Triceps : le système D des hommes forts

Franck B est un des plus massifs pratiquants de la méthode. Avec son 45 cm de bras pour 1m71, il est même le plus volumineux des athlètes (vraiment) naturels que je connaisse.

2009112912395078kgIl pratique la méthode depuis plusieurs années déjà et a enregistré des gains significatifs en force et en endurance tout en maintenant sa formidable masse musculaire au plus haut niveau. Ainsi, il a passé, après quelques mois de méthode, une traction d’un bras et a vu son rythme cardiaque chuter pour se stabiliser à 48 pulsations/minute, sans faire aucun entraînement cardio à côté de son entraînement de musculation. La méthode ne développe pas seulement la masse et la force, mais elle est structurée de manière à exercer intensément le coeur. C’est un entraînement de type fractionné où pompes, tractions et bondissements remplacent avantageusement les séries rapprochées de sprints.

 

Sur la vidéo ci-dessous, il montre comment il adapte les exercices de la méthode pour rendre justice à ses triceps aussi forts que volumineux. Avec deux chaises, deux sangles et un tabouret, il obtient le même résultat qu’avec une barre lourdement chargée. L’autre avantage est la réduction des risques : quand l’échec arrive, il lui suffit de poser les pieds au sol et de se relever tranquillement. Alors qu’avec une barre chargée, il pourrait rester coincé et la prendre sur le visage.

Etant un athlète expérimenté, qui est passé par toutes les variantes de cet exercice depuis la position pieds au sol, il est très à l’aise dans cette configuration. Il aurait pu adopter une position plus confortable, pieds sur le canapé, déplacé pour l’occasion, mais ce n’est plus nécessaire à un pratiquant expérimenté, qui trouve très vite son équilibre sur des exercices qu’il a appris progressivement à maîtriser.

 

Content Protection by DMCA.com

Le 13° guerrier

Après les 12 apôtres, voici le 13° guerrier, accompagné de son écuyer.
 
Luc (Boktai sur le forum musculaction.com), un des pratiquants les plus forts

1125343 2588531

4862192 SANYO DIGITAL CAMERA

L’écuyer, du latin scutiger ou « scutarius » (on trouve aussi comme synonyme scutifer ou armiger) est, à l’origine, un gentilhomme qui accompagnait un chevalier et portait son écu. De là, écuyer a été employé comme titre pour un jeune homme qui se prépare à devenir chevalier. Le terme est ensuite devenu, à l’époque moderne, un rang détenu par tous les nobles non titrés (wiki).

 
Fabien, futur chevalier : 

img0613p img0618r

Nul doute que votre soutien va rapidement le faire accéder au statut de chevalier.

Content Protection by DMCA.com

Dips : 68 kgs de poids de corps et 40 kgs de lest.

C’était la première fois de sa vie qu’il se testait avec un lest aussi lourd. Cette vidéo permettra aux observateurs de se faire une idée de la force que peut apporter la méthode. 10 à 12 répétitions par série selon l’entraînement habituel de la méthode, 23 répétitions avec 20 kgs de lest, 18 répétitions avec 30 kgs de lest, plus de 10 répétitions avec 40 kgs de lest. On en conclue qu’il pourrait réaliser entre 6 et 8 répétitions parfaites avec 50 kgs de lest… pour un poids de corps de seulement 68 kgs.

Cliquez ici pour voir ses tests sans lest, avec lest de 20 kgs, avec lest de 30 kgs

Content Protection by DMCA.com

Méthode Lafay pour noël

Pour ceux qui souhaitent faire un cadeau sportif, voici deux idées :
Le livre avec le bandeau « Méthode Lafay – Best-Seller – Plus de 250 000 lecteurs ». Disponible en librairie et sur le net (amazon.fr cliquez ici, fnac.com ou sur le site de mon éditeur)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La gamme Lafay Athletics. Tout sportif, même s’il ne pratique pas encore la méthode, peut apprécier un beau sweat-shirt avec l’inscription « mens sana in corpore sano ». Cliquez sur les photos pour les agrandir.

11hcx0z

 

Des Tee-shirts, bonnets, sweat-shirts avec ou sans capuche, vestes, sacs et divers accessoires.

retro (1) 280

lafaytshirtm photo0871

photo0955 img2685bis

pulllafay-7f52905021 photo0144c

lafayathleticstshirtdou lafayathleticstshirtres

Lafayathetic2

160820091270400 160820091273400

dsc00225t img0895h

3313742 7788464

1251082702_B1 1251082734_B2

img_0847-6998359977 lafayathleticstshirtresb

 

 Pour voir tous les articles, les couleurs disponibles et les prix, cliquez ici (lien direct)

A noter : vous pouvez acheter un article et le faire livrer directement à la personne à qui vous voulez faire le cadeau (emballage cadeau possible).

