Témoignage de Clément

Clément maintenant

noir & blanc

 

Bonjour tout le monde ,

Je m’appelle Clément, j’ai 17 ans cette année (eh oui !), je suis actuellement en Terminale et prépare un bac littéraire. Je mesure 1,76 m pour actuellement 78 kg. Je suis un pratiquant de la méthode depuis maintenant 2 ans, j’ai pratiqué l’entraînement en salle 6 mois auparavant. Étant dans une famille de sportifs, j’ai pratiqué beaucoup de sports : 4 ans d’athlétisme, 2 ans de rugby, 1 an de boxe thaï et 1 an de M.M.A. Bien qu’ayant pratiqué autant de sports, aucun ne m’a plu sur le long terme, mais chaque sport m’a appris des choses : le rugby m’a appris que la coopération était une des clés du succès , le Free Fight et la Thaï m’ont appris le respect de l’adversaire et des règles.

 

Juin 2013 : 82,5 kg

juin2013(4) juin2013

 

Le sport m’a permis de me défouler et aussi de compenser un énorme mal être dû à une puberté précoce qui m’a causé un dérèglement hormonal : gyno, barbe, traits (d’où ma tête et mon corps quelque peu .. en avance, eh oui Harry!). Cette puberté précoce m’a détruit, je suis rentré dans un cercle vicieux, j’ai arrêté pendant un certain moment le sport, je jouais aux jeux vidéos en ligne des journées entières, je me fermais totalement aux autres et j’étais complètement hermétique. Je vivais à travers un personnage, cela me donnait un semblant d’existence par rapport aux autres gamers.

Les moqueries et interrogations des gens m’ont fait perdre le peu de confiance que j’avais, mes rapports avec mes parents étaient houleux, je ne mangeais plus, rien n’allait en somme . A lire, cela ne peut pas forcement paraître ‘traumatisant’ mais en réalité c’est tout autre : baladez vous avec une moustache à 11 ans et mesurez déjà 1m73, vous verrez le regard de vos copains qui ne comprennent pas, qui se moquent de vous dans les douches, vos parents essayent tant bien que mal de vous rassurer mais plus le temps passe, plus vous souffrez de cette différence .

 

Octobre et Novembre 2013 : de 83 kg à 85 kg

nov2013 oct2013

 

J’ai très mal vécu cette période de ma vie , j’ai commencé à me perdre, à faire n’importe quoi en sorte .. La boxe thaï est venue ensuite et je passais mes moments de colère et de mal être en la pratiquant, en me battant. Plus le temps passait, plus je prenais confiance en moi, plus aussi mes ‘amis’ me rattrapait dans le processus de transformation physique qu’est l’adolescence. Décembre 2011, je parle avec mon frère, il m’invite à venir à la salle de musculation, j’accepte. En attendant, j’essaie de me forcer à manger, je prends 6 à 7 repas par jour. Cela est difficile mais je m’y force et j’arrive à prendre 5 kg (je passe de 63 kg à 68 kg).

Mes débuts en salle se font en Janvier 2012, très rapidement je comprends que ce qui m’a aussi amené à pratiquer la musculation est une réponse, une réponse à ‘Qui suis-je ?’. Ayant passé des années à regarder un écran en jouant plus de 10 h par jour pendant les vacances, j’ai quelque peu voulu ‘effacer’ mon visage, visage de la honte et ma véritable identité avec ce personnage fictif. Le temps passe, nous arrivons à juillet 2012, j’ai réussi à prendre 5 kg de muscles mais mauvaise nouvelle : la salle va fermer pour le mois d’août. Ces 7 mois de pratique m’ont permis de prendre confiance en moi , j’ai cherché à tout prix une solution.

 

Février 2014 : 90 kg (après 2 mois de recadrage)

fev14 fev2014

 

Je suis tombé sur le livre par hasard, je l’ai lu et je me suis dit dans un premier temps « Ce livre va m’aider à ne pas trop perdre ». Vous noterez que mon 1er objectif était juste de conserver mes gains et de reprendre la salle en septembre. Pour moi, un entraînement au poids du corps était tout sauf plus efficace que la salle ! Août 2012, je commence la méthode au niveau 7, eh oui… je n’ai pas voulu écouter le livre. D’ailleurs, à ce temps, je n’ai lu que l’intro, j’en ai fait qu’à ma tête… C’est pas grave, 1 mois passe, je m’entraîne à fond, mon appétit grandit au fur et à mesure que mes séries s’allongent et que mon corps s’épaissit.

