MUSCULATION , CROSSFIT , BODYBUILDING , VÉGANISME ET AUTRES VÉRITÉS : QUI A RAISON ?

12565368_10153871087186064_7602833103237028962_n

 

Peut-on dire que toutes les opinions se valent?
Ou existe-t-il des opinions plus vraies que d’autres?

Le vegan a-t-il une conception supérieure du lien aux animaux ou une simple opinion divergente, mais égale à bien d’autres?
Le sport “No Pain No Gain” vaut-il le sport pratiqué “en douceur”?
Lui est-il supérieur? Inférieur?

Où est la Vérité?

°

°

– Pour commencer, deux petites définitions –

La réalité de premier ordre = le consensus scientifique + les constatations irréductibles (tomber du haut d’une falaise, par exemple, on en meurt).

La réalité de second ordre = l’interprétation qu’on fait de la réalité de premier ordre.
Ce sont nos croyances sur ce qu’est le monde, les autres, soi-même.
Ces croyances peuvent être plus ou moins fondées.

On peut dire que la réalité de premier ordre fait l’objet d’un consensus, à condition d’être au fait des découvertes scientifiques; ce qui nécessite un minimum de volonté de savoir (d’apprendre).
Cela nécessite aussi de ne pas avoir sombré dans la psychose ou d’autres formes de folie dangereuse (quand on pense, par exemple, pouvoir défier Newton en sautant du haut d’une falaise de cinquante mètres et survivre grâce aux pouvoirs légués par le grand esprit qu’on a prié juste avant).

La réalité de second ordre est celle des visions du monde, des interprétations, des conceptions qu’on se fait de la réalité de premier ordre.
Si le premier ordre était l’objectivité, le second serait la subjectivité.

Le premier problème que nous rencontrons, en réfléchissant un peu est celui-ci : nous avons tous tendance à confondre les deux réalités, à prendre nos réalités pour LA réalité, à prendre nos vessies pour des lanternes, et à les considérer ensuite comme absolues (non négociables).

C’est pour ça qu’il faut examiner ce qu’est une “vision du monde” (une “vérité”) et se demander pourquoi et comment toutes les visions du monde (les opinions) ne se valent pas.

Car, en fait, elles ne se valent pas…

– – – – – – – – – – – – – – – — – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

On peut toujours dire que l’opinion d’un ignorant vaut bien celle d’un savant.
Mais cet avis ne pourra être autre que contextuel (dépendant d’un contexte connu ou inconnu, défini ou à définir).
Celui qui relativise ainsi le savoir du savant doit savoir se relativiser lui-même.

Car la “vérité” est toujours contextuelle.

La vérité du savant dépend d’un contexte, et ce contexte est fait de :
– la culture de son époque (qui l’a façonné);
– ses relations (qui l’ont façonné);
– ses croyances (mixte entre culture et expérience);
– son apprentissage (relatif à une époque).

Boris Cyrulnik nous raconte que, à la fin des années 1950, en fac de médecine, on apprenait aux étudiants qu’un pervers était une personne qui avait des relations sexuelles anormales, dont les relations sexuelles hors-mariage.
La définition scientifique de la norme et de la sexualité, était liée autant à la culture de cette époque qu’aux savoirs scientifiques à disposition (les uns façonnant l’autre, et vice versa).
La norme a évolué et peut-on dire qu’on compte des millions de pervers en France à notre époque, puisque les relations sexuelles hors-mariage sont devenues “normales”?

On voit bien que la “vérité” est contextuelle. Mais il ne suffit pas de dire que toutes les opinions se valent, en s’appuyant, consciemment ou non, sur l’idée que les contextes sont en évolution constante, pour se gratifier lors d’une confrontation d’idées (pour avoir le sentiment de victoire).
En effet, l’exemple de Boris Cyrulnik nous montre bien que celui qui se cultive bénéficie d’un avantage certain : sa vérité est plus largement contextualisée. Il essaie de mieux se comprendre, de mieux comprendre l’autre, de mieux comprendre son époque, l’évolution du monde (ici, on voit que sa vision de la sexualité sera nécessairement plus riche, plus souple).
Il garde plus aisément le contrôle, puisque ses propos contiennent moins d’erreurs. Ce qui lui permet de gérer l’inhibition de l’action (et donc de moins courir le risque d’être malade).
En cherchant la bonne compréhension (du monde, des autres, de soi), il veille ainsi à la qualité de ses relations, ce qui a un impact considérable sur sa santé et son plaisir de vivre.
Il peut également s’avérer très créatif, puisqu’il dispose d’une base de savoirs élargie, lui permettant d’inventer de quoi se gratifier et même de quoi faire évoluer le monde.

L’exemple de Boris Cyrulnik nous montre qu’un simple recul sur le sens des mots peut nous apporter une vision moins superficielle du monde.
Et, comme l’a démontré Hannah Arendt, la superficialité, qu’on soit ou non instruit, est la cause essentielle de la “banalité du mal”.
Le mal qu’on se fait à soi, le mal qu’on fait aux autres.

