« Nul n’est plus désespérément esclave…

que celui faussement convaincu d’être libre. »
Johann Wolfgang von Goethe

« On a mal posé, peut-être d’ailleurs depuis mai 68, la question de la maîtrise, en considérant qu’un maître supposait toujours un esclave.
C’est une des grandes leçons à retenir de la philosophie antique : il peut y avoir des maîtres sans esclave. Et le bon maître est celui qui permet à son disciple de s’émanciper le plus vite possible de lui.
Cette tradition là est un peu oubliée : l’idée qu’on pourrait avoir des maîtres, qu’on pourrait revendiquer une filiation, une logique, qu’on pourrait procéder d’une école. »

Michel Onfray (Contre-histoire de la philosophie, vol 1)

Content Protection by DMCA.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.