DANS NOTRE SÉRIE « LES DEVISES ALACON »

no-excuse

 

Si l’on réfléchit juste un peu (un tout petit peu)…

On comprend que le perdant est un gagnant puisqu’il a trouvé un but : avoir une excuse (et visiblement il a… réussi, sinon la devise ne peut exister).

Ensuite…. Se fixer de mauvais buts, c’est être un perdant. Donc le gagnant peut souvent être un perdant.
Mais qui peut juger qu’un but est bon ou mauvais?
Et si mon mon but est de perdre et que quelqu’un juge que c’est un mauvais but, et qu’il ne veut pas le suivre avec moi, n’est-il pas en train de trouver une excuse pour éviter de perdre? Parce que pour moi, c’est un bon but !
C’est donc un perdant, même s’il a trouvé un but… Il perd parce qu’il veut éviter de perdre.

Se fixer de bons buts n’implique pas nécessairement de les atteindre… Donc il ne suffit pas de se fixer un but pour être un gagnant.
Moi, je pensais être un gagnant car je m’étais fixé comme but d’avoir la peau verte, la carrure de superman et 8 tentacules à la place des cuisses. Bon, tant que je me fixe ça comme but, je suis un gagnant (selon la devise). Et comme je n’atteins pas ce but, je vais devoir me trouver comme excuse que je me fixe toujours le but…
Je suis un gagnant-perdant.

Cela marche aussi avec « le gagnant trouve un moyen, le perdant trouve des excuses » 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s