160 kgs au soulevé de terre

Oui, la technique n’est pas parfaite, loin de là 🙂
 
C’est normal, car ce pratiquant Lafay ne fait pas de soulevé de terre (SDT) en temps normal.
1m84 et 82 kgs. Ce n’est donc pas un gros gabarit. Pourtant, il lève 160 kgs du sol, facilement.
Avec une bonne technique et quelques séances pour s’habituer au mouvement et aux charges lourdes, il soulèverait beaucoup plus (je mise sur 20 à 30 kgs de plus).
 
Voilà encore une preuve de l’efficacité de l’approche écosystémique (Méthode Lafay). En étant doux avec soi-même, en s’entraînant peu et pas très intensément, JUSTE AU POIDS DE CORPS, avec des charges légères (pas dangereuses), on peut devenir très fort. Au naturel…
Ne comparons pas avec des gars qui soulèvent 280 kgs en étant chargés comme des mules de compétition.
 
Ceci “relativise” complètement les détracteurs et concurrents de la Méthode Lafay, qui disent qu’elle est limitée. Et qui ne sont guère plus forts ou plus musclés que de nombreux pratiquants Lafay (sauf quand ils utilisent photoshop pour se rajouter du muscle et paraître plus sec).
Ces détracteurs qui sont cassés de partout, et qui régressent déjà, après avoir atteint leurs limites, à même pas trente ans…

Content Protection by DMCA.com

LE PREMIER COACH LAFAY – SEBASTIEN PARRAT

Présentation:

13254253_10154178004601064_3966407226936789215_n“Bonjour,
Je m’appelle Sébastien PARRAT, je suis né à Landerneau (29) et j’ai 36 ans.

Je suis professeur d’EPS depuis 2003 (Licence STAPS « éducation et motricité » – CAPEPS – Université de Bretagne Occidentale – Brest).
Après avoir enseigné aux Mureaux (78), je travaille actuellement à La Force (24) près de Bergerac.
Je réside à Galgon (33) à 5’ de Libourne et 30’ de Bordeaux.
J’ai débuté la musculation « classique » à 16 ans de façon anarchique et par conséquent sans progrès significatifs.
De 18 à 23 ans, entre le football en club et les cours de sport à la faculté, je n’en faisais que de façon très occasionnelle à la salle du campus.

Puis je m’y suis remis sérieusement en 2004 en suivant, chez moi, le programme full-body proposé sur musculaction.com, 2-3h/sem.

Souvent en vacances scolaires loin de chez moi et par conséquent dans l’impossibilité de « soulever de la fonte », j’ai débuté la Méthode Lafay en 2005.
J’ai progressivement abandonné la fonte pour me consacrer exclusivement à la Méthode dès 2006.

La possibilité de s’exercer n’importe où, la compatibilité/complémentarité avec la pratique d’autres sports, le développement de mes pectoraux (jusqu’ici un peu récalcitrant) et la philosophie relative à la méthode ayant, entre autre, motivé ce choix.
Depuis 10 ans, je navigue donc du niveau 2 au niveau 4 (bouclés plusieurs fois) avec un entretien au niveau 2 mode 10 la plupart du temps.
Je fais 2 séances/sem et je réalise les étirements/les 4 piliers 2 fois/sem.
Passionné de sport, en parallèle, je fais également de la course à pied (sorties de 10km ou 15km, 2 fois/sem), du futsal/football, du badminton et du bodyboard.

Convaincu de tous ses bienfaits pour la santé, dès que j’en ai l’occasion, je vante les mérites de la Méthode à mes proches et amis et les guide dans l’univers Lafay quand ils souhaitent débuter la musculation.

J’aspire désormais, en tant que coach Lafay, à y consacrer davantage de temps pour initier de plus en plus de personnes à la Méthode et/ou les accompagner pendant leurs séances.
Fort de mon expérience de pratiquant, de ma formation universitaire et de ma formation avec Arnaud (cf. articles « Sur la voie de l’Efficience avec Arnaud – Parties 1 & 2» publiés sur la page Protéo-System), je vous proposerai un entrainement progressif et stratégique pour « croître (de façon rapide) et durer » en réduisant le stress infligé à votre corps ainsi que le stress psychologique.

Je prendrai en compte vos désirs, vos besoins, votre niveau sportif, vos antécédents médicaux et votre âge pour vous aider à atteindre vos objectifs : mincir, se muscler, améliorer votre condition physique, protéger votre cœur en développant votre endurance, construire et préserver votre santé,…
Pour favoriser vos résultats en diminuant les efforts nécessaires, à domicile ou sur un lieu de pratique proche de chez vous*, je vous expliquerai les exercices, je corrigerai vos positions, je vous motiverai, je vous aiderai, je vous conseillerai,… Accompagné(e) par un coach, vous progresserez plus vite sur la voie de l’Efficience.