Content Protection by DMCA.com

Correspondance entre les dips exécutées selon la méthode et les dips lestées

FerrarIsaT, membre du forum musculaction.com pèse sur ces vidéos 68 kgs pour une taille d’1m75.
Il ne fait donc pas partie des pratiquants de la méthode les plus massifs et les plus forts. Et pourtant…
Pour un mode 10, réalisé volontairement un peu trop lentement, sa performance lestée est remarquable.

Voici donc la vidéo du mode 10. Comme son rythme d’exécution est plus lent que ce qui est demandé, on peut estimer son mode réel (selon les exigences de la méthode) à 12 ou 13 répétitions par série au lieu des 10 qu’il nous montre.
 

Sur la vidéo ci-dessous, il se teste pour la première fois avec un lest de 30 kgs. Cela se voit qu’il n’a pas l’habitude car il a un peu de mal à descendre bien bas, il n’est pas à l’aise, et il souffre de problèmes d’équilibre en fin de série. Malgré tout, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître car il réalise 18 répétitions avec un poids de corps de 68 kgs + 30 kgs de lest.

Il s’est aussi testé avec un lest de 20 kgs et a réussi 23 répétitions (la vidéo est visible sur dailymotion).
 

Content Protection by DMCA.com

Parler aux chevaux autrement

A775_3208detail

Ma fille est une petite cavalière, passionnée.

L’ouvrage de Carlos Pereira, intitulé « Parler aux chevaux autrement » est sorti tout récemment (novembre 2009). Je l’ai reçu, lu, décortiqué et j’ai décidé d’en faire un billet sur ce blog, ayant beaucoup apprécié son contenu. L’ouvrage est polémique, parfois très dur envers certaines pratiques commerciales du milieu de l’équitation. Il se veut radical, scientifique, pédagogique.

Etudier le langage objectif des signes, ne pas se vautrer dans l’ésotérisme, la faiblesse romantique, et avoir le courage d’apprendre la mécanique de communication homme cheval afin de tirer le meilleur de cette relation… Voici, rapidement résumé, le fil du discours de cet auteur très qualifié.

Carlos Pereira est (entre autres) enseignant chercheur spécialiste de la relation homme animal (Sorbonne Nouvelle), membre du conseil supérieur pédagogique de l’Ecole Nationale d’Equitation à Lisbonne. Il possède un site internet.

L’ouvrage est découpé de manière classique et linéaire en trois parties : un historique de la communication homme cheval, les fondamentaux de la sémiotique (étude des signes et de leur signification) équestre, la pratique.

Une bonne relation avec un cheval demanderait de subordonner l’affectif à la communication rationnelle, basée sur une approche rigoureuse (la sémiotique). Tous les cavaliers ne sont pas prêts à le faire, préférant consciemment ou non, pour certains, une relation fusionnelle, ou à l’anthropomorphisme parfois mystique.

A ce sujet, quelques propos percutants de l’auteur :
« la crédulité des propriétaires de chevaux conduit en effet à des situations caricaturales et fait le fonds de commerce d’un certain nombre de gourous du dressage de chevaux aux méthodes plus ou moins exotiques. »
«  les centres d’équitation éthologiques devraient alors proposer une offre marketing globale incluant des stages de thérapie psychologies pour leurs clients. » 

L’ouvrage avance des propositions concrètes après avoir traité de manière polémique ce qu’il juge être de fausses solutions ou du moins des solutions approximatives :
«  tout en étant ouvert à l’apport des pratiques équestres nouvelles, nous adoptons une démarche qui vise une objectivité : étudier les relations de communication dans les diverses pratiques équestres et fuir tout ésotérisme équestre, et tout discours pseudo-technique ou pseudo-scientifique. »

Je vous laisse découvrir la démarche pédagogique de l’auteur, clarifiée à chaque instant par de nombreuses illustrations et photos, en vous procurant le livre en librairie, ou sur le net :
amazon.fr
fnac.com
site des éditions Amphora

Notons que, outre la cohabitation d’un langage polémique et scientifique, démonstratif, cet ouvrage offre une particularité supplémentaire : une présentation absolument somptueuse, de très belles illustrations aquarellées, des photos explicites. C’est un très beau livre et c’est aussi ce qui m’a décidé à en parler sur le blog. Forme et fond sont parfaitement accordés et cet ouvrage ambitieux des éditions Amphora méritait d’être soutenu.

Content Protection by DMCA.com