QUESTIONS AUX PREPARATEURS PHYSIQUES

Un bon préparateur physique, reconnu, qui brasse de l’argent, n’est-il pas avant tout la personne qui fournit au sportif le bon médecin s’y connaissant en dopage, qui fournit les spécialistes sachant aider à la récupération ainsi que l’accès aux filières de produits dopants?

Un bon préparateur physique n’est-il pas celui qui saura amener le sportif à la blessure, à la douleur à vie, à la dépression, en le contraignant à adopter des techniques destructrices mais génératrices de performance?

Un bon préparateur physique doit-il mépriser la physiologie, l’humain et faire mine de maîtriser la science de l’entraînement, alors qu’il ne fait, en réalité, que du dressage par la douleur et de l’accommodation aux drogues de la performance?

Le sport n’est-il pas devenu finalement, l’apologie de l’auto-destruction au service d’une gloire éphémère?