L’Efficience dans la Matrice (Part III : rencontre avec L’Oracle)

Oracle

Troisième épisode d’une série réalisée par des pratiquants.
Dialogue entre Néo-Fit et l’Oracle.

Pour ceux qui n’ont pas lu l’épisode 1 et/ou l’épisode 2, ceux-ci sont publiés un peu plus bas sur le blog.

Las de ses entraînements interminables, las de ses échecs à répétition, Néo se décide enfin à rencontrer l’Oracle. Dans l’entrée de l’appartement, il rencontre un jeune adolescent, bâti comme un dieu, muscles saillants… Néo s’approche de lui. Celui-ci porte des poids gigantesques qu’il s’apprête à mettre sur une barre de développé couché.

Néo compte les poids, 800 kilos en tout. Il s’allonge sur le banc et soudain l’enfant se met à lui parler.

Le garçon: -« N’essaie pas de soulever ces poids, car c’est impossible. Tu dois essayer de te concentrer pour faire éclater la vérité. »

Néo : – » Quelle vérité ?

Le garçon : – « Les poids sont inutiles. »

Néo : « – Inutiles ? »

Le garçon : – » Oui, et là tu sauras que la seule chose qui se soulève, ce n’est pas ces poids, c’est uniquement TON poids. »

Une femme entre .

Femme : – « L’Oracle va te recevoir. »

Néo entre dans la pièce et rencontre enfin l’Oracle de l’Efficience.

Oracle : – « Je sais, vous êtes Néo. Je suis à vous tout de suite. »

Néo : – « Vous êtes l’Oracle de l’Efficience? »

Oracle : – « Bingo ! Ce n’est pas ce que vous imaginiez, n’est-ce pas ? »

Néo : – « Non, je m’attendais à un gros mec baraqué… »

Oracle : – « Pas besoin de l’être pour manier l’Efficience avec réussite ! »

Néo : – « Apprenez-moi tout ! »

Oracle : – « Vous savez pourquoi Efficeus vous a amené à moi ? Alors à votre avis, croyez-vous pouvoir apprendre l’Efficience ou pas ? »

Néo : – « Honnêtement, je ne sais pas. »

Oracle : – « Vous savez ce que veut dire : «  »ALTIUS FORTIUS EFFICIUS » ? C’est du latin, ça veut dire « plus haut, plus fort, plus efficient ». Je vais vous confier un secret : être efficient, c’est un peu comme être fainéant : on ne fait pas grand chose mais on a de grands résultats ! Laissez-moi vous examiner maintenant… Humm oui, corps fatigué, muscles meurtris… Et là vous me dîtes ? »

Néo : -« Quoi? »

Oracle : – « Vous le savez depuis longtemps ce que je m’apprête à vous dire, non ? »

Néo : – « Je ne suis pas fait pour l’Efficience, c’est ça ? »

Oracle : – « Je suis désolée. Vous avez le pouvoir, mais… On dirait que vous attendez quelque chose. »

Néo : – « Quoi ? »

Oracle : – « Une prochaine vie peut-être ? Efficeus croit en vous. Un aveuglement si fort qu’il lui faudra se sacrifier et donner sa vie pour vous apprendre l’Efficience. Vous serez bientôt confronté à un choix : il vous faudra choisir entre vos poids de 120kilos à soulever tous les matins au petit-déjeuner, et votre destin : l’Efficience. Un de ces choix vous sauvera la vie, mais lequel ? Cela dépendra de vous. Je suis navrée, votre âme est innocente, et je déteste apporter de mauvaises nouvelles. Mais pas de problème : dès que vous aurez franchi ma porte, vous retrouverez le moral, vous vous rappellerez que vous ne croyez pas à ces voyances de bonne femme, que l’Efficience n’existe pas… Le NoPain NoGain contrôle malheureusement votre vie et vous ne vous en rendez pas compte. Tenez, prenez ce cookie hyperprotéiné et tout ira mieux. »

Néo sort de l’appartement toujours dans l’incertitude… Il doit aller voir l’Architecte pour enfin mettre un terme à son calvaire !

8 réflexions sur “L’Efficience dans la Matrice (Part III : rencontre avec L’Oracle)

    • Mais encore ? Le seul truc à chier c’est ton intervention dénuée d’intérêt pour tenter vainement de casser une suite de parodie plus que moins réussies.

  1. Je pense que popol n’en a pas que contre cette série d’histoire… Contre plus, contre Efficeus à vrai dire, non ? Raison pour laquelle il viendrait se faire « chier » à commenter une article qui lui fait « chier » d’un blog qui lui fait « chier ».

    J’ai personnellement trouvé les premiers épisodes moyens mais finalement ça se dessine de façon sympa.

  2. Ce qui lui déplaît c’est d’être directement visé.
    Il pense trouver le salut dans le rejet.
    Il ne sauvera que son monde (la réalité qu’il a invariablement construit et qu’il doit subir).

  3. J’étais déçu du second pour son manque d’humour par rapport au premier, mais celui-ci est génial. Toujours moins marrant que le premier (bien que super fun, tout comme le deuxième! ^^), mais ça devient vraiment intéressant! =)
    Puis ça rend quelques notions de l’efficience encore plus accessibles qu’elles ne le sont déjà grâce aux articles, ce qui est un sacré plus!
    La suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s