Abdos , pectos et deltos à gogo au Congo

Moi-même en visite chez Clément (merci à Nicolas)

lafaycongo

 

Clément Avant

clem01

 

Pendant

clem02 clem03

 

 

42 cm de tour de bras pour 1m77… et bien d’autres gains.

J’ai jamais été un passionné de sport, je n’aimais pas la compétition. J’ai fait 1 an de foot quand j’avais 6 ans je crois (comme beaucoup), puis 7 ou 8 ans de Judo, mais sans vraiment de motivation et de résultat probant (ça me manque un peu quand même). Vers mes 14 ans, je ne faisais plus rien à part mon VTT (mon moyen de déplacement). J’étais à l’époque en surpoids et ça a duré comme ça jusqu’à mes 18 ans. Je suis monté jusqu’à 98 Kg pour à peine 1m76 (et une masse musculaire très peu développée).

Un beau jour entre Noël et le nouvel an (l’année de mes 18 ans justement), j’ai eu ma petite prise de conscience. Et je me suis mis à faire ma musculation chez moi, j’ai alors élaboré un semblant de programme de sport à l’aide de pompes et abdos. Je me suis mis à manger très peu et faire énormément de sport, avec vertige régulier et fatigue. J’ai perdu 10 kg le premier mois, mais à quel prix… Avec mon entrainement, mes bras ont commencé à se dessiner, je crois que c’est là que j’ai pris le goût de la musculation et du sport en général. En plus de mes exercices, je me mets à faire de plus en plus de sortie VTT, je me mets au footing. Puis un jour, un ami me dit qu’il peut m’inscrire dans une salle de sport pour pas trop cher.

Et voilà, je me retrouve dans une salle de musculation et là c’est la grande découverte, ça me passionne, je m’éclate comme jamais, ça devient une drogue… Je m’entraîne jusqu’à sept fois par semaine avec des entraînements de 2 heures par séance. Si je me souviens bien, je dois passer au développé couché de 20 Kg (la barre vide et j’avais du mal en plus de ça) à 80 Kg en un peu plus de six mois. Mon corps se modifie rapidement et je m’affine. A côté, je fais toujours du VTT, footing et j’ai rajouté du squash et même de la natation à une époque. Je me souviens de journées où je faisais 1H30 de muscu, je sortais pour aller nager 1H00 et je finissais par un footing de 40 min (c’est beau d’être étudiant).

Durant toutes ces périodes, j’aurais de nombreuses blessures, tendinites, contractures, fractures de fatigue… Avec quand même ma meilleure blessure, une déchirure musculaire des abdominaux, c’est abominable. Et évidemment avec un tel emploi du temps, je perds ma motivation environ tous les 6 mois, je m’arrête et puis je repars. Au niveau des séances de musculation, je suis un « bœuf » toujours plus lourd, toujours plus d’exercices, aucune réflexion dans ma séance, aucun suivi rigoureux et bien sûr une alimentation désastreuse. 

En gros je fais n’importe quoi, je me blesse, mon corps fait le yoyo… et ça va durer comme ça jusqu’en 2010. A cette période je ralenti fortement la musculation en salle et augmente la course à pied (on est en Avril 2010). En juin (j’ai complètement arrêté la muscu) lors d’un passage en France, je parle avec un ami (merci Jeanjean) qui m’explique qu’il s’est mis à la méthode Lafay et que beaucoup de pratiquants ont des résultats hallucinants. Je file sur internet et quelle surprise quand je tombe sur Charles, Boktai, Baptiste, … Je reste sceptique mais bon, je me dis que je dois quand même essayer. Et à l’époque, je voulais me sculpter un corps (chose que je n’avais jamais réussi avant). Me voilà donc avec mon livre vert, que je m’empresse de lire, j’essaie quelque exos et puis je me dis que ça a l’air facile. Je m’y mets une fois les vacances terminées.