Fin août, mon père et mon frère se moquent de moi : « Comment tu veux prendre de la masse en faisant du poids du corps, c’est ridicule ! ». Je décide de leur prouver qu’ils ont tort : j’aligne 35 pompes à une main (avant la méthode j’en faisais 15). Ma démonstration est sans appel : ils me regardent d’un air choqué, mais le plus surpris dans cette pièce, c’est moi. Je me suis fait peur en validant cette performance. 31 Août 2012, je pèse maintenant 74 kg mais je suis bien plus explosif, puissant et endurant qu’avant, pourtant je ne m’entraîne que 3h par semaine. Je comprends que l’efficacité de la méthode ne peut être discutée.

 

Mai 2014 : 87,5 kg

finmai14 mai14

 

Les mois passent, je pars en prise de masse sans compter mes calories. J’augmente mes rations, mais je suis dans le No pain No gain et je prends du gras au fur et à mesure que je me bute mentalement, à chaque séance, à me surpasser. Février 2013, une mauvaise histoire dans ma vie me fait perdre plus de 4 kg en 1 semaine. Je retombe à 76 kg mais je ne me décourage pas, l’entraînement se poursuit, je suis encore plus explosif et endurant, même si j’ai perdu de la masse musculaire.

Juin 2013, je suis au niveau 13 de la méthode, je fais un bilan sur mon entraînement. Je comprends que je suis absolument mal la méthode, j’essaie de comprendre, je lis sérieusement les premières pages, m’intéresse au blog, et à l’alimentation. Septembre 2013, c’est décidé, je passe au niveau 2, je pars petit mais pour monter très haut. A coté, je commence à m’intéresser à moi-même, je comprends que s’entraîner soi-même nécessite de la motivation et de la confiance. Je prends du recul et me rends compte de l’énorme chemin que j’ai accompli jusque là.

 

Juin 2014 : 84 kg

finjuin juin14

 

Novembre 2013, je vois les gains par rapport à juin de manière flagrante, je décide de passer une vitesse : je ne mange plus à la cantine et je commence à faire mes propres repas. De Décembre 2013 à Janvier 2014, Arnaud me recadre. Il me donne les sujets clés du blog pour comprendre et optimiser mon entraînement. Je le suis, je monte à 90 kg, je me transforme physiquement et mentalement. Plus le temps passe, plus j’approche de mes réponses. En lisant les écrits d’Olivier, je me pose des questions sur moi-même. Le mois de février 2014 a été pour moi un tournant dans ma vie : j’ai eu des réponses, enfin ! J’ai pris du recul , je me suis posé dans ma chambre, seul. J’ai pensé, j’ai regardé mes photos, mes entraînements, je me suis remémoré un tas de souvenirs.

J’ai enfin eu des réponses : si je me suis lancé dans la musculation, c’est parce que j’avais un mal être, un énorme mal être, un complexe, et une quête de ma propre identité. Je me suis entraîné longuement, mais si j’ai réussi à trouver des réponses, c’est grâce aux écrits d’Olivier et au recul que j’ai pris par la suite. Car qu’est-ce que l’entraînement sans la pensée ? Logiquement, pour moi, avant, tout était question de « No pain No gain ». Fallait juste souffrir, et dans tous les cas, les réponses apparaîtraient. En pratique, ça ne donne pas exactement ça : même si mon corps se transformait, je ne me connaissais toujours pas, au fond.

 

Juillet 2014 : 79 kg

fin juillet 2014 juillet 14

 

Alors qu’est-ce que la méthode m’a apportée ? Par cet entraînement, j’ai accepté mon corps. La méthode et l’efficience m’ont permis de comprendre que l’homme possède un corps et une âme qu’il ne faut dissocier. J’ai appris à me concentrer, j’ai appris à écouter les gens, à m’ouvrir à eux, à jouer l’acteur et l’humoriste qu’avant je jouais un personnage, derrière un écran. Cela m’a permis aussi à prendre ma vengeance sur le regard des gens qui m’ont cassé par rapport à ma puberté précoce. L’efficience est là, elle est dans ma vie scolaire, dans ma pratique sportive et surtout dans ma tête. Je suis organisé, clair, efficace : je fonctionne aujourd’hui en coopération avec mon corps et mon esprit.

