L’Efficience dans la Matrice (Part II : rencontre avec L’Agent Smith)

agent Smith Néo

Deuxième épisode d’une série réalisée par des pratiquants.
Monologue de l’Agent Smith face à Néo-Fit (sur la voie d’une nouvelle façon d’être en forme).

Pour ceux qui n’ont pas lu l’Episode 1, publié à l’origine sur facebook, vous le trouverez juste après ce deuxième épisode.

Agent-Smith

« Ne l’avez-vous jamais contemplé, Néo? N’avez-vous jamais été ébloui par son Efficience, son saltus perceptuel ? Des milliards de gens payant leur abonnement à la salle sans y aller. Saviez-vous que le Livre Vert avait pour dessein de créer un monde parfait, où personne ne souffrirait. Le bonheur parfait pour chaque être humain ! Ce fut un désastre, une catastrophe pour le NPNG.

Certains pensaient que nous devrions reprogrammer l’algorithme du concept du No Pain No Gain. Mais je crois que votre espèce, les humains, définissez la construction du corps et de l’esprit comme une sorte de purgatoire, une souffrance. L’entraînement parfait était un rêve auquel vous ne pouviez accéder qu’en vous blessant. C’est pour cela que votre entrainement fut complété avec ceci : l’apogée du « Mens sana in corpore sano » avec le Blog et les Livres Rouge et Jaune. Je dis bien votre entrainement car depuis que nous le pensons à votre place, c’est devenu notre entraînement, ce qui en fin de compte ne tend pas vers votre autonomie.

L’évolution, Néo! L’évolution, comme les dinosaures. Regardez par la fenêtre. Le NPNG a fait son temps. L’avenir, c’est le Constructivisme, Néo. L’Efficience est entre nos mains.

Je souhaiterai vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les nouveaux pratiquants de la Méthode, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier leur rapport à l’effort, c’est que vous n’étiez pas réellement des pratiquants de la méthode Lafay… Tous les pratiquants de la Lafaymily ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les adeptes du No Pain No Gain vous êtes différents. Vous vous essayez à un programme, et vous multipliez les échecs, vous les multipliez, jusqu’à ce que toutes vos ressources physiques et psychiques soient épuisées, jusqu’à la blessure, jusqu’à ce que le possible devienne impossible, et votre seul espoir de réussir à survivre, c’est de modifier la méthode, de rajouter des exercices fantasmatiques ou de suivre un autre programme.

Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette manière de faire, vous savez lesquels ?… Les virus. Le NPNG est une maladie contagieuse, le cancer de la Construction de Soi. Votre conception de l’entrainement est la peste et nous, nous sommes l’antidote. »

  

  

L’Efficience dans la Matrice (Part I : rencontre avec Efficeus)

EFFICEUS

Enfin! Bienvenue, Néo. Comme tu as du le deviner, je suis Efficeus.

NÉO

J’en suis tout congestionné.

EFFICEUS

Non, toute la congestion est pour moi. Je t’en prie, viens t’asseoir. Je suppose qu’en ce moment, tu éprouves la même chose qu’un débutant tombé devant un pot de suppléments au nom ronflant.

NÉO

C’est un peu ça.

EFFICEUS

Je le lis dans tes yeux. Tu as le regard d’un pratiquant prêt à croire ce qu’il voit parce qu’il s’attend à s’éveiller à tout instant. Et paradoxalement, ce n’est pas tout à fait faux.

Crois-tu au No Pain No Gain Néo ?

NÉO

Oui.

EFFICEUS

Et pourquoi ?

NÉO

Parce que je n’aime pas l’idée de perdre du temps en me reposant 4 jours sur 7 en faisant des séances trop courtes.

EFFICEUS

Bien sur, et je suis fait pour te comprendre. Peux-tu me dire, pourquoi tu es ici ?

NÉO

Non.

EFFICEUS

Laisse-moi te dire pourquoi tu es ici. Tu es venu parce que tu veux quelque chose. Tu as une volonté qui t’habite mais elle s’émousse. Tu l’as toujours ressenti, ressenti que le monde du NPNG ne tournait pas rond. Tu ne sais pas quoi mais c’est là, comme une écharde sur ta barre de traction. Ca te rend fou. C’est ce sentiment qui t’a mené jusqu’à moi. Sais-tu de quoi je parle ?

NÉO

De l’Efficience ?

EFFICEUS

Veux-tu savoir ce qu’elle est ?

NÉO

Oui.

EFFICEUS

Le NPNG est universel, omniprésent. Il nous enveloppe, même dans cette pièce. Tu peux le voir sur les sites de musculation ou sur des bannières publicitaires quand tu allumes ton pc. Tu sens sa présence quand tu pars t’entrainer, quand tu n’a plus de jus, quand tu paies ton abonnement. Elle est le Monde. C’est le monde que l’on superpose devant ta vue pour te cacher la vérité.

NÉO

Quelle vérité ?

EFFICEUS

Que tu es un esclave, Néo. Comme tous les autres, tu es né en captivité. Le NPNG est une prison qui n’a place ni pour le recul stratégique, ni pour s’élever ensemble. Une prison pour la construction de Soi.

Le No Pain No Gain est un système Néo. Ce système est notre ennemi. Quand on est à l’intérieur, que voit-on: des gens qui stagnent, qui se blessent, qui abandonnent, qui se dopent, qui écrasent le plus faible. Les nombreux esprits que nous essayons de sauver. Mais en attendant, ces gens font partie de ce système, et c’est ce qui fait d’eux nos détracteurs.

Ce que tu dois comprendre, c’est que la plupart ne sont pas prêt à se laisser débrancher. Beaucoup d’entre eux sont tellement inconscients et dépendants du système qu’ils se battraient pour le protéger.

Tu prends une bonne grosse pilule bleue, l’histoire s’arrête là, tu restes avec tes douleurs et tu crois au NPNG. Tu prends le Livre Vert, tu restes au pays de l’Efficience et je te montre jusqu’où ton corps peut aller!

