Introspection du dernier jour

1 – “C’est le fait d’un ignorant d’accuser les autres de ses propres échecs; celui qui a commencé de s’instruire s’en accuse lui-même; celui qui est instruit n’en accuse ni autrui ni lui-même.”
Epictète

La solution (ou le problème) n’est pas dans l’autre, ou en nous-mêmes, mais DANS LA RELATION (aux autres, au monde, à nous-mêmes).
Changeons la relation et nous changerons.

2 – Une question que chacun peut se poser, en cas de conflit ou de difficultés : “dans mon analyse, ai-je mis l’accent sur mes caractéristiques (mon “caractère”) et celles de l’autre (ou du monde), ou ai-je mis l’accent sur la RELATION entre nous (entre les deux éléments)?”

3 – que se passe-t-il si, au lieu de penser «  il est comme ça, je suis comme ça >>> donc nous avons telle relation », nous inversons la mécanique de notre pensée pour dire : « nous avons telle relation >>> donc il est comme ça, je suis comme ça »?

En inversant la mécanique habituelle de notre pensée, on ne voit plus des individus/éléments (fixes) qui produisent une relation, mais une relation (modifiable) qui produit des individus/éléments (modifiables).
Nous sommes le produit de nos relations.

4 – que se passe-t-il si, au lieu de penser « je suis comme ça » ou « il est comme ça » ou » le monde est comme ça », nous pensons ceci : « « je fais ça », « l’autre fait ça », etc.?

Utiliser essentiellement le verbe « être », c’est figer des qualités et des défauts chez soi ou chez les autres, le monde, etc. Ce qui réduit grandement les possibilités d’évolution de la situation.
En utilisant le verbe « faire », on peut se pencher sur les actions et leur enchevêtrement, et on peut considérer les mouvements, les relations.
Et, en changeant une relation, on peut changer les termes de cette relation (les éléments, les individus).

5- en face de toute difficulté, une des premières questions à se poser est certainement : « quelles sont les règles du jeu? »
Quelles règles nous unissent, fondent notre relation (et l’entretiennent)?
Quel jeu jouons-nous avec soi-même, les autres, le monde?

6 – si on met l’accent sur la relation, les règles du jeu, et qu’on arrive à les extraire (prendre du recul) on peut alors tenter de se « déplacer » pour inaugurer une autre relation.
Ce « déplacement » change la relation, qui nous change en retour.

7 – tout ceci marche pour notre relation avec nous-mêmes, et donc pour notre relation avec notre corps. C’est dans la relation avec mon corps que se produit le changement.
Quelle relation ai-je avec mon corps quand je désire le muscler? Qu’est-ce que je fais, que fait-il, dans cette relation qu’est la musculation? Comment répond-il à mes actions? Comment ai-je tendance à répondre (invariablement) à ses réactions? Quelles sont les règles du jeu?
Efficience ou no pain no gain? Quelles relations? Pour quelles conséquences?

“Les individus construisent la réalité qu’invariablement, ensuite, ils subissent.”
Paul Watzlawick

Content Protection by DMCA.com

Alimentation : le “modèle” américain

1 – bizarrement pour un pays se disant “économiquement libéral”, la production de viande (entre autres) est ultra-subventionnée.
On peut ainsi proposer aux consommateurs des hamburgers de très mauvaise qualité à des prix extrêmement bas.

2 – c’est un des facteurs explicatifs de l’obésité et de l’explosion du diabète de type II.
Un américain sur trois né après l’an 2000 développe un diabète précoce. Cette maladie touche désormais les enfants.

3 – des poulets élevés dans le noir total, et qui grossissent si vite qu’ils s’étouffent (meurent) sous leur poids par manque de force musculaire.

4 – des vaches nourries au maïs, à la source du développement et de l’expansion de l’E.Coli.

5 – 70% des aliments sur le marché contiennent des OGM.

6 – une pollution inimaginable.

7 – exploitation déshumanisée d’immigrés clandestins, qui servent ensuite de boucs émissaires (sans que ne soient jamais inquiétés les employeurs).

8 – Schwarzenegger, politicien défenseur de la malbouffe.

 

Content Protection by DMCA.com

Un pas de plus vers l’efficience, avec Mickaël

MickaeumllCL01_zps6e979321

 

J’apprécie depuis longtemps les activités sportives demandant des qualités physiques comme la force, je suis toujours admiratif et impressionné par les physiques musclés/imposants parce qu’ils représentent pour moi une certaine puissance visible, voire artistique. Cet aspect “force de la nature” me plait beaucoup.
J’ai fait du Judo pendant 5 ans, du Kung-Fu, et d’autres sports comme le VTT. Je trouve que les arts martiaux correspondent assez bien à cette vision mêlant qualités physiques et aspect « artistique ».
Je suis resté une bonne période sans pratique sportive. Je faisais quelques exercices de temps en temps avec des haltères, mais sans aucun programme. À l’époque la musculation n’attirait pas particulièrement mon attention.

