Didier Signoret, des haltères à la Méthode

Toutes les photos présentées ici sont récentes.

didier01 didier02

 

Voici donc un petit résumé de mes années de muscu.
 
Primo, tour d’horizon de mon personnage.
Didier, né le 27 janvier 1983.
J’ai démarré la muscu en septembre 2001 à presque 19 ans. Je pesais de mémoire 65-67 kg pour 1m77.
J’ai pratiqué de manière très assidue la muscu en salle pendant 9 ans. Quand je dis assidument, je m’explique :
4 voir 5 trainings par semaine toute l’année. Pendant 7 ans, la plus grosse coupure que j’ai fait c’est 15 jours à l’été 2002 quand ma salle a fermé. Autrement, je m’autorisais une semaine de repos tous les deux mois grosso modo.
 
Les 7 premières années se sont déroulées sans encombres. Belle évolution, j’avais atteint les 85 kilos. Squats à 120 kgs ( 4 séries de 10 ), presse verticale avec 300 kgs, dév couché 15 reps à 100 kgs.

 

didier04 didier05

 

J’ai ensuite dû stopper ma progression pendant un mois en novembre 2007 pour un problème de tendinite au coude gauche (epitrochléite).
Infiltration, un mois d’arrêt et c’est reparti comme en 40 ! Un an tout pile après, rebelotte mais au coude droit. Là, j’ai eu plus de chance, un mois d’arrêt a suffit.

 
On arrive ensuite à mars 2009. De nouveau le coude gauche qui fait des siennes. Je consulte des spécialistes qui me conseillent de nouveau une infiltration, mais cette fois-ci sous écho. Pas convaincu, je continue de pousser et commence à me soigner à la rentrée 2009. Kiné, anti inflammatoires en cachet et …repos. Aucune efficacité.
 
Reprise de la muscu en mars 2010 après 4 mois d’arrêt, en douceur. Rentrée 2011, complètement désespéré par ce coude, je consulte un chirurgien qui me confirme le pire : ma tendinite n’est plus soignable par un processus thérapeutique classique. Elle peut être opéré mais… Et le « mais » me contrarie.
En février 2011, après 4 nouveaux mois d’arrêt, un ami passe me voir au boulot. Il pratiquait la méthode depuis deux mois. Comme moi, il s’était entraîné en salle pendant quelques années. Il m’en parle et me dit tout le bien qu’il en pense. J’avoue avoir été sceptique. J’avais du mal à comprendre comment on pouvait prendre du muscle sans « lest ». Je choisis cependant de m’y intéresser en fouinant sur les forums.
 
Je me laisse tenter car je me dis que les mouvements proposés seront peut être moins traumatisants pour mes coudes. Je débute donc en mars 2011. Les premiers entraînements furent des calvaires au niveau cardio. Faut dire que j’avais tout arrêté : muscu, foot… Mais dieu que c’était dur !

 

didier08 didier03

 

J’ai très vite compris que l’absence poids additionnel était tout simplement compensé par les temps de repos réduits. Je la pratique donc depuis quasi un an . Toujours avec la même philosophie : pas de diet spéciale, pas de période de prise de masse, pas de complément alimentaire type prot, et donc encore moins de produits style créa, acides aminés…

 

didier07 didier09

 

Aujourd’hui, j’en suis au niveau 8 et je m’entraîne 3 fois par semaine. Deux fois depuis deux mois car mes coudes grincent. Mais pour reparler de mes coudes, j’avoue que ça va mieux depuis que j’ai démarré la méthode. Je dirais pas que je suis guéri, mais mon coude est beaucoup moins raide et douloureux. Mais je ne prends pas la tête. Je me reconnais en effet dans le paragraphe « ego et performance » écrit par Olivier Lafay dans le Tome 1. Je suis pas là à compter mes reps et à me rendre fou. Je connais suffisamment mon corps depuis 10 ans. Je m’entraîne en fonction de ma forme, de mon ressenti, de ma congestion pendant l’entraînement. A la rigueur, quand je veux savoir s’il est temps pour moi de changer de niveau, je m’évalue sur un entraînement ou deux en comptant bien mes reps.

 

didier15 didier13-1

 

Et il semble que la méthode me convienne. Mes ex-partenaires de muscu en salle me disent tous que je suis mieux qu’avant : plus massif et plus sec à la fois, bref plus beau à voir. Convaincu par la méthode, j’hésite pas aujourd’hui à en parler autour de moi. Mon collègue de taf s’entraîne avec moi le soir (il a son livre et son livre de diet lafay) car nous avons monté notre petite salle dans un de nos ateliers !!! Et j’ai même réussi à remettre deux femmes au sport : ma copine, à qui j’ai fait un petit programme spécial jambes et fessiers, et ma tante qui elle a acheté le bouquin spécial femme.

 

didier12 didier16

 

Bref, même si par moment j’ai la nostalgie de la fonte, je sais tous les bienfaits de la méthode sur mon corps, mon moral, ma santé. Et il évident que je compte bien aller au bout des niveaux de ce livre !
 
Voici quelques mensurations prises à l’instant, à froid donc : épaule 129 cm, torse 123 cm, bras 43 cm, cuisse 63 cm, mollet 40 cm, tour de taille 78 cm et poids 84kg. Ma taille : 1m77.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s