MOI, MOI, MOI ! Conditionnements, opinions et musculation

Pour commencer, parlons de génétique. Les humains ont 99% de gènes en commun avec le chimpanzé et, par exemple, 90% avec la souris. Tous les êtres humains partagent le même patrimoine génétique à 99,8%.
Ce patrimoine est mis en forme par l’environnement. Autrement dit, c’est le contexte qui va nous construire à partir de cette grande proximité de base.
Quel est ce contexte?

 

On peut y répondre à l’aide d’une autre question et des développements qu’elle implique.
Sommes-nous libres de la période historique et de l’endroit où nous naissons?
Non.
Nous sommes entièrement déterminés par le contexte historique et social.
Notre conception même est le résultat des a priori, valeurs, jugements de valeurs, moyens, d’une époque et d’une société.
 

Ce qui signifie que, malgré des différences superficielles (mais semblant primordiales pour nous), nous sommes tous très semblables.
Quand nous naissons, nous sommes avant tout un système nerveux qui va être rempli par le système social. Il y a très peu d’automatismes innés en nous. L’essentiel des automatismes est acquis. Autrement dit, un enfant qui naît, étant incapable de se débrouiller seul et presque entièrement vide (en termes de mémoire, savoir-faire, intelligence), va devoir être rempli… par l’éducation.
 

La mise en forme est sociale. Un enfant laissé seul dans la nature ne peut que mourir. On va l’éduquer. On remplit donc son système nerveux.
Ainsi, ce qu’est chaque individu, c’est… les autres.
 

C’est-à-dire que nous incorporons en nous nos proches (leurs règles, leurs comportements, valeurs) et les valeurs sociales (à l’école, au travail, avec la tv, etc.). En n’oubliant pas que nos proches eux-mêmes ont été formatés auparavant par le contexte social…
 

Sans devenir les autres, nous n’existerions pas. Sans leurs règles, leurs valeurs, leurs solutions, nous ne pourrions exister. Nous sommes ce que nous apprenons. Et ce que nous apprenons, ce sont les autres (ce qu’ils ont fait, ce qu’ils font, ce qu’ils disent, ce qu’ils pensent). Pensez à ce jeune enfant perdu dans la jungle et vous comprendrez aisément que cet enfant ne peut survivre car il n’a pas incorporé en lui de quoi composer avec l’environnement.
Tout notre savoir (savoir-être, savoir-vivre, savoir-faire) nous vient des autres.
 

Ce qui signifie que l’idéologie sociale en vigueur à une époque formate les esprits. Nous sommes construits dès notre naissance (et même bien avant) par cette idéologie sociale, nous en sommes imprégnés, nous pensons à travers elle.
 

Un patrimoine génétique commun à 99,8%.
 

Un système nerveux identique, conçu pour fonctionner selon des schémas innés. Avec donc des besoins primaires semblables.
 

Un système nerveux mis en forme dans une époque donnée, par une société donnée. Ce qui signifie des automatismes acquis quasi-semblables (la mémoire permettant la conscience et notamment la conscience de soi, donc notre sentiment d’être et d’être différent, est remplie par les autres).
 

Cela laisse peu de place pour de grandes différences.
 

Certains vont rétorquer qu’ils mangent paléo ou qu’ils sont frugivores, ce qui est quand même un signe de différence prononcée. A ceci je rétorquerais qu’il est plus facile de changer sa manière de manger que sa manière de penser.
Dans une société ultra-individualiste, dont le cœur battant est la production et la consommation, on se singularise par la… consommation.
En cela, on ne fait que répondre à nos conditionnements.
 

Encore une fois, manger paléo ou frugivore, ou des pizzas, ne nous distingue que par la surface, puisque nous obéissons à l’ordre plus fondamental (et très commun) de nous distinguer par la consommation.
Puisqu’au niveau de l’hypothalamus et du système limbique, nous portons les mêmes déterminismes (conditionnements), c’est au niveau de la zone orbito-frontale que la différence réelle va pouvoir se faire. Et notamment par l’imagination créatrice. C’est en prenant du recul par rapport à nos conditionnements (à l’ensemble de nos conditionnements) que nous allons pouvoir construire notre singularité, donc notre « vraie» différence.
 

Prendre du recul sur nos conditionnements, cela signifie prendre du recul sur «la culture qui nous a formaté » à l’aide de « la culture qui permet d’imaginer d’autres voies » (d’autres manière de penser et d’agir).
Comme je l’ai écrit dans « Stratégie de la motivation », on sort de la culture par la culture.
 

« Évoluer, c’est sortir de la culture grâce à la culture.
Le terme culture comporte deux acceptions:
- La première est la panoplie de tous les éléments constitutifs d’une
société : traditions, manières de parler, de se vêtir, de se comporter,
d’entrer en relation … c’est l’ambiance générale dans laquelle baigne
tout nouveau venu dans un monde.
- La seconde est constituée d’une réflexion sur la première. Il s’agit de
prendre du recul, d’exercer son esprit critique, de mettre en doute le
monde que l’on voit. Ce monde ne va pas de soi, il est «relatif ». En se
« cultivant », on gagne de l’autonomie, on devient capable de rejeter
les fausses évidences, les croyances erronées. On comprend pourquoi et
comment chaque vie, chaque regard sur le monde peut et doit être
singulier. La culture, en ce sens, est la création d ’un être singulier.»
 

Autrement dit, on ne peut réellement être différent sans se cultiver.
Tout ce qu’on fera sans culture, ce sera des variations superficielles sur une même base de conditionnements (biologiques et sociaux). Moins l’individu a appris à penser et à se penser lui-même, plus cette « base » sera ce qui le constituera essentiellement. Il sera avant tout cette base. Il sera… basique.
 

