De l’anorexie au muscle

Avant (53 kgs)

photo2331gt3_medium (1) photo2340mc6_medium (1) photo2354dx9_medium

Après (8 mois d’entraînement et 72 kgs pour 1m66)

 img3985x_medium img3983n_medium-1

img3992e_medium (1)

« Je me présente, Dutty_man, 18 ans et pratiquant de la méthode Lafay depuis maintenant 8 mois.

Au départ, j’ai toujours été bien portant mais j’ai fini par devenir anorexique… J’avais attrapé peur de la nourriture, tout ce que je mangeais me donnait l’impression que j’allais devenir énorme… De plus, la vision très faussée de mon physique m’avait totalement aveuglé… Heureusement, je m’étais inscris sur un forum de musculation préconisant une alimentation abondante, saine et équilibrée : www.bodyscult.com. Les membres de ce forum m’ont aidé psychologiquement à surmonter mes peurs de la nourriture et m’ont permis de créer un programme alimentaire. S’ils lisent cet article, ils diront que ça n’a pas été facile car je suis fort têtu. En tout cas, je les remercie de tout cœur ! 

Il fallait donc que je grossisse en muscle car à peine sorti de mon anorexie, je me suis aperçu que j’étais devenu rachitique… Peu à peu, la pratique de ce sport est devenu un loisir, ensuite une passion et pour finir, un mode de vie à part entière. 
Ayant adopté cette méthode pour m’entraîner, avec un plan alimentaire de prise de masse musculaire, j’ai peu à peu gagné en volume, en force et en endurance. La pratique de la musculation m’a aidé à m’affirmer et m’apporte un bien être mental et physique intense. 
Certes, lors de mes débuts, il était difficile d’enchaîner les exercices mais séance après séance, le plaisir de me surpasser prenait de l’ampleur et finissait par gronder en moi. 

Après en avoir eu fini avec la prise de masse, je me suis lancé dans une sèche lente consistant à vider les réserves lipidiques accumulées à la longue dans les cellules adipeuses. Le but étant d’éviter la perte de muscle, mais dans mon cas, j’ai constaté une amélioration de ma masse musculaire due à un entraînement efficace et une alimentation adaptée. Pour moi, cette méthode est parfaite pour augmenter significativement l’endurance musculaire. Je la conseille donc pour toute personne cherchant à travailler efficacement les muscles endurants tel que les triceps, les cuisses et développer pas mal le dos (très gros travail au niveau des tractions). Le cœur est donc travaillé en conséquence. J’ai également pu remarquer que progressivement, la fréquence de mes crises d’arythmie cardiaque diminuait. Ces troubles cardiaques ont fini par disparaître totalement. »

Une réflexion sur “De l’anorexie au muscle

  1. Les photos « après » sont très impressionnantes et suggèrent fortement la puissance musculaire. L’esprit sain et le corps sain c’est pas une blague, moi qui n’y connais/connaissais rien. Mais les photos « avant » étaient déjà plus musclées qu’anorexique/rachitique – pourquoi ne voit-on pas ton/votre visage sur les photos ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s