BIOLOGIA BASICA – Thème : Les glucides. Par Arnaud (Zaiken sur facebook)

Introduction basique aux glucides

Fonctions des glucides chez l’être humain :

– Réservoirs d’énergie chimique ou métabolique, par exemple le glucogène ou glycogène.

Fonctions structurelles importantes, le ribose ou le désoxyribose forment la part structurelle des acides nucléiques (ARN et ADN)

-Beaucoup d’oligosaccharides se trouvent liés aux lipides et aux protéines avec des fonctions biologiques importantes comme, par exemple, la reconnaissance inter-cellulaire. Structure des glucides : Ils possèdent des groupes fonctionnels polaires, ils sont fondamentalement hydrophiles.

Monosaccharides : glucose, fructose, galactose, manose, ribosa etc… Ils sont formés d’une seule unité et sont des chaines carbonées sans ramifications avec des groupes hydroxyles et le groupe carbonyle. Si le groupe carbonyle se situe à l’extrême de la cellule, on les nomme « aldoses », dans le cas contraire, « cetoses ». Exemples d’aldoses : D-ribosa, D-glucose, D-manose. Exemple de cétoses : D-ribulose, D-fructosa

Oligosaccharides : Liant glucosidique. Ils se forment quand s’unissent deux (ou plus) d’unités en relation avec un liant covalent dit glucosidique. C’est une réaction qui induit la perte d’une molécule d’eau. Exemples d’oligosaccharides : Maltose (deux glucoses), Lactose, (glucosa et galactose) Saccharose (glucose et fructose).

Polysaccharides ou glucanes : Sont formés par beaucoup d’unités.

Les homopolysaccharides contiennent tous la même unité monomérique et les hétéropolysaccharides ont des unités différentes.

Homopolysaccarides : glucogène ou glycogène

Hétéropolysaccarides : acide hyaluronique

L’amidon (origine végétale) et le gluco/glycogène sont des homopolysaccharides qui s’utilisent comme « combustible » biologique. Le glucogène est le polysaccharide de réserve le plus important dans les cellules animales. C’est un polymère de glucoses ramifiées. On le trouve en forme de granules ou agroupations de grande taille très hydratés. Il est très abondant dans le foie et on le trouve aussi dans les muscles squelettiques. Les enzymes responsables de sa synthèse et sa dégradation sont associés aux granules. Les hétéopolysaccharides proportionnent le support extra-cellulaire de beaucoup d’organismes. Ils forment part de la matrice extra-cellulaire (ou substance basique) qui maintiennent les cellules unies (on y trouve aussi les protéines fibreuses comme le collagène et l’élastine), il agit comme un gel dans lequel il est possible de dissoudre les nutriments et l’oxygène. Par exemple, les glucosaminoglucanes comme l’acide hialuronique donnent sa résistance et flexibilité aux cartilages et aux tendons, ils forment des dissolutions visqueuses qui servent, par exemple, de lubrifiant dans le liquide sinovial des articulations. Les protéoglucanes sont des unions non covalentes de protéines et de grandes chaines de hialurat, ils sont responsables de la viscosité élevé et des propriétés lubrifiantes de certaines secrétions extra-cellulaires.

Glucoprotéines. Ce sont des chaines d’oligosaccharides qui s’unissent avec un liant covalent via les protéines, par exemple les protéines des membranes cellulaires, de transport, immunoglobulines etc… Les parties glucidiques des glucoprotéines des membranes proportionnent un code de reconnaissance pour l’identification cellulaire ou l’inhibition par contact dans la régulation de la croissance cellulaire. Les modifications des glucoprotéines pourraient être en relation avec la formation de tumeurs.

Content Protection by DMCA.com