Pour changer un système, il nous faut du recul (afin de mieux l’observer).
Chacun de nous est un système. Nous avons donc besoin de recul pour être vraiment différent. Seule la culture l’apporte, car elle permet de mieux penser, de créer de nouvelles connexions, d’imaginer d’autres possibilités et de concevoir un nouveau soi, davantage libéré des conditionnements biologiques et sociaux.
 

Dans une société No Pain No Gain, toute activité No Pain No Gain est le fruit du conditionnement de base. Et être plus No Pain No Gain que la moyenne, ce n’est pas être différent sur le fond, on l’aura compris.
 

Plus on agit de manière automatique, moins on réfléchit, alors plus on répond selon des mécanismes inscrits en nous et qui nous commandent à notre insu.
Plus on affine notre réflexion, plus on apprend, plus on peut espérer se libérer et faire de soi un être singulier et non juste le produit de l’idéologie dominante.
 

En bref, nous avons tous le potentiel pour être vraiment différents, mais très peu d’entre nous exploitent ce potentiel. Les autres agissent tels des robots (des machines triviales organiques) programmés par
l’idéologie sociale dominante.
Comprendre cela, c’est déjà faire une partie du chemin.

Témoignage de Grégory Lafayen

Grégory maintenant:

novembre 2014 (1) nov 2014 (1)

 

Bonjour à tous, je m’appelle Gregory, j’ai 32 ans. Originaire de Belgique, je vis maintenant en région Ile de France depuis 3 ans. Je n’ai pas pratiqué énormément de sports lorsque j’étais jeune. Issu d’une famille nombreuse, mes parents n’avaient pas l’argent pour nous payer à tous, un accès à une salle de sport.

Pour résumer, j’ai fait une année de foot à mes 6 ans, que je n’ai pas aimé du tout. Je pense qu’à l’époque, je n’aimais les hurlements du coach lors des entraînements ^^
J’ai fait aussi 6 ans de natation (de 11 à 17 ans). Là, j’aimais bien les séances car je me sentais bien dans l’eau. J’ai moins bien aimé l’endurance que ce sport demande, à cause de mon embonpoint de l’époque.

 

Février 2012

février 2012

 

Et pour finir, deux ans de sport de combat vers mes 18 ans que j’ai adoré. Je ne connaissais pas l’efficience à l’époque et l’aspect NPNG du sport me faisait me sentir fort à chaque séance. La confiance en moi que j’ai pu gagner, la sensation de bien-être suite aux entraînements et la bonne ambiance qui régnait dans la salle m’ont fait regretter l’arrêt de ce sport. Ensuite, plus rien jusqu’à juillet 2013.

C’est donc 12 ans plus tard, en juillet 2013, que j’ai commencé à reprendre doucement, avec du jogging et un peu de musculation au PDC. C’est en recherchant un moyen de me faire coacher à bon prix que je suis tombé sur la méthode. J’ai donc naturellement commencé celle-ci après avoir acheté le livre en mai 2014.

 

Mai 2012

mai 2012

 

Malgré des entraînements parfois très NPNG (surtout durant la période sports de combat), j’ai eu la chance de ne jamais me blesser durant mes pratiques sportives. Ce qui me plaît beaucoup, c’est que la méthode continue dans cette optique de travailler en sécurité et en douceur.

J’ai toujours été « gros » aussi loin que je me souvienne. Cela ne m’a jamais aidé pour les sports que j’ai pratiqués, surtout pour la natation. Mon corps ne me permettait pas d’être performant dans cette discipline et cela m’a beaucoup gêné pendant les compétitions.
Ce n’est que vers mes 16 ans que j’ai commencé à perdre naturellement grâce à l’accélération de mon métabolisme et une poussée de croissance subite. Je suis resté mince jusqu’à mes 23-24 ans et puis, à force de ne rien faire, j’ai recommencé à prendre du poids. J’ai donc décidé de faire un régime qui a débuté le 19 février 2013.

 

Juillet 2013

juillet 2013

 

J’ai deux éléments déclencheurs qui m’ont permis de trouver la force de me reprendre en main. Mon fils de trois ans, pour qui je ne voulais pas être un modèle de fainéantise, laisser-aller et mauvaise hygiène de vie, et mon état physique. J’aime dire à ceux qui me demande pourquoi, que je n’étais plus capable de me baisser pour nouer mes lacets sans être essoufflé.

Ce qui me permet de tenir, c’est de pouvoir prouver à mon entourage que ce n’est pas passager et qu’avec un peu de bonne volonté, on peut y arriver.
Cela m’a permis de découvrir en moi cette endurance que je n’avais pas dans ma jeunesse mais aussi, ma détermination à atteindre mes objectifs et la niaque avec laquelle je peux y arriver. La méthode m’aide encore plus dans cet aspect de la vie.
Me voilà maintenant à 71 kilos, en boucle sur le niveau 2, après avoir fini le niveau 4 au mode minimum requis par le livre.

 

Novembre 2014

nov 2014

 

Grâce à la méthode, j’ai pu devenir plus performant dans mes activités journalières. Au boulot, je passe mes journées à courir et cela me permet de tenir le coup physiquement. J’espère arriver à mieux comprendre le principe de l’efficience pour pouvoir l’appliquer au quotidien, même en dehors de la méthode. Pour ça, les articles du blog m’y aident beaucoup.

La prochaine étape sera d’être complètement à l’opposé de ce que j’étais durant une majeure partie de ma vie : me sentir bien dans mon corps et impressionner par mon physique, mon endurance et ma hargne à vaincre tout ce que je haïssais dans ma jeunesse.

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de vivre pour vous, donnez vous à fond dans ce que vous entreprenez et trouvez toujours la meilleure façon de le faire. La méthode est faite pour vous aider à accomplir vos objectifs alors, lancez vous !

 

novembre 2014

Tome 2 : avis des premiers lecteurs (une quinzaine d’avis)

Il y a quelques temps, j’ai parlé des 3 facteurs essentiels pour se muscler rapidement, facilement et sainement :

1 – Tenir compte des fondations de notre santé (voir le Tome 2 de la Méthode Lafay, qui vient de sortir).

