Nicolas, 1m79, 41 cm de tour de bras, 50 dips, 12 muscle-up, etc

Primoriel05Bonjour tout le monde,
Je m’appelle Nicolas, bientôt 19 ans et j’ai découvert la méthode Lafay début 2010 et je la pratique depuis fin août 2010.

J’ai été jeune sapeur pompier de 13 à 18 ans, donc j’avais déjà l’habitude de faire des pompes, des tractions, de courir etc…
Je ne partais pas de rien, voici mon test de départ :
Test de départ (66kg pour 1m76) :
A → 40
B → 18
C → 21
A1 → 25

 
J’appréciais beaucoup l’esprit qu’il y avait à la caserne et les entraînements sportifs qu’on y faisait.
Même si j’ai dû arrêter à cause des études, cela aura été une très bonne expérience.

J’ai juste eu un petit problème lié à une croissance irrégulière (douleurs dans de dos), je me suis mis à grandir d’un coup vers l’âge de 17 ans (ma première année de pratique de la méthode Lafay) ce qui a fait que je m’entraînais pas très régulièrement quelquefois. Mais je n’ai pas à me plaindre, j’ai quand même pu rester assez régulier en adaptant certains exercices selon les conseils d’Olivier Lafay. Et depuis plus d’un an maintenant, tout va bien.

Au début je m’entraînais pour être plus fort, plus costaud. Je trouvais ça génial de battre constamment mes records le samedi à la caserne.
Aujourd’hui, je n’ai plus beaucoup de temps pour mes séances, à cause de la prépa. Mais je ne lâche pas , c’est devenu une habitude, un petit plaisir hebdomadaire .
Mais mon objectif est de continuer à progresser le plus possible en force, volume, endurance Et je compte bien sûr sur la méthode Lafay pour ça !

 

Primoriel03 Primoriel04

 

En effet, cette méthode m’a permis de garder la motivation de m’entraîner. Au début, je faisais des petits programmes de pompes, de tractions que je trouvais sur internet ou que je « créais ». A chaque fois, j’abandonnais au bout de quelques semaines ou mois, je me lassais. Alors que maintenant, j’ai juste à me préoccuper de ce que je veux et plus des moyens pour y parvenir. Dès que je me lasse de l’entraînement, je me repose un peu puis je reprend sur un niveau différent, avec de petites perfs, et c’est reparti !

C’est pour cela que je n’ai pas eu de mal à m’y mettre pour de bon et à m’y tenir. Cela correspondait exactement à ce que je voulais : des exercices au poids du corps, comme à la caserne, bien agencés et des entraînements qui évoluent, qui ne se ressemblent pas au fil des mois.
Et puis comme j’étais sérieux, les résultats sont venus très rapidement (en trois mois je soulevais 85/90 kgs au DC, moi qui peinais à dépasser 65kgs), et ça c’est très très motivant, c’est juste énorme !!!
Malgré quelques petits problèmes de dos dont je parlais plus haut, j’ai adoré cette première année d’entraînement (impressionner mes potes, battre mes records, voir mon poids monter, etc…).
Et puis on se dit aussi qu’on a réussit quelque chose, ça fait toujours plaisir.

Au niveau sportif, le changement est radical, mes perfs ont encore explosé la deuxième année et maintenant, j’ai l’impression de pouvoir tout faire avec un peu d’entraînement.

Au niveau psychique, c’est plus délicat à cerner. Mais je dirais que le regard des autres sur moi a changé, et forcément je me vois aussi différemment (je me sens plus fort etc…). Grâce à la méthode, la culture physique est vraiment devenue une petite passion à part entière. Elle m’apprend à durer dans le sport, à garder la motivation et à vaincre la stagnation facilement quand je la rencontre.
Le blog m’apporte aussi beaucoup à ce niveau là. L’enseignement que nous transmet Olivier Lafay ne s’applique pas seulement au sport. J’ai encore pas mal à apprendre mais je pense qu’aborder ce que l’on fait d’une manière efficiente permet d’avoir plus de recul et de moins appréhender l’effort.
Plus de recul parce que lors d’un échec, ce n’est pas uniquement la dose d’effort fournit qu’on remet en cause mais surtout la manière dont on dépense cet effort. On essaie des solutions possibles, on garde les meilleures, on en réessaie d’autres. La méthode est déjà une excellente solution je trouve .

 

Primoriel02 Primoriel01

 

On appréhende moins l’effort aussi parce que cette efficience que l’on essaie tous d’acquérir au mieux ici nous permet de prendre conscience que notre énergie doit être cultivée puis dissipée intelligemment au bon moment, sans s’épuiser. On nous apporte aussi des outils plus techniques pour y arriver (la boucle par exemple).
Enfin pour l’instant, je vois les choses comme ça, vous me direz ce que vous en pensez dans les commentaires.

Maintenant ce que j’aimerais, c’est de continuer à progresser au niveau sportif, esthétique et de trouver un sport qui me plaît. Tout ça c’est pour après les concours .
Pour finir un grand merci à Olivier Lafay pour cet énorme travail dont on dispose tous ici!

 

Bilan 2 ans, de Août 2010 à Août 2012

– Mensurations:
Taille : 1m76 → 1m79
Poids : 66kg → 83kg
Épaules : moins de 115cm → 131cm
Poitrine : 95cm → 119cm
Bras : 35cm → 41cm
Cuisses : 53,5cm → 61,5cm

– Performances:
50 dips
30 tractions supination
23 K pieds à 110cm
12 muscle-up
14 flexions sur une jambe sans me tenir rythme lent
50 pompes sur une main
32x60kg au Développé couché
En deux ans, je n’ai jamais dépassé le niveau 8 et la plupart de mes séances ont été des séances de niveaux 2 et 4.

 

Vous pouvez accéder au carnet d’entraînement en ligne de Nicolas en cliquant ici.
Photos 1 an et 8 mois page 27
Photos 2 ans page 44

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s