La Méthode LAFAY remporte le concours TNT

Chaque année a lieu un concours de dips, ouvert à tous et nommé Challenge TNT Dips.

Ce concours se divise en deux catégories :
– une épreuve d’endurance;
– une épreuve de force.
Les athlètes peuvent se présenter à l’une ou l’autre de ces épreuves.

Une fois de plus, les vainqueurs du Challenge TNT Dips sont des pratiquants de la Méthode Lafay.
C’est une preuve parmi tant d’autres de la viabilité de l’approche systémique de l’entraînement que j’ai élaborée, seul, dès 1993 et qui s’est imposée dès 2006, malgré les railleries et tentatives diverses pour m’éliminer du paysage sportif. On a tant moqué mon approche systémique pendant des années, on a tenté de décrédibiliser le Constructivisme, me présentant comme un gourou farfelu, un escroc, un charlatan. Bref, un entraîneur « digne de ce nom » n’aurait pas imaginé utiliser ma terminologie. En tester la validité aurait été pour lui se rabaisser au niveau du charlatan que j’étais forcément.

Aujourd’hui, dans le milieu de l’entraînement sportif traditionnel (auteurs, éditeurs, coachs), certains tentent de récupérer à leur compte mes travaux, sans avoir la décence, ni de me demander la permission, ni même de me citer. On a vu fleurir, depuis 2007, les approches au pdc, les approches globales, les approches holistiques et même les approches systémiques de l’entraînement… De nombreux sites (et auteurs divers) se sont mis à « relativiser » le « no pain no gain », depuis que mes articles sur le sujet sont devenus très populaires.

Ainsi, la propagation de mon discours et de mon approche est réalisée en partie par des gens sans scrupules, attirés avant tout par l’odeur de l’argent, et qui le font pour deux raisons évidentes :
– la Méthode Lafay est une réussite commerciale;
– c’est sa capacité à transformer les corps et les esprits et à libérer des performances qu’on ne pensait pas pouvoir atteindre au naturel, qui est à l’origine de sa réussite. C’est son modèle théorique et pratique qui le permet, c’est son approche systémique de l’entraînement.

Donc, bien évidemment, certains se sont mis à faire du « Constructivisme-washing » comme d’autres font du « Greenwashing » ! Ils repeignent leur petite entreprise avec des mots comme « systémique » , « construction de soi », et aussi des expressions comme « le no pain no gain c’est fini » ou « les cycles, c’est cool! »
La liste des emprunts (vols) faits dans mes livres et sur ce blog serait fort longue.

Cette vulgarisation médiocre, cette dilution hasardeuse de la terminologie que j’emploie, lorsqu’elle est attribuée à des types d’entraînements qui sont soit à l’opposé de ceux que j’enseigne, soit juste différents, peut égarer le sportif, en lui faisant prendre des vessies pour des lanternes.
Tout ce qui brille n’est pas or, et les sportifs qui vont céder aux sirènes de commerçants qui « flirtent » avec le Constructivisme, en déclarant adopter une approche systémique, risquent fort d’attribuer leur échec à venir… au Constructivisme !
La valeur du Constructivisme, et donc de l’approche systémique qui en est le corollaire, risque fort de s’affaiblir en étant manipulée sans égards ni considération par des commerçants opportunistes qui, il faut bien l’admettre… n’y connaissent rien !
Il m’importe donc de remettre régulièrement certaines pendules à l’heure, afin de pouvoir poursuivre dignement (et calmement) la réalisation de mon projet : démocratisation de la musculation, et plus large réalisation des valeurs d’entraide et de coopération, pour la croissance de tous.
 
 

Challenge TNT Dips, version endurance (le maximum de répétitions en une seule série):
 

Premier : Marcos0415 sur le forum musculaction.com – Il a réussi 95 répétitions en une seule série.

 

Deuxième : Nicolas Scouarnec (Cacao Sunrise) – Il a réussi 79 répétitions en une seule série.


Vous pouvez voir le reste du classement en cliquant ici .

 
 

Challenge TNT Dips, version force (le maximum de répétitions avec un lest de 50 kgs)
 

Premier : Luc Millier (Boktaï sur le forum musculaction.com), dont j’ai supervisé la préparation. Il a réussi 24 répétitions avec un lest de 50 kgs.

Le second, bien que fort, réalise 12 répétitions de moins que Luc.
Vous pouvez voir le reste du classement en cliquant ici .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s