2 – l’entraînement stratégique.

3 – l’alimentation.

Le chapitre 2 du livre (Les fondations de votre santé) a beaucoup intrigué les lecteurs. Ainsi, même si les avis suivants sont généraux, on sent bien que les lecteurs ont dévoré le chapitre 2 et l’ont mis en pratique. Ils ont visiblement été assez perturbés, au niveau intellectuel et physique (exécution des exercices dans l’ordre donné par le livre).

L’introduction du Tome 2 explique les origines de l’Entraînement Stratégique. Le mode d’emploi et le chapitre 1 vous donnent toutes les subtilités logiques et pratiques pour maîtriser l’Entraînement Stratégique. Le chapitre 2 explique qu’il n’y a pas d’Entraînement Stratégique sans une attention constante portée aux fondations de notre santé; et il donne un enchaînement d’exercices très efficaces.

Et il y a encore 7 autres chapitres…

 

1 13 12 11 1089  756  4 3 2

Rencontre entre Emmanuel Béato et des pratiquants de la Méthode

1604970_319435421576791_7345368581059717046_n 1947424_319435374910129_8292426284862231405_n

 

Témoignage de Thomas :

10603496_319435401576793_3511814825542246034_nRendez-vous à une heure sur le parking de notre école et nous voilà assis dans la voiture. Primoriel me regarde et me demande : Alors, prêt ?
Il fallait l’être ! Rencontrer une personne que l’on suit depuis des années et qui incarne beaucoup de choses dans l’univers de la méthode Lafay est une expérience unique.
Une heure et demi de trajet plus tard, on rentre dans la salle, nous découvrons les lieux et nous nous installons à côté du support à dips/tractions.
Les minutes passent, Emmanuel arrive enfin, nous cherche du regard brièvement et nous remarque. Des sourires timides, serrages de main viriles et la séance commence !
Les étirements du début de séance ont duré plus longtemps que la normale, pour ma part bien plus occupé à discuter qu’à m’étirer.

La séance se passe, on décide de prendre des photos. Après tout, ça n’arrive pas tous les jours ! Un moment vraiment sympa, beaucoup de rire, de complicité même.
Étirements, douches puis nous nous dirigeons vers une table en sortant tous nos collations sous les regards amusés des gérants de la salle.
On discute alors de nutrition, de politique, de projets. Les gérants nous interrompent, ils doivent fermer la salle mais nous décidons de continuer notre discussion sur le parking.10419505_319435411576792_5381837901002128069_n
Une bonne heure plus tard, nous nous séparons tous enrichis et motivés par cette séance commune.
Personnellement, ce qui m’a marqué c’est la qualité de l’échange, un vrai, où chacun est à l’écoute de l’autre malgré la différence de notoriété entre Emmanuel et nous. On s’est donné rendez-vous dans quelques mois, chacun exposant les objectifs qu’il se fixe d’ici-là. Et on s’est promis de se suivre régulièrement via les réseaux sociaux.
Quand on pratique la méthode Lafay, on peut compter sur la communauté pour nous aiguiller et nous motiver.

 

Impression générale :
1939638_319435451576788_7044213760020111344_nAvant la séance, nous nous demandions une seule chose, c’est si le courant allait bien passer entre tout le monde. Ce fut effectivement le cas. Emmanuel est super sympa et ce fut génial de rencontrer un pratiquant expérimenté qui partage la même vision de la méthode que nous. Après la séance, nous avons pu discuter pas mal de temps. Bien qu’Emmanuel soit connu, nous nous sommes rendus compte qu’il est très abordable et qu’il a aussi besoin de soutient, comme tout le monde. N’hésitez pas à le soutenir un maximum.
Ce type de rencontres entre pratiquants de la méthode Lafay, comme celle qui a eu lieu à Paris le même jour, est très très motivante.

 

Le carnet d’Emmanuel Béato, là où il poste toutes ses séances :

http://www.musculaction.com/forum/emmanuel-beato-23-ans-176cm-79-kg-rencontre-lafay-photos-t90132-1710.html

 

Le carnet de Nicolas, 44 cm de tour de bras (pseudo : PrimorieL) :

http://www.musculaction.com/forum/primoriel-t86096.html

 

10409283_319435441576789_5653896124447563126_n

Les élèves Lafay sur Facebook, n°37

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 novembre au 30 novembre 2014.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Thibaud Bodyfit