A quoi cela sert de se plaindre du monde, si on n’est pas en mesure de comprendre pourquoi il est tel qu’il est et de se mettre en mesure de le changer?
A quoi cela sert de vivre si on est persuadé que ce sera une vie de souffrance? Si rien n’a de sens?
Hannah Arendt nous montre que la culture est la solution (des savoirs multiples que l’on pense, met en relation, tout en se pensant soi-même). Le recul critique, basé sur des savoirs larges, est la solution.

N’est-ce pas stupide de passer à côté?

En rattachant la notion de vérité à celle d’épanouissement, on saisit bien que cela mérite qu’on s’y penche, qu’on devrait peut-être s’attacher à être moins ignorant, qu’on devrait accorder davantage de prix à la culture.
Creusons maintenant la notion de vérité.

Quelqu’un d’instruit, de cultivé, prononce une vérité relative, tout comme un ignorant, mais cette vérité est construite sur une base multiple, où de nombreux savoirs, de nombreuses idées, se sont vus confrontés.
Il bénéficie donc d’un contexte plus riche, plus large, que celui de l’ignorant.
Dans le contexte d’une époque et de savoirs existants, ce qu’il dit sera donc plus vrai.
La vérité qui pourrait l’arranger (lui donner un pouvoir) est tempérée par la vérité de multiples savoirs à sa disposition.
Plus il est cultivé, donc, plus il est “libre” dans ses jugements (plus lucide, plus honnête). Plus il peut être nuancé, également.

L’ignorant base aussi sa vérité sur la culture qui l’a façonné, ainsi que ses relations (son éducation). Mais il lui manque les savoirs qui vont lui permettre de relativiser, modifier, améliorer ses croyances.
Il n’a pas confronté son idée de la vérité à d’autres vérités. Et, quand il se trouve face à quelqu’un qui en sait davantage que lui, il peut le nier (le rejeter sans l’écouter) pour éviter d’avoir à remettre en question ses propres croyances.
L’ignorant déclare alors que son opinion vaut celles des autres.
Il fait de ses croyances un savoir, car il confond les deux. Il a cessé d’apprendre et ne veut pas se confronter à l’incertitude.
Le contexte de sa “vérité” est donc très étroit, beaucoup plus étroit que le contexte de celui qui est plus cultivé.

Donc :
1 – On peut être ignorant sans être instruit (contexte très étroit).
2 – Mais on peut être instruit et ignorant (lorsqu’on n’arrive pas à relativiser ses propres connaissances, lorsqu’on ne sait pas en douter, où chercher à les compléter). C’est un contexte étroit.
3 – On peut être moyennement instruit et cultivé. Cela signifie qu’on est apte à remettre en question ses certitudes. Une personne cultivée (qui a appris à prendre du recul sur soi, les autres, le monde) est toujours en disposition d’apprendre. Elle aime faire évoluer sa vision de la vérité. C’est un contexte plus ou moins large.
4 – on peut être instruit et cultivé. A ce niveau, on peut mettre en lien de nombreuses connaissances et faire évoluer souplement notre vision de la vérité. C’est un contexte très large.

Comprendre que ces 4 niveaux existent, c’est comprendre que toutes les opinions ne se valent pas.

La personne instruite et cultivée prononce un jugement qui se trouve à la croisée de multiples savoirs, même si ce jugement est en partie façonné par ses intérêts, ses projets.
L’égo, la volonté de dominance, ne quittent pas le jugement, mais sont tempérés.

La personne ignorante juge selon les valeurs dominantes d’une époque, les vérités superficielles qui courent entre les gens et dans les médias, puisque cette personne ignorante n’a pas appris à remettre en question ce qui lui paraît comme des évidences.
Pour l’ignorant, qu’il soit instruit ou non, le monde s’arrête là où il a cessé de le penser.
Pour l’ignorant, ce qu’il dit “va de soi”…

Le jugement de l’ignorant est un mixte d’opinions auxquelles il n’a jamais réfléchi et de sa volonté de dominance (à laquelle il n’a jamais réfléchi puisqu’il ne sait pas comment il fonctionne).

Il ne s’agit donc (surtout) pas de s’arrêter à dire : “chacun sa vérité”.
Il s’agit de chercher à comprendre comment chacun (et donc soi-même) construit sa vérité. Il s’agit de comprendre comment les vérités des uns et des autres peuvent se mettre en lien, se concurrencer, se hiérarchiser.

La vérité la plus communément admise n’est pas, généralement, la vérité la plus aboutie. Car cette vérité est le plus souvent celle du pouvoir, c’est la vérité que le pouvoir a imposée à tous, pour son propre intérêt.

Dans chaque interaction entre deux individus (entre deux opinions sur la vérité), chacun devrait pouvoir se mettre en condition de :
– se demander où veut l’emmener sa propre volonté de dominance (et comment);
– se poser des questions sur le contexte qui l’a amené à émettre ce qu’il pense être la vérité;
– se poser des questions sur le contexte qui amène son interlocuteur à dire SA vérité.

Bref, chacun devrait être capable de dire d’où il parle, et de chercher à savoir d’où l’autre parle.