Me voilà donc au Congo et je démarre cette méthode en août, je fais mon petit test de départ :
Exo A : 36 reps
Exo B : 17 reps
Exo C : 13 reps (Exercice mal effectué, je ne faisais pas d’amplitudes complètes, je devais être plus proche de 6)
Exo A1 : 21 reps

Et là, je souffre, la séance est éprouvante, je suis essoufflé, moitié dans les vapes. Le meilleur sera le lendemain, je me sens alors courbaturé sur tous les muscles du corps. Je me dis que alors que cette méthode et très complète, à ce moment là, j’étais déjà convaincu. Ça travaille vraiment et j’aime ça.

Au début, je vais reprendre mes anciennes habitudes, je ferais jusqu’à 5 entraînements par semaine à 100% (malgré l’intensité des séances incroyablement plus élevé qu’en fonte). Au bout de quelques semaines, une fois à genoux, je me remets un peu en question et me met à suivre rigoureusement la méthode.

Je me mets donc à 100% dans la méthode, je sors de mes séances avec des vertiges, proche du vomissement (je me rends compte que ma condition physique n’est pas si bonne et que je manque d’endurance). Le temps et l’entrainement corrigeront tout ça.

Un 2ème déclic pour cette méthode, c’est quand je fais ma première séance d’assouplissement (chose que je ne faisais jamais avant). C’est vraiment complet, on assouplit tout son corps, du cou jusqu’aux pieds. Le sentiment de bien être à la fin de la séance est vraiment jouissive. Je me souviens le lendemain arrivé au travail en parlant de ça à mes collègues, j’étais tout fier de moi, un vrai gamin.

Je poursuis donc mes séances, je vais aller comme ça jusqu’au niveau 6 avec un mode 17 au dips. Pendant ce temps, mon corps s’est littéralement transformé, j’ai perdu pratiquement tout mon gras sans vraiment faire d’effort sur mon alimentation. Et je me suis enfin dessiné, je vois mes petits abdos et je me sens bien, vraiment bien (malheureusement je me déchire le triceps, mais je l’ai cherché je faisais à ce moment très peu d’assouplissement et très peu de 70%).

Après ce niveau 6, je boucle au niveau 2 et remonte doucement les modes avec des séances à 70%. J’arrive comme ça au niveau IV (mode 17 sur les dips), où je suis actuellement. Je viens même de démarrer ma toute première prise de masse, signe que j’ai enfin réussi à contrôler mon poids. Et je décide où je veux aller.

Voilà mon nouveau test de départ effectué le Jeudi 17 février 2011 (6 mois de méthode) :
Exo A : 62 reps
Exo B : 35 reps
Exo C : 21 reps
Exo A1 : 40 reps

Mes mensurations actuelles (à froid) :
Cuisse : 60 cm
Mollet : 40 cm
Poitrine : 106 cm
Biceps : 42 cm
Avant-bras : 32 cm
Taille : 84.5 cm
Epaule : 119 cm

Je n’ai pas de comparatif, je n’avais jamais pris mes mensurations jusqu’à aujourd’hui. Mon critère reste l’apparence générale, ça me suffit.
Une chose aussi prouvant l’efficacité de la méthode, avant de démarrer, j’étais incapable de faire une pompe à une main. Et aujourd’hui, sans travail spécifique, je peux en faire 20. C’est l’un des nombreux exemples. Comme le fait que je peux maintenant faire mes séances en plein soleil à 40° sans vertige, je tiens le choque. Et je sais qu’après mon niv4 le mode 20 à la triade sera une broutille, ça passera tout seul. Alors que je luttais avec mon mode 12 au début…

Pour conclure, je dirais pour moi, que cette méthode est plus qu’un simple entrainement de musculation, c’est devenu une méthode de construction de soi, où le sport fait partie d’un tout, d’une hygiène de vie. Grâce à elle, je me suis intéressé à mon alimentation, j’ai appris à assouplir mon corps, à le laisser se reposer à travailler ma respiration. Je prends soin de moi et mon corps me le rend bien (désolé la rime était trop facile).

Merci Olivier, cette méthode est tout simplement géniale… comme son auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s