« Peu d’efforts, beaucoup d’effets » !

Pour optimiser ces résultats, je pourrai aussi vous donner des conseils en nutrition.
Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter par mail (parrat@me.com) ou par MP sur Facebook.

A très bientôt,
Sébastien.

* proche de Libourne, Bordeaux, Bergerac (et Brest pendant les vacances scolaires)”

 

Voici les liens pour lire la “trilogie” “Sur la voie de l’Efficience avec Arnaud” 😉

https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10153931612238094/
https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10154220166663094/
https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10153986173713094/

Content Protection by DMCA.com

LES 4 PILIERS DE LA SANTE: LES EFFETS !

tome 2Récemment nous vous partagions un article vous expliquant ce que sont les “4 piliers” et leur intérêt pour votre santé.

Un chapitre complet intitulé “les fondations de votre santé” comprenant les exercices pour prendre soin des piliers de votre santé se trouve dans ce livre:

https://www.amazon.fr/M%C3%A9thode-musculation…/…/2851809091

 

Passons de la théorie à la pratique avec ces témoignages de pratiquants sur les effets de l’exercice des 4 piliers de la santé:

 

Témoignages :

« Salut à toutes et à tous, ça fait plus d’un an que je pratique la Méthode, le Tome 2 a totalement changé ma vision des sports, et de la pratique de la Méthode. Là j’explose, je progresse à une vitesse folle tout en étant en paix avec moi même. J’ai évacué une grande partie du No Pain No Gain de mon corps et de mon esprit. Les 4 piliers sont super bénéfiques. » (Fabien Delapierre)

« Ce que les 4 piliers m’ont apporté :
– Je ne souffre presque plus de la sensation d’oppression que j’avais sur la cage thoracique,
– les douleurs que je pouvais avoir dans à la colonne vertébrale ont disparues.
– meilleure posture au quotidien.
– Sensation de faim accrue ( j’ai l’impression )
– Graisses brûlés plus facilement.
– Sensation de bien être extrême à la fin du séance dédiée à ces 4 piliers.
– Joie de vivre accrue au quotidien. »
(Cyril Dsc)

535179_10154161517746064_3796685611859896141_n

« Bonjour, le travail des 4 piliers m’a apporté en 3 semaines:
-un meilleur recrutement de la sangle abdominale lors des exercices d’abdos.
– un meilleur recrutement de la sangle abdominale lors du transverse, je sens tout mon ventre qui participe a l’effort.
– un bien meilleur gainage lors des pompes, plus de mal de dos.
– beaucoup plus facilité et de puissance a H (enroulement),
– libido augmenté ,
– « libération » progressive du cou/trapèze.
– meilleur concentration sur la respiration durant les exos.
– ventre beaucoup plus tonique et joli qu’avant ,
Ces exercices me font tellement de bien que je fais le travail du cou ,et de la flexion arrière juste avant la séance ( 10 sec) avec les étirements, et la je débute la séance complètement calme ,sans pression . »
(Wass Lim)

« J’ai le sentiment que l’exercice des 4 piliers facilite la respiration durant l’effort (boxe francaise), une respiration plus contrôlée, plus efficace. Je fatigue moins vite, je suis plus endurant dans l’effort. Le ventre (les abdos) sont plus toniques. Meilleur contrôle du mouvement (abdos).
Bref, que des bénéfices. »
(Loïc Hartge)

 

En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez lire d’autres témoignages récents de pratiquants possédant déjà le Tome 2 de la Méthode Lafay:

https://www.facebook.com/groups/17045653093/permalink/10153002642913094/

Content Protection by DMCA.com

TÉMOIGNAGE DE JULIEN LAVIALE (de 64 kgs à 84 kgs)

13001099_10154077950311064_7592451527843250321_n 12961708_10154077950821064_7452305569702814095_n

Je me lance, Julien, 34 ans, pratiquant de la méthode depuis 2008, avec des coupures et maintenant assidûment depuis plus d’un an.

J’ai découvert la méthode en 2008, par l’intermédiaire d’un ami. Je la pratique en passant de 64 à 72kg en 2009, à ce moment-là, je n’ai pas conscience encore de sa philosophie, donc je la pratique un peu à ma façon.

Ce qui m’a plu, c’est le fait de pouvoir s’entraîner sans matériel, développer une certaine force et de pouvoir changer son corps.

Depuis cette période, j’ai essayé une méthode avec des outils fonte pour arriver à des blessures aux niveaux des épaules.
Après cette période une grosse remise en question s’est posée « comment faire pour devenir un athlète complet et durer dans le temps ? ».

