Alex : retrouver la ligne et la santé

Tout a commencé le jour où j’ai tapé « musculation sans haltères » sur Google. Dans les heures qui suivaient, j’avais commandé le livre. Mais revenons un peu sur ces mots clés tapés. Pourquoi les avais-je tapés.

Ectomorphe, j’ai toujours complexé par mon physique de grand maigre. J’avais beau faire du sport et manger comme 4, je ne prenais pas 1 cm de muscle et encore moins de gras. Alors vers 22-23 ans, j’ai décidé de m’inscrire dans une salle de sport et me forger les gros bras dont j’ai toujours rêvé.

J’ai donc fait de la musculation en salle pendant 2 ans. Je me suis transformé. J’étais devenu assez balaise. Je faisais sûrement mal les mouvements, jamais d’étirements mais je m’en foutais, j’avais ce que je voulais. J’ai dû prendre une dizaine de kilos en 2 ans, des gros bras, des gros pecs. J’étais au top sur la plage. Mais un jour, en tapant dans un ballon de foot, une douleur intense dans le bas du dos m’a couché au sol. Bilan : une sciatique. J’attends 2 jours et hop retour à la salle de muscu et vas-y que je force comme d’habitude. Mais la douleur revient, de pire en pire. Je ne peux plus soulever de poids sans avoir mal. Je décide de voir un médecin qui me propose des séances de kiné. Au bout de 2 mois de kiné et d’arrêt de sport, ça ne va pas mieux. J’abandonne la kiné car je sens que ça ne sert à rien. Je commence à déprimer, j’ai mal tous les jours, je ne peux plus faire de sport, la société où je bosse va devoir fermer et me licencier. Ce ne sont pas les meilleurs moments de ma vie. Je me venge sur la bouffe et l’alcool, le week-end, je grossis. Le mec bien foutu que j’étais commence à recevoir des petits compliments du style « oh le gros », « taille de bide ». Cela durera 3 ans. 3 ans à se résigner « je ne pourrai plus faire de sport », « je ne pourrai plus jouer au foot », « c’est comme ça, y’a rien à faire ».

Une séance avec un ostéo va tout changer. Les douleurs s’atténuent après chaque séance mais reviennent quelques temps après. Celui-ci me conseille de faire de la natation et du stretching pour entretenir les bienfaits. Allez, faut se bouger et se reprendre en main.

Il y a maintenant 1 an de ça, j’ai donc acheté le livre. J’avais des kilos à perdre. Motivé comme tout le monde avant de commencer, j’ai élaboré un planning chargé. Lundi, mercredi et vendredi : musculation, mardi et jeudi : natation. J’ai tenu ce rythme un bon mois mais c’était vraiment épuisant. Cependant, en 1 mois, j’avais d’ores et déjà retrouvé ma ligne, perdu 4-5 kgs et réduit considérablement mes douleurs de dos (grâce aux étirements). Depuis, j’essaye de garder le rythme de 3 séances par semaine. De plus, 3-4 fois par mois, je fais un footing.

Je me suis calé sur un niveau (le 5 il me semble) depuis plusieurs mois car je m’y sens bien. Je progresse difficilement mais sûrement Je commence à comprendre mon corps, ses réactions, j’arrive de plus en plus à adapter l’entrainement en fonction de ce que je recherche. Je trouve que la compréhension de son corps grâce aux exercices et aux étirements entre autre est un point fort de la méthode. Je n’ai jamais ressenti ça en musculation dite classique. Ne négligez donc pas les étirements !

Pour finir, j’aimerais faire un point sur la motivation. L’objectif de perdre du poids et de retrouver un corps tonique au tout début de mon entrainement suffisait largement à me motiver tous les jours. Cependant, une fois cet objectif atteint, il est difficile de se dire tous les jours qu’il faut s’y remettre dans le seul but de conserver les acquis. Aujourd’hui, quand pour x raison, je ne peux pas m’entraîner, je culpabilise. C’est très bizarre comme sentiment. Il faut donc tout le temps se remettre en question, se fixer de nouveaux objectifs, de nouveaux buts à atteindre. Je sais désormais que 2 semaines sans entraînements et mes douleurs de dos réapparaissent (et hop, une source de motivation supplémentaire). C’est dur de se dire que si l’on veut garder cette condition physique, ce corps, c’est toute notre vie qu’il faudra faire ces efforts mais les récompenses de ce travail sont multiples et c’est là qu’il faut puiser pour se remotiver.

Au final, on peut dire que je suis tout à fait satisfait par la méthode. Je fais 1,85 m et 83 kg. Je ne serai pas contre arriver à 85 kgs en gagnant 2 kgs de muscle mais j’ai peur de faire du gras en mangeant trop. J’entretiens donc ce physique sans avoir réellement pour but de grossir en muscle car je me sens bien comme ça.

 

apresalexbf2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s