L’Efficience dans la Matrice (Part IV : rencontre avec L’Architecte)

Néo A1

Néo A3

L’Architecte  : « Bonjour Neo. »

Néo : « Qui êtes vous ? »

L’Architecte : « Je suis l’Architecte. Je suis le créateur de l’Efficience. Je t’attendais. Tu te poses beaucoup de questions. Bien que le NPNG ait altéré ta conscience, tu restes irrévocablement humain. Donc il y a certaines de mes réponses que comprendras, et d’autres non. De même, alors que ta première question peut être la plus pertinente, tu te rendras compte ou pas que c’est aussi la plus déplacée. »

Néo : « Pourquoi est ce que je ne progresse pas ? »

L’Architecte : « Tes performances sont la somme d’un reste d’équation mal équilibrée propre à la programmation du No Pain No Gain. Il s’agit d’éventualités d’anomalies que, malgré mes efforts, je n’ai pu éliminer de ce qui est sans cela une harmonie d’une précision mathématique. Ce tracas est mis de coté mais pas imprévu, et reste dans une certaine mesure contrôlable. Ce qui t’a conduit inexorablement… ici, à vouloir modifier la Méthode. L’Efficience est plus ancienne que tu ne le crois.  »

Néo : « Il n’y a que 2 explications possibles. Soit on ne me l’a pas dit, soit personne ne le sait. »

L’Architecte : « Précisément. Comme tu l’as compris, l’entrainement et la nutrition sont synergiques et créent des fluctuations dans les Techniques Anti-Stagnations. »

Néo : « Le choix. Le problème, c’est le choix de la Technique Anti-Stagnation. »

L’Architecte : « Le No Pain No Gain était parfait. C’était une oeuvre d’art. Sans faille, sublime. Une réussite qui n’avait d’égal que son échec monumental. Son inévitable chute m’apparait comme la conséquence de l’imperfection de l’être humain. Donc je l’ai remanié. Cependant, je me suis confronté à moult détracteurs .  »

Néo :  » Mais le No Pain No Gain est la règle universelle ! »

L’Architecte :  » Le No Pain No Gain est sur le point d’être détruit, chacune de ses ramifications exterminées, et son existence éradiquée. »

Néo :  » Foutaises ! »

L’Architecte : « Le déni est la plus prévisible réaction de l’humain. Il y a 2 portes. Celle de droite mène à l’Efficience et au Saltus Perceptuel. L’autre porte à ta gauche mène au No Pain No Gain. Comme tu l’as remarqué, le problème c’est le choix. Mais nous savons ce que tu vas faire, non? Je vois la réaction en chaîne, les ajouts de produits chimiques qui indiquent le début d’une supplémentation conçue pour annihiler le Contructivisme et la raison. Une émotion qui t’aveugle déjà et qui t’empêche de voir la simple et flagrante vérité. Le No Pain No Gain va mourir et il n’y a rien que tu puisse faire pour l’en empêcher. »

L’espoir d’être un Héros… L’illusion quintessentielle, source de votre plus grande force et de votre plus grande faiblesse… »

10 réflexions sur “L’Efficience dans la Matrice (Part IV : rencontre avec L’Architecte)

  1. J’aime beaucoup la notion de choix entre l’Efficience et le NPNG 🙂
    Car faire son choix, c’est aussi… un pari. Evidemment, quand on parie, on peut perdre ou gagner. A partir du moment où l’on voit, où l’on remarque, que la porte du NPNG mène à notre destruction, à la défaite. Il devient nécessaire d’envisager l’Efficience comme la voie de la victoire: celui qui gagne sans réellement combattre ne tire aucun héroïsme mais… il gagne. Que demander de plus? 😉

  2. Ce texte est stupide.
    En gros, O.Lafay se prends pour l’Architecte, et il caricature la musculation avec haltère( le culturisme) dans une vision extrême.
     » les ajouts de produits chimiques qui indiquent le début d’une supplémentation conçue pour annihiler le Contructivisme et la raison. »
    Donc pour vous la seule alternative à votre méthode…….est le dopage…Aberrant…..

    C’est comme dans un texte ou vous caricaturez encore le culturisme en disant que les culturistes sont condamnés à soulever toujours plus, jusqu’à en mourir
    C’est stupide comme réflexion, et c’est avoir une largesse d’esprit très faible.

    • En fait, ce n’est pas moi qui ai écrit ce texte.
      Vous auriez dû le lire plus attentivement. En effet, j’indique bien que c’est un texte écrit par des pratiquants.
      Je ne me prends donc pas pour l’Architecte. Je ne sais même pas si les auteurs de ce texte m’ont pris pour l’Architecte 🙂
      Je l’ai publié car je le trouve bien écrit, intéressant et prolongeant la réflexion sur la pratique de la musculation (que j’essaie de faire sur mon site).

    • Le NPNG est une boussole, un concept, une philosophie.
      La fonte, le culturisme, le travail au poids du corps ne le sont pas.