Et un moyen simple d’évaluer le niveau d’adhérence d’une personne à ses croyances et à sa volonté de dominance est son refus de dire d’où il parle; et AUSSI son refus d’accepter la position de l’autre (celle qui constitue le contexte de son jugement).
L’ignorant est au fond conscient de ce que l’ignorance ne vaut pas le savoir. Puisqu’il refuse de considérer que son opinion puisse être peu ou mal fondée, voire infondée.
Et il refuse d’accepter d’où l’autre parle (c’est-à-dire le contexte qui conduit l’autre à parler comme il parle, qui peut être un contexte fait de nombreux savoirs).

Le véritable ignorant nie l’autre. Il ne fait pas que le rejeter, il oppose à l’autre un déni formel : “tu n’existes que comme obstacle, pas comme personne.”
L’ignorant instruit rejette mais ne nie pas l’autre. Il va devoir composer avec la personne qui lui fait face pour tenter de la dominer.
La personne cultivée essaie de prendre en elle-même (littéralement : comprendre) le contexte de l’autre. Si elle le domine, elle le fera sur la base d’une reconnaissance de ce qu’est l’autre : son parcours, ses croyances, ses savoirs, ses affects, etc.

Ainsi, en présence de “vérités” qui s’entrechoquent, il faut savoir agir, comme le disait Léonard de Vinci, avec une rigueur obstinée (ostinato rigore) afin d’examiner les contextes, de savoir les articuler, les relativiser, les hiérarchiser…
Tout en modérant ses velléités de dominance, ou tout du moins en les transférant dans une volonté toujours renouvelée de progresser (d’apprendre). Plutôt que de chercher absolument à dominer l’autre, celui dont la “vérité” est différente, il s’agit d’utiliser cette énergie de dominance pour évoluer : la volonté de vaincre décide alors d’utiliser le savoir pour parvenir à ses fins. En voulant dominer l’autre, je me cultive. Et plus je me cultive, plus je sais relativiser, modérer, mon aspiration à la dominance.

Olivier Lafay

°

°
Références bibliographiques :
Paul Watzlawick
La réalité de la réalité
L’invention de la réalité
Les cheveux du baron de Munchausen
Hannah Arendt
Considérations morales
Jugement et responsabilité
La banalité du mal
Henri Laborit
Eloge de la fuite
La légende des comportements
La nouvelle grille
Jean-Louis Le Moigne
Le constructivisme (3 tomes)
Edgar Morin
La Méthode (6 tomes)
Jean-Marc Fert
Apprendre à penser complexe (2 tomes)

Les élèves Lafay sur Facebook, n°50

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 décembre au 31 décembre 2015.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Charles le Lafayen

Charles le Lafayen Charles le Lafayen1

Chris Tel et Alice Pnta

Chris Tel Alice Pnta

Mathieu Oliver et Bruno Guimaraes

Mathieu Oliver Bruno Guimaraes1

Arnaud Isg et Clement Ly

Arnaud Isg Clément Ly

Winie Lafayenne et Charlotte Moreau

Winie Lafayenne2 Charlotte Moreau

Pascal Martin

Pascal Martin Pascal Martin3

Alioune Gueye

Alioune Gueye Alioune Gueye1

Sandra Xavier Bouanich Anhelo

Sandra Xavier Bouanich Anhelo Sandra Xavier Bouanich Anhelo1

Stone Scofield

Stone Scofield Stone Scofield2

Francois Thebault

Francois Thebault Francois Thebault2

Anais Guidal

Anais Guidal Anais Guidal1

Sim Lelafayen

Sim Lelafayen Sim Lelafayen1

Ben Lafay et Ben Lafayen

Ben Lafay Ben Lafayen

Bertillou Lafay – et avec Matt Lafay

Bertillou Lafay Bertillou et Matt Lafay

Guiime ML et Vince Mal

Guiime ML Vince Mal

Kik’s Lafay

Kik's Lafay

Lou Lafay

Lou Lafay Lou Lafay1

JuJu Lafay et Wandal Oulamara

JuJu Lafay Wandal Oulamara

Mickael Potdevin

Mickael Potdevin Mickael Potdevin1

Anaïs Dumont

Anaïs Dumont Anaïs Dumont1

Jejos Lps et Damien Lafayen

Jejos Lps Damien Lafayen

Jason Le Maçon

Jason Le Maçon Jason Le Maçon1

Lia Mlf

Lia Mlf

 

