Témoignage Aurélien Grosso

Pour commencer, je tiens à dire que je suis très content de témoigner pour la méthode et j’espère que ce témoignage pourra en motiver plus d’un !

Photo avant mon régime ( 104 kilos)

 Aurélien grosso

Voilà je me présente brièvement, je m’appelle Aurélien, j’ai 21 ans, je suis étudiant en BTS 2ème année Travaux Publics. Avant de pratiquer la méthode j’ai fait 6 ans de rugby mais pas à un haut niveau malheureusement. C’est un sport qui me convenait bien, du point de vue de mon gabarit et surtout par rapport à la mentalité présente dans ce sport, que je retrouve en grande partie dans la méthode, c’est comme une grande équipe qui se soutient et se motive en permanence. J’ai du arrêter la pratique de ce sport en entrant au lycée, car les horaires ne me permettaient pas de continuer, et que mon poids me gênait aussi bien mentalement que physiquement ( au niveau cardiaque et respiratoire). Par la suite je faisais du vélo par pur plaisir et surtout parce que je ne pouvais pas rester sans rien faire, mais j’ai eu un accident, et j’ai eu des problèmes au genou droit, j’ai encore dû arrêter un sport.

Début de la méthode (87kilos)

AurélienGrosso3

Pour en revenir à mon poids qui fut un gros soucis dans ma vie, j’ai commencé a prendre du poids en primaire ce qui m’a suivi tout le long du collège mais ne me dérangeait pas plus que ça, mais par contre, arrivé au lycée le regard des autres et surtout des filles devient plus important et c’est lorsque j’ai dépassé la barre des 100 kilos, pour être plus précis 107 kilos, que ce fut la douche froide.

De là j’ai entamé un “régime” que je me suis élaboré ; j’ai perdu 24 kilos en près de 3 mois. Par la suite j’ai repris une alimentation adaptée a mes besoin et j’ai continué à perdre pendant près de 8 mois jusqu’à atteindre un poids de 87 kilos. Là j’ai attaqué la méthode, qu’un ami pratiquait depuis déjà plus d’un an et ces résultats m’ont motivé tout comme le témoignage de Hansaplast.

Arrivée du test, grosse déception je n’ai pas pu faire une traction, une dips et j’avais grand mal à enchaîner 10 pompes, mais je n’ai pas abandonné pour autant, je suis resté pendant un long moment sur le niveau 1 pour avoir de bonnes bases, puis pendant 1 ans j’ai suivit la méthode à la lettre sans trop me poser de questions.

Après cette année, j’ai du adapter la musculation à mes études et surtout à l’internat, ce qui n’a pas été facile (examens, léger manque de matériel à la salle du lycée) mais aussi je connaissais beaucoup mieux toutes les sensations que créait la musculation dans mon corps et j’ai commencé à faire quelques tests en changeant les amplitudes, les rythmes,…, j’ai exploré beaucoup de façon de voir la musculation avec la méthode, puis les lectures sur le blog m’ont donné une autre vision de la méthode, qui n’est pas simplement un livre où il y a des exercices, mais les bases pour amener à la refonte de soi-même, une nouvelle façon de penser qui fait ressortir celui que l’on est à l’intérieur.

Dernière photo 3 ans de méthode (80kilos)

AurélienGrosso4

En effet j’ai pratiqué avec une assez bonne régularité la méthode même si je prend des pauses en été de 2 voire 3 mois, ce qui ne m’a pas empêché d’avoir de très bons résultats, ce qui me conduit à parler du fameux ” no pain no gain”, qui n’a jamais été une façon de penser que j’apprécie, je ne me suis jamais poussé dans les modes: maximum mode 15. Lorsque que je stagnais, je descendais pour mieux remonter (mini-boucles), je ne me suis jamais dit que je régressais en faisant cela mais plutôt que je contournais l’obstacle qui se présentait face à moi.

Ces changements se sont ressentis dans ma vie de tout les jours, une meilleure confiance en moi, la prise de conscience d’une grande volonté cachée, un physique beaucoup plus agréable à voir, j’ai pu récupérer en grande partie mon genou blessé, il m’est plus facile de parler aux personnes autours de moi, de faire de nouvelles rencontres.Je garde quand même quelques objectifs en tête comme d’atteindre les 39/40 de bras sec, avoir de plus grosses cuisses pour ne plus ressentir la faiblesse dans mon genou, continuer a prendre de la masse a mon rythme, sans m’imposer une alimentation drastique, ou une intensité d’entrainement trop importante.

J’aimerai dire à tous les pratiquants et aux futurs pratiquants, qu’il ne faut pas tomber dans la recherche des résultats mais plutôt dans la compréhension de soi-même, qui elle amène aux résultats, chaque parcours est différent mais avec le soutien et l’aide de tout les lafayens tout le monde peut arriver à changer son mode de vie vers un mode de vie équilibré et plus sain. Je tiens à vous remercier pour tout les travaux que vous avez réalisé, qui ont permis de changer ma vie, un grand merci à vous Olivier Lafay et pour ce passage sur votre blog 🙂

Content Protection by DMCA.com