Ostéopathie, les premiers pas (avec Géraldine Fournel)

Benjamin

gfBnjmnGjrd_zpscd3d570b gf01_zpse217355b

 

Ceux qui suivent régulièrement ce blog le savent, lorsque l’on veut transformer son corps tout en maîtrisant un tantinet sa trajectoire de vie, il importe de subordonner la construction du corps à la construction de soi.
Si l’on veut répondre favorablement aux exigences sociales contemporaines d’adaptation permanente, sans être détruit, et se déployer dans le monde de manière satisfaisante et durable, le muscle ne peut être une fin, seulement un moyen. Et l’entraînement devient périphérique au lieu d’être central.

Ce constat a pu engendrer une inquiétude légitime, puisque les théories classiques, en musculation, postulent qu’il n’est guère envisageable d’obtenir un physique athlétique et esthétique sans y investir une part majeure de ses ressources (énergie, émotions, imagination, temps, relations, argent, etc.).

 

GF02_zpsdc5f0e6c GFbenjmn_zps0e71422e

 

Il est néanmoins devenu possible, et la Méthode Lafay l’a amplement démontré, de diminuer considérablement l’investissement physique et psychologique dans la pratique de la musculation, sans porter atteinte aux résultats attendus, bien au contraire. Cette approche, rendue effective grâce aux outils théoriques et pratiques rangés sous le concept d’Efficience, lie dans une même structure haute technicité de l’entraînement et maîtrise graduelle du contexte.

Mes livres, mettant en forme les outils de l’Efficience, proposent une structure linéaire, qu’anime un processus circulaire, ainsi que les toutes premières voies d’accès à la notion de contexte. Les articles du blog affinent davantage les outils pratiques, pour un entraînement toujours plus précis et technique, et se proposent d’offrir de nouvelles voies d’accès au contexte, tout en élargissent celles déjà abordées dans les livres.

 

Dorian

gfdorian_zps019b470e

 

Qu’est-ce que le contexte? Ce sont tous les éléments qui influent sur notre vie, qui la contraignent, en bien ou en mal. En tant qu’individu, nous évoluons dans un contexte biologique, social, matériel, environnemental, historique et idéologique. Nous sommes façonnés par ce contexte (nous sommes produit) et nous le façonnons par nos actions (nous sommes producteur). Nos relations au monde, aux autres et à nous-mêmes (et donc à notre corps) ne peuvent être séparées du contexte.
Si nous désirons que ce contexte nous serve au mieux, notamment dans notre quête d’un meilleur physique, nous devons appréhender les règles qui le constituent. Notre propre contexte de vie peut limiter notre progression musculaire et, par manque de connaissances, nous pouvons êtres amenés (inconsciemment) à façonner un contexte qui renforcera ces limites, voire en créera de nouvelles.
La frustration, la rage, le désespoir, et même le dopage, ne sont pas loin.

 

Thomas et Rudy

gfthomas_zpsefc5c24c gfRudy_zps00c08c28

 

Mieux comprendre le contexte, c’est pouvoir penser ses objectifs, ses modèles, ses relations, son investissement et se reprogrammer dans le sens d’un comportement adapté à la poursuite d’objectifs adéquats, modifiables à chaque instant par l’analyse critique. En clair, c’est gagner en souplesse comportementale, pour un mieux-être. C’est se mettre en condition de pouvoir « danser avec la vie » (cf Edward Hall), de la « surfer » (cf Joël De Rosnay).

Les textes présent sur ce blog visent cet objectif : donner à chacun des outils pour qu’il élabore sa propre structure fonctionnelle de rapport au monde, aux autres, à soi. Plus la maîtrise, dans l’élaboration de cette structure globale, s’affirme, plus il est aisé de développer son corps avec un investissement physique et psychologique réduit. L’Efficience produit la maîtrise et elle en est le produit.
Il ne s’agit donc pas d’écrire pour écrire, de faire de l’art pour l’art, de la pensée pour la pensée, mais bien plutôt de produire de la pensée utile pour l’action : de nourrir et stimuler l’action efficace.

