Thibault

[dailymotion id=xd7lov]

 

Bonjour à tous,

Je me prénomme Thibault (Tarzan sur le forum de http://www.musculaction.com), suis âgé de 19 ans et ai débuté la méthode en mai 2009 – le 08, pour être précis.
Depuis toujours, le sport fait partie de ma vie. Du stade de bébé nageur au pratiquant assidu de la méthode Lafay, je suis passé par plusieurs étapes ; au total, j’en suis à 10 ans de tennis, 10 ans de Jujitsu, 4 ans de tennis de table, de l’athlétisme, du frisbee (eh oui c’est un sport !), du badminton, et enfin la musculation. En réalité, c’est un peu par hasard que je me suis mis à cette dernière activité. Je venais d’entrer dans les études supérieures, stade lié – pour beaucoup d’entre-nous tout du moins – aux soirées alcoolisées, mais aussi et surtout à une relative « léthargie » sportive,…
Bref, si je ne faisais rien j’aurais risqué de me retrouver un beau matin avec 10 kilos superflus. Mon cousin m’entraine un jour d’octobre 2008 dans la salle de musculation du campus universitaire (une quinzaine d’appareils tout au plus). Je découvre la salle, l’ambiance, les exercices ; un nouvel univers. Je commence tout doucement, comme tout débutant, c’est-à-dire sans programme et avec des connaissances dans le domaine alors réduites au néant. Après quelques semaines (environ trois mois), ne voyant aucune évolution malgré deux ou trois « séances » par semaine, je me renseigne sur internet et découvre http://www.musculaction.com. Une révélation pour moi. Je m’inspire des exercices proposés pour me faire un petit programme que j’utiliserai, en tout et pour tout, deux semaines seulement. J’arrête ensuite totalement la pratique de la musculation, jusqu’à la début mai, lorsque je découvre le forum du site, et par la même occasion un nouveau vocable, Lafay.

 

Méthode Lafay

Me voici donc le 07 mai 2008. Je ne me lasse pas de regarder encore et encore le sujet « Avant/Après » de la méthode. Le jour même j’acquiers le livre. Je commence à assimiler les bases de la musculation à force de le lire : alimentation, repos, entraînement. Le lendemain je commence la méthode. Le concept me plaît. Je suis motivé et sais qu’au fond de moi-même j’ai la motivation de changer mon corps. (Je me rends compte actuellement qu’à ce moment-là il s’agissait presque d’une monomanie.)

Je me concentre, dès mes débuts, sur l’alimentation et les séances de musculation. Pendant deux mois, j’achète une kyrielle de pots de fromage blanc ainsi que quatre, cinq quatre-quarts et je double mes rations alimentaires quand je le peux. Les résultats ne se font pas attendre : le poids monte en flèche. Je poursuis mon petit bonhomme de chemin, jusqu’en juillet où, travaillant de 7 à 19 heures comme étudiant, je me force un peu à faire mes séances le soir, en passant des soirées entières sur le forum à me motiver (Charles, si tu me lis, je te dis merci ! Dommage que tu ne rendes plus compte de tes anecdotes quotidiennes, elles étaient une véritable source de motivation pour moi et pour beaucoup d’autres !).
Ensuite viennent les mois d’août et septembre, mois durant lesquels je ne fais quasiment pas de séance étant donné que je suis en vacances, çà et là, la plupart du temps. Début octobre, je recommence avec une motivation gonflée à bloc, prêt à tout pour espérer rivaliser un jour avec les meilleurs pratiquants du forum (du point de vue de l’harmonie générale, non pas de la masse pure). Je ne lâche pas, je ne saute aucune séance hormis lors de la période d’examens, pour arriver à aujourd’hui, après un peu moins d’un an de pratique de la méthode (dont 10 mois effectifs).

Je me donne à fond à chaque séance. Durant cette dernière année, je n’ai fait qu’une ou deux séances à 70 %. Pour moi, mes séances sont des moments de « hargne » d’une certaine façon, je donne tout ce que j’ai afin d’en ressortir à la fois exténué et satisfait. Je me dépense tellement peu en journée que j’en ai besoin. Par la suite, j’essayerai d’intégrer une 70 % quand j’atteindrai les niveaux supérieurs, beaucoup plus intenses.

 

Performances

Depuis le début, je n’ai jamais dépassé le niveau IV, excepté deux séances au niveau V. Je fais boucle sur boucle, mais je pense m’attaquer aux niveaux VI et VII en septembre. Pourquoi avoir voulu tant m’attarder dans ces niveaux inférieurs ? Tout simplement pour acquérir une base solide avant d’entamer un stade supérieur. Souvent je lis dans les carnets de pratiquants qu’une de leurs erreurs est d’avoir voulu aller trop vite. Je prends donc mon temps, en prêtant une attention particulière aux amplitudes des mouvements, et de mois en mois mes performances augmentent inéluctablement, concomitamment à la prise de poids.

Au test de départ, je m’en sortais avec 11 répétitions aux dips. J’ai donc commencé au niveau II, puis suis passé au III et au IV. À ce moment-là (vers la fin juillet) je réalisais 6 séries de 9 répétitions aux dips. Actuellement, j’en suis à 6 séries de 10 répétitions, mais avec 11 kilos de plus qu’à mes débuts et une exécution encore plus soignée.

