Vous vouliez me voir?

J’ai décidé de franchir le cap, j’ai décidé de passer de la notoriété à la célébrité.

Suite à des demandes incessantes de photos, je vous livre celle-ci (la plus récente).

Par contre, soyez sympas, ne me harcelez pas dans la rue. Je veux bien signer quelques autographes, mais pas d’hystérie collective, pas de crises de larmes et de hurlements idolâtres, SVP.

 

mavraiephoto

 

et, pour votre plus grand plaisir, ma profession de foi :

 

« Je vivais à l’écart de la place publique,

Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique…
Refusant d’acquitter la rançon de la gloire,
Sur mon brin de laurier je dormais comme un loir.
Les gens de bon conseil ont su me faire comprendre
Qu’à l’homme de la rue j’avais des comptes à rendre
Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,
Je devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.

[…]

A toute exhibition, ma nature est rétive,
Souffrant d’une modestie quasiment maladive,
Je ne fais voir mes organes procréateurs
A personne, excepté mes femmes et mes docteurs.
Dois-je, pour défrayer la chronique des scandales,
Battre le tambour avec mes parties génitales,
Dois-je les arborer plus ostensiblement,
Comme un enfant de choeur porte un saint sacrement ? »

Et encore (ma boussole) :

« Le sage transforme le monde par ce qu’il laisse émaner de sa personnalité, de jour en jour, de proche en proche, sans avoir à se faire valoir ni se poser en exemple. »
Le Zhong Yong (l’un des quatre traités classiques d’inspiration confucéenne qui a servi pendant mille ans à former les lettrés chinois )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s