Quand l’angelus d’Angelov sonne le glas

1797354_10153687089616064_4793939733984461140_n

« Juste avant l’opération de mon coude droit. »

 

Lazar Angelov est une icône du Fitness, ce domaine du bodybuilding où les muscles doivent être massifs, voire énormes, mais pas aussi monstrueux que ceux des plus gros sportifs. Lazar Angelov cumule les opérations (coude, genou) et ce qu’il dit dans sa citation, un peu plus bas, est assez inquiétant, laissant supposer une santé chancelante. Il parle d’un « prix à payer », après seulement douze ans d’entraînement.

L’Angélus, dans le christianisme, est une prière de dévotion en l’honneur de l’Incarnation que l’on récite matin, midi et soir, au son de la cloche de l’Angélus. C’est le mystère d’un dieu fait homme qui est ainsi célébré.
Le bodybuilder (tout comme le crossfiteur) désire que son corps exprime son essence supérieure, son appartenance à l’élite, sa nature divine ou quasi-divine. L’Angelus pourrait (et devrait) sonner à chacune des apparitions où se manifeste sa puissance. Il est Dieu fait homme, il est homme fait Dieu. Dans la chair surpuissante, s’incarne le divin, puisant en cela aux mythes originels grecs et romains. L’athlète surentraîné, surdopé, plane à des altitudes inaccessibles pour nous autres, simples mortels.

 

11012642_10153687090971064_1685046049573082253_n

« Rien n’est fini jusqu’au moment où vous arrêtez d’essayer. »

 

Le glas est le tintement lent, sur une seule note, d’une cloche d’église, qui sert à annoncer l’agonie, la mort ou les obsèques de quelqu’un. Les opérations multiples de Lazar Angelov, ainsi que l’annonce par lui-même d’un « prix à payer », sonnent-elles le glas d’un athlète idolâtré, marchant jusque-là au son de l’Angelus sonné par ses fans et les médias du sport?

Bien souvent, le bodybuilding, qui signifie littéralement « construire le corps », détruit après avoir donné l’impression, plutôt fugace, d’avoir construit. Et l’appellation « fitness » est encore plus inadéquate, puisque Lazar Angelov est tout sauf « en forme »…

 

10405463_10153687090226064_7809585801520192667_n
« Le corps accomplit ce que l’esprit croit. »

 

En effet, sa citation récente nous inquiète autant qu’elle nous éclaire quant aux conséquences d’un sport pratiqué pour obtenir l’apparence de la forme, sans son fond :

« C’est une tendinite qui est devenue chronique parce que j’ai dû me maintenir au maximum durant une longue période. Les muscles peuvent récupérer très rapidement d’une blessure car ils sont bien vascularisés. Mais il n’en est pas de même des tendons qui eux sont peu irrigués. C’est le prix à payer si vous poussez votre corps jusqu’à ses limites tous les jours pendant pas loin de 12 ans. »

 

12043107_10153687090796064_5441312202580605907_n
« Regardez dans le miroir…voici votre compétition. »

 

Ces opérations et cette déclaration dessinent l’image d’un Angelov déchu, exclu du domaine des dieux où son public et lui-même le pensaient bien installé. Serait-il, déjà, un Icare qui s’est brûlé les ailes, tels des millions d’autres Icare zébrant le ciel, l’espace de quelques instants, puis disparaissant à jamais, écrasés au sol sous le poids d’ambitions incontrôlées?

Combien va-t-il falloir de pratiques médicales, d’aménagements éventuels de l’entraînement, de subterfuges, pour que Lazar ressuscite? Si c’est encore possible?

Schwarzenegger disait lui-même, dans le magazine Le monde du muscle, il y a 20 ans, que le bodybuilding était dangereux pour la santé à cause de « tout ce qu’il faut faire pour réussir ».

 

12122388_10153687090571064_7633362467235775092_n

« Votre futur est crée par ce que vous faites aujourd’hui, pas demain. »

 