Thibaud Bodyfit Thibaud Bodyfit1

Bruce Lafay et Arnaud Methode Lafay

Bruce Lafay Arnaud Methode Lafay

Jadelysia Lafayenne

Jadelysia Lafayenne

Clemt Lafayen et Charles Comelli

Clemt Lafayen Charles Comelli

Julien Lafay et Stéphane Sautreuil

Julien Lafay Stéphane Sautreuil

Winnie Lafayenne et Lois Clark

Winnie Lafayenne Lois Clark

Toad Lafayen

Toad Lafayen Toad Lafayen1

Geoffroy Méthode Lafay

Geoffroy Méthode Lafay Geoffroy Méthode Lafay1

Laetitia Chabot

Laetitia Chabot Laetitia Chabot1

Nicolas Ehret Alias Nicos

Nicolas Ehret Alias Nicos Nicolas Ehret Alias Nicos1

Kaydo Elez et Laurent Petit Prince DeValette

Kaydo Elez Laurent Petit Prince DeValette

Leslie Lafay

Leslie Lafay Leslie Lafay1

Raphael Catillon

Raphael Catillon Raphael Catillon1

Petdepoule Lafay

Petdepoule Lafay Petdepoule Lafay1

Mylène Combes Ferrand et Anjali Lilou

Mylène Combes Ferrand Anjali Lilou2

Raphaël Wendel

Raphaël Wendel1 Raphaël Wendel2

Thepandaman Lafay

Thepandaman Lafay3 Thepandaman Lafay

Mamie Cocotte

Mamie Cocotte Mamie Cocotte1

Yoann Dls Lafay

Yoann Dls Lafay Yoann Dls Lafay1

Wil L’efficient et Max Husselstein

Wil L'efficient1 Max Husselstein

Loulou Lafay

Loulou Lafay2 Loulou Lafay1

Said Coeur de Pierre

Said Coeur de Pierre Said Coeur de Pierre1

Clément Lafay-Galak

Clément Lafay-Galak1 Clément Lafay-Galak2

Manon Decker

Manon Decker Manon Decker1

Gilles Lafayen

Gilles Lafayen Gilles Lafayen1

Julien Laviale

Julien Laviale Julien Laviale1

Cris Écètou‎

Cris Écètou‎ Cris Écètou1

Stéphane Bellot-Godin

Stéphane Bellot-Godin1 Stéphane Bellot-Godin4

Flo Lafay et Ahmet Sahil

Flo Lafay Ahmet Sahil

Sa Lafay

Sa Lafay Sa Lafay1

Alex Merklen

Alex Merklen Alex Merklen1

Benjamin Sire

Benjamin Sire Benjamin Sire1

Aurore Eos et Estelle Desforges

Aurore Eos Estelle Desforges1

SF Lafay

SF Lafay1 SF Lafay2

Dylan Lafayen

Dylan Lafayen Dylan Lafayen1

Ashley Oberson

Ashley Oberson

Nick Olas et Anthony Lafay

Nick Olas2 Anthony Lafay

Loic Bierre et Ti No

Loic Bierre Ti No

Marloutte Lafay et Aurora Chikita

Marloutte Lafay Aurora Chikita

Braam’s Lafayen et Damien Martin

Braam's Lafayen Damien Martin

Gui Siete-uno et Gregory Lafayen

Gui Siete-uno Gregory Lafayen

Damien Moulin et Corentin Lafayen

Damien Moulin Corentin Lafayen1

Jean-eudes Drouvin et Elie Lafayen

Jean-eudes Drouvin2 Elie Lafayen

Lucien Cuvillier et Hyl Lafayen

Lucien Cuvillier Hyl Lafayen

Maxence Lafay et Valentin Hoarau

Maxence Lafay Valentin Hoarau

Tonyk Lafayen et Wilfried Lefrancois

Tonyk Lafayen Wilfried Lefrancois

Hans David et Johan Botella-jory

Hans David Johan Botella-jory

Antho La Fait

Antho La Fait1 Antho La Fait2

Okim Lafayen

Okim Lafayen Okim Lafayen1

Parker Méthode Lafay et Teufoo Methode Lafay

Parker Méthode Lafay1 Teufoo Methode Lafay

Hervé Maurice Lafay et Satcho Lafayen

Hervé Maurice Lafay1 Satcho Lafayen

Sim Lafay et Fabien Lafayen

Sim Lafay Fabien Lafayen2

Mck Lafayen et Jean Mi Okonski

Mck Lafayen Jean Mi Okonski1

Sofiane Gf

Sofiane Gf Sofiane Gf1

Sylvain Mercier et Elie Brigeot

Sylvain Mercier Elie Brigeot

Johann Gillet et Géant Lafay

Johann Gillet Géant Lafay1

Ma Thieu

Ma Thieu

Quentin Tiebois et Aubin Lafayen

Quentin Tiebois Aubin Lafayen

Diallo Ibrahim

Diallo Ibrahim Diallo Ibrahim1

Raph Lafay et Matt-Gab Zombie-Lafayen Rayeroux

Raph Lafay Matt-Gab Zombie-Lafayen Rayeroux

Jo Lafay

Jo Lafay Jo Lafay1

Jordan Bayle et Antoine Lafayen

Jordan Bayle Antoine Lafayen bis

Samy Lafayen et Floran Bail

Samy Lafayen Floran Bail

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc Lionel le Stanc1

Sylvain Michel et Sonny Lafay

Sylvain Michel Sonny Lafay

Lapinos Cretinos Lafayen

Lapinos Cretinos Lafayen Lapinos Cretinos Lafayen1

Geoffrey Ruin et Francois Vivier

Geoffrey Ruin Francois Vivier

Fabien Honda et Bruno Lafayen

Fabien Honda Bruno Lafayen

Quentin Vnwbg et GK Methode Lafay

Quentin Vnwbg GK Methode Lafay

Farid Lafayen et Bigdam Lafayen

Farid Lafayen Bigdam Lafayen

Kevin Kappes et Oli Lafay

Kevin Kappes Oli Lafay

Pierre Lafayen et TedSuke TeddyGecko Takahashi

Pierre Lafayen TedSuke TeddyGecko Takahashi

Raphaël Lafayen et Çois-fran Thé Bio

Raphaël Lafayen Çois-fran Thé Bio

MonyannouLafay Monyannou Lafay

Adrien Pruvost

Adrien Pruvost Adrien Pruvost2

Samuel Duclos

Samuel Duclos Samuel Duclos1

Shiva Cr et Yann Smn

Shiva Cr Yann Smn

Adrien Takeo Fujisawa et Vif Vif

Adrien Takeo Fujisawa1 Vif Vif

Bipbip Lafay et Nessim Melloul

Bipbip Lafay2 Nessim Melloul

Body Flex

Body Flex Body Flex1

Antoine Lafayen

Antoine Lafayen

Yoann Munoz et Yves Dufresne

Yoann Munoz1 Yves Dufresne

Sylvain Mathys Rougier et Nicolas Lafay

Sylvain Mathys Rougier Nicolas Lafay

Omar Mezgouria

Omar Mezgouria

Esthétique, performance ET santé : les 3 facteurs essentiels

10731096_10152872786341064_6808202406930212867_n 10805583_10152872785841064_5256532984187873361_n

10308127_10152872785646064_1356671076638667376_n 10365895_10152872786181064_1820901831640475973_n

 

Si je dois faire un podium, en classant ces facteurs par ordre d’importance, le classement sera celui-ci :

1 – Tenir compte des fondations de notre santé (voir le Tome 2 de la Méthode Lafay, qui sort début décembre)

2 – l’entraînement stratégique

3 – l’alimentation

Ce classement peut étonner car il est coutumier de lire (ou d’entendre) que la nutrition est LE facteur essentiel. Mais, en fait, si l’on tient compte des points 1 (fondations de la santé) et 2 (entraînement), nous pourrons avoir d’excellents résultats, même avec une alimentation de qualité moyenne.

