Mensonges et volonté de nuire (le retour)

Devant les attaques récurrentes de personnes s’alliant pour tenter de me nuire, devant les rumeurs que l’on fait courir sur ma personne, l’article ci-dessous (publié en 2007) est plus que jamais d’actualité.

Bien que la méthode ait connu depuis 2004 un succès sans cesse croissant et une reconnaissance internationale, on peut constater que la haine contre la différence est toujours de mise.

Ces attitudes sont maintenues par des fanatiques des haltères qui ne supportent pas qu’une autre voie que « soulever des poids » puisse exister pour se muscler, ils en conçoivent un dépit extraordinaire. Une dizaine de personnes renouvellent quotidiennement, en bons psycho-rigides, leurs attaques contre mon travail et ma personne, depuis 5 années…

Ainsi, on fait courir des rumeurs sur ma personnalité, sur le contenu de mes livres. Je possède des copies d’écran de discussions sur des forums, où les personnes déclarent publiquement s’organiser pour dénigrer ma méthode, lui nuire, répandre des mensonges, etc.

Je me dois donc de faire une mise au point de temps en temps, afin de rappeler qu’il faut distinguer la rumeur et les faits.
Récemment, j’ai répondu ceci à une personne honnête qui me demandait par mail ce qu’il fallait penser des rumeurs que l’on tentait de faire courir sur ma personnalité :

« Pourquoi s’occupe-t-on, me concernant, de mon caractère, alors que l’essentiel est la méthode que j’ai réalisée? 
C’est assez intéressant de voir à quel point les humains ont globalement soif de divin. 
Ils ne savent pas aimer pour les bonnes raisons et ils détestent pour les mauvaises raisons. 
N’oublions pas qu’il s’agit d’une méthode de musculation, pas de la Bible. 

Peu importe, au fond, ce que je suis. 
Ce qui compte, c’est ce que je fais. 
J’ai écrit plusieurs livres qui ont totalement modifié la vision de la musculation, et j’assiste bénévolement les utilisateurs. 
C’est pour ça que je suis connu. 
Le reste, c’est de la fabulation, de l’extrapolation, du fantasme… Car seuls ceux et celles qui sont proches de moi pourraient parler de mes qualités et défauts. 

Doit-on m’aimer ou doit-on aimer mes livres? 
Dois-je me faire aimer? » 

Finalement, ce sont mes détracteurs les plus farouches qui ont la plus haute opinion de moi. Ils voudraient que ma méthode soit nulle, or sa reconnaissance par les pratiquants eux-mêmes prouve le contraire. Ils voudraient que je sois un salaud, un menteur, un escroc, mais je ne le suis pas. Alors il leur faut lutter au corps à corps pour tenter d’imposer des images fausses. Dans cette lutte, qui dure depuis cinq ans, ils sont contraints de prendre la mesure des faits, pour espérer en modifier l’image, à leur avantage.

(Cliquez ci-dessous pour lire l’article de 2007)
Méthode de musculation, 110 exercices sans matériel spécifique de musculation (ni haltères, ni bancs, ni machines, comme indiqué clairement sur la couverture, au dos du livre)

Une réflexion sur “Mensonges et volonté de nuire (le retour)

  1. La méthode est d’autant plus crédible qu’elle vaut le prix d’un ouvrage alors que les équipements ou les salles sont très chers. En revanche, je ne sais pas si c’est bien de répondre sèchement à la haine. Ce sont des hommes comme vous et moi, non ? N’ont-ils pas le droit de se tromper ?

    Et puis, je reviens sur le fait qu’on ne vous voit pas, c’est dommage. Vous ne pouvez pas ne pas être beau puisque vous êtes le chef 🙂 Et je n’apprécie que les photos des disciples dont on voit la tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s