Chevaucher son tigre : le parcours d’Antoine Herrmann

Cliquez sur les images afin de les agrandir.

Taoïsme : le Maître Céleste Zhang Dianzhi chevauchant le Tigre aux Sourcils Blancs.

chevauchertigre04_zpsc414dc47

« Chacun de nous, dit un proverbe chinois, va se coucher chaque nuit auprès d’un tigre. On ne peut savoir si, au réveil, il voudra nous lécher ou nous dévorer. C’est une belle image de la relation que nous avons avec nos propres limites. »
(Giorgio Nardone, auteur constructiviste)

 

Comme je l’ai montré dans « La construction d’un modèle alternatif (part I)», notre société exige de l’individu un dépassement constant de ses propres limites : autonomie, adaptation, performance. 
Dans un tel cadre, la question de la relation avec notre « tigre » devient cruciale, notamment lorsqu’il s’agit de transformation corporelle (musculation). La revendication du« no pain no gain », c’est-à-dire l’adhésion sans recul aux valeurs de la société contemporaine, conduit à la souffrance et à l’autodestruction. Le tigre nous dévore, rapidement ou peu à peu.

C’est pourquoi, au terme de quinze années de recherches, j’ai proposé une autre approche, un modèle alternatif où la pensée, comme la pratique, vise l’efficience. Dans cette conception, l’investissement physique et psychologique doit être réduit au maximum, tout en garantissant des résultats au moins égaux à ceux de la musculation classique. L’objectif étant autant la construction musculaire que la santé, la structuration de l’entraînement et la gestion de l’effort seront nécessairement différents.
La coopération avec soi remplace la compétition avec soi. Le contournement remplace l’affrontement.

L’efficience Lafay est une synthèse des enseignements constructivistes, des règles de structuration de l’apprentissage autorégulé et de l’esprit stratégique chinois. Il s’agit de se gérer afin de réussir sans s’autodétruire. Il s’agit d’apprendre à vaincre (presque) sans combattre. Par la pratique et le savoir, on apprend à chevaucher son tigre.

Adopter la voie de l’efficience est un choix salutaire en musculation car la compétition avec soi-même menant à l’autodestruction (physique et psychologique), toute jouissance profonde et durable d’une pratique de type no pain no gain est exclue, étant rapidement obscurcie par ses conséquences néfastes.
Lorsque l’on veut évacuer son stress et se (re)construire en ajoutant un stress supplémentaire à notre organisme, le risque est grand de récolter l’aliénation là où était désirée la libération
Et si le stress atteint le stade du traumatisme, la gestion imparfaite ou manquée de la frustration, de la colère et de la peine peut mener à l’effondrement ou nous empêcher d’en sortir. Là où le traumatisme nous fait tomber, tout proche de la gueule ouverte du tigre, il ne faudrait pas se mettre sur le dos une charge supplémentaire nous empêchant de nous relever, restant ainsi à la merci de l’animal furieux. 

Une pratique saine de la musculation devrait donc nous amener à notre objectif sans augmenter le stress global et même en fournissant des clefs pour le réduire. Canaliser son énergie, savoir la distribuer au mieux de nos intérêts, au lieu de risquer de se voir dévoré par elle. C’est ce que propose l’approche efficiente, dont les règles sont transférables à d’autres aspects de la vie. Il est en effet salvateur d’avoir, la plupart du temps, une approche non frontale des problèmes, où l’on tient compte des contextes, des processus d’autorégulation des systèmes auxquels nous appartenons et de la politique des petits pas.

En valorisant la construction en douceur plutôt que l’adaptation forcée, en proposant un processus de changement où les exigences de performances sont régulées, la Méthode Lafay se présente comme un modèle alternatif de la relation à soi. Pas à pas, la confiance en soi s’étoffe dans ce modèle adaptatif transférable. C’est une base pour inaugurer une autre forme de rapport au stress.

Antoine Herrman, traumatisé par la disparition de sa mère des suites d’une grave maladie, s’est vu proche d’être dévoré par son tigre. L’adoption de la Méthode Lafay lui a permis d’inaugurer un cheminement rapide de reconstruction de soi. Méthode, puis Judo, puis les matières scientifiques, et aujourd’hui le challenge d’intégrer polytechnique. Il a su séduire, apprivoiser et chevaucher son tigre.

 

 

Bonjour à tous, je vais partager avec vous mon expérience et ce que la Méthode Lafay et son efficience m’a apporté.

Alors voila, il y a trois ans, ma mère est décédée suite à un cancer.
J’étais alors encore jeune à l’époque, et je me suis totalement laissé aller, que ce soit au niveau des cours ou même à la maison.
Tout change en l’espace d’un instant quand on perd une personne si proche, qui a été à nos côtés depuis toujours.
Depuis cette épreuve, je ne pensais plus à rien, je laissais tout de côté, même ma famille en préférant sortir avec des amis le soir ou quoi que ce soit d’autre.