Si beaucoup mettent autant l’accent sur la nutrition, c’est que cette dernière permet aussi de « limiter la casse » lorsque les points 1 et 2 ne sont pas pris en considération.
> Le non-respect du point 1 entraîne des dégradations dans l’organisme que l’alimentation peut réguler en partie (on retarde la « chute »).
> La musculation « classique », lorsque l’on cherche à progresser selon ses codes, provoque un fort stress dans l’organisme (détruire pour reconstruire, dit-on). L’alimentation permet de juguler en partie les effets de ce stress. Elle n’a alors pas pour seule fonction de participer à la croissance après stimulation par l’entraînement. Elle doit « réparer », ce qui explique l’importance qu’elle prend.
De plus, la musculation classique (musculation No pain No Gain) ne tient généralement pas compte du point 1.
Réparer, toujours réparer, un édifice régulièrement endommagé, plutôt que de construire un édifice solide, établi sur de saines fondations…

Il est donc préférable de :
– mettre avant tout l’accent sur les fondations;
– mettre en place un entraînement stratégique qui, cherchant à « vaincre sans combattre », va également tenir compte du point 1. Il s’agit de mettre toutes les chances de son côté pour provoquer la croissance (le développement) en réduisant fortement la destruction (liée au stress infligé à l’organisme). L’entraînement stratégique, alliant cybernétique et stratégie chinoise, a été conçu pour que l’individu se développe, se régénère et puisse durer.

Une fois ces deux premiers points acquis, alors on pourra rechercher l’optimal de la nutrition.

Notons que, si l’on regarde seulement la santé, on constate que des personnes qui tiennent compte uniquement du point 1, sans entraînement athlétique, vont pourtant bien vieillir.
On remarque même que ces personnes peuvent être, à un âge avancé, en meilleure forme que d’anciens sportifs soucieux de diététique.
Autrement dit, une personne qui tient compte avant tout du point 1, sans sport, avec une alimentation « anarchique » peut être en forme à un âge avancé. C’est dire l’importance des fondations.

Le point 1, qui n’est jamais sérieusement abordé, pas plus en musculation que dans le reste de la société, est amplement traité dans le Tome 2 de la Méthode Lafay.

Entraînement stratégique VS entraînement hardcore

tome 2

 

Le Tome 2 de la Méthode Lafay sortira bientôt, en décembre.

Vous y trouverez la version la plus aboutie de l’entraînement stratégique tel que je le propose depuis 10 ans. Cet entraînement stratégique était jusque là dispatché entre le livre vert, Turbo et les nombreux articles de mon site (dont Stratégie de la motivation, paru en 2004).

Le Tome 2, entièrement axé sur la bonne stratégie pour croître et durer, est une synthèse et un dépassement du travail effectué depuis 23 ans et proposé au public dès 2004. Vous allez devenir, véritablement, le stratège de votre développement.

 

Mais qu’est-ce qu’un entraînement stratégique?

Un entraînement stratégique est un entraînement qui recherche l’Efficience et qui en utilise les outils. Fidèle à l’esprit de la stratégie chinoise, il propose comme objectif final : « vaincre sans combattre », c’est-à-dire obtenir du muscle en réduisant, voire annihilant le stress infligé à l’organisme. Il s’agit de vaincre (faire du muscle) mais sans détruire (sans s’auto-détruire). Et sans se considérer comme son propre adversaire.

C’est la première et la seule alternative viable à l’entraînement proposé en musculation « classique », autrement appelée musculation hardcore par certains de ses promoteurs, et revendiquée par eux comme une musculation No Pain No Gain, où la souffrance est inséparable de la progression.

Cette musculation hardcore est axée principalement sur le travail lourd, jusqu’à brûlure et épuisement, à l’aide de nombreuses techniques d’intensification. Ce qui l’intéresse, avant tout, c’est l’apparence et la performance.

A l’opposé, l’entraînement stratégique vous propose de progresser tout en douceur, en évacuant donc le culte de la douleur.

Les performances atteintes (esthétique, force) sont tout aussi élevées qu’avec une musculation « classique » (ou hardcore), mais les risques d’usure et de blessure sont très réduits. L’investissement psychique et physique étant également très réduits, vous pouvez utiliser votre énergie à construire toutes les facettes d’une « vie bonne » et pas seulement à récupérer de vos gigantesques efforts, en espérant vous développer.

Logique du contournement VS logique de l’affrontement.

Logique de la coopération VS logique de la compétition

Sur l’Efficience (objectif et moyen de l’entraînement stratégique proposé par la Méthode Lafay) : http://olivier-lafay.com/2012/02/15/de-lefficacite-a-lefficience-la-nouvelle-voie-du-muscle/

Sur le No Pain No Gain (objectif et moyen de la musculation traditionnelle, qu’elle se fasse avec haltères, poids du corps ou n’importe quel autre « outil ») : http://olivier-lafay.com/2012/07/10/no-pain-no-gain-une-phrase-remarquee/

MTC (médecine traditionnelle chinoise) et Méthode Lafay, par Philippe Cottone (Part II)

Ceux qui parmi vous ont l’habitude de fréquenter ce site savent que la Méthode Lafay a été élaborée en se fondant, notamment, sur une vision de la stratégie propre à la culture chinoise. Si vous voulez en savoir davantage, je vous invite à lire (ou relire) mon introduction au premier article de Philippe Cottone : http://olivier-lafay.com/2014/05/26/mtc-medecine-traditionnelle-chinoise-et-methode-lafay-par-philippe-cottone-part-i/
Les articles de Philippe Cottone permettent une autre approche de cette singularité culturelle qu’est la Chine, telle que largement décrite et analysée par François Jullien.