Rudy Coia, administrateur du site Superphysique révèle également les multiples dangers de sa pratique: « On peut dire que la force athlétique détruit, mais le bodybuilding, c’est pareil. Au début, je pouvais forcer sur tous les exercices, sur tous les muscles, sans aucun problème. Mais maintenant, c’est terminé, il faut que je fasse des choix. Si je force partout, je m’arrache de partout. D’ailleurs, c’est comme cela que je me suis légèrement déchiré le biceps il y a quelques mois, ce qui m’a fait “lâcher” pendant six semaines l’entraînement du dos et des biceps. On ne se rend pas compte tant que l’on ne force pas “vraiment” que tous les muscles travaillent à chaque entraînement, et donc que l’on ne peut pas tout faire “à fond”. Je ne peux plus tout faire “à fond” sans risque de finir vite fait à l’hôpital ! Donc, s’il faut retenir quelque chose de mon parcours, jusqu’à présent, c’est qu’à mesure que je progresse, je ne peux plus tout faire “à fond”, je ne peux plus m’entraîner tous les jours “à fond”. Je mets en place des priorités, je sacrifie certains muscles pour mettre l’accent sur d’autres. »

 

12193430_10153687090406064_7689993041060026218_n

« Pouvez-vous m’envoyer une ambulance? Je viens de tuer mon entraînement. »

 

Si on force à fond, on se blesse. Si on ne force plus à fond, on cesse de progresser, où même pire : on régresse. C’est cela la logique de l’entraînement classique (No Pain No Gain). Et si l’on doit sacrifier certains muscles pour mettre l’accent sur d’autres, c’en est terminé du physique divin tant recherché. Un rêve s’écroule. Et si l’on fait de son physique un métier, le risque est gros de tout perdre. Alors viennent les tricheries multiples pour travestir la réalité (pour la présenter à son avantage), et les attaques sournoises contre la concurrence quand elle semble avoir emprunté une voie d’où l’auto-destruction est exclue.

Toujours de Rudy Coia : « C’est ça qui est dingue : Plus je progresse et plus ma récupération est délicate. »

Son plus fidèle lieutenant (Arnaud) n’est pas en reste : « Cela fera un an en octobre que je n’ai pas bossé les pecs pour de vrai… me suis niqué l’épaule, j’ai laissé trainé pensant que ça passerait et au final je n’ai pas fait de pecs en 2015. Jusqu’à avril j’arrivais encore à faire des dips lourds, mais ça a empiré ! Depuis ce printemps je ne peux faire que des écartés H à 10kg, et du DIH à 20kg… je ne peux même plus faire une simple pompe au sol…
Déjà que j’étais en retard aux pecs alors là c’est la tuile LOL Depuis un mois je multiplie les examens médicaux et rdv de spécialiste, j’en saurais plus à la fin du mois si je passe sur le billard pour traiter cette arthropathie acromio-claviculaire. »

« L’an dernier j’ai finit d’installer la douleur définitivement en m’acharnant comme un con sur les dips. Je n’en fais plus depuis le printemps Donc je fais des écartés et un peu de DIH léger mais c’est tout. Cela me suffit pour ne rien perdre des maigres pecs que j’avais acquis. »

 

12193506_10153687091261064_4727966839114307442_n

« Si c’était facile, tout le monde le ferait. C’est la difficulté qui rend tout cela intéressant. »

 

De même, la liste des multiples blessures qu’a connu Frédéric Delavier, paradoxalement auteur de livres traitant de biomécanique humaine, est fort longue. Je ne la reproduis pas ici, mais la tiens à votre disposition si vous le souhaitez.

Comme vous venez de le voir, l’idéologie No Pain No Gain, et les entraînements qui lui sont associés, ne se sont pas arrêtés aux frontières de la France, bloqués tels le fameux nuage de Tchernobyl. C’est un phénomène mondial, aux conséquences très négatives et aux mécanismes qu’il est possible de démonter, analyser, pour y remédier, comme je l’ai fait dans plusieurs articles (disponibles sur le site officiel de la Méthode Lafay).

Prenez le temps de cliquer sur chaque photo accompagnant cet article. Vous verrez que des citations « No Pain No Gain » accompagnent plusieurs des photos de Lazar Angelov. Il ne vous restera plus qu’à mettre côte à côte ces citations et son état de santé actuel…

Olivier Lafay

 

12182819_10153687090006064_4141979646895948281_o

« Quand ils abandonnent, je continue. »

 

Sources :
Citation de Lazar Angelov : https://instagram.com/p/9QtTkVOhdL/
Citation 1 de Rudy Coia : http://www.superphysique.org/articles/419…
Citation 2 De Rudy Coia : son twitt du 23 oct. 2012
Citation 1 d’Arnaud : http://www.jeuxvideo.com/…/42-78-40336791-3-0-1-0-arnaudsp-…
Citation 2 d’Arnaud : http://www.jeuxvideo.com/…/42-78-40662697-9-0-1-0-arnaud-su…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s