Les cuisses sont les zones ayant le plus progressé cette dernière année. Elles étaient déjà plus ou moins massives à mes débuts, mais à présent je suis obligé de limiter les séances du bas du corps afin de prévenir une prise de volume trop importante…

Ce qu’il y a de génial dans la méthode Lafay c’est qu’elle développe l’endurance en complément de la force. Outre de meilleures performances sportives (tant en sprint que des courses d’endurance), mon nombre de pulsations cardiaques par minute s’est considérablement abaissé (sous la barre des soixante, alors que l’année passée j’étais à plus de septante…), quelques mois à peine après mes débuts en mai 2009.

 

Évolution physique

Mensurations de départ [cm] – Mensurations actuelles [cm]

Taille : 179,5 – 180
Poids : 73 – 84
Bras droit : 32 – 36,5
Bras gauche : 31 – 35
Av. bras gauche : 28 – 30,5
Av.-bras droit : 29,5 – 30,5
Poitrine : 92 – 102
Taille : 78 – 83,5
Cuisses : 54 – 62,5
Mollets : 37 – 39
Cheville : 22 – 23
Poignet : 18 – 18
Cou : 38 – 40

 

Mai 2009 – Mars 2010 :

img1168bis marsx

 

Mai – Juillet – Novembre – Mars – Avril :

t2070509 juillet

img2531bis 3marsq img3664z

 

 

Entourage

Alors là, c’est le drame. Dans un premier temps, je ne dévoile rien de ma pratique de la musculation. Mais, inévitablement, mes parents le découvrent. Directement, les critiques fusent. Depuis le début, ça ne cesse de s’amplifier. À force, je m’y suis habitué.

Lors de soupers de famille mes géniteurs s’enquièrent et ne se lassent pas de rendre compte aux autres de ma pratique, comme si c’était tellement « exceptionnel », insensé voire « idiot » de vouloir se muscler. Moi qui ne demande rien et qui ne désire nullement m’étaler sur ce sujet… Je me rappelle, à peine un mois après avoir commencé la méthode, ma mère me fit remarquer : « Mais tu as vu tes bras, ils deviennent vraiment trop gros », alors que lesdits bras n’avaient quasiment pas changé – chose normale en un laps de temps si restreint.

Du côté de mes relations amicales, je passe pour un sportif. Je ne reçois pas vraiment de remarques malgré plus de 10 kilos pris en moins d’un an. Quand j’annonce mon poids, personne ne me croit – c’est pour dire ! D’un autre côté, cela ne me dérange pas outre mesure ; c’est tellement mal vu de pratiquer la musculation que l’on est directement « catégorisé » par la personne lambda… En tout cas, j’ai pu l’apprendre à mes dépens. J’ai toutefois pu trouver quelques personnes ouvertes et intéressées par la musculation ; au total, j’ai convaincu cinq personnes de se mettre à la méthode. Malheureusement, aucune d’entre elles n’a eu le courage ou la motivation de poursuivre l’entraînement jusqu’à aujourd’hui.

 

Souplesse

Au début négligée, j’y accorde à présent une place assez conséquente. Le grand écart m’est encore un objectif sur le long terme ; j’y progresse lentement mais sûrement. Pour les bras et surtout les épaules, j’essaye vraiment de m’y appliquer afin de ne pas avoir les épaules « en avant ».

 

Alimentation

Comme je l’ai spécifié précédemment, je faisais attention à mon alimentation à mes débuts ; en fait, je cherchais tout simplement à manger davantage, de tout, en suivant les consignes du livre de la méthode. Je n’ai jamais cherché à me faire un programme alimentaire ; cela aurait été impossible tant que je vivais chez mes parents (encore actuellement). De plus, étant étudiant, mes repas de midi se constituent, depuis le début, soit d’un sandwiche, soit de pâtes à la bolognaise, ou soit j’avais un peu de temps pour me cuisiner riz-viande blanche-compote de pommes/petits pois.
A présent, le gras commence à faire son apparition, mais est relativement restreint grâce aux activités très cardio que j’ai intégrées depuis belle lurette : badminton et corde à sauter. Et puis, je dois prendre un peu de réserves pour l’été, période durant laquelle je perdrai du poids (plusieurs interruptions de deux semaines seront d’actualité). J’ai éradiqué de mon alimentation les sodas et essaye de limiter au maximum l’alcool.

 

Conclusion

Cette année de pratique me fut vraiment très bénéfique. Que ce soit au niveau de la souplesse, du physique en tant que tel ou tout simplement au niveau de la « culture générale » (je me suis élargi l’horizon de la connaissance, je n’hésite plus à acheter l’un ou l’autre livre relatif à l’alimentation sportive, au sommeil, à la motivation, etc.).
Je ne suis pas près d’abandonner la méthode, elle a encore énormément à m’apporter… Mon évolution physique n’est pas spectaculaire ; j’ai atteint un stade qui comme à me plaire, et d’ici 6 ou 7 mois je pense que j’aurai atteint mes objectifs de départ. Je chercherai alors à consolider mes acquis et à stagner volontairement physiquement (je ne tiens pas à être trop massif) au profit de la performance – et de la souplesse.
Je tenais à remercier, pour leur soutien permanent depuis mes débuts, Maponos, el_lobo, flofun, £iloman ainsi que tous les autres membres du forum qui m’ont soutenu à l’un ou l’autre moment au cours de ces longs mois de pratique. Et, bien sûr, un remerciement spécial à l’auteur du livre. Mon seul regret est le même que celui de la grande majorité des pratiquants : ne pas avoir découvert la méthode plus tôt…

 

Fin avril à chaud :

img3701n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s