 

Bonjour,

J’avais prévu, suite à mon premier article, d’aborder, toujours dans le cadre de la Méthode LAFAY, les fonctions d’un autre organe : la Rate.

Cependant, suite aux nombreuses questions soulevées par mon article sur le Foie, il m’a paru plus judicieux d’effectuer une présentation générale de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de ses principes de base.

Avant tout, une rapide présentation de la MTC aujourd’hui :

  • La MTC est reconnue et soutenue par l’OMS
  • Elle est toujours médecine d’état en Chine, pays qui délivre des doctorats dans cette discipline aussi bien qu’en médecine occidentale
  • Au niveau Européen elle est généralement reconnue à quelques rares exceptions près dont la France
  • La France, n’étant pas à un paradoxe près, à créé un DU de MTC à l’université de Montpellier (le co-responsable de cette formation étant le Pr. Eric Marié, auteur du « Précis de médecine chinoise » dont j’avais donné les références en commentaire sur le blog)

Dans de nombreux pays, des services de MTC (et notamment à travers l’acupuncture) sont associés aux fonctions de cliniques et hôpitaux à travers le monde.

Ce tour d’horizon étant fait, abordons maintenant la discipline elle-même :

On pourrait définir, de façon globale et grossière, les caractéristiques principales de la MTC de la manière suivante :

C’est un système médical complet qui possède ses propres outils (acupuncture, Tui-Na, pharmacopée chinoise, ventouses, moxibustion et Qi Gong) et sa façon particulière d’interpréter les causes des maladies, de poser les diagnostics (ou bilans énergétiques) et de concevoir la physiologie.

 
La MTC, pour des raisons historiques et philosophiques, insiste beaucoup moins sur une description minutieuse de l’anatomie  (bien que parfaitement connue) et de la physiologie, que sur :

- les fonctions des Organes et les relations fonctionnelles inter-Organes

- les relations Organes – Aspects psychiques

Comme je l’avais souligné précédemment les fondements de cette médecine sont très anciens et repose sur des concepts philosophiques et une perception de l’univers très éloigné du modèle occidental.

La MTC repose globalement sur trois séries de concepts : la théorie du Yin et du Yang, les 5 éléments (la traductions plus exacte de Wu Xing serait « les 5 mouvements ») et les San Bao (les 3 trésors) que sont Jing (essence vitale), Qi (énergie, souffle de la vie) et Shen (esprit, conscience).

 

yin-yang noir-rougeA l’origine le symbole du Tao était noir et rouge : le feu et l’eau, ce n’est qu’avec l’arrivée de l’imprimerie qu’il est devenu noir et blanc.

 
 
 
 

Le Yin et le Yang

Parmi les piliers de la MTC la notion de Yin et de Yang est probablement le concept le plus important, le plus original, mais aussi le plus difficile à appréhender pour nous occidentaux.

Il s’agit d’un concept à la fois extrêmement simple et extrêmement puissant.

Les mentions les plus anciennes du Yin et du Yang sont probablement celles qui figurent dans le « livre des mutations » (Yi Jing ou Yi King) qui remonte aux alentours de 700 av. J.C1. La représentation Yin Yang se fait alors par des traits discontinus (Yin) et continus (Yang) le Tai Ji quand à lui représentant le Tao (ou Dao), le Tout.

La combinaison par deux de ces traits donne 4 couples, puis par 3 donne les 8 trigrammes.

 

yin yang

 

Enfin, les combinaisons possibles de ces trigrammes donnent 64 hexagrammes qui sont supposés symboliser tous les phénomènes possibles dans l’univers et montrent qu’en fin de compte, tous les phénomènes dépendent de ces deux pôles.

Ces combinaisons heurtent généralement notre logique occidentale qui repose sur l’opposition de contraires (logique aristotélicienne) : les contraires ne peuvent être vrais en même temps. Cette logique a dominé la pensée occidentale pendant près de 2000 ans.

Or, dans la conception chinoise, Yin et Yang représentent des opposés dont les qualités sont complémentaires. Chaque chose, chaque évènement peuvent être à la fois eux-mêmes et leur contraire.

Ajouté à cela, chacune de ces phases porte en elle un germe de la phase opposée (un peu de Yin dans le Yang et un peu de Yang dans le Yin) comme le symbolise les points dans le Tai Ji.

En terme de logique aristotélicienne ce qui est A peut aussi être non-A.

En résumé, Yin et Yang représentent deux oppositions ou complémentarités, dans un certain contexte et selon un certain point de vue qui sert de référent. Que ce soit par opposition ou par complémentarité ces deux aspects sont liés entre eux par la prise en compte du contexte et du point de vue choisi. Il ne s’agit donc pas d’un outil de classement mais de relativisation.

Toute opposition apparente représente une forme de complémentarité à un niveau plus profond.

 

Voici quelques exemples qui permettront de fixer ces principes :

Dans la nature :

  • Le jour est Yang par rapport à la Nuit qui est Yin.

  • En utilisant les bigrammes nous pouvons aussi dire que midi est Yang dans le Yang et minuit Yin dans le Yin. Le matin sera Yang dans le Yin (la nuit Yin, cède peu à peu la place au jour Yang) et l’après midi sera donc Yin dans le Yang.

  • Le printemps est Yang par rapport à l’hiver qui est Yin

  • Le chaud est Yang par rapport au froid qui est Yin

  • Le tiède est Yin par rapport au chaud qui est Yang, mais Yang par rapport au froid qui est Yin

Sur l’humain :

  • Référent d’espace : le thorax est Yang par rapport à l’abdomen qui est Yin. Mais la face antérieure sera Yin par rapport à la face postérieure, Yang.

