LE MERITE N’A RIEN A VOIR LA DEDANS

12239507_10153729593096064_1283497177342299293_n

 

(Par Maxime Bratanoff, préparateur physique)
 
Suite à la publication de l’article d’Olivier Lafay sur la blessure du sportif Lazar Angelov, j’aimerais vous parler du « Mérite », notion très largement entonnée dès qu’il s’agit de justifier les actions productrices de résultats de l’idéologie NPNG (No Pain No Gain = Pas de douleur, pas de progrès).
 
Ce petit texte viendra encore enfoncer le clou sur les conditionnements que nous tâchons de déconstruire jours après jours au sein des espaces de l’Univers Lafay.
 
Il s’agirait de respecter des athlètes parce qu’ils ont du mérite de s’engager dans cette longue route de la transformation corporelle ou de l’entrainement pour gagner une compétition importante.
 
Le jour où Djokovic gagnera Rolland Garros il y a de fortes chances que nous entendions: « il l’a bien mérité après toutes ces tentatives, toutes ces années si proche du but. »

 

12227712_10153729592586064_6847926884796706133_n
 

Une société néo-libérale utilisant un répertoire d’idéaux forts, affichant des modèles publicitaires, des slogans de gagnants, d’athlètes infatigables, déterminés et forts; ceci est finalement l’héritage malheureux des idéaux spartiates du sacrifice, et il y a encore 80 ans, des discours d’Adolf Hitler sur ce que doit être un Homme avec un grand H face à la rudesse de la vie.
 
Egalement des discours sur le sens de la vie de Steve Jobs (idole d’une génération), quasiment érigé au rang de martyr et héro parce qu’atteint du cancer, alors que cet homme de par sa lutte pour la dominance , a bousillé la vie de millions de petits travailleurs en Asie pour la gloire et l’argent, pour le Mérite…
 
Mérite et lutte pour la dominance s’entrechoquent…
Mais il ne devrait pourtant s’agir plus seulement d’obtenir, de gagner sans mesurer les conséquences sur l’écologie des systèmes; il devrait s’agir de jouir sans détruire l’autre ou soi (son corps/esprit) de procéder à des jeux à sommes non nulles dans toute relation.
 
« Pour le constructiviste, la vie est un jeu à sommes non nulles. Les joueurs gagnent tous ou perdent tous. La condition sine qua non de toute vie sociale n’est pas la compétition mais la coopération. Mais le prix d’une telle conception du monde est qu’ il faut remplacer la notion d’objectivité par celle de responsabilité. »
(Lynn Segal)
 
C’est cela s’interroger sur le « Savoir-Quoi »dont parlait Norbert Wiener, père de la Cybernétique: exercer un savoir-faire qui pose la question de la conséquence de ses actions sur son environnement. Gérer les ressources et éviter le gaspillage (relationnel, énergétique…)
 
Nous l’aurons compris, le mérite est une illusion qui mène aux pires des maux.
 
Je vous laisse avec cette implacable démonstration de Pierre Fayard et Eric Blondeau dans leur livre la Force du paradoxe:
 
« MERITER: un verbe faussement magique. Mais au nom de quoi affirmer que c’est le moment de mériter quoi que ce soit dans la vie, au sport, au travail, en couple alors que l’on a pas joué et que l’autre peut avoir le même espoir mais opposé?
Croire « mériter » revient à s’infantiliser, à se déresponsabiliser face à l’épreuve de vérité qu’est la rencontre, l’évènement à venir. »
 
« Cette auto-désinformation pave le chemin des frustrations futures. Elle anesthésie l’impératif de lucidité dans l’instant avec ses exigences pour faire face aux volontés adverses. »
 
« Mériter déséquilibre et fragilise la relation car prétend que la compétition, le concurrent, le marché, le couple, ou l’interlocuteur n’aura d’autre choix que la soumission pour honorer une dette contractée, mais laquelle et à quel titre? »
 
Maxime BRATANOFF

 

Ressources Bibliographiques:

Fayard et Blondeau : La force du paradoxe, en faire une stratégie
Gori et Le Coz : L’empire des coachs
Norbert Wiener : Cybernétique et société
Lynn Segal : le rêve de la réalité
Alice Miller : C’est pour ton bien
Olivier Lafay : L’angelus d’Angelov sonne le glas/ Méthode Lafay Tome 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s