NE PARDONNEZ PAS A VOS PARENTS

Si le pardon fonctionnait, depuis 2000 ans que c’est une institution, nous vivrions dans un monde de paix et de douceur.
On pardonne pour ne pas réfléchir, ne pas ressentir, et se soumettre à la norme.

Et on reproduit…
On humilie, frappe, soumet par la contrainte nos propres enfants. On les rabaisse, on les punit, on les écarte brutalement de notre chemin, etc.
On fait comme on a appris et comme on a toujours vu faire.
Comme une malédiction dont on n’arrive pas à se défaire, implacable. Qui nous manipule sans espoir.

Les faits le prouvent 🙂

Comme l’explique Hannah Arendt, c’est toute la différence entre Socrate et Jésus.
Jésus dit de penser à faire le Bien avant tout (et le pardon est un acte de Bien).
Socrate dit de penser à ne pas faire de mal. Et ça change tout…
Car c’est une conception révolutionnaire, qui exige le progrès… par la connaissance de notre propre fonctionnement. Gnothi seauton…

La religion a fait confondre pardon et acceptation.
Si j’accepte, alors tout continuera comme avant. La société reproduira ses schémas, sa violence, sa norme idéologique…
Je m’évite la pensée, la vraie, pas la pensée superficielle qui évite les profondeurs de l’âme, la pensée qui révolte et amène à tout changer.
Bref, ne pas pardonner met en danger l’ordre social 😉
(du moment qu’on part à la conquête du savoir sur soi, et qu’on ne se contente pas de se révolter comme un ado, le cul sur sa chaise avec un gros joint, ou en cassant/brûlant des trucs)

Pardonner est un abandon de la révolte et une soumission à cet ordre.
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s