Témoignage de Panda Lafay

11143177_10153493942841064_3971052241416934859_nBonsoir à tous !

Quoi de mieux qu’un petit témoignage et une photo en ce début de 3ème boucle (Niveau 2 mode 4, en douceur) 🙂

Bientôt 18 mois de pratique sérieuse, et que dire à part MERCI !
 
Je connais la méthode depuis ses débuts, à l’époque des Boktai, Charles, Roman V, KZ, mais seulement depuis 18 mois le temps et le contexte sont favorables à sa pratique.
 
 

Merci à cette méthode de musculation, de culture physique, d’apprentissage permanent.
Merci à cette méthode qui m’a apporté un nouveau regard sur le sport, sur le contact avec les autres, pratiquants ou non, sportifs ou non, gros ou maigre, sur comment aborder les choses de la vie, tant politiquement que culturellement…

Cette méthode qui m’a aidé à prendre conscience des événements de tous les jours, privés ou publiques, qui apporte un tel recul que chaque chose peut être absorbée.

« La douceur mène à tout »
La phrase qui guide ma vie, telle une boussole.
 
 

Il y a 18 mois, je n’étais guère sportif. A 20 ans, gras et faible, absorbé dans le monde virtuel des jeux vidéos, une prison qui me permettait de m’évader des problèmes quotidiens, venant de la famille ou du travail.
Histoire amoureuse sans épanouissement, caractère difficile, énormément de fierté…

Aujourd’hui, je joue toujours mais moins, je n’ai plus besoin de me cacher pour survivre ou tenir la pression du quotidien.
Les problèmes « glissent » sur moi, la fuite plutôt que l’affrontement permanent, pour revenir en douceur sur la stagnation ou le blocage et le dépasser ou le contourner.
 
 

Je ne savais pas nager, et j’avais peur de l’eau (suite à une traumatisante noyade stade 3 à 14 ans).
J’ai commencé les cours de natation en septembre dernier, dans un club avec mon université.
Verdict du test d’entrée : impossible de terminer un 200M crawl, apnée impossible, pression et détresse sous l’eau, besoin de remonter immédiatement. ça s’annonçait difficile…

Je prend les choses en main, la douceur vaincra par la stratégie.
Je commence avec un entraînement par semaine de 30 minutes, puis 1 heure, mais peur viscérale d’aller à l’entraînement pendant les 2 premiers mois.
L’exercice du diaphragme me permet de me calmer, d’envisager l’apnée. Puis vint les 4 piliers, qui pratiqués avant la séance de natation me permettaient de ne plus « stresser » avant et pendant l’entraînement.

Je m’entraîne toujours 1 seule fois par semaine en natation, plus les 2 ou 3 séance de la méthode, les 4 piliers 2 à 3 fois et un peu de souplesse.

 
 

Résultats ?
Examen du BNSSA validé avec succès et bon chrono, devant certains nageurs de club s’entraînant plus de 3 fois par semaine.

Mieux encore ?
Je tente le stage mer avec les pompiers pour devenir nageur sauveur nautique pour la saison 2015…
Résultats ?
Traversée de 3km dans l’eau de mer, avec vagues et grosse houle, des conditions difficiles pour un nageur débutant comme moi, qui plus est ancien traumatisé de la mer. Epreuve validée !
Mieux que ça, 10e au classement sportif parmi des Staps, nageurs, triathlètes et sapeurs pompiers volontaires, moi qui n’était qu’étudiant en musique, geek et guitariste.
Seul défaut en course à pieds, mes cuisses et fesses trop développées par la méthode me ralentissaient 😀

Mieux encore bis, je valide l’épreuve d’entrée au BPJEPS AAN, pour devenir maître nageur sauveur.
800m validés en 14 minute, avec 1 seul entraînement par semaine, toujours dans la douceur et l’écoute de son corps.
 
 

Merci la méthode Lafay, qui m’a offert la possibilité de sauver des vies pendant ce début de saison de sauveteur.

Et merci à l’auteur sans visage qui en plus d’avoir musclé des milliers de pratiquants, m’a musclé moi avec toutes les répercussions positives que cela a engendré sur ma vie, dans la douceur.

Merci Olivier Lafay, qui supporte depuis des années les insultes et les diffamations, le plagiat, la censure.
Cette personne qui compte à présent tellement pour moi, qui m’a apporté tellement de choses, mais aussi à tellement de gens…
Et merci Parker, Denis pour être mes modèles intellectuellement et physiquement.
Merci à tous les pratiquants d’être aussi actifs et défenseurs de cette si belle oeuvre qu’est la méthode Lafay.

C’est idiot peut être, mais rien que d’écrire cela me rend ému tellement je suis heureux d’avoir rencontré virtuellement quelqu’un d’aussi altruiste, savant, drôle, émouvant et tellement généreux.

« La douceur mène à tout ».
O.Lafay.

Une réflexion sur “Témoignage de Panda Lafay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s