Travail des abdominaux : penser global, agir global

Le travail excessif des abdominaux engendre généralement des contractures de ces muscles et un blocage du diaphragme et de la cage thoracique. La plupart des bodybuilders ne s’en rendent pas compte, exerçant peu leur endurance, et ne savent d’où leur viennent ces douleurs qui finissent par se répandre dans tous le corps (blocage du diaphragme = blocage du transverse et donc gros ventre; blocage des intercostaux = tensions dans les trapèzes et dans la nuque, douleurs lombaires, etc). Cela se répand comme un cancer.

Il faut donc :

– travailler les abdominaux comme les autres muscles, pas trop souvent et pas trop longtemps

DSC00897modif8-1 dsc01037modif-1

– comprendre que les tensions ressenties dans tout le corps peuvent venir d’une mauvaise exécution des abdominaux (en qualité et en quantité)

Viewty img01901-1 (1)

– comprendre que si les abdominaux ne se « surentraînent » pas, leur entraînement excessif est néfaste par rayonnement.

Le surentraînement est une chose mais il ne faut pas penser comme un bodybuilder, analytiquement, en termes de développement local. La vision systémique est supérieure, ne serait-ce que parce qu’elle est plus saine et, à terme, plus efficace (en terme de développement musculaire, oui, qui ne peut s’obtenir ET se conserver sans la santé – ou alors on se dope, comme le font certains, pour pallier le manque de récupération et les douleurs constantes). Lorsque l’on adopte un point de vue systémique, beaucoup de problèmes rencontrés par les bodybuilders deviennent transparents.

tronc5niala-1 muscu2-1 (1)

– comprendre que des tensions générées au niveau du plexus ( tension au diaphragme + travail excessif des abdominaux) ont une action sur les émotions et provoquent et entretiennent un « profil émotionnel ». Il n’est pas bon de générer des tensions dans une zone déjà naturellement sujette aux tensions, zone où se manifestent nos émotions).

85295828-1 IMG_00873-1

– exercer surtout le gainage, le transverse (exercices spécifiques).

PierreGregora02-1 51-1

– libérer les tensions au niveau du plexus par le travail du diaphragme.

hansaplast01 (1) rem003-1

– dénouer les tensions des trapèzes, ce qui libérera la cage et donc étirera abdominaux et diaphragme. L’exercice Z est important. Ainsi que les étirements. On part ici des trapèzes pour aller au diaphragme, transverse, abdominaux).

sanguine02 (1) 6379463-1

– Ce que les abdominaux peuvent supporter comme entraînement spécifique est encadré par les tensions au niveau du plexus. Soit : une personne parfaitement relaxée peut en faire davantage qu’une personne tout le temps tendue. Il faut donc être attentif à son état émotionnel. Dénouer les tensions (travail du diaphragme), retrouver une respiration ample, signe que l’on est peu ou pas tendu, est prioritaire.

 

Cet article est entièrement illustré par des photos d’athlètes Lafay, qui exercent leurs abdominaux pas trop souvent et pas trop longtemps, dont le gainage est sollicité lors des agencements particuliers de pompes en séries longues, et qui sont invités à exercer très régulièrement leur transverse, leur diaphragme ainsi que leur souplesse.

A lire, pour aller plus loin :
Les livres de Wilhelm Reich.
Les livres d’Alexander Lowen.
Objectif abdominaux de Laurent Lopez.
Et tout ce qui concerne la Systémique (j’en parle régulièrement sur le blog, mes articles sont élaborés dans le respect de la systémique et je donne les noms d’auteurs incontournables).

4 réflexions sur “Travail des abdominaux : penser global, agir global

  1. Pingback: Diaphragme, muscles et santé : exercez-vous | Méthode Lafay

  2. Comme quoi se muscler fait appel à l’intelligence dans tous les cas .Le lacher prise est fondamental pour toute pratique sportive.Se libérer de ses émotions pour avoir un corps plus souple.Merci pour ce bel article;

  3. Hey Salut, Quand est-ce qu’on peut faire du gainage ? les jours d’entrainement ou en repos , et comment ? en serie le temps de repos ect.. Merci d’avance . 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s