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk

Lily Gremaud

Lily Gremaud Lily Gremaud3

Francesco Lafay et Loïc Melanie

Francesco Lafay Loïc Melanie

François-Xavier Ouvrard

François-Xavier Ouvrard François-Xavier Ouvrard1

Makena Lafayenne

Makena Lafayenne Makena Lafayenne1

Valentin Riber

Valentin Riber avantValentin Riber1

Snakeyes Lafayen

Snakeyes Lafayen Snakeyes Lafayen1

Cali Tom Meunier Cornuel et Caroline K-ro Lafay Delh

Cali Tom Meunier Cornuel1 Caroline K-ro Lafay Delh

William Lafay

William Lafay William Lafay1

Thibaud Molimard

Thibaud Molimard1 Thibaud Molimard3

Hellyza Bat

Hellyza Bat Hellyza Bat1

Tristan Natsho Fliller

Tristan Natsho Fliller

So Lafay

So Lafay

Elo LaFée‎

Elo LaFée‎ Elo LaFée1

Romain Ander

Romain Ander1 Romain Ander2

Timothée Petit

Timothée Petit Timothée Petit1

Gégé Némo

Gégé Némo

Arnaud Le Berrigaud

Arnaud Le Berrigaud Arnaud Le Berrigaud1

Gregory Mollatte

Gregory Mollatte Gregory Mollatte1

Leslie Fonsa et Fox Nino

Leslie Fonsa Fox Nino

Adrien Tz et Antoine Maillard

Adrien Tz Antoine Maillard

Walidinho SO

Walidinho SO Walidinho SO après

Mickaël Roux et Rémi Lafayen

Mickaël Roux Rémi Lafayen

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc Lionel le Stanc2

Guillaume Vogel

Guillaume Vogel1 Guillaume Vogel2

Maxime Lallier

Maxime Lallier

Manea le Lafayen

Manea le Lafayen Manea le Lafayen1

Jérôme le Lafayen

Jérôme le Lafayen Jérôme le Lafayen1

D’jo Lass’Tuce‎

D'jo Lass'Tuce‎ D'jo Lass'Tuce1

Chris Viste

Chris Viste avantChris Viste1

Pascal Carrère-Gée

Pascal Carrère-Gée Pascal Carrère-Gée1

Nicolas Galley et Nabil Belaid

Nicolas Galley Nabil Belaid

Julien Laviale

Julien Laviale Julien Laviale1

Guillaume Potiron

Guillaume Potiron Guillaume Potiron1

Kevin Dubuc

Kevin Dubuc Kevin Dubuc1

Nico Mewy

Nico Mewy Nico Mewy1

Max Husselstein

Max Husselstein Max Husselstein2

Geoffrey Ruin

Geoffrey Ruin Geoffrey Ruin1

Bass Ferry

Bass Ferry après Bass Ferry

Nathan Borie

Nathan Borie Nathan Borie1

Kikitos Lafayen

Kikitos Lafayen Kikitos Lafayen1

Taurus Lafay

Taurus Lafay Taurus Lafay2

Marc Cervera et Jany Zytynski

Marc Cervera Jany Zytynski

Rachid Ait Lah

Rachid Ait Lah Rachid Ait Lah1

Sebastien Lafay Dufloucq

Sebastien Lafay Dufloucq Sebastien Lafay Dufloucq1

Raph Aël

Raph Aël avantRaph Aël après

Samy Ezzahhaf

Samy Ezzahhaf Samy Ezzahhaf1

Stéphane Bellot-Godin

Stéphane Bellot-Godin Stéphane Bellot-Godin1

Florian Strini

Florian Strini Florian Strini1

Nicolas Populo et Xii LeLafayen

Nicolas Populo Xii LeLafayen

Anis Debit et Djé Lafayen

Anis Debit Djé Lafayen

Nicoellia Aparisi et Mickay Lafay

Nicoellia Aparisi Mickay Lafay

Ayoub Belfquih

Ayoub Belfquih

Franck Lafay et Skiing Brice

Franck Lafay Skiing Brice

Jimmy Palka Lafayen

Jimmy Palka Lafayen1 Jimmy Palka Lafayen2

Steven Dumas et Christophe Fournier

Steven Dumas Christophe Fournier

Carlos Alves

Carlos Alves

Tarantini Paul et Sébastien Ruggieri

Tarantini Paul Sébastien Ruggieri

Tyger Fahime

Tyger Fahime Tyger Fahime1

Spim Lafayen et Wally Boulestin

Spim Lafayen Wally Boulestin

Alexandre Petit

Alexandre Petit avantAlexandre Petit après

Damien Moulin

Damien Moulin

Juliien Moorel et Joffrey Zauzau

Juliien Moorel Joffrey Zauzau

Florian Lingois

Florian Lingois

Lee War

Lee War

John Doeuf

John Doeuf

Sébastien Roger Le Louarn et Lfy Alex

Sébastien Roger Le Louarn Lfy Alex

Ramon Le Rousseau et Ghislain Lang

Ramon Le Rousseau Ghislain Lang

Chuck Morray

Chuck Morray

Clément CoutCout et Valentin De Bourg-Palette

Clément CoutCout Valentin De Bourg-Palette

Aaron Junior Derycke

Aaron Junior Derycke2

Cyrille Reyolpud

Cyrille Reyolpud

Luca La Qualunque

Luca La Qualunque Luca La Qualunque1

Franck Martino et Mat Marquilly

Franck Martino Mat Marquilly

François Bodyfit

François Bodyfit

Nico Lr

Nico Lr

Nicolas Martinez et Paul Sabat

Nicolas Martinez Paul Sabat

Lucas Lefebvre

Lucas Lefebvre avantLucas Lefebvre maintenant

Louis Moret

Louis Moret

Shõgun The-Samuraï‎

Shõgun The-Samuraï‎

Mehdi Kadi

Mehdi Kadi

Pablo Rosillo et Ryan Fitt

Pablo Rosillo Ryan Fitt

Mike Sheguey et Nicolas Mury

Mike Sheguey Nicolas Mury

Seb Ouh et Sofiane André

Seb Ouh Sofiane André

Scyra Lafay

Scyra Lafay avantScyra Lafay après

Jo Lafay

Jo Lafay

Les élèves Lafay sur Facebook, n°48

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 octobre au 31 octobre 2015.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Baptiste Caipafini

