Méthode Lafay Officiel : exercice K (triceps)

Utiliser un support pour vos pieds

1 – vous êtes devenu capable de faire plusieurs séries de 15 répétitions avec les pieds au sol?

2 – vous pouvez alors utiliser un support pour vos pieds. Il s’agit de surélever les pieds pour rendre l’exercice plus difficile. Les mains restent au sol.

3 – trouvez un support d’environ 20 cm de haut. Faites le nombre de séries requises à chaque entraînement. Veillez à une progression tranquille, de mois en mois.

4 – quand vous êtes devenu assez fort pour faire une quinzaine de répétitions par série avec les pieds à 20 cm de hauteur, trouvez un support d’environ 40 cm.

5 – mois après mois, année après année, montez ainsi régulièrement vos pieds de 20 cm en 20 cm.

6 – après quelques années d’entraînement, un athlète peut espérer réaliser des séries de 20 ou 25 répétitions avec les pieds à plus d’1 m de hauteur.

Lorsque l’on utilise un support pour surélever les pieds, il faut également utiliser un coussin pour les coudes (cf vidéo), à la fois pour l’amplitude et pour le confort d’exécution.

Content Protection by DMCA.com

Octobre 2013 : stages de Kali Majapahit avec Fred Evrard

Aperçu du stage 2012 :

Fred Evrard est pratiquant de la Méthode Lafay. Il enseigne le Kali Majapahit. Vous pouvez découvrir son CV en cliquant sur les images ci-dessous.
 
Bien que basé à Singapour, il réalise régulièrement des stages dans d’autres pays, notamment en France. Nous nous sommes d’abord connus via internet, puis j’ai assisté à l’une de ses conférences, qui s’est terminée par un repas en tête-à-tête dans un restaurant végétarien où nous avons longuement discuté des sujets qui nous passionnent, notamment l’enseignement et la santé.
J’ai déjà présenté plusieurs de ses stages et vidéos sur le blog, considérant que sa vision et sa personnalité très intéressante sont vraiment à découvrir.

 

Dates et contenus des stages :

flyerfrance1_zpsab7cbcb8

frede03_zpsf99ec069

frede02_zps7d7bc790

Content Protection by DMCA.com

Toujours plus de lecteurs !

livreshebdoaoucirct2013-meilleuresventeslivrespratiques-page-001_zps50e2a0ec

 

Livres-Hebdo (le magazine des professionnels du livre) a fait paraître son classement des meilleures ventes pour le mois d’août 2013.

Il s’agit de la catégorie « livres pratiques », une catégorie très large, qui comprend non-seulement le sport, mais aussi des activités diverses comme le tricot, la conduite automobile, le bricolage, les conseils de vie, la cuisine, etc.

Cet été 2013, la Méthode Lafay se classe 5° des ventes. Ce qui constitue une nouvelle et importante progression comparée aux classements antérieurs. Elle était entrée il y a quelques années dans le « top 25 » des ventes de livres pratiques, mais se retrouvait jusque là derrière des « valeurs sûres » peu sportives comme les recettes de Nutella et autres ténors de la cuisine « diététique »…

Cela signifie que le bouche à oreille fonctionne toujours aussi bien, que les gens sont satisfaits de leurs résultats, qu’ils apprécient l’approche conceptuelle de la Méthode (Efficience) et savent de mieux en mieux en tirer les bénéfices promis.
Le Recadrage d’Arnaud et les articles à venir du blog sont conçus pour répondre à cette demande croissante de développement de cet univers singulier : toujours plus de solutions pour une approche paisible, fructueuse, féconde et joyeuse de la transformation corporelle.

Content Protection by DMCA.com

L’Efficience : surprenant mais compréhensible

Si j’ai popularisé le mot « efficience », peu connu jusqu’ici du grand public, le sens que je lui donne est personnel, et repose sur des réflexions et des sources que je propose dans mes articles.
C’est une approche originale de l’effort dans le cadre de la musculation (de la transformation corporelle). Cette approche remet en question les valeurs sociales dominantes. 