Les articles présent sur ce blog relient l’Histoire à votre corps, la société à votre corps, vos relations affectives à votre corps, votre propre histoire à votre corps, etc. Ils replacent le muscle dans la perspective d’un vaste réseau, dans la « structure qui relie » (cf Gregory Bateson), en examinant les relations entre tous les éléments constitutifs du contexte.
Dans cette optique, les articles sur la médecine ou tout autre sujet qui ne semble pas, en apparence, directement lié à la musculation, sont légitimés par le projet de vous fournir les outils permettant la construction d’une autonomie fonctionnelle.
Il s’agit d’élargir notre vision du monde, de gagner en recul stratégique, afin de mieux ordonner nos actions, dans l’espoir de constituer un équilibre personnel satisfaisant.

On se met en condition d’accéder à cet équilibre autant par la maîtrise de nouveaux outils que par la réduction ou la suppression de déséquilibres existants. Et les causes de déséquilibres, dans notre vie, sont légions. Certaines difficultés, qui nous perturbent, peuvent être éliminées seul ou avec un peu d’aide, d’autres s’installent plus durablement et deviennent des problèmes. Des actions maladroites freineront l’évolution d’un traumatisme vers sa guérison, ou même augmenteront son potentiel de destruction.

 

Kilian Germain et Arnaud

GF03_zpsb3f34125 gfarnaud_zps9cfdd3e5

 

Si on se limite au seul aspect physique, les causes de déséquilibres sont plurielles : une mauvaise posture (exercice), un choc (accident, chute en sport, etc.), une alimentation inadéquate, les effets du stress (des tensions qui « s’inscrivent dans le corps », tendent les muscles et, limitant l’action, favorisent l’apparition de douleurs, usures, blessures).
De mauvaises compensations s’installent alors, instaurant un équilibre dysfonctionnel nécessaire à la survie dans l’immédiat, mais handicapantes et nuisibles à court, moyen ou long terme. Les handicaps invisibles ne sont pas moins dangereux que les visibles, puisqu’ils nous gouvernent à notre insu, avec des conséquences parfois dramatiques.

L’ostéopathie se veut être une des solutions susceptibles d’atténuer ou éliminer ces déséquilibres. Elle participe d’une gestion globale de soi où l’on agit autant pour prévenir que guérir, en étant conscient des liens existant entre tous les éléments du contexte. Le plus petit traumatisme pouvant avoir de grands effets systémiques, s’il est négligé ou méconnu.
Le suivi ostéopathique régulier permet d’augmenter la maîtrise du contexte.

 

Guillaume et Yassine

gfguillaumeDucatez_zps44e6015c gfYassine_zpseac9a4e7

 

L’article qui suit, est rédigé par Géraldine Fournel, « Ostéopathe officielle de la Méthode Lafay pour Lyon et environs », sans oublier, bien entendu, qu’il existe d’autres d’ostéopathes, sur ce secteur, aptes à s’occuper avec succès des pratiquants de la Méthode. Géraldine Fournel est tout simplement « mon » ostéopathe, et j’en suis très satisfait, tout autant que les personnes que je lui ai envoyées, d’où cette lumineuse appellation.
Vous trouverez dans le premier commentaire de cet article, une liste d’ostéopathes, au niveau national, construite à l’aide de vos propres retours.

 

Dorian

GFDorianLafay_zps5706cc2c gfdorianlafay02_zps70e34a2c

 
 

1/ COMPRENDRE L’OSTÉOPATHIE
 
L’ostéopathie est une thérapie manuelle à ne pas confondre avec la kinésithérapie (qui lui est complémentaire), la chiropraxie ou bien encore la physiothérapie. Cela n’est pas non plus une thérapie qui traite uniquement les articulations osseuses. C’est une science précise qui se réfère à l’anatomie et à la physiologie du corps humains pour diagnostiquer et traiter par les mains les déséquilibres et les tensions présents dans notre organisme. Elle ne se trouve pas dans le champ de la rééducation du corps mais dans celle du traitement. Elle complète la médecine mais ne s’y substitue pas.
 
Le concept thérapeutique
Analyser le corps dans sa globalité pour trouver la véritable cause de la douleur : la cause primaire, celle qui engendre une série de symptômes secondaires pour lesquels on consulte et qui ne disparaitront que lorsque la cause primaire aura été traité efficacement.
 