Avant je ne voyais pas ceci, je voyais des objectifs impossibles, des rêves hors d’atteinte. Maintenant je sais que tout à une réponse, tout à une solution. Il suffit de prendre ce recul, ce recul qui permet de voir l’environnement, de voir ses outils, et de les utiliser au mieux en évitant les actions sans réflexion, énergivores et chronophages. Mettre les bonnes clés dans les bonnes portes, encore faut-il voir les couleurs. Je les vois maintenant et mes projets, ma vie est tellement plus simple. C’est un processus en réalité car changer sa façon de voir les choses fait aussi changer la façon de nous voir nous-mêmes. On se voit réussir dans ce que l’on fait là ou les autres échouent, s’usent et se perdent. Je suis en paix avec moi même « L’harmonie du corps et de l’esprit ». J’apprends à vivre avec mon corps, à voir les outils qui m’entourent, à prendre les meilleures décisions.

 

Août 2014 : 74 kg

août14 fin août

 

L’Efficience n’est pas qu’un principe, c’est un tout. Un tout qui s’applique à n’importe quel projet, n’importe quelle pensée, n’importe quelle idée. Plus le temps passe et plus j’améliore ce principe. En réalité, il s’approche de plus en plus. Je ne peux pas dire que je suis ‘Efficient’, j’apprends à être Efficient. Alors je vous pose une question : combien d’hommes s’écoutent ? Combien d’hommes connaissent cette bonne voie ? Si je témoigne aujourd’hui devant vous, c’est pour vous faire découvrir une chose oubliée de bien des gens : écoutez-vous, vous avez toutes vos réponses déjà inscrites en vous.

shooting2Il m’a fallu 2 ans pour me construire un physique, pour être amené à lire les écrits d’Olivier, ses réflexions concernant l’environnement, l’optimisation, et à m’ouvrir. Vous avez aujourd’hui mon témoignage, il vous résume mes 2 ans passés à me chercher, à comprendre ce système. L’efficience ou la Méthode est partout : elle est en chacun de nous, elle est le bien, la réussite, l’accomplissement de soi et de toutes idées et projets. Elle est mère de la réussite, elle est route, mais aussi panneau car elle nous mène a nos projets, elle nous indique le chemin en plus de nous suivre à travers ce périple . Elle est soleil car elle nous montre la lumière et nourrit de la meilleure manière nos ambitions et nos projets. Tout près de nous, elle nous suit toujours à nos côtés, prête à aider, à bâtir . C’est un outil, une étoile , une mère qui nous guidera, un océan de connaissances et de découvertes. Encore faut-il s’écouter … Alors ouvrez les yeux, regardez-vous et pensez, pensez à ça, pensez à un plan qui prendra toutes les informations et caractéristiques de votre situation, pensez à une méthode dans chaque projet que vous suivrez et vous arriverez à ce que vous voulez !

shooting4J’ai voulu dans ce témoignage vous transporter dans mes souvenirs, vous évoquer mes moments les plus noirs et mes moments de fierté, d’accomplissements et de prise de conscience. Excusez-moi pour la longueur de ce témoignage, j’espère que vous voyez mon message : pour moi, la Méthode Lafay n’est que la partie visible de l’iceberg, c’est une méthode révolutionnaire sur la forme de l’entraînement mais aussi sur le fond. Les bases de la méthode, construites avec l’Efficience, un long travail et une détermination sans précédent. Olivier l’a fait ! Ce qui est valable pour la méthode Lafay est valable dans votre vie ! Et nous pouvons tous le faire. Quoi ? Réussir, dans ce que nous voulons, par nos moyens , en suivant ces étapes et en s’écoutant. Il a fallu 15 ans à Olivier pour faire cette méthode, il m’a fallu 2 ans pour comprendre les tenants des aboutissants de cette dernière, il vous a fallu moins de 20 mn pour lire tout ceci … J’espère que j’éveillerai en vous des questions sur cette méthode.