Baptiste Caipafini Baptiste Caipafini1

Geoffrey Melissa Willame

Geoffrey Melissa Willame Geoffrey Willame

Winie Lafayenne

Winie Lafayenne Winie Lafayenne2

Rémess Kuhn

Rémess Kuhn Rémess Kuhn1

Lucie Lafée

Lucie Lafée1 Lucie Lafée2

Florian Reslinger

Florian Reslinger Florian Reslinger1

Inès By-Inès et Vaness Lafayenne

Inès By-Inès Vaness Lafayenne

Gaëtan Olive-touge

Gaëtan Olive-touge Gaëtan Olive-touge1

Laetitia Dnt

Laetitia Dnt

Samy Ezzahhaf‎

Samy Ezzahhaf‎ Samy Ezzahhaf1

Laure Santerre

Laure Santerre avantLaure Santerre

Nanoo Idir

Nanoo Idir Nanoo Idir1

Lily Gremaud

Lily Gremaud avant-après Lily Gremaud2

Gadzouk le Lafayen

Gadzouk le Lafayen Gadzouk le Lafayen1

Melissa Willame

Melissa Willame1 Melissa Willame2

Herman Kentin et Ken LeCoutre

Herman Kentin Ken LeCoutre

Fiona Sanchez

Fiona Sanchez Fiona Sanchez2

Benoît Hue de Carpiquet de Bougy‎ et Bruno Guimaraes

Benoît Hue de Carpiquet de Bougy‎ Bruno Guimaraes

Ma Rina

Ma Rina Ma Rina1

Flø Ran‎ et Mickaël Roux

Flø Ran‎ Mickaël Roux

Myhnoow Dsrss

Myhnoow Dsrss Myhnoow Dsrss1

Clement Ly et Loïc Thomas

Clement Ly Loïc Thomas

Anais Guidal

Anais Guidal Anais Guidal2

Kevin Owenn Capitaine

Kevin Owenn Capitaine Kevin Owenn Capitaine1

Bertillou Lafay

Bertillou Lafay

Charles le Lafayen et Ben Lafayen

Charles le Lafayen1 Ben Lafayen

Elo Lelafayenne

Elo Lelafayenne

Raphaël Wendel

Raphaël Wendel Raphaël Wendel1

Cris Tal

Cris Tal

Sylvain Cohade

Sylvain Cohade2 Sylvain Cohade3

K-ro Lafay et Charlotte Vezin

K-ro Lafay Charlotte Vezin

Anis Debit

Anis Debit

Damien Lafayen

Damien Lafayen Damien Lafayen1

Matute Catadiano et Rémi Lafayen

Matute Catadiano Rémi Lafayen

Sylvain Mercier

Sylvain Mercier1 Sylvain Mercier2

Tristan Lafayen et William Lafay

Tristan Lafayen William Lafay1

Thibaud Molimard

Thibaud Molimard Thibaud Molimard1

Hervé Le Sale Gosse

Hervé Le Sale Gosse avantHervé Le Sale Gosse

Allan le Cloërec

Allan le Cloërec Allan le Cloërec1

ED Lafay et Réda Minimalist

ED Lafay Réda Minimalist

Quentin Quenault

Quentin Quenault

Sofiane Di Marzio

Sofiane Di Marzio Sofiane Di Marzio1

Taumata Millaud

Taumata Millaud Taumata Millaud1

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk Dali Zarrouk1

Pierre Diebolt

Pierre Diebolt Pierre Diebolt1

Hugo La-Fée et Hugo Rille

Hugo La-Fée Hugo Rille

Anthony Decobert

Anthony Decobert Anthony Decobert2

Arnaud Vovinam

Arnaud Vovinam Arnaud Vovinam1

Nicolas Ehret

Nicolas Ehret

Julian Lafayen

Julian Lafayen

Axel Denis

Axel Denis1 Axel Denis3

Vincent Satcho Lafayen

Vincent Satcho Lafayen

Sim Lafay

Sim Lafay1 Sim Lafay2

Pierre Calteux

Pierre Calteux

Nivram Ng Wilm et Babo Grosso

Nivram Ng Wilm Babo Grosso

Julien Laviale

Julien Laviale Julien Laviale1

Jérôme Ivain et Simön André

Jérôme Ivain Simön André

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc avantLionel le Stanc1

Igor Barré

Igor Barré2 Igor Barré3

Max Husselstein

Max Husselstein2 Max Husselstein3

김재영

김재영 1 김재영

Jean-Baptiste Lacour

Jean-Baptiste Lacour - avantJean-Baptiste Lacour

Lucalafay Lls et Ramon Le Rousseau

Lucalafay Lls Ramon Le Rousseau

Paul Barrère

Paul Barrère Paul Barrère1

François Webulle Lafay et Mickael Mojitoo

François Webulle Lafay Mickael Mojitoo1

Alex Lafayen

Alex Lafayen

Abdel Sama

Abdel Sama Abdel Sama1

Chris Viste

Chris Viste1 Chris Viste3