2014, je replonge dans le livre vert, juste à ce moment-là, le tome 2 sort. Je me l’achète donc pour aller plus loin dans la compréhension de cette méthode « protéo-system » ou « l’art de changer son corps dans un esprit sain et un corps sain ».

Là, c’est la douche froide, toutes mes croyances en musculation s’envolent. Au fur et à mesure de ma progression qui a débuté en décembre 2014, je n’ai rien changé aux exercices du livre vert, je suis exactement à la lettre son processus, première prise de masse, sèche, stabilisation…

Je suis à ma deuxième prise de masse, en un an et demi, je suis passé de 73 kg a 84kg aujourd’hui pour 1m76.

Vous allez me dire « purée, de 64 à 84kg, tu te sens pas lourd ? » et bien NON, je n’ai jamais été aussi en forme de toute ma vie…

Je suis capable de courir des trails de 50km avec un dénivelé + de 3000m, je cours le 10km en moins de 40mn, je peux soulever des charges en soulevé de terre de 200kg, je soulève 120kg au développe coucher, 130kg au squat, je suis plus rapide en boxe, plus vif, depuis 2 ans, je n’ai jamais été malade (avec la nutrition) et aucune blessure.

Actuellement, je me dirige vers les niveaux supérieurs 5/6/7.
Pour moi, peu m’importe qu’Olivier Lafay fasse des séries de 50 dips ou qu’il soit Hulk… je vois juste un homme intelligent qui a créé une méthode efficace sur le long terme.

Croyez en vous, ne vous faites pas violence et écoutez votre corps, avec douceur la construction de soi mène à tout….

Content Protection by DMCA.com

LE GUIDE DU ROUTARD ATHLÉTIQUE

(par Thibaud Molimard)

 

10401040_10153813868836064_5767723485885043371_n

 

Bonjour à tous !

Pratiquant de la Méthode Lafay depuis un peu plus de trois ans maintenant, certains d’entre vous me connaissent grâce aux conseils que j’essaie de distiller sur les carnets d’entraînement du forum, d’autres ont vu ma trombine dans le tome 2, ou encore peut-être avez-vous suivi mon évolution de ces derniers temps via la page officielle de la Méthode Lafay.

En effet, depuis quelques mois, bien que je sois de retour maintenant depuis une semaine en France, je « survivais sportivement » à l’autre bout du monde, en Amérique du Sud. J’ai parcouru cinq pays : Pérou, Bolivie, Chili, Argentine et Brésil.

 

21493_10153813873726064_4666856546681310229_n

 

Un voyage qui me tenait à cœur depuis des années et qui parallèlement à cela m’a imposé la question de l’entraînement sur place. Je plongeais dans l’inconnu et j’ignorais encore avant le départ si j’allais être capable de continuer à pratiquer au moins la Méthode Lafay. Ou du moins une activité physique régulière pour garder une bonne santé et qui ne soit pas impactée par tout ce que j’allais faire et vivre là-bas.

Fallait-il tout stopper et profiter à fond de l’expérience ? Prendre le risque de continuer en ratant éventuellement quelque chose derrière ? J’ai voulu combiner les deux, et c’est une réussite !
Mon challenge en partant était de me maintenir en terme d’esthétisme et de performances, avec l’instabilité permanente de l’environnement.
C’était d’ailleurs une sorte de pari avec moi même.

 

1935196_10153813871016064_3497746833155397557_n

 

La plupart de mes proches supposaient que de toute façon je n’y arriverais pas et qu’éventuellement je reprendrai l’entraînement en janvier. Mais trois mois, c’est très long quand on est seul, et à la fois très court, pourquoi ne pas essayer ?

Dans les faits, on est bien d’accord, c’était souvent terrible hahaha !
Pas de régularité dans les trainings puisque j’étais nomade, pas présent sur une étape plus de 3 à 4 jours. Une alimentation souvent déplorable avec les moyens du bords, parce qu’il a fallu s’adapter à la culture et aux pratiques locales, et manger ce qu’il y avait. Une fatigue accumulée par, d’abord, le décalage horaire, puis des journées éprouvantes physiquement, remplies de découvertes, paysages, rencontres et émotions.

 

Lac Titicaca, Pérou/Bolivie

1964898_10153813870741064_5269106411621069785_n
Un repérage systématique de mon environnement, au fil des petits hôtels et auberges de jeunesse que je visitais au fur et à mesure. Je cherchais de tout. Des chaises, des meubles de différente hauteur, des supports pour fixer mes sangles, une barrière sur un balcon, un angle par ci , un petit bureau pour K2 par là, j’empruntais des chaises à l’accueil de l’auberge s’il le fallait, je prévenais que j’allais faire du sport pour éviter toute incompréhension et selon mon état , si j’avais, disons, une heure devant moi, même si j’étais au beau milieu d’un dortoir, c’était parti, je m’entraînais !