En PRATIQUE, il s’agissait de répondre à la question suivante : « comment forcer très très peu (en intensité et en fréquence) et obtenir néanmoins des résultats importants, adéquats et rapides? »

Car, forcer très peu et n’obtenir que peu ou pas de résultats, tout le monde sait le faire… 
Le véritable challenge était de créer une voie permettant de très fortement réduire l’investissement physique et psychologique, tout en garantissant des résultats pouvant être considérables.

 

??????????????????????????????? pontp01

 

« La Méthode élimine la devise « No pain no gain » pour lui substituer : « Peu d’efforts, beaucoup d’effets ». On se libère en utilisant cette nouvelle boussole (ce phare) destinée à nous guider, à orienter nos pensées et actions. Il s’agit de ne plus dépenser une trop grande part de notre énergie dans le culte du corps : nous pensons nos actions dans la logique d’une culture de l’efficience. C’est-à-dire que nous viserons désormais un résultat maximal, sur la base d’une action qui sera aussi économique que possible. Pourquoi continuer à forcer alors que l’on a atteint le point où l’effort est suffisamment productif? Pourquoi penser que la progression ne se fera que si l’épuisement est total? N’est-ce pas une attitude superstitieuse?

Reste à élaborer un entraînement permettant d’actionner cette logique de contrôle de l’effort. C’est ce qu’est, en pratique, la Méthode.

Je n’ai donc jamais dit qu’il fallait se la couler douce. Je n’ai jamais promis des résultats exceptionnels sans efforts.
« Peu d’efforts, beaucoup d’effets » est une devise qui propose de penser le contrôle de l’effort. Elle implique une organisation, de sa vie, de son entraînement, valorisant l’effort à bon escient, sans excès, sans conséquences néfastes (sur la santé, le psychisme et l’épanouissement personnel). C’est un effort sans culte de l’effort…

Il faut faire des efforts pour progresser, parfois de très importants efforts, les pratiquants le savent bien.
Mais ils doivent garder à l’esprit que l’effort n’est pas nécessairement synonyme de progression, et qu’il est préférable de ne point trop en faire pour progresser. Il faut faire « juste ce qu’il faut »… »

(cliquez ici pour lire la suite de l’article )

Content Protection by DMCA.com

Efficience : une mécanique de va-et-vient permanent

La constitution de la notion d’Efficience dans le cadre de la méthodologie constructiviste propre à la Méthode Lafay n’est pas une pure affaire de représentation (de « philosophie »).
Cette vision nouvelle est corrélative d’une gamme de pratiques et de techniques qui font de l’efficience un objet sur lequel nous pouvons agir.

Autrement dit, l’Efficience n’est pas un concept philosophique « éthéré », mais un ensemble de pratiques pouvant donner des résultats rapides, précis, prévisibles et mesurables… si bien utilisées.
Nous pouvons très facilement fabriquer (construire) l’Efficience en suivant les consignes données dans les livres et sur le blog.
Et ces consignes reposent sur des conceptions qui, une fois bien comprises, permettent d’optimiser encore la pratique (de préciser le choix et l’action des techniques), selon une mécanique de va-et-vient permanent (pratique/théorie/pratique/théorie/etc.).

 

Bases théoriques (le minimum à lire) :
1 – texte de base sur l’Efficience (cliquez ici );
2 – texte de base sur le No pain no gain ( cliquez ici );
3 – qu’est-ce que la gestion de l’effort dans la Méthode (cliquez ici ) ?
4 – Efficience : allons un peu plus loin (cliquez ici).

Bases pratiques et techniques (le minimum à lire) :
1 – gestion efficiente des trois premiers exercices (cliquez ici );
2 – Efficience et Boucle ( cliquez ici );
3 – Efficience et Mini Boucle (cliquez ici );
4 – Gestion de la performance (cliquez ici).

Content Protection by DMCA.com