 

Antoine Hermann avant de pratiquer la Méthode (69 kgs pour 1m90, il y a un an).

AntoineHerrmann01_zps27e3ab9f

 

Je pratique le judo depuis que j’ai 5 ans, mais je ne m’étais jamais réellement impliqué dans ce sport. Il y a deux ans, je refusais d’aller en compétition car j’étais tellement faible et maigre que je perdais tout le temps, aucune endurance lors des combats. L’année dernière, je rentre au lycée, en seconde, et, en trainant sur internet, je tombe sur cette fameuse méthode de musculation à faire chez soi.
Je suis tout de suite attiré et j’achète le livre vert, je pèse alors 69kg pour 1m89. Je me mets à manger tout ce qui me tombe sous la main et, au bout de 2 mois de cette méthode, je me décide à aller à une compétition, car j’étais ceinture marron, et il me manquait les 100 points pour avoir la ceinture noire.
C’est une compétition ou l’on a 5 combats. Et là, a me grande surprise, j’ai gagné 4 combats sur 5 et je marque 40 points ! Aucun problème de souffle ou de fatigue, j’étais tellement content de moi, une sensation que je ne pourrai pas décrire !

Je me suis alors fixé un objectif. En fin d’année dernière, il y avait les championnats d’Yvelines cadets, qui qualifiaient pour la coupe de France. J’étais lancé, et je me présente au championnat des yvelines avec 3 mois de méthode derrière moi, et j’ai terminé 1er des Yvelines, qualifié à la coupe de France.
En juin, je vais à la coupe de France, et j’ai gagné mon premier combat mais perdu le 2ème. Retour à la maison.

 

En Inde

chevauchertigre03_zpse2e6a6db chevauchertigre05_zps9ae6d431

 

Cet été 2012, j’ai pris du recul, j’étais fier de moi niveau sportif, mais j’avais tout de même délaissé le lycée, avec un passage en Première scientifique avec un petit 11 de moyenne général.
Cette année, je me suis donc ajouté un nouvel objectif, en plus de continuer la méthode : je veux réussir cette année de lycée et la terminale pour intégrer une prépa puis réaliser mon rêve, intégrer polytechnique !
Ce n’est pas facile, mais le premier trimestre s’est terminé il n’y a pas si longtemps, et j’ai, dans les matières scientifiques, des moyennes dont je peux être fier, 17/20 en mathématiques par exemple, sans délaisser les autres matières.

Je pèse actuellement 80kg pour 1m90, et mon objectif à terme est d’atteindre les 90kgs.

 

Antoine Hermann aujourd’hui.

AntoineHerrmann02_zps0aec15a2

Voila, je vous ai fait part de mon parcours, cette méthode a grandement participé à ce changement, je ne suis plus le même, j’ai 16 ans et je veux me donner les moyens de réaliser mes rêves, en cultivant l’efficience !

 

Dans la religion bouddhique, le tigre incarne la force de la croyance et la victoire face aux embûches sur le chemin de la foi.

chevauchertigre01_zpsfcc67f0f

Chevaucher le tigre a partout la même signification : il s’agit toujours de ne pas être dévoré par l’énergie, mais de savoir mieux la distribuer, la canaliser…
L’efficience Lafay est un concept et une pratique destinés à atteindre ce but.

2 réflexions sur “Chevaucher son tigre : le parcours d’Antoine Herrmann

  1. Ces qqes lignes font du bien à lire. J’ai 40 ans, je suis tigre du signe astro chinois (est-ce un signe?), j’ai plutôt bien réussi ma vie, en partant de rien, une superbe femme qui m’accompagne depuis 14 ans, deux beaux enfants pour qui tout va plutôt bien, un job sympa avec un salaire assez confortable…. Et pourtant, j’ai perdu cette niac, ce fameux oeil du tigre (référence à Rocky 3), qui te fait te dépasser….
    Depuis un peu plus d’un an, j’ai arrété de fumer et me suis décidé à reprendre la musculation. D’abord de manière traditionnelle (1200€ d’achat de matériel!), puis à la manière Lafay.
    L’efficience est réelle, mais malgré les résultats, je n’ai pas la frite!
    Toujours mal qqe part, j’ai l’impression d’être en plus mauvaise santé que quand je fumais!
    J’ai perdu cette étincelle qui te fait décoler!
    C’est pour cela que de tel témoignage font du bien!
    Accroches toi et réussi, tu le mérites et tu encourages les autres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s