Au départ, j’ai dû faire face à de nombreux freins à un entraînement cadré, stratégique et méthodique que l’on peut pratiquer chez soi :
quasi absence de légumes, peu de fruits, beaucoup trop de glucides dans tout ce que je mangeais, notamment au Pérou et en Bolivie ou personne n’a d’expérience et de connaissance en terme de diététique. Ils mangent, point. Peu importe si c’est trois fois par jour du riz et du poulet sans légumes.

 

La citadelle de Macchu picchu , vue du wayna picchu

1915960_10153813869761064_3895000389022115532_n

 

Impossible de manger à heure fixe et en quantité égale.

Impossible de faire ses courses en supermarché, puisqu’il n’y en a pas là-bas (Pérou/Bolivie) et impossible d’acheter sur les marchés extérieurs pour une question d’hygiène qu’il n’y a pas du tout en comparaison de la France.
Bactéries, parasites et maladies virulentes sont partout, donc j’ai fait avec les moyens du bords.

Gestion des conditions climatiques et de l’altitude, de 0 à 5000m et de -17°C la nuit à 35°C la journée sur les hauts plateaux centraux de la Bolivie (oui ces deux premiers pays m’ont pas loupé..).
Et beaucoup d’autres…

 

Parc national de Toro Toro, en Bolivie

10378277_10153813870401064_5980670315067905116_n

 

Mon poids a fait le yoyo pendant trois mois.La veille du départ, je pesais très exactement 80,4 kg, pas vraiment sec mais tout de même athlétique. Je suis descendu à presque 72 kgs dès le premier mois et demi. L’impact psychologique a été très difficile à gérer, surtout parce que je ne pouvais pas lutter contre cette perte de poids, à moins d’abandonner en grande partie tout l’intérêt de mon voyage, en restructurant complètement mon environnement comme vous et moi pouvons le faire chez nous, mais je ne voulais pas.

 

1913876_10153813872146064_1095650718009221401_n

 

Ce premier gros mois, bien que très compliqué, m’a apporté une relation différente à mon corps. Savoir le respecter malgré ces barrières et accorder dans l’entraînement une place encore plus grande à sa Gestion Stratégique (cf Tome 2 de la Méthode Lafay).

Le temps d’arriver au Chili où je savais qu’une sorte de « modernité européenne » reviendrait, j’ai tout axé sur les perfs plutôt que sur mon poids, que j’allais faire remonter ensuite avec un peu plus de confort alimentaire.

 

1517498_10153813871321064_8830243601014557968_n

 

Parlons technique.
Je continuais toujours les trainings malgré la malbouffe, dans les endroits les plus improbables qui soient, en jouant avec les TAS (technique anti stagnation), en respectant scrupuleusement les amplitudes, en remplaçant A12 par A6 en 2ème exercice pour une question pratique…

Je ne suis jamais allé au delà du niveau 8 et j’étais déjà en boucle depuis un moment. Pour le sur place, j’ai choisi de rester tout le long sur le niveau 4, simple à mettre en place dans ce genre d’environnement, brut, terriblement efficace, monumental en terme de sensations, radical pour juger de la congestion, et donc de l’état de fatigue ou non. Bref, faites le niveau 4…

 

1979500_10153813871681064_7219521636276957840_n

 

Pour les tractions, j’ai tout remplacé par des tirages plus ou moins horizontaux au TRX (sangles de suspension), uniquement en pronation, à raison de six séries sous forme de mode, là aussi, avec le même temps de récupération. On peut considérer que c’était des formes dérivées des exercices C et leurs variantes sous les chaises.

Je n’ai fait AUCUNE traction classique en 3 mois, je dis bien aucune, si ce n’est le tout dernier jour avant de prendre mon vol retour le soir, où je me suis entraîné à Rio dans une salle de fitness. Le premier essai étant gratuit, avec enfin une station de dips décente et une barre de tractions, j’ai décidé de rejuger proprement de mes perfs, et j’ai pu me peser.

 

1486656_10153813870056064_354783651231075003_n

 

Le résultat était assez hallucinant.

Avant départ, je venais d’attaquer le niveau 4, j’étais tranquillement en train de monter la triade, sur un mode 12 validé sans problème.
J’ai refait exactement les même perfs le dernier jour, certes avec un peu plus de mal sur les tractions, mais avec une exécution parfaite. 4 kg en moins sur la balance (76 kg) mais 5 de plus qu’en Bolivie hahaha !
Et un résultat esthétique plus qu’appréciable pour moi.

