Méditation : COMPRENDRE LE CONTEXTE

meditation1

 

Peut-être faudrait-il prendre du recul et saisir que la méditation est révélatrice de l’absence pour l’individu de relations humaines gratifiantes.

Dans un monde où l’on promeut la lutte permanente pour la dominance, jusqu’au coeur du couple (promotion de l’infidélité et du pouvoir acquis par tous les moyens sur l’autre, qui est perçu comme un objet), il est intéressant de noter que la grande solitude qui en résulte va de pair avec la mode foudroyante de la méditation…

Venue de cultures où les relations humaines sont peu gratifiantes, la méditation s’impose chez nous, car elle comble un manque que la plupart des gens, ignorants de leurs déterminismes et besoins, n’arrivent pas à bien comprendre.

La méditation, perçue comme nécessite vitale, devenant phénomène de mode, exprime une terrible souffrance relationnelle…

Quand on est épanoui sexuellement, quand on a sa dose de caresses, de relations humaines gratifiantes, quand on veille à la qualité de ses relations (comme je l’explique dans le tome 2 et de nombreux articles pas encore tous bien compris), la méditation est très peu utile.

C’est une bonne rustine en cas de relations humaines peu satisfaisantes, c’est vrai. Et c’est éducatif (ça permet de mieux se ressentir).

C’est pourquoi je mets au menu des références du tome 2 (hé oui) des ouvrages d’un auteur de livres de méditation incontournable. Et j’y amène les gens en leur expliquant le travail du ventre et l’importance du Hara…
La méditation étant un outil d’accès à ce Hara.

Mais, si vous baisez avec joie, très régulièrement, si vous caressez et êtes caressés bien souvent, si vous évoluez dans un milieu qui vous aime et vous reconnaît, si vous pratiquez la musculation de manière méditative (en oubliant votre égo, sans violence faite à soi), si vous êtes capable d’une profonde relation esthétique au monde (jouissance des arts), alors votre Hara ira très bien

Et vous mettrez de côté la méditation.
Il est inutile de se « recentrer » quand notre approche des relations nous permet d’être bien centré, qu’on sait décharger et se remplir (de joie de vivre et d’amour/affection).

Vous verrez alors la méditation comme ce qu’elle est : un outil de plus dans la boîte à outils du « développement personnel », vous savez ce concept bien de notre époque, qui vous propose des recettes pour mieux vous adapter à cette société malade, sans jamais prendre le temps de la réflexion, et qui vous fait croire que cela vous permettra d’accéder au… bonheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s