De la Musculation Verte à la Zone Verte (cultivez vos légumes Bio)

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »
Rapport Brundtland, 1987

 

1/ Musculation verte

Ne retrouve-t-on pas, dans la Méthode Lafay, la logique du développement durable appliquée au corps?

 

La gestion des ressources.

Le capital corporel est exploité en ayant une vision à long terme. Il ne s’agit pas d’amener son organisme à la destruction en cherchant un profit à court terme. Par profit, j’entends le développement exclusif du muscle. On apprend à gérer ses efforts afin d’éviter un épuisement précipité des ressources qui conduit à la fatigue et aux blessures. La musculation, outil de construction de soi, ne doit pas être énergivore.

Elle ne doit pas devenir non plus une activité chronophage, qui étoufferait dans l’oeuf le développement de nos autres potentialités, ou le limiterait. La souffrance, psychologique ou somatique, provient de ces potentialités oubliées ou gâchées, elle provient de déséquilibres.
Aussi, pour atteindre l’harmonie (l’épanouissement), on apprendra à éviter le gaspillage.

 

Le respect du potentiel exploitable.

On ne veut pas faire croître le corps malgré lui, mais avec lui. Il s’agit d’apprendre à dialoguer avec soi, pour que la construction se fasse dans un état de paix intérieure. Le pratiquant apprend à regarder son corps autrement que comme un objet de consommation immédiate dont seule l’apparence compterait. Il apprend à écouter ce corps qu’il ne veut plus contraindre comme il le ferait d’un adversaire, mais qu’il envisage désormais comme un partenaire. Plutôt que de se comporter comme un prédateur envers lui-même, plutôt que de s’utiliser sans se respecter, il entreprend des jeux à sommes non nulles, avec lui-même, avec son environnement.

 

La croissance autrement.

Se considérer soi-même comme un partenaire, rechercher l’harmonie, n’exclut ni la croissance, ni la performance. En privilégiant le dialogue avec soi et l’environnement, plutôt que la contrainte prédatrice, on peut aller très loin, beaucoup plus loin qu’en se pillant soi-même. Et ceci plus facilement.

La Méthode Lafay, pour promouvoir et mettre en place un développement durable, subordonne la construction du corps à la construction de soi , en actionnant de manière efficiente une logique de contrôle de l’effort.
Les résultats des pratiquants expérimentés montrent qu’un compromis rationnellement construit est au moins aussi efficace à court terme qu’une focalisation exclusive sur la performance (la prise de volume étant aussi une performance). A long terme, il sera beaucoup plus efficace, du fait même de son efficience.

 

2/ Musculation verte chez Zone Verte

Nous venons de le voir : l’approche qui sous-tend le rapport au corps, dans la Méthode, est assez semblable à celle qui anime l’agriculture bio ou les énergies renouvelables. Cette approche conduit nécessairement le pratiquant à adopter une alimentation qui soit la plus saine possible, de préférence Bio.

Les plus audacieux d’entre nous pourront même tester une alimentation Bio et végétarienne, en rendant visite à Laurent Bouffanet, un vieux copain de lycée qui anime Zone Verte, un restaurant situé à Lyon (24 Quai Saint Antoine dans le 2° arrondissement).

 

zoneverte3

 

Laurent se fournit chez les agriculteurs Bio du coin, et pourtant son plat du jour n’est pas plus cher que dans la restauration traditionnelle: 10 €.
Manger bon, bio, végétarien et pas cher, c’est possible !

 

zoneverte5

 

Pour ceux qui ne sont pas encore passés au Bio, et dont l’engouement pour l’alimentation végétarienne est plutôt modéré, la possibilité de tester vous est désormais offerte.

zoneverte2
Cliquez ici pour visiter leur site (concept, tarifs, horaires) 

 

3/cultivez vos légumes bio

Beaucoup de gens se disent que le Bio n’est pas pour eux, que c’est bien trop cher. Il existe pourtant des solutions pour manger Bio à un coût très abordable.
Parmi ces solutions, il en existe une qui permet de faire du Bio chez soi. Oui, chez soi et avec un minimum de place…

 

carrbio

 

Le principe des jardins bio en kit est plutôt enthousiasmant.
Du moment que vous disposez d’un jardin, d’une terrasse, d’un balcon, d’un toit ou même d’une cour intérieure, vous pouvez cultiver votre petit carré.
Vous vous le faites livrer à domicile, vous le montez, et vous disposer alors d’une surface de 1 m², apte à nourrir une personne pendant un an. Le terreau est bio, ainsi que les semences.
Le système des jardins en carré permet de rentabiliser au maximum une petite surface en y faisant pousser, en rotation, de nombreux légumes.

 

carrjardin

Cliquez ici pour visiter leur site (explication du concept, boutique en ligne) 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s