 

L’évolution de Clément en photos (cliquez dessus pour les agrandir) :

évolution1

évolution2

évolution3

évolution4

 

Clément en vidéos:

[youtube www.youtube.com/watch?v=FPDp9Y_JpxU] [youtube www.youtube.com/watch?v=hfUFPNNGamg]

9 réflexions sur “Témoignage de Clément

  1. Eh bien, c’est le plus beau témoignage que j’ai lu jusqu’à ce jour sur ce blog. L’assurance et la fierté que tu obtiens en passant sur le blog avec un témoignage aussi riche sera très utile pour toi et les lecteurs, je n’en doute pas.

    J »apprécie beaucoup la qualité littéraire de ton texte (il y a même un passage poétique, la série L te correspond !). Tu sais mettre en valeur ton parcours, le rebondissement de ta vulnérabilité, frustration et tes peurs, à ta reprise de contrôle, de toi et de ton environnement.

    — « L’Efficience n’est pas qu’un principe, c’est un tout. Un tout qui s’applique à n’importe quel projet, n’importe quelle pensée, n’importe quelle idée. Plus le temps passe et plus j’améliore ce principe. En réalité, il s’approche de plus en plus. Je ne peux pas dire que je suis ‘Efficient’, j’apprends à être Efficient. […] écoutez-vous, vous avez toutes vos réponses déjà inscrites en vous. »

    Je ne saurais dire mieux. Pour moi, ton témoignage fait passer un cap supérieur à la méthode. Le fait que tu aies bien compris que l’efficience intègre (le) tout, et est intégré dans (le) tout, montre que tu es réellement dans le processus (d’efficience).
    Je rajouterais juste : écoutez aussi les autres (l’extérieur en général), il faut se préserver de l’intériorisation. Homéostasie ouverte !

    — « pensez à une méthode dans chaque projet que vous suivrez et vous arriverez à ce que vous voulez ! »

    « Si tu penses à être Efficient avant tout, ton objectif […] sera atteint comme une conséquence inévitable de ton attitude efficiente. » OLafay

  2. Bonjour Clément

    En te lisant et en te voyant sur le photos, je me dis que tout est vraiment impressionnant chez toi.
    17 ans,73 kg, quel physique…

    Bravo et bonne continuation.
    Sam

  3. D’une part, félicitations, tu as un physique puissant et très harmonieux, et tu ne peux que faire des envieux.

    D’autre part, ton témoignage est bien articulé et ajouté à d’autres du même blog, j’y ai vu des lignes directrices entre tous ces témoignages et mon parcours. C’est inspirant et j’arrête pas de coucher des idées sur mon bloc note depuis une demi-heure. Bref… oui ça éveille en moi des questions, notamment sur cette partie :
    « Alors qu’est-ce que la méthode m’a apportée ? Par cet entraînement, j’ai accepté mon corps.  »
    je n’arrive pas à comprendre ça. Peux-tu m’expliquez ?
    De mon point de vue, il y a un avant et après musculation, avant j’étais trop comme ci ou pas comme ça. Je décide de changer. Mon entrainement (bien guidé par la méthode) provoque ce changement. Mais mon corps n’est plus le même. Peut-on alors dire qu’on l’accepte ? n’est-ce pas plutôt, je suis content de ne plus avoir le corps d’avant et d’en avoir trouvé un nouveau ?

    Merci pour ta réponse.

  4. Super témoignage, justement je cherchais une méthode de musculation au poids du corps et ton témoignage me donne envie de me lancer. Quels conseil tu donnerais à un débutant pour qu’il aille dans la bonne direction et qu’il évite les erreurs?
    Merci

  5. Je suis assez ému de voir qu’à 17 ans tu as une telle maturité… Tes résultats physiques sont impressionnants mais là où tu me touches c’est par le fait qu’après avoir lu ton témoignage j’ai l’impression qu’à seulement 17 ans tu es déjà « maître de ta vie », au sens où tu a compris ce qui te permettra à la fois d’aller aussi loin que tu veux dans les domaines que tu veux, tout en te respectant : en n’oubliant d’être heureux. Tu sais également d’où tu viens.
    Un grand bravo 🙂

  6. Franchement bravo pour ce résultat pour moi sa vaut le coup tu ma redonner la motivation dont j’avais besoin avant j’etais dans le no pain no gain je vais essayer de m’écouter cette fois merci et encore bien 👍

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s