 3ème que j’ai commencé à me rendre compte que ça ne pouvait plus aller, je voulais devenir plus imposant, plus fort.

Je voyais des amis au rugby qui devenaient vraiment imposants, et moi je restais tellement maigre. Il fallait que je me prenne en main. J’étais pressé mais j’ai quand même pris le temps de lire et de re-lire au sujet du corps et de la musculation (cela m’a pris plus d’un an !). J’ai d’ailleurs été inscrit sur le forum Musculaction bien avant d’avoir commencé la musculation, je voulais pouvoir contrôler ma pratiquer de A à Z, ne rien devoir au hasard ou aux « on dit ».

J’avais envie de changer, envie de m’y mettre à fond mais sans brûler d’étapes. Ne jamais faire les choses à la va-vite, c’est mon crédo la plupart du temps. Je pense qu’il vaut mieux porter un projet à terme que d’en emmener plusieurs et les perdre en cours de route.”

Zaiken

Il est assez aisé maintenant, grâce aux outils nouveaux, de progresser musculairement rapidement et d’inscrire cette progression dans une durée. Le concept d’Efficience est nouveau et il fait du BIEN.

C’est une porte ouverte sur un tout autre monde, les habitudes ne sont plus les mêmes, les actes ne sont plus les mêmes, ce changement est profond, rapide mais doux. Tout se fait dans une logique propre à la méthode : “Il faut persuader la nature”.

Moi, je m’amuse énormément avec la méthode. Je ne suis pas dans le délire de ceux qui vont s’entrainer pour souffrir ou pour chercher où sont leurs limites. Le jour où je ne m’amuse plus, ça n’aura plus aucun intérêt.

Zaiken1

Pour l’instant, je m’assure de bien manger, bien me reposer et de me faire plaisir.Je procède par “cycles “ de 4 mois, 4mois de PDM “rapide” puis 4 mois de PDM très contrôlée. Ainsi, je ne suis pas constamment en train de me “péter le bide” comme disent certains.

Je vise pour l’instant les 90kg d’ici cet été. Je vais surement ralentir la PDM parce que ça peut devenir dur à gérer avec le temps, même en étant consciencieux.

Aujourd’hui, il m’est plus facile de trouver des gens avec qui j’aime parler. En effet, le monde de la méthode est particulier car il réunit, sur des espaces publics, des gens aux capacités et aux connaissances énormes.

Ici, un ingénieur, là, un prof de maths, un mec qui fait STAPS, un nutritionniste etc… Les espaces Lafay sont propices au développement intellectuel et à l’enrichissement culturel.

Arnaud

En ce moment, j’en suis là :

Poitrine 86 -> 118

Bras 29/28 -> ~environ 41

Cuisses 44/45 -> 62

Epaules 102 -> 125

Tour de taille 75 -> 80

1m75, 83kg.

Bilan poids : +35kg

Niveau perfs, je valide sans soucis le mode 12 au niveau 4 sur la triade (sans rest-pauses, je miniboucle constamment)

Mode 8 à E2 lentement.

Pendant une ascension, j’avais réussi théoriquement le mode 20 à C.

Pour finir, je conseillerais aux pratiquants de visiter le plus possible le site internet ET les espaces lafay.

PS : N’oubliez pas les articles de philos, ce sont les plus intéressants.