De retour ici, tout me semble beaucoup plus facile, facile à cadrer, à suivre. Le retour est terriblement difficile : émotionnellement c’est une chose, mais pour la reprise d’un entraînement stable c’est un boost énorme qui m’arrive en pleine figure. Mon poids va remonter petit à petit, mes perfs vont suivre car l’alimentation chapeautera le tout, j’ai enfin pu reprendre A12 et retrouver ma maudite barre de tractions !

 

Glacier Perito Moreno, Patagonie Argentine

1917755_10153813871196064_2269361602960866454_n

 

Ces trois mois ont été une formidable épreuve mentale et physique pour moi, mais j’en ressors avec une approche différente de l’entraînement et de la relation au corps et à l’esprit. Et si j’ai bien compris une chose au cours de ce voyage, c’est que pour s’entraîner efficacement, il faut aussi une forme de confort pour cadrer son environnement, fonder ses repères et progresser sur le long terme, tout en respectant son corps.

Le confort est un luxe que je n’ai pas eu là-bas mais, malgré ça, grâce à la méthode Lafay et son approche, ses TAS, sa devise appliquée de « peu d’efforts, beaucoup d’effets, ça m’a permis de lâcher du lest quand il le fallait et les gaz quand je le pouvais.

Elle m’a tout simplement permis de survivre au milieu de l’inconnu.

 

La statue du Christ Rédempteur, Rio de Janeiro (Brésil)

1936918_10153813874696064_5619537283750910121_n

 

Aujourd’hui je reviens avec une motivation décuplée.
Profitez de ce confort pour prendre soin de vous, de votre corps, de votre esprit. Utilisez-le pour atteindre vos objectifs, vous avez tous les outils… Servez-vous en !

Bon training 😉

 

1098314_10153813874476064_700089503095793673_n

Content Protection by DMCA.com

Les élèves Lafay sur Facebook, n°49

Voici quelques unes des nombreuses photos qui ont été postées sur mon mur facebook, du 01 novembre au 30 novembre 2015.
Tous suivent la Méthode, soit 2 à 3 entraînements par semaine, sans charges additionnelles, selon la devise « mens sana in corpore sano ». Certains sont des pratiquants aguerris, d’autres s’entraînent depuis peu.
Tous ont adhéré à la polyvalence athlétique proposée par la Méthode, que ce soit pour briller dans leur sport de prédilection (arts martiaux, triathlon, rugby, tennis de table, etc), ou pour juste avoir le plaisir de vivre dans un beau corps, en pleine forme.
Vous pouvez cliquez sur ces photos pour les agrandir et voir ainsi de plus près les excellents résultats de la plupart d’entre eux.

 

Charles le Lafayen

Charles le Lafayen1 Charles le Lafayen2

Alice Pnta

Alice Pnta

Yohan Lassagne

Yohan Lassagne Yohan Lassagne1

Alexis Genin

Alexis Genin

Céline Levix

Céline Levix

Jérôme le Lafayen

Jérôme le Lafayen Jérôme le Lafayen1

Marie Flahaut

Marie Flahaut

Geoffrey Melissa Willame

Geoffrey Melissa Willame Geoffrey Willame

Ben Lafayen

Ben Lafayen Ben Lafayen1

Anaïs Dumont

Anaïs Dumont

Paul Barrère

Paul Barrère Paul Barrère1

Jason Le Maçon

Jason Le Maçon Jason Le Maçon1

Magalie Poncet

Magalie Poncet Magalie Poncet1

Stone Scofield et Matt Jack Fernandez

Stone Scofield Matt Jack Fernandez

Sylvain Cohade

Sylvain Cohade Sylvain Cohade1

Melissa Willame

Melissa Willame Melissa Willame1

Hugo Rille

Hugo Rille Hugo Rille1

Jak Man

Jak Man Jak Man1

Anais Guidal

Anais Guidal1 Anais Guidal

Titai Anas et Christophe Streicher

Titai Anas Christophe Streicher

Aubin Lafayen

Aubin Lafayen Aubin Lafayen1

Bertillou Lafay

Bertillou Lafay avant Bertillou Lafay

Pascal Martin

Pascal Martin Pascal Martin1

Francois Thebault

Francois Thebault1 Francois Thebault2

Cali Tom Meunier Cornuel

Cali Tom Meunier Cornuel Cali Tom Meunier Cornuel1

JohnJohn Lafay et Med Amine Yousfi

JohnJohn Lafay Med Amine Yousfi

 

