« Sans stress, sans forcer, la Finlande a aujourd’hui les meilleurs élèves d’Europe. »

 

« Sans stress, sans forcer, la Finlande a aujourd’hui les meilleurs élèves d’Europe. »

(citation extraite de la vidéo ci-dessous)
 
Le rapport avec la musculation?
 
Je reformule : on peut être au meilleur niveau sans se faire mal et sans qu’on nous fasse mal.
 
Les finlandais ont banni l’idéologie No Pain No Gain (pas de souffrance, pas de progrès) et sont pourtant les meilleurs.
 
C’est ainsi que fonctionne la Méthode Lafay. Il est possible d’atteindre un haut niveau athlétique… sans stress… sans « forçage ».
C’est le principe d’Efficience, à l’origine de l’Entraînement Stratégique que suivent les pratiquants Lafay.
Une révolution dans l’entraînement sportif, qui fonctionne majoritairement selon les codes habituels de la souffrance qu’on s’inflige et qu’on inflige.
 
On peut aller très loin en suivant les règles d’une écologie des rapports à soi, aux autres, au monde…
Et, de manière finalement amusante, on aura même un meilleur niveau que les adeptes du culte de la performance, de la douleur à l’entraînement, de l’investissement total (énergivore et chronophage) 🙂
Plus loin que les adeptes convaincus du culte de l’effort…
 
Les pratiquants Lafay les plus accomplis physiquement s’entraînent 3 à 5 fois moins que les adeptes du culte de l’effort, pour des résultats identiques, voire nettement supérieurs.
Et ce sans dopage.
Cela a des répercussions sur leur santé, sur l’équilibre de leur vie, sur leur épanouissement.
 
C’est juste possible !
(même si les résultats affichés choquent encore beaucoup de gens, tellement conditionnés par l’idéologie sociale dominante qu’ils en restent bouche bée, incrédules, dubitatifs; certains d’entre eux devenant même très agressifs, par peur, en voyant leurs certitudes sérieusement ébranlées)
 
Boris Cyrulnik remarque que, en Finlande, la mise en place de ce système éducatif moins stressant a non seulement permis de meilleurs résultats, il a également fait diminuer le taux de suicide de 40%, ainsi que les troubles comportementaux.
 
En effet, il ne s’agit pas que de réussite scolaire, ou de réussite en musculation dans notre cas; le modèle social qui rend un culte constant à la performance, au stress, à la souffrance, a un impact considérable sur la santé physique et psychologique des gens. C’est terriblement destructeur.
 
Comme le dit le sociologue François Dubet à propos du modèle No Pain No Gain appliqué dans l’enseignement et donc la compétition professionnelle : « ça fait des adultes teigneux, noués, vaniteux, déçus, amers […]. »

Une réflexion sur “« Sans stress, sans forcer, la Finlande a aujourd’hui les meilleurs élèves d’Europe. »

  1. Oui j’avais remarqué ça lors de mon voyage en Norvège. Je fus étonné de voir le rythme scolaire et social assez souple des Norvégiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s