 

MickaeumllCL02_zpsaef3627a

 

J’ai découvert par hasard la Méthode Lafay. Je me suis alors renseigné et le concept m’a tout de suite séduit, j’avais là un moyen de faire de la musculation, de façon autonome, avec des exercices dont certains m’étaient connus, tout en étant encadré dans la progression, c’était pour moi l’outil idéal. J’ai alors lu le livre avec attention et je me suis lancé en respectant les consignes.

Cependant, j’avais une idée préconçue de la musculation, pour moi dans ce sport il fallait tout donner lors des séances afin obtenir des résultats. Je restais alors trop longtemps en périodes d’efforts soutenus (notamment en fin de niveaux). Les périodes de stagnation étaient également fréquentes, mais je voulais les dépasser absolument en luttant, guérir le mal par le mal.

 

MickaeumllCL04_zps032740b4

 

Avant la pratique de la Méthode je n’avais pas d’objectifs concrets à atteindre. L’entrainement était pour moi un moyen de développer les qualités physiques et esthétiques que j’avais en tête.
Les premiers résultats ne se sont pas fait attendre, visuellement le changement a été rapide et toutes les activités physiques se faisaient de façon plus aisée.
De temps en temps je remontais sur le VTT, c’est là que j’ai pu notamment constater un grand gain de puissance. Je n’avais jamais eu autant de puissance, même à l’époque où la pratique du VTT était quotidienne.

 

MickaeumllCL05_zps2997ce58

 

Malgré ces résultats encourageants, mes entraînements n’étaient pas correctement pensés. La progression en termes de performances lors des séances n’était pas équilibrée. J’ai alors commencé une réflexion sur cette pratique, visiblement des points n’étaient pas compris. À ce niveau, certains articles du blog ainsi que le livre Turbo m’ont beaucoup aidé.

Le changement de ma pratique sportive s’est faite très progressivement dans le but de débloquer les performances, au fur et à mesure j’ai découvert un autre côté de la musculation. J’ai essayé d’analyser les résultats pour me diriger vers ce qui fonctionne le mieux, lentement mais sûrement. C’est alors un cercle vertueux qui s’installe, quand les résultats sont présents, la motivation est plus grande.
Petit à petit j’ai acquis des connaissances par la pratique, j’ai compris les nuances de l’effort, la fatigue nerveuse et musculaire, les périodes de récupération qui me sont propres etc. Concrètement, les boucles et mini-boucles sont mieux agencées grâce à l’expérience. La pratique est devenue aussi plus autonome.

 

MickaeumllCL03_zpsf2897e8a

 

Les bénéfices de ce changement ne se répercutent pas seulement à la pratique sportive, ils permettent de mieux comprendre ses propres réactions, on se connait ainsi d’avantage. De plus, je ne suis plus dans une optique d’opposition lors des séances, les tendinites que j’avais développées en forçant excessivement ne sont quasiment plus présentes actuellement. Au niveau de mes attentes liées à l’entrainement, j’ai clairement obtenu de meilleurs résultats en appliquant les principes de l’efficience expliqués dans le blog.

Mes séances sont maintenant mieux pensées mais je souhaite continuer dans cette voie.
Je privilégie en général les séries moyennes et les boucles, en changeant les variantes si nécessaire. Aujourd’hui j’aimerai pouvoir atteindre des modes un peu plus élevés en appliquant les connaissances acquises.

 

MickaeumllCL06_zps55d774fb

 

Sans avoir d’objectifs définis, j’avais tout de même une vision des changements que j’espérais, je considère avoir atteint, voire dépassé ces espérances. C’est donc une réussite, un point très positif.

Si je peux donner un conseil aux lecteurs et notamment aux débutants c’est de ne pas se focaliser sur un seul paramètre, car tout est lié. Une vision plus globale sera également plus bénéfique.
La Méthode est un formidable outil de développement, je remercie Olivier Lafay pour son travail.

Content Protection by DMCA.com

N°1 en Italie

001-007

 

La Méthode Lafay (il Metodo Lafay) navigue depuis quelques temps déjà dans les sept premières places de la catégorie Bestseller in Bodybuilding e palestra. Lors de la semaine qui vient de s’écouler, elle a atteint la première place et l’a conservée, comme vous pouvez le constater en cliquant ici.

Nul doute que cela va lui arriver de plus en plus souvent désormais. Car le blog italien de la Méthode Lafay, créé récemment, propose un choix de traductions de mes articles qui ne cesse de s’étoffer. Les italiens disposent depuis peu des mêmes outils que les français pour mener à bien leur projet de transformation corporelle.

Content Protection by DMCA.com