Moussa Hari

Moussa Hari Moussa Hari1

Taurus Lafay

Taurus Lafay Taurus Lafay1

Dimitri Rodrigues Lafayen et Armand Lafay

Dimitri Rodrigues Lafayen Armand Lafay

Olivier Lafayen et Gaëllois Desbois

Olivier Lafayen Gaëllois Desbois

Francois Thebault et Jimmy Palka Lafayen

Francois Thebault Jimmy Palka Lafayen2

Piotr Lafay et Tarmin Lafay

Piotr Lafay2 Tarmin Lafay

Damien Masante

Damien Masante

Jason Le Maçon et Axel Champrenot

Jason Le Maçon Axel Champrenot

Mike le Lafayen

Mike le Lafayen Mike le Lafayen1

Alexis Watrelot

Alexis Watrelot Alexis Watrelot1

Pascal Martin

Pascal Martin avant Pascal Martin

Mat Marquilly

Mat Marquilly avantMat Marquilly1

Antoine Dartique

Antoine Dartique Anthony Delcourt

Steeve Izback

Steeve Izback Steeve Izback.jpg avant

Fred L’a Fait

Fred L'a Fait Fred L'a Fait1

Geoffrey Ruin et Body Flex

Geoffrey Ruin1 Body Flex

RIen Dutout‎

RIen Dutout‎

Matt Jack Fernandez

Matt Jack Fernandez Matt Jack Fernandez1

Maxime Lallier

Maxime Lallier Maxime Lallier1

Yass Ine et Aaron Junior Derycke

Yass Ine Aaron Junior Derycke

Yann Smn

Yann Smn Yann Smn1

Djallal Lafay Djekrif et Loïc Madec

Djallal Lafay Djekrif Loïc Madec

Nicolas Lafay et Vipère Lafayenne

Nicolas Lafay Vipère Lafayenne

Paps Lafay

Paps Lafay

Florian Strini

Florian Strini

Fabian Tilquin et Dav Pascual

Fabian Tilquin Dav Pascual

Fab Lafay

Fab Lafay Fab Lafay1

Guillaume Lfy et Ma Ni Lafayen

Guillaume Lfy Ma Ni Lafayen

Emizz Lafayen

Emizz Lafayen

Julien Taverna et Joé Des Ruisseaux-Langlois

Julien Taverna Joé Des Ruisseaux-Langlois

Sylvain Lafay

Sylvain Lafay

Madras Sardam

Madras Sardam Madras Sardam1

Sammy Malc

Sammy Malc

Stone Scofield et Clément Galak

Stone Scofield Clément Galak

Maxime Plt et Sofiane André

Maxime Plt Sofiane André

 

Thomas Dalla Costa, de 65 à 90 kgs pour 1m86

MISE A JOUR IMPORTANTE :

Depuis le 4 août 2018, le nouvel ouvrage de la Méthode Lafay est disponible en précommandes ici:

https://igg.me/at/sybernetics

Plus d’informations dans l’article dédié :

SYBERNETICS: PRECOMMANDES OUVERTES !

 

Je m’appelle Thomas,j’ai 20 ans,je mesure 1m86 pour 83kg (actuellement). Je suis monté jusqu’à 90 kgs en prise de masse (photo ci-dessous).

thomas dalla costa2

Je me situe dans le Gard plus précisément à St Christol les Alès. J’ai commencé la musculation en Février 2012 SERIEUSEMENT (training et nutrition) .

Jusqu’en 2011, je faisais quelques abdos et quelques pompes (en séries), puis j’ai fait 3 mois en salle en 2012 mais avec une alimentation pas très équilibrée et un entrainement non suivi. Mon passé sportif est assez conséquent, j’ai toujours adoré le sport. Pour moi, c’est un mode de vie, une passion. Quand je fais pas de sport, je déprime ! (Tennis de table 9 ans), VTT (2 ans) course a pied (1fois/semaine), moto cross, etc…

En 2012, j’ai commencé la musculation. Je suis vraiment parti de loin. J’étais extrêmement maigre (1m85 pour 66kg) mais j’avais un avantage par rapport aux autres : j’étais extrêmement motivé et j’adorais me retrouver en salle pour m’entraîner. Malgré mon manque de connaissances, les résultats sont assez vite arrivés, car comme j’étais quelqu’un d’assez gourmand, j’étais en permanence en excès calorique. Du coup, je donnais suffisamment à mes muscles de quoi se développer. Je mangeais beaucoup mais pas ce qu’il fallait.

thomasdalla

Thomas avant, à 65kg.

En janvier 2012, je me suis regardé dans le miroir et je me suis demandé pourquoi je faisais de la musculation. Je n’étais pas satisfait, je voulais encore beaucoup plus… Mon physique était assez musclé mais j’étais toujours maigre à mon goût et j’avais toujours autant honte de me mettre torse nu… Mes abdos n’étaient pas bien visibles. Je me suis dit que quelque chose n’allait pas du tout dans mon hygiène de vie; j’ai donc commencé à rechercher des infos où j’ai pu, et j’ai petit à petit appris des connaissances dans le monde de la musculation (nutrition, entrainement, récupération etc..). Puis en m’informant encore et encore je suis tombé sur le livre ‘’ la Méthode lafay ‘’ je l’ai donc testée.

Et là, gros choc ! Mon physique se transformait de mois en mois avec une alimentation adaptée bien sûr… Je ne cessais de progresser et de me muscler tout en me faisant plaisir.

Au début, niveau performances, j’étais plus bas que terre, je ne passais pas une traction, je faisais peut-être 15 pompes maximum en me tortillant comme un lézard et pas un dips ! Donc j’avais du boulot mais ça ne me faisait pas peur car j’avais une motivation hors du commun et un mental d’acier. Ma phrase fétiche ->Never give up.

Au début, quand j’ai commencé dans le monde de la musculation, ma phrase était NO pain No gain. Mais je l’ai vite retirée de ma tête : j’ai pu progresser, et même davantage, en m’entraînant intelligemment et sans passer mon temps à forcer.

Je suis actuellement au niveau 3 (3ème boucle depuis que j’ai commencé la Méthode) car mes performances ne sont pas terribles et j’ai peut-être passé trop vite les niveaux, donc je reste beaucoup plus longtemps sur les niveaux là… et bien jusqu’à la stagnation psychologique ET physique ! ( environ 2 à 3 mois). Et je veux prouver que même avec une méthode en poids de corps, on peut se forger un physique bien musclé et endurant et ce, grâce à toi Olivier, que je remercie.

Avant de commencer la méthode, j’avais une revanche à prendre sur moi-même. C’est compliqué à expliquer mais bon… En fait pendant mon adolescence, jusqu’à 14 ans, je ne mangeais que des conneries et mon corps était une ‘’poubelle’’. Donc je me suis pris en main progressivement, j’ai appris à prendre de bonnes habitudes et d’année en année, je me suis construit une diète.

thomas dalla costa4

Pour bien comprendre comment je vois les choses du côté de l’alimentation, il faut comprendre une chose. Chaque aliment que je mets dans mon assiette à  un but bien précis. Je ne mange pas parce que j’ai faim, mais parce que mon corps en a besoin pour se développer. Au fil de mes recherches durant mes premières années d’entrainement, j’ai souvent été exposé à un problème. Je me disais que le régime alimentaire qui allait avec la musculation était quelque chose de très difficile à suivre et que je n’arriverais pas à le suivre très longtemps car je n’aurais rapidement plus de vie sociale, mais j’ai bien appris à manger sainement sans me priver !

Au début, je parcourrais les forums de musculation dans l’espoir de trouver les secrets pour être sec et musclé, chose que je n’ai jamais trouvée. Par la suite, j’ai pris le problème dans l’autre sens. Je me suis penché sur les plus beaux pratiquants de la méthode LAFAY. J’ai lu leurs blogs, leurs articles, décomposé leurs diètes et regardé des heures et des heures de vidéo de leurs trainings. J’ai souhaité en parler avec d’autres passionnés sur les forums et j’en apprenais chaque jour ! Après avoir bien assimilé leurs modes de vie, j’ai décidé de vérifier par moi même en testant la Méthode. Très rapidement, mon corps a commencé à se transformer. Des détails sont apparus un peu sur tous mes muscles : mes abdominaux commençaient à apparaître pour la première fois de ma vie. Je me suis tenu à cette fameuse Méthode car j’avais un plaisir fou à m’entraîner. Je progressais très bien et je mangeais équilibré donc tout était nickel !

Je voulais à tout prix changer car à l’époque, tout au long de mon enfance, beaucoup de mes potes se moquaient de moi car j’étais très mince et presque anorexique. Donc je me suis pris en main et comme j’avais une motivation sans faille, j’ai fait mon bout de chemin, et petit à petit j’ai avancé et je suis arrivé à un physique ‘’ qui me correspond’’ on va dire . Mes résultats sont un genre de vengeance contre ces gens qui m’ont critiqué car, quand ils me revoient, ils sont presque bouche bée. Donc pour moi je pense que tout le monde peut changer, il faut juste s’en donner les moyens et se faire un minimum mal côté entrainement (mais vraiment le minimum possible) et alimentation puis s’y tenir !

Quand je me regarde dans le miroir, je me dis que j’ai pris la bonne voie et que toutes ces séances passées avec la Méthode m’ont fait un bien fou, que ce soit coté sportif et SANTE car la Méthode n’est pas juste de la musculation pour moi. Cette Méthode est un mode de vie, une passion, un art de vivre et tout ça se résume juste à encore remercier Olivier pour cette mine d’or je dirais.

thomasdallacosta

Pour parler Du No pain No gain, quand j’ai commencé la musculation ‘en 2011, j’étais comme la plupart des pratiquants. Je faisais des pompes tous les jours et comme étant non efficient, je me disais que, plus j’en ferais, plus je prendrais de la masse… GROSSE erreur ! J’ai fait ça pendant 1 ou 2 mois et j’ai plus tenu le coup (baisse de progression, baisse de performance etc… J’ai appris ce que c’était l’efficience et depuis un bon moment je l’ai adoptée !

Pour ceux qui n’ont pas encore compris ce qu’est cette notion d’efficience mise au point par Olivier Lafay, je vais le citer :

L’efficience, telle que je l’ai définie, consiste à progresser de manière harmonieuse, avec un maximum d’aisance, en dépensant un minimum d’énergie. Il s’agit de devenir stratège de votre développement, d’être souple, de ne pas chercher à “tout donner”, jusqu’à l’épuisement, à chaque entraînement. Etre un habile stratège, c’est produire à chaque instant l’action ou la non-action adaptée, base d’un entraînement qui soit à la fois efficace et efficient. Comprendre l’efficience permet de devenir un bon stratège. Autrement dit, l’entraînement devient efficient parce qu’on a su développer son potentiel de stratège, après avoir compris ce qu’était l’efficience.

La stratégie, c’est l’ensemble des opérations réalisées dans la recherche d’une victoire à moindre coût. La stratégie, c’est la recherche du chemin de moindre résistance. Il s’agit de savoir réaliser de petites adaptations qui engendreront de grands effets, de faire de petits changements qui engendreront de grands changements. Il s’agit aussi de savoir quand ne pas agir… Lorsque vous prenez du recul pour observer la situation afin d’y effectuer de petits changements générateurs de progrès continus, sans trop d’efforts, vous devenez efficients. Vous créez le recul stratégique. La Méthode promeut, de par sa philosophie et son fonctionnement pratique, une progression ne causant pas une formidable déperdition d’énergie (physique et psychique).

L’affrontement constant avec soi-même (la compétition permanente avec soi-même) est épuisante, énergivore et chronophage. Si vous privilégiez le « no pain no gain », alors vous allez passer du temps à vous entraîner et du temps à y penser (perte d’énergie psychique). Vous allez certainement passer beaucoup de temps à récupérer des dommages physiques et psychologiques que vous vous imposerez… La rage (et le désespoir) de ne pas réussir est une consommation d’énergie… Vous serez peut-être même obligé de vous doper (accélération de la récupération) pour constater des gains satisfaisants.

Cette focalisation aliénante sur le muscle est un frein, ou même un obstacle radical, à votre épanouissement global, car l’énergie que vous lui dédiez n’est évidemment pas utilisable ailleurs.

Subordonner la construction du corps à la construction de soi, c’est comprendre qu’il faut réserver son énergie pour l’utiliser au mieux dans l’optique d’un développement qui ne saurait se résumer à un gros tour de bras (ou à des performances exceptionnelles)… “

Personnellement, la prochaine étape c’est de continuer la méthode bien sûr, de manger sainement , rester NATUREL bien évidemment , PRESERVER MA SANTE , me faire plaisir en m’entraînant et continuer à avoir une vie sociale agréable, continuer mon hygiène de vie que j’ai et qui me va très bien.. ET continuer à apprendre de jour en jour de ma passion LA NUTRITION, QUI CELLE-CI EVOLUE D’ANNEE EN ANNEE. Donc voila, moi je suis de quelqu’un de très large d’esprit , quelqu’un de naturel et je me sens bien comme je suis, puis je suis heureux avec ce que j’ai.

thomas dalla costa1

Avec le recul, j’ai vraiment pris en compte le fait de pouvoir apprendre des choses extraordinaires dans le monde de la musculation et j’en apprends encore de jour en jour. Tout ça pour dire que je me sens beaucoup mieux qu’avant car la connaissance que j’avais aujourd’hui, je ne l’avais pas quand j’étais plus jeune donc grâce à l’évolution d’aujourd’hui, je continue encore à progresser et c’est ça qui est génial. Et j’aime faire part de mes connaissances que j’ai et également en recevoir car on a n’a jamais assez.

Concernant mon physique, mon objectif est d’être encore plus massif sans être énorme.. J’ai quand même pris 19 kg depuis que j’ai commencé mais je voudrais quand même garder un physique assez athlétique. J’aimerais monter vers les 90 kg assez sec, ça m’irait bien. Je vais tout faire pour !

Mon objectif sportif est d’atteindre un mode 25 à la triade (ampli complète), faire 30 tractions complètes et 70 dips en une série, devenir encore plus endurant, tout en conservant une bonne masse musculaire. Car même si j’ai un physique pas mal, je n’ai pas des modes exceptionnels (J’ai validé un mode 20 au niveau 4 à la triade, ce qui est loin d’être énorme !). Mais comme je suis parti de rien, j’ai quand même passé un TRES gros cap !

Voila je voulais encore te remercier Olivier pour ton livre et ta disponibilité envers moi. Tu es un mec en or et ça, personne ne te le changera !