      Voir une opposition Fonte/Méthode Lafay, là serait toute la stupidité. Ton niveau de lecture est aussi bas que les connaissances que tu apportes avec toi.

      On peut faire de la fonte de manière efficiente, et approcher la Méthode Lafay sous un angle NPNG.
      Ce sont ces 2 approches qui sont mises en opposition.

      Plus surprenant encore, l’Efficience peut même faire du NPNG un simple outil, alors que l’inverse est impossible (à l’instar d’un homme intelligent qui serait capable de faire l’imbécile alors que la réciproque est impossible).

  3. Le plus sympathique à mes yeux des 4 textes. Il est inspirant, pour moi qui continue encore et encore à chercher la bonne porte à tatons. Une lumière de plus ne fait pas de mal dans cette obscurité ambiante, mais mes yeux ont du mal à s’adapter ! ^^

  4. @ Efficeus :

    « Voir une opposition Fonte/Méthode Lafay, là serait toute la stupidité. Ton niveau de lecture est aussi bas que les connaissances que tu apportes avec toi. »

    Ce qui me choque profondément avec la méthode, ce n’est pas la méthode en tant que telle, mais la mentalité que vous véhiculés qui empeste l’arrogance ,la suffisance et la provocation sous couvert de philosophie.
    Et ton post ci-dessus en est l’exact illustration.

    • Que viens-tu faire sur ce site? Tu critiques, tu insultes, tu provoques, tu tentes de rabaisser, de décrédibiliser, etc.
      Tu nous dis à chaque fois à quel point la Méthode Lafay te déplait, à quel point elle ne te convient pas, à quel point il y a mieux ailleurs, à quel point tout ce qui est dit ici est inintéressant, illégitime, etc.
      Et si on te répond en démontant rigoureusement tes « arguments », tu te poses en victime. Et ces gens qui osent te répondre, sur un site où tu n’as visiblement rien à faire, sont trop méchants, suffisants, arrogants…
      En fait, il faudrait te laisser dire sans répondre. C’est certainement cela qui te contenterait; que tu puisses déverser régulièrement ton fiel et tes « vérités », sans aucune opposition en face.
      C’est bien dommage de perdre ainsi son temps.

    • Il n’y a aucune suffisance à voir de la stupidité là où cette dernière est criante.

      Il est écrit NPNG, tu lis fonte…
      Tu es stupide ou aveugle, c’est une évidence, pas de l’arrogance.

      Quand on t’explique, tu persistes…
      S’entêter à être stupide ne rend pas plus intelligent.

      Jusqu’où iras-tu? 🙂

  5. Anonyme, il y a une faille dans ton raisonnement :

    « Dire que toutes les opinions se valent, c’est aussi se trahir. C’est trahir son besoin naïf de suprématie, puisque cela montre notre vision du rapport à l’autre : notre opinion doit rester supérieure, même si quelqu’un vient de la démolir avec une argumentation dérangeante. » (O.Lafay, https://www.facebook.com/notes/m%C3%A9thode-lafay/toutes-les-opinions-se-valent-surtout-la-tienne/10151818422541579 )

    > Je te crois incapable d’imaginer avoir tort, partant de ce principe, tu ne peux pas ne pas avoir tort, donc tu écoutes, en premier lieu, ton besoin de suprématie (l’arrogance, comme tu le dis si bien ! 😉 ), c’est qui l’arrogant ici ?

    > Tu n’es pas sur ton espace, tu sembles oublier à qui tu t’adresses, il serait profitable, pour nous tous, que chacun lise ceci (et pas seulement toi donc, comprends-le bien 😀 ) : https://fr-fr.facebook.com/notes/m%C3%A9thode-lafay/la-premi%C3%A8re-chose-%C3%A0-faire-est-le-silence/10152028704881579

    > Si l’on en croit tes limites, tu vas te sentir salis, rabaissé par ces interventions, ce qui confirme, une fois de plus, ton besoin de suprématie ! (:

    > « […]Que se passe-t-il si tout le monde veut et pense sérieusement que le haut de la hiérarchie, c’est LUI?
    Ne pas percevoir que son « semblable » est « exactement semblable » (dans ses désirs et son approche de la vie conditionnée par les valeurs sociales inculquées dès la naissance A TOUS), est une maladie de notre époque.
    Le manque de recul est un handicap très sérieux, qui conduit à la destruction de notre environnement social et planétaire.[…]. » (O.Lafay, https://fr-fr.facebook.com/MethodeLAFAY/posts/10151742581676064 )

    > Ne pas daigner répondre, ou bien continuer de faire ta petite guéguerre ne fera que confirmer le précédent diagnostic, alors impressionnes-nous : sois humble ! (: (et tu seras le bienvenu)

    Sur le net, il est difficile de porter un masque : sans connaître ton visage, sans même te côtoyer, on peut lire tes limites, tes croyances, ta logique, et elle est SI banale/bancale …. (si tu savais .. )

    > « Nul n’est plus désespérément esclave que celui faussement convaincu d’être libre. »
    Johann Wolfgang von Goethe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s