L’examen clinique
Avant d’entrer dans un examen clinique un ostéopathe va tenter de cerner le patient dans sa globalité. IL y a t-il des antécédents médicaux, chirurgicaux ou familiaux? Un traitement médical est-il en cours? Quel est la santé du patient ? (sommeil, alimentation, moral, rythme de vie…) L’examen clinique lui se présente sous forme d’une série de tests médicaux, orthopédiques et ostéopathiques pour s’assurer que le patient entre dans notre champ de compétence. D’une part c’est une démarche fondamentale pour que toutes affections grave ou non qui débordent de notre pratique soit prise en charge par le thérapeute qui s’y rapporte.

 
 

2/ L’OSTÉOPATHIE DANS LE CADRE DU SPORT
 
L’ostéopathie est un outil de la réussite du sportif. Le facteur indispensable de la performance et de la longévité du sportif c’est sa préparation physique. Elle conditionne sa réussite. Physiologiquement l’entrainement va créer une spécialisation des fibres musculaires en fonction du geste répété. Cette transformation améliore le geste technique et optimise les performances. Cependant si la préparation à l’entrainement est aléatoire et appliquée sur un corps en désordre physique et/ou psychique, cette transformation rend l’organisme vulnérable aux agressions.
Or que l’on soit dans un objectif de performance ou de remise en forme l’efficacité dépend de ce que le corps peut donner. Est- il en mesure de donner le maximum ? Dans ce but, l’ostéopathie ouvre très largement son champ thérapeutique.

 

Quelques exemples :
. LES ARTICULATIONS OSSEUSES : Elles doivent être libres, sans blocage pour supporter les contraintes de tractions tendineuses et aponévrotiques.
. LES MUSCLES : ils doivent être correctement vascularisés et innervés pour augmenter leurs capacités de résistance tout en gardant leur souplesse et leur élasticité. Un muscle même volumineux doit conserver ces paramètres.
. L’APPAREIL DIGESTIF : Lorsqu’il est sain, il est un gage supplémentaire de récupération physique, et pour bien fonctionner; organes et viscères doivent pouvoir bouger et glisser avec toutes les structures qui les entourent.
. LE SYSTEME NERVEUX : On l’imagine comme une balance en équilibre. Une partie est stimulée dans l’action, l’autre partie dans la récupération. Un déséquilibre de la balance va engendrer fatigue, stress, douleur musculaire et digestive.
PRINCIPALES PATHOLOGIES DE LA MUSCULATION :
Lombalgies
Dysfonctions ceinture scapulaire et pelviennes
Tendinites des membres supérieures et inférieurs

 
 

3/ EXEMPLES : TECHNIQUES DE CORRECTION SUR L’EPAULE
 
Complexe articulaire de l’épaule droite face antérieur
 
Fg01_zps1c8b210a

 

a/ Fermeture de l’angle acromio-claviculaire :
Douleur sur la partie externe de l’épaule irradiant parfois dans le deltoide.
La rétropulsion de l’épaule est limitée.
Les principaux exercices douloureux: DIPS (exercices B) et POMPES TRICEPS (exercices A3 à A12)

 

Normalisation d’une dysfonction de fermeture de l’angle acromio-claviculaire

fg02_zps4b4e40c2

 

b/ L’articulation gléno-humérale en dysfonction de supériorité :
Claquement ou grippage de l’articulation.
La rotation externe de l’épaule et l’abduction à 90° du bras est douloureux.
Les principaux exercices douloureux: DEVELOPPE MILITAIRE, TRACTIONS LARGES ( exercices I1 à I4).

 

Normalisation d’une dysfonction de supériorité de l’articulation gléno-humérale

fg03_zpsb5664b86

 

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires suivant cet article.

Une réflexion sur “Ostéopathie, les premiers pas (avec Géraldine Fournel)

  1. Olivier Lafay a écrit:
    le mercredi 20 mars 2013 à 19:06

    Liste d’ostéopathes construite à l’aide des pratiquants (le lecteur peut ajouter son ostéopathe préféré dans les commentaires).

    Alpes-Maritimes :
    Pour le 06: centre d’ostéophatie ATMAN à Sophia-antipolis.

    Alsace :
    Selestat centre Alsace. Martine Duval. Ce n’est pas une ostéopathe mais une naturopathe très compétente.