  • Yin : interne, Yang : externe

  • Droite Yin, Gauche Yang (il est intéressant de noter que les idéogrammes gauche et droite intègrent clairement la notion de Yin et de Yang : gauche intègre le symbole du travail qui est Yang et droit intègre la bouche (qui mange les produits de la terre) qui est Yin)

D’un point de vue thérapeutique :

  • Nature de l’infection : Yang, chaude ou Yin, froide

  • Localisation : Yin interne, Yang externe

 

Si nous rapprochons ces principes de la méthode, il est tout à fait possible, par exemple, de définir une séance selon ses phases :

  • Echauffement : Yang dans le Yin (le pratiquant part d’un état de repos et monte progressivement à un état plus actif)

  • Phase d’exercices : Yang dans le Yang (état le plus actif de la séance)

  • Phase d’étirement : Yin dans le Yang (phase de redescente)

  • Repos complet : Yin dans le Yin

Il est également possible de détailler à niveau plus fin : pendant les exercices les phases d’exercice (actif) à proprement parlé seront Yang Yang Yang (Yang Pur) et les phases de repos seront Yin Yang Yang (Grand Yang, bien que l’on soit en phase très Yang il s’agit d’un repos : on introduit un peu de Yin).

 

yin-yang TrigrammesReprésentation du temps et des points cardinaux en Yin-Yang. Il est à noter que l’Est est à gauche car dans la tradition chinoise l’observateur n’est pas au centre (comme beaucoup de choses dans la conception occidentale) mais placé au Nord …

 

Dernier petit clin d’œil à la méthode : l’expression « mens sana in corpore sano » signifie tout simplement que votre Yang (Esprit) et votre Yin (Corps) sont équilibrés …

J’espère que ces quelques exemples ont permis de mieux appréhender l’un des piliers de la MTC.

Compte tenu de l’importance de l’autre pilier que sont les 5 mouvements (Wu Xing) il est plus sage d’y consacrer un article à part entière … Ce sera donc le suivant.

1 Par la suite, à l’époque des royaumes combattants (476-221 av J.C.), de nombreuses écoles de pensées ont vu le jour et notamment l’école du Yin-Yang qui s’est consacrée à l’étude du Yin et du Yang ainsi qu’à celle des cinq éléments. Cette école était également appelée « école naturaliste » car elle s’efforçait d’interpréter la nature de façon positive et d’utiliser ses lois en faveur de l’homme et non pas en essayant de la contrôler ou de la soumettre (tendance de la science occidentale moderne) mais en vivant en harmonie avec elle. Cette pensée a été ensuite transmise et complétée essentiellement par des écoles néo-confucianistes durant 3 dynasties (Song, Ming et Qing) pour aboutir à un une philosophie cohérente de la nature, de la morale, de l’ordre social et de l’astrologie.

 
Philippe COTTONE

Praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise

168, Bd de la Croix-Rousse

69001 Lyon

http://www.simply-zen.com

Le Tome 2 de la Méthode Lafay est un Méta-Livre. Mais c’est quoi un Méta-Livre?

10731160_10152859430766064_49983843994630603_n

 

 

Le Tome 2 est un Méta-Livre, c’est-à-dire que c’est un livre qui permet de lire un autre livre.

Ce livre ne se situe pas « à la suite » du Tome 1, tel un livre « classique » fournissant des informations complémentaires, il se situe « au-dessus ».

Le Tome 2 permet de lire différemment le Tome 1. Il fournit, clefs-en-main, le recul stratégique dont j’ai déjà parlé dans mes articles (cf : http://olivier-lafay.com/2012/06/26/modele-de-progression-pour-le-deuxieme-exercice-de-la-triade/ ).

En étant « au-dessus » du Tome 1, on voit chaque niveau différemment. Et on peut alors les modifier de façon à les rendre plus productifs, plus adaptés encore à notre cas.

Pour reprendre une métaphore proposée par Denis Tiquet, le Tome 2, ce serait les lunettes 3D permettant de voir un film en 2D (le Tome 1).

Le Tome 2 apporte une dimension supplémentaire : la profondeur. On voit le Tome 1 différemment, on le perçoit mieux et on a encore plus de plaisir à le suivre.

Mais ces « lunettes 3D » ont une caractéristique que n’ont pas habituellement les lunettes 3D : elles permettent AUSSI de modifier le film, pour l’adapter au mieux à nos désirs, sans cependant porter atteinte aux intentions du réalisateur. Le changement est encadré. Vous allez modifier le Tome 1, sans risque. Vous allez modifier… pour optimiser. Vous serez ainsi au plus près de vos besoins : les changements que vous effectuerez ne pourront pas porter atteinte à la logique de la Méthode Lafay. Au contraire : en étant guidé pour modifier chaque niveau, vous allez vous situer au plus proche du fonctionnement profond de la Méthode.

Concrètement?

Vous allez pouvoir lire chaque niveau du livre vert (du 1 au 13) à l’aide du Tome 2. Et vous aurez toutes les indications pour obtenir aisément de meilleurs résultats (esthétique, performance, santé).

Prenons un exemple : vous êtes au niveau 1 dans le livre vert. Vous ouvrez le Tome 2. Vous suivez le Mode d’Emploi du Tome 2, et vous êtes alors guidé pas à pas pour optimiser le niveau 1.

Ceci est bien entendu valable pour chaque niveau.

Toutes les informations nouvelles, les compléments donnés dans le Tome 2, seront assimilés au fur et à mesure de l’optimisation de chaque niveau. En douceur…

La publication de ce Méta-Livre est une première dans le monde de la musculation. Et vous allez voir que cela va révolutionner votre vision de l’entraînement.

Si vous avez déjà été bien « stimulé » par le Tome 1 et les articles du site, vous allez voir que nous allons cette fois… un poil plus loin :)