Cris Tal

Cris Tal1 Cris Tal

Bubulle Gum et Clement Ly

Bubulle Gum Clement Ly

Stéphane Trebosc

Stéphane Trebosc Stéphane Trebosc1

Elo LaFée

Elo LaFée Elo LaFée1

Jonathan Veraghe et Lena Richard

Jonathan Veraghe Lena Richard

Wally Boulestin

Wally Boulestin avantWally Boulestin après

Jessica Faye

Jessica Faye Jessica Faye1

Julien Taverna

Julien Taverna

Raf Zx et Julien Laviale

Raf Zx Julien Laviale

K-ro Lafay

K-ro Lafay3 K-ro Lafay2

Frédéric Tonnellier et Gaëtan Olive-touge

Frédéric Tonnellier Gaëtan Olive-touge après

Kevin Dubuc

Kevin Dubuc1Kevin Dubuc

Winie Lafayenne

Winie Lafayenne4 Winie Lafayenne5

Parker ML et Michael Potdevin

Parker ML Michael Potdevin

Niko Mewy

Niko Mewy Niko Mewy1

Lily Gremaud

Lily Gremaud Lily Gremaud1

Maxime Lallier

Maxime Lallier

Francky Lafayen

Francky Lafayen Francky Lafayen1

Makena Lafayenne

Makena Lafayenne avantMakena Lafayenne après

Sim Lafay et Nicolas Ehret

Sim Lafay Nicolas Ehret

Mathilde Atalao Ruiz

Mathilde Atalao Ruiz Mathilde Atalao Ruiz1

Pierre Brebant

Pierre Brebant avantPierre Brebant après

Reivax Lafayen

Reivax Lafayen Reivax Lafayen1

Lia Mlf

Lia Mlf

Simon Grandemange

Simon Grandemange

William Lafay et Dylan Lafayen

William Lafay Dylan Lafayen

Sahra Mllu et Titia Lafay

Sahra Mllu Titia Lafay

Valentin Riber

Valentin Riber1 Valentin Riber

Lionel le Stanc

Lionel le Stanc Lionel le Stanc1

Stella Cadente

Stella Cadente

Vincent Bruno et Geoffrey Ruin

Vincent Bruno Geoffrey Ruin

Valentin Sayan

Valentin Sayan

Tiffaine Chausson

Tiffaine Chausson

Guillaume Maucolin et Jonathan Baha

Guillaume Maucolin Jonathan Baha

Anthony Decobert

Anthony Decobert Anthony Decobert2

Clément Galak et Mickay Lafay

Clément Galak Mickay Lafay

Benjamin Mrc

Benjamin Mrc Benjamin Mrc1

Dali Zarrouk

Dali Zarrouk Dali Zarrouk1

Francois Vivier

Francois Vivier Francois Vivier1

Marcin Bauza

Marcin Bauza Marcin Bauza1

Yaw Nee

Yaw Nee1 Yaw Nee

Florian L’bird

Florian L'bird Florian L'bird1

Steve Loiseau et Axel Denis

Steve Loiseau Axel Denis

Adrien Henric

Adrien Henric

Fred L’a Fait

Fred L'a Fait Fred L'a Fait1

Damien Moulin

Damien Moulin Damien Moulin1

Aurélien Herbays et Jonathan Sanna

Aurélien Herbays Jonathan Sanna

Guillaume Plantamp et Yann Smn

Guillaume Plantamp2 Yann Smn

Gregory Mollatte

Gregory Mollatte3 Gregory Mollatte1

Pitcheey Lafay

Pitcheey Lafay avantPitcheey Lafay après

Marc Astor et Nevyts GT

Marc Astor Nevyts GT

Guillaume Fabre

Guillaume Fabre Guillaume Fabre1

Guillaume Potiron

Guillaume Potiron Guillaume Potiron1

Kevin Maison

Kevin Maison Kevin Maison1

Yann C.

Yann Cecilie Ier

François Lafayen

François Lafayen

Guite Lafayen et Piotr Lafay

Guite Lafayen Piotr Lafay

 

Loic Conetta

Loic Conetta Loic Conetta1

Ramon Le Rousseau

Ramon Le Rousseau Ramon Le Rousseau1

Julien Rimbaud

Julien Rimbaud

Pascal Carrère-Gée

Pascal Carrère-Gée Pascal Carrère-Gée1

Julian Lafayen

Julian Lafayen Julian Lafayen1

Frédéric Thuillier

Frédéric Thuillier avantFrédéric Thuillier après

Max Husselstein et Franck Lafay

Max Husselstein Franck Lafay

Chris Viste

Chris Viste Chris Viste2

Vipère Lafayenne et Guiime ML

Vipère Lafayenne Guiime ML

Brice Laurent et Romain Ander

Brice Laurent Romain Ander1

Luigi Lotito

Luigi Lotito Luigi Lotito1

Teddy Gecko et Antoine Maillard

Teddy Gecko Antoine Maillard

Shõgun The-Samuraï‎

Shõgun The-Samuraï‎

Alexandro Lfy et Tristan Lafayen

Alexandro Lfy Tristan Lafayen

Taurus Lafay

Taurus Lafay1Taurus Lafay

Body Flex et Jimmy Palka Lafayen

Body Flex Jimmy Palka Lafayen

Pablo Rosillo

Pablo Rosillo avantPablo Rosillo après

Romain Benmira

Romain Benmira avantRomain Benmira1

Seb Lafay et Herman Kentin

Seb Lafay Herman Kentin1

Yeranos Lafayen

Yeranos Lafayen avantYeranos Lafayen après

Gatien Roux

Gatien Roux

 

Content Protection by DMCA.com

Le Tome 2 : une révélation pour Arnaud

12341596_10153786350569920_1151219666187978747_nVous aurez sûrement cherché une façon simple et économique de faire une activité sportive sans vous sentir obligé d’aller en salle ou appartenir à une équipe dans le cadre d’un sport collectif. Peut-être aurez-vous cherché sur internet ce qui correspondait à votre attente et vous vous serez arrêté sur une méthode de musculation (pourquoi pas) qui propose 110 exercices sans matériel. Le livre n’était pas cher, à priori on peut pratiquer cela à la maison….. Objectif 1 atteint.

 
 
 

Vous aurez survolé les pages du début et aurez décidé d’attaquer sérieusement la page 39. Vous êtes monté dans les modes au fur et à mesure des niveaux, aurez partagé vos sensations, réussites et échecs sur les forums, bouclé, rebouclé, progressé. Vous vous êtes plu dans les miroirs, cherché à progresser encore, buté contre….vous-même ! Vous aurez essayé encore, capitulé, abandonné peut être. Pourquoi ??? Comme vous, j’ai lu le livre vert, en diagonal. J’ai appliqué sans vraiment comprendre. Le miroir m’a renvoyé quelque chose qui ressemblait à mes attentes, mieux même. Donc, globalement tout allait bien jusqu’au moment où le miroir stagne, et que je n’arrive plus à progresser. Découragement.

 

Avant la Méthode

12311242_10153786351414920_472310100052639222_n

 

N’étant pas du genre à capituler tout de suite, je me mets en mode ODT. Après tout pourquoi pas, à mon âge l’entretien c’est mieux que rien (il me suffit pour cela de lever la tête et de regarder autour de moi). Et je reste comme cela pendant 2 ans. Pourtant sur les forums et réseaux sociaux, ça parle de plein de trucs qui seraient le cœur de la méthode. En tout cas, je ne prends pas le temps de m’arrêter pour comprendre et d’ailleurs du temps j’en ai peu, d’où mon choix pour cette méthode. Même avec « Turbo »je ne capte pas. Tant pis, on n’est pas Superman non plus.

 

Puis sort le Tome 2. J’achète le bouquin, ne sait-on jamais. Cette fois, je prends mon temps, je le lis deux fois, je me pose, je comprends…..et j’avance !!! Une révélation. J’y trouve des points abordés dans les deux premiers livres mais expliqués différemment, du moins je le ressens comme cela. Cette fois ça me parle. C’est pour moi moins brut de décoffrage, plus explicite. Ce qui ne me touchait pas, je l’intègre. J’apprends des notions nouvelles : l’Efficience (et notamment dans le cadre de la boucle…j’avais rien compris), les Fondations de ma santé, les 4 piliers. Je bannis définitivement le « No pain no gain » que je pratiquais malgré moi au début et qui aujourd’hui, avec le recul dû à cette méthode, ne m’avait apporté que blessures et frustrations.

 

Maintenant

12313840_10153786351189920_7873185661428487535_n

 

Aujourd’hui, je progresse. Je ne prends pas de centimètres ou peu, ce n’est plus mon objectif. J’en perds même un peu, à la ceinture, ça tombe bien. Je vais bien, très bien même. Je ne force jamais. Je n’ai plus aucune blessure ni douleur. Tout est fluide. La progression pourrait bien sûr être physique. Il me suffirait pour cela d’accélérer un peu, mais pas trop, de manger plus, de monter un peu plus dans les niveaux si nécessaire. C’est assez simple : Les mécanismes sont si bien expliqués dans le Tome 2, surtout pour moi qui ai du mal à assimiler. Ma progression est autre. J’ai fait sauter les verrous. Et ce n’était pas mon objectif de départ pour la simple raison que jamais je n’ai pensé que cela était possible. Quand la porte est ouverte, on se sent bien dans sa tête, bien dans sa peau et on progresse….sans jamais forcer. J’en ai fait ma devise quel que soit le sujet et/ou le contexte. Essayez, vous verrez. Vous serez bluffé.

Content Protection by DMCA.com

Témoignage d’Etienne

Avant-après (après 6 mois de pratique)

12231460_10206157769955904_579018740_n (1) 12208152_10206157773555994_104562589_n

12212145_10206157770235911_1663915830_n (1) 12212448_10206157773715998_809568619_n

 

12231342_10206157770315913_1331879639_nJ’aimerais moi aussi expliquer mon parcours avec la méthode. Je m’appelle Etienne, et grâce à une bonne motivation et à la méthode Lafay, j’ai pu à la fois obtenir un physique que j’apprécie tout en améliorant mes performances physiques et sportives dans mes précédents sports. C’est en 2011 que j’ai découvert la méthode, j’ai très rapidement eu des résultats ayant conjointement eu un physique de base très mince (voire maigre à tendance squelettique < 50kg). Après une prise rapide plusieurs kilos de muscle, et ce, en suivant “simplement” le cours de la méthode et sans réellement modifier mon alimentation (simplement en subvenant à mes nouveaux besoins).
 
J’ai rapidement commencé à refaire du sport en parallèle de la méthode : la prise de volume ou le “dessin du muscle” n’était pas mon objectif principal de l’époque. J’avais alors repris confiance en moi et en mes possibilités, les résultats étaient sans appels. Par exemple, à raison d’un même entraînement de basket, après une pratique régulière de la méthode (3 fois par semaine), mon endurance s’est révélée bien meilleure qu’auparavant, ainsi que ma résistance aux chocs et ma force dans les duels. Je n’avais pas (et je ne pense toujours pas non plus) avoir un physique extrêmement massif, mais cela m’avait permis d’être bien mieux avec moi-même et avec la facilité de pouvoir tenir le rythme dans mon “sport loisir”.
 
Suite à cela, j’ai commencé à délaisser peu à peu la méthode au profit du reste, sans pour autant perdre l’aspect utilitaire de celle-ci : garder une bonne alimentation, rester en forme, maintenir la condition physique, etc. Cela étant, je n’ai plus le temps de pratiquer ce sport depuis plusieurs mois et pour le reste de cette année (pour cause de départ en Erasmus avec mon école de commerce, et aussi pour d’autres raisons). Je me suis alors recentré sur la méthode en adoptant un nouvel angle d’approche et avec de tous nouveaux objectifs depuis fin Février dernier.
 
12208073_10206157773635996_1032745690_nEn outre, même si je ne cherchais pas non plus à devenir le nouveau Charles (n’étant pas un “fan” avéré des 4000 kcal/jour), mes séances ont tout de même radicalement changé ! Je me suis recentré sur le nouveau livre, où sont notamment évoqués les 4 piliers. Ces derniers m’ont permis d’appréhender les exercices du livre vert d’une toute nouvelle manière. A la base, même si je n’étais pas très friand des exercices “extra” (comme les exercices de souplesse, etc.) j’ai décidé de me pencher sur ces fameux piliers et le résultat est sans appel : je ressens clairement un meilleur fonctionnement de mes muscles pendant les efforts en séance. Je me sens aussi plus souple, plus reposé, plus à l’aise, et plus serein. On se sent vraiment plus puissant, même si c’est drôle à dire…
 
Avec tout ça, j’ai aussi préféré les séries courtes aux séries longues, en adoptant les stratégies de boucle et de mini-boucle. J’ai par ailleurs changé de stratégie globale en splitant parfois mes séances (jusqu’à parfois tourner à 4/5 petites séances par semaine). J’adapte la méthode à mon emploi du temps en le faisant toujours de manière stratégique de façon à ne jamais brusquer trop mon corps, et aujourd’hui je le sens et cela se voit sur moi.
 
Mon alimentation, elle, n’a pas “énormément” changé même si j’avoue manger un peu plus qu’auparavant tout en ayant rajouté une “collation” (quel drôle de mot haha) par jour, soit : un fruit, une céréale et une petite bricole, cela dépend. Et ceci, bien sûr en addition de mon alimentation journalière assez protéinée.
 
12208062_10206157773595995_933369105_nEn bref, pour moi cette méthode m’a paru très complète et je pense qu’elle permet à tout le monde de trouver son bonheur de façon seine et sans se brusquer. On prend les chemins qu’on veut avec la méthode, et on le fait avec soi, pas contre soi (à se repousser, se pousser à l’échec constamment, etc) et c’est surtout ça que j’ai aimé dans la philosophie des livres Lafay : simplement, en douceur et par la diversité de ses exercices et de ses possibilités (par exemple : je rajoute parfois des isolations aux haltères pour certains muscles, essentiellement pour le biceps). Alors pour ses quelques livres, ses conseils et ce suivi inédit depuis de nombreuses années : merci encore Olivier. Et merci à tous les Lafayens qui permettent à cette méthode de musculation de percer toujours plus parmi les français et dans le monde,

Content Protection by DMCA.com