    Basse-Normandie :
    A Caen, Nicolas Delayen.
    Emmanuel Plékan à Fontaine Etoupefour ( 14790) Kinésithérapeute.

    Bourgogne :
    A tonnerre (89700) certains rugbymen du rugby club auxerrois vont voir Morgane Queffurus.
    Gilabert Stephane à Montereau-fault-yonne .

    Bretagne :
    Brest, ostéopathe, JESTIN Hubert.

    Champagne-Ardennes :
    Près de Reims à Cormontreuil, le dr Bruno Donatini (osteo, gastro enterologue),

    Essonne :
    Osteo/etiopathe Dr Disdet bernard à St Geneviève des bois.
    Médecin du sport Dr Randé a Montlhery.
    Pose de taping, pédicure, podologue.
    Dr lavenant à Mauchamps.

    Fasciathérapeute : Christophe Galli.
    Ostéopathe et vertébrologue : le docteur Salmochi à la clinique du Parc. Un spécialiste de la colonne vertébrale.

    Haute-Garonne :
    Dans le 31 à Muret profession chiropractirice : Isabelle Eck
    Dans le 31 à Gragnac sur Garonne chiropractrice : Mélanie Marquet
    Dans le 31 à Pins-justaret ostéopathe : Daniel Vergnes

    Hautes-Pyrénées :
    A Tarbes dans le 65 Mr cousture ostéopathe et kinésithérapeute

    Ile-de-France
    : A Louveciennes dans le 78, Eric de Montaigne.
    Caroline hoguet à montlery pour le 91 c’est l’ostéo de l’équipe de France de rugby.
    Jean Pierre NGUYEN a meulan dans le 78 (banlieue parisienne)
    Pierre Rémy sur Draveil (91)
    Didier Roquet, Paris.
    Sur Paris: Michèle Vincent au 18 bis avenue Philippe Auguste 75011. Voici son adresse mail : Michèle-Vincent@sfr.fr et son numéro de téléphone 0626542590
    Un chiropracticien diplômé de Harvard Docteur Carris à Enghien les BAINS (95)
    Bellahsen Simon, nord de la Seine et Marne (77) à Quincy Voisins. Particularité d’être également médecin généraliste.

    Aude :
    Philippe Cinelli.

    Sur Narbonne: Célia Feltes.

    Lorraine :
    Eric Omineti sur Montigny les Metz

    Midi-Pyrénées :
    Sur Toulouse (Saint-Orens de Gameville), Sevignac Romain (06.62.57.58.77).
    A Toulouse hyper centre, Mr jean René Funel
    Mme Boutan Laroze sur Vincennes est excellente ostéopathe.
    La clinique chiropratique au sein de l’IFEC Toulouse

    Nord :
    Maxime Dupeyras 69, rue Gustave Delory 59810 LESQUIN 06.33.76.08.58 mdupeyras.osteo@gmail.com
    Geoffrey Mille Sur Lille (je serai diplômé dans 6 mois en tant qu’Ostéopathe exclusif et je suis pratiquant de la méthode depuis 6 ans. Je prends déjà des patients en charge à la clinique Ostéopathique de Lille depuis 2 ans. Demander Geoffrey Mille. Secrétariat de la clinique : 03.20.90.96.54. Au plaisir de vous rencontrer)

    Pays de la Loire :
    Mr Fondere à Challans 85300
    Poitou-Charentes :
    Candice Bernard Ostéopathe Jonzac Ostéopathe ayant fait un DU en ostéopathie du sport, avec une approche spécifique au niveau nutritionnel (sans remplacer un nutritionniste).

    Pyrénées-Atlantiques :
    Sur Pau: Benejacq
    Sur Carcassonne: Labajo Philippe.

    Rhône- Alpes :
    Géraldine Fournel (cliquez sur son nom pour accéder à son site)
    Le docteur Fonlup, rue Vendôme 69006 Lyon, ancien ostéo de l ‘ASVEL
    Cabinet D’ostéopathie Ruben Pugnet , au coeur de Lyon 5.

    DOM-TOM :
    Sur La Réunion: Parain C., Frémont et Berlanga.
    Laurent Touve en Nouvelle Calédonie.

    Etranger :
    Luxembourg :
    Olivier Catry